Revenir en haut Aller en bas
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Sorciers ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 
faux semblants. (!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 13 Mai 2018 - 19:34 Sujet: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Journée banale d'une existence bancale. Jazmin, elle est emprisonnée dans son quotidien où chaque jour ressemble à la veille. Putain de vie. Putain de vide. Parce que oui, elle voudrait plus, la gamine. Elle rêve d'aventure, d'évasion, d'interdit. Vie trépidante qu'elle n'aura jamais. Condamnée à rester à Iverness pour l'éternité, au côté des siens. Au côté de cette famille qui l’étouffe, et qui la diminue sans qu’elle puisse y faire quoi que ce soit. Où qu’elle aille, on la retrouve toujours. Lasse, elle soupire ; libérant une fatalité, une destinée détestée. Elle écrase son bâton de poison se jurant une nouvelle fois d’arrêter, et repense fatalement à cet homme qui se glisse presque tout le temps dans les abysses de ses rêves intrépides. L’homme sans nom. Trouble dans l'existence. Des papillons qui virevoltent dans l'estomac. Des centaines de questions qui se bousculent dans la tête, auxquelles elle n'aura pas de réponse, parce qu'il lui glisse entre les doigts à chaque fois qu'elle s'approche trop prêt. L’attirance est évidente. Il y a quelque chose chez lui qui la rend fébrile. Quelque chose qu’elle ne préfère pas nommer de peur de se brûler. Pourtant, ces derniers temps il est absent. Il ne vient plus, ne commande plus son fameux whisky hors de prix. Pourquoi ? Où est-il ? Que fait-il ? Jazmin refuse l’idée, mais son absence se ressent, là, dans son palpitant. « Jaz’, il est revenu ! » Les collègues du beau sexe la préviennent toujours quand il est là. Après tout, on le remarque facilement malgré la foule et le bruit du bar en plein soir. Stéréotype du beau brun ténébreux, il est certains qu’il en séduit plus d’une. Inévitablement, un sourire se dessine sur les lèvres de la sorcière. Ça ne se contrôle pas. Ça se vit sans aucune maîtrise. Oui, Jazmin fait un peu minaudée quand il s’agit de lui, et elle déteste ça. Elle déteste ce qu’elle ne peut contrôler. Elle se ressaisit donc, se lève, reprend son poste qu’elle doit encore tenir quelques heures ; et elle le voit. Enfin. C’est comme un soulagement, comme une promesse qu’il n’a finalement pas rompue. Elle se mordille la lèvre Jazmin, puis se décide à venir vers lui. « Bonsoir. Comme d’habitude, je présume ? » Elle parait assurée, professionnelle même ; alors qu’au fond c’est un tourbillon d’émotion. Mais elle sait faire semblant la jolie princesse. Toujours. Elle plonge ses pupilles dans les siennes. Elle veut capter son regard, son attention qu’elle n’a pas eue depuis bien trop longtemps. Trop longtemps.
(c) DΛNDELION

@Sasha Muller


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.




Dernière édition par Jazmin Trejo le Mar 29 Mai 2018 - 16:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 14 Mai 2018 - 10:06 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same

Le vide, le néant, ce trou béant qui me ronge de plus en plus. Il n'y a rien à faire. Je tente de conserver un minimum de façade, de continuer de sourire pour eux, mais au fond je n'ai plus envie de tout ça. Je veux arrêter de ressentir toutes ces choses qui me font souffrir. Tous ces sentiments qui me font sombrer de plus en plus profondément dans ce qui semble être une voie sans issue. Comment en suis-je arrivé là ? Pourquoi ? Non, pourquoi je sais. Je ne vais pas me voiler la face plus longtemps. Il faut que je me fasse une raison, que je continue d'avancer comme elle l'avait demandé. J'en suis incapable. Plutôt que d'avancer, je creuse. De plus en plus loin et avec toute mon énergie. Je creuse une fosse dans laquelle je vais atterrir tôt au tard. Ma vie est toute tracée, j'échappe à mes obligations par divers tours, mais jusqu'à quand ? Combien de temps faudra-t-il a mon père pour arranger une énième union avec une énième fille fade et sans goût ? J'ai besoin d'autre chose que cette vie imposée.

J'ai essayé, de me reprendre, de faire des efforts, mais c'est inutile, cette part d'ombre qui coexiste depuis toujours en moi prends indéniablement le dessus ces-derniers temps alors, oui, j'ai déserté les bars quelques jours. Tous. Je me suis contenté d'être dans ma chambre, de faire du sport pour me défouler, mais l'angoisse n'est que plus vivace. Il faut que je la fasse taire. J'ai enfilé ma veste et pris la direction du centre-ville. J'ai besoin de me changer les idées, de penser à autre chose qu'à cette part d'ombre. Qu'à cette absence. Qu'à cette vie. J'entre au Filet du Diable. Ce n'est pas mon endroit favori, mais elle y travaille. Son sourire est un rayon de soleil, sa voix est une caresse, son regard un brasier dans lequel j'aime me perdre. J'espère qu'elle sera là. Je m'installe et patiente, je ne suis pas pressé. Les mains sur le comptoir, regard rivé sur les séquelles de mes derniers débordements, je n'ai pas besoin de potions pour les soigner, j'aime me rappeler. Cette douleur ressentie me procure un certain apaisement. Alors je laisse glisser mon regard sur les bleus, sur les blessures qui ponctuent les jointures de mes mains et puis une voix désormais familière me fait lever le nez, mes iris captent les siennes comme heureuses de retrouver de vieilles amies et je souris en hochant la tête oui, s'il te plaît. je lui adresse un sourire, petit sourire léger mais sincère, uniquement destiné à ceux et celles qui en valent la peine, qui méritent mon intérêt. Elle est de ceux-là et j'ignore encore pourquoi. Elle est belle. Magnifique même. Son regard brûlant, son attitude de reine, la femme sûre d'elle attire bien des hommes, probablement autant qu'elle ne les fera fuir, mais j'ai toujours aimé les défis. Elle est différente. Tout en elle m'appelle, elle m'intrigue. Quand elle est présente je me sens mieux, elle est ce que je viens chercher : l'apaisement. La brune apporte mon verre et je le saisis au moment où elle le pose, nos doigts se frôlant subtilement lors de l'échange. Pincement au coeur. Pourquoi ? Merci du bout des lèvres.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 14 Mai 2018 - 15:36 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
« Je t’en prie … » Un simple effleurement, une caresse subtile qui pourtant l’a fait chavirer plus qu’il ne faudrait. C’est agréable, tant, que la jolie rallonge ce moment de délice. Elle entremêle ses doigts avec les siens, soutenant ce regard sauvage qui doit certainement faire des ravages tous les soirs. Il est beau. Un peu trop. Ça la rend fébrile, et elle n’aime pas ça Jazmin. C’est elle qui doit tenir les rennes. Elle qui aime tant tout contrôler, une vraie pathologie chez elle. Alors la sorcière se détache à contrecœur ; la chaleur de cette main engendrant un manque certain. Il faut qu’elle arrête, où il va finir par la dévorer toute entière. « Ça fait un moment que je ne t’ai pas vu. » C’est presque un reproche qu’elle camoufle par un début de conversation on ne peut plus banal. Elle est vilaine Jazmin, mais c’est une reine qui outrepasse toujours ses droits. Elle ne le connaît pas, pas vraiment du moins. Présomptueuse ou peut-être trop téméraire avec lui. Qui sait ? Elle range quelques verres restant en face de la bête, et c’est là qu’elle remarque un détail. Les jointures de l’Apollon sans nom. Pour l’avoir vu, elle le sait violent ; sauvage. Étonnant, lui qui est toujours docile en sa présence. Il est énigmatique ; imprévisible. C’est peut-être ça qu’elle aime au final Jazmin.

Elle aime les gens difficiles, les indomptables, ceux qu’on n’approche pas au risque de s’en mordre les doigts. C’est sûrement le danger qui l’excite ; l’interdit. C’est sans doute cette proximité aussi. Ses courbes, ses lèvres, ses mains, elle les veut. Toujours, chaque fois un peu plus. La frustration de ne pas être satisfaite, l'envie de l'avoir toujours un peu plus grandissante dans son être. Elle ne sait plus la petite. Perdu entre désir et sentiment. Elle prétend au désir, le souhaitant simplement pour satisfaire un plaisir coupable et bestial. Des cries, des hurlements, des mots violents qui se perdent, pourtant des sentiments qui s'égarent un peu plus chaque fois entre les murs de ce bar. Au fond, c’est peut-être qu’une histoire de sexe. Ce ne sont que des excuses, mais ça la rassure Jazmin. Comme dans cette tragédie de Shakespeare, elle ne peut se permettre d'éprouver ne serait-ce qu'un sentiment à son égard.  Égoïsme indomptable. « Je m’appelle Jazmin … » Elle regarde son cou. Se retenant de faire de sa clavicule, son calice. T’as un grain Jaz’. Un gros grain. « Jaz’ ! » Elle sursaute la belle. Le patron la libère pour ce soir. Il n’est pas si con au final. En guise d’au revoir elle esquisse un sourire à ce garçon un peu trop mignon ; et se glisse par la porte de derrière, appréciant ce clair de lune peu ordinaire. Elle aime la nuit la princesse, elle aime le silence qui y règne. Elle marche doucement repensant à cet homme qu’elle vient tout juste de quitter. L’intrigant. Le faiseur de rêves. « Comment il s’appelle ? » Presque un murmure, c’est vrai, elle ne lui a pas demandé. Dommage.
(c) DΛNDELION

@Sasha Muller


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 14 Mai 2018 - 23:05 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same
Ses doigts s'entremêlent aux miens, elle sait y faire la brune, sans en avoir l'air elle titille mon intérêt avec son frôlement de peau, sa caresse du regard. Dans ce petit jeu il est impossible de savoir qui serait le chat et qui serait la souris. Sans la quitter du regard, je porte le verre à mes lèvres, laissant le liquide ambré réchauffer ma gorge. Ca fait du bien. C'est libérateur d'une certaine manière. Elle semble s'intéresser à ma fréquentation du bar. Serais-ce un reproche ? Une inquiétude ? Je souris amusé par sa remarque. Je t'ai manqué ? Un petit grain de défis dans la voix, je pose mon menton sur deux doigts pour la regarder avec un intérêt non dissimulé. Cette femme est une énigme. Délicieux mystère que je rêve de décrypté. Obsession inexplicable. Jazmin, ce prénom est à la hauteur de celle qui le porte. Beauté fragile. Entêtante. Belle et sensuelle. Rappel de ce qui a de mieux, de beau. Délicatesse feinte pouvant causer l'affolement d'un coeur innocent, mais... suis-je seulement innocent ?

Son prénom devrait être prononcé avec douceur, pas avec une voix d’outre-tombe. Elle sursaute, mon regard tourne vers l’homme qui vient interrompre ce moment. Pourquoi est-ce qu’il fait ça ? J’ai besoin d’elle. Pars pas, j’ai envie de lui dire, mais je suis trop fier que pour le prononcer à haute-voix. Je ne voudrais pas qu’on puisse penser que j’ai une faiblesse, qu’elle est cette faiblesse, parce qu’au fond, j’ignore ce qu’elle est. Elle disparaît en même temps que son sourire, que sa présence. Je la regarde sortir de la pièce en espérant qu’elle revienne de l’autre côté du bar. Elle pourrait. Pourquoi est-ce qu'elle ne le fait pas ? Je rage. Je sens un sentiment étrange naître et je n'aime pas ça. Je dépose quelques pièces sur le comptoir et me dirige vers la sortie. Inutile d'occuper un siège qui n'a plus d'intérêt. Le vent frais balaie mon visage. Agréable sensation de fraicheur. Je ferme les yeux un instant quand un parfum est apporté par la brise. D'instinct, le regard trouve sa silhouette et un sourire nait à nouveau au coin de mes lèvres. Il ne me faut que quelques secondes pour approcher la belle et sa démarche légère qui se détache dans la nuit. Sasha dis-je sur un ton totalement naturel, comme si c'était normal que je me retrouve dans cette rue avec elle. Comme si ma présence était justifiée. Je n'ai pas apprécié être interrompu aussi grossièrement. Je prends place à ses côtés, les mains dans les poches comme un gosse. Je pourrais la prendre par la taille et l'emmener sur un des côtés de cette rue, je suis sûr qu'elle ne dirait pas non, alors pourquoi je ne le fais pas ? Pourquoi est-ce que cette idée qui est pourtant la première d'habitude, ne traverse même pas mon esprit ? J'ai envie de sa présence. Je n'ai pas envie qu'elle prenne la fuite. Tu veux prendre un verre, ailleurs ? Certainement pas dans le bar d'où elle vient. Il n'a aucun intérêt si ce n'est sa serveuse.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 15 Mai 2018 - 0:41 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Idiote. Elle s’est enfuit la gamine. Loin, très loin de l’être qui met à mal sa santé mentale. Paradoxale, car son cœur hurle. ‘Retournes-y !’ qu’il dit, mais elle ne veut pas Jazmin, ne sachant pas dans quoi elle s’embarque. Elle le sait, ce ne sera pas qu’une escapade derrière le bar pour faire du sale. Stupide enfant qui ne comprend pas ce qu’elle ressent. Alors elle est là, comme une idiote dans cette rue. Elle marche sans trop y croire, quand un Sasha lui traverse la cage thoracique. C’est de mieux en mieux, Jazmin t’entends des voix ; mais non il est bien là. L'homme aux mille visages, l'imprévisible qui lui brûle le bas-ventre, et empoissonne ses rêves les plus intimes. Vas t’en. Animal farouche ça la démange de le dire, mais elle reste muette. Elle oscille entre bonheur et peur. Elle ne comprend pas ce qui se passe. « Qui a manqué à l’autre ? » L’ironie sentant dans sa voix, et elle ose de nouveau se perdre dans son regard. C’est la première fois qu’il est si près, trop près, d’habitude le bar lui offrant une distance plus ou moins acceptable. Il est grand, imposant. Qu’est-ce qu’il fait là ? Pas une seule fois, elle ne se demande s’il est dangereux ou pas, car il l’est, ça, Jazmin le sait. Depuis leur rencontre, il saccage tout, détruisant conviction, pulvérisant toute sérénité. Elle aurait dû l'ignorer sans doute ; faire comme si de rien n'était. Seulement, le voir n'est pas qu'un soulagement. C'est un plaisir, un véritable délice pour le cœur et les sens. Et elle se perd vite, trop vite dans ce regard qui l’obsède.

Elle est tenace la gamine. Résistant à l'envi de succomber à cette décadence. Un plaisir coupable. Un désir acharné. Ce serait facile pourtant. Là, juste là au coin de la rue, un coup rapide, sans sentiment. « D’accord, si tu m’invites. » Ce n’est qu’un paradoxe cette fille. Elle se refuse de croire qu’il a du pouvoir sur elle. Jeu de fierté, c’est elle qui manœuvre, qui dirige cette symphonie qu’elle n’a encore jamais joué avec autrui. Car elle le sait Jazmin, elle sait que d’une manière ou d’une autre elle a de l’emprise sur lui. Sur Sasha. Elle peut enfin mettre un nom à son démon. Elle est ravie d’en apprendre un peu plus sur lui. Douce mélodie de contradictions. « Sasha. » Elle a ce défaut Jazmin, de penser à voix haute. Pourtant, elle ne perd pas ses moyens. Elle ne veut montrer aucune faiblesse, aucune attirance de peur de perdre à un jeu qui n’est que dans sa tête. « T’as prévu de me faire disparaître avant la fin de la nuit ? » L’amusement tonne dans sa voix, mais au fond, c’est une manière détournée de lui demander pourquoi il est là. « Je te préviens, quand je crie, on m’entend très loin. » Elle n’est pas timide la jolie, au contraire, c’est plutôt elle qui met les gens mal à l’aise. Elle s’arrête. Un bar devant eux, huppé apparemment vu le monde à l’entrée. « Je veux danser. » Te défouler. Te rapprocher de lui.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 15 Mai 2018 - 11:25 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same
Son air satisfait, son audace, elle me fait rire, j'hoche la tête tout en posant une main sur ma poitrine dans un geste faussement dramatique touché. Elle peut pas savoir à quel point. Elle doit pas savoir. Rien que ma présence ici, à sa suite, est un indice déjà trop clair. Je n'ai jamais suivi personne. Pourquoi le ferais-je ? Pourquoi est-ce que je le fais ? C'est ridicule. Elle avance, elle m'échappe, elle est comme le sable fin prit au piège dans la main, elle finit toujours par disparaître ne laissant que quelques minces traces de son passage dans mon existence. Je veux plus. Plus de temps. Plus de peau. Plus de silence dans mon esprit. Moins de tempête dans mon cœur. Les mots sortent d'eux-mêmes, probablement poussés par un inconscient trop gourmand. Les secondes sont suspendues dans l'attente de sa réponse, je ne sais pas si c'est de l'hésitation ou si elle veut se faire désirer, je reste suspendu à ses lèvres comme un funambule sur sa corde, prêt à vaciller au moindre mouvement. Sa voix éclairci cette rue, une lueur illumine un coin obscur de ma poitrine tandis que mon regard caresse lentement les courbes de son corps, inconscient que ma lèvre se retrouve coincée entre mes dents une minuscule seconde. Ça va de soi, j'ai beau être ... Ce que je suis, je n'en demeure pas moins bien élevé et riche. Donc, je dilapide. Je flambe. J'impressionne par ma générosité, souvent intéressée. Même ce soir. Surtout ce soir.

Elle prononce mon prénom, elle a mon attention et mystérieux je réponds peut-être, simplement du bout des lèvres. Il est hors de question que je la fasse disparaître, qu'elle disparaisse simplement. Il y a de l'amusement dans sa voix, il y en a dans mon regard quand il glisse sur elle. Dans un mouvement presque félin je glisse devant elle, imposant ma stature, ralentissant le pas, courbant légèrement l'échine pour avoir son visage près du mien. Trop proche. Je tâcherai de m'en souvenir, mais je n'ai pas l'intention de te faire crier ce soir pas comme ça que mon esprit ajoute, mais pas ce soir tout de même. La demoiselle stoppe sa progression, regarde une entrée et veut danser. Je jette un regard rapide, l'endroit est connu, agréable, allons-y, ... Par habitude je sais où regarder une fois la porte passée, ma main glisse dans son dos pour la guider, pour ne pas la perdre. Surtout pas la perdre.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 15 Mai 2018 - 15:37 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
« Pas ce soir ? Dommage. » Dit-elle de ces yeux rieurs. C'est qu'elle provoque Jazmin, elle veut voir où sont les limites avec lui. Menant une vie de funambule, elle n'a de cesse d'être sur la corde raide. Sans regarder en bas, elle risque la chute. Douloureuse, et mortelle. C'est une peur qu'elle nourrit. Le danger lui rappelle qu'elle est vivante ; que sa vie n'est pas si ennuyante. Et en cette nuit, sa corde, c'est lui. Sasha. Peut-être l'était-il déjà la première fois ? Elle ne s'en rappelle plus la gamine, elle ne veut pas savoir. Par cette proximité, elle se contente de s'enivrer de son odorat particulier. Un parfum subtil et épicé. Le seul qui l'aimante, le seul qu'elle considère comme une drogue. Celui qu'elle ne peut oublier. Plongeant ses yeux dans ses iris, elle le regarde, le contemple, l'admire dans ce silence pesant. Il y a quelque chose qui flotte dans l'air, une attirance particulière. Une ambiance étrangère. C'est différent avec lui. Nouveau. Et c'est ça qu'elle n'aime pas Jazmin. Pourquoi avec lui ? Pourquoi pas avec d'autres ? Elle se jure de répondre à cette question dans ce bar ressemblant plus à une boite de nuit. Elle entre avec assurance, alors que son dos la brûle. Cette main ; sa main. Une chaleur trop peu connue qui pourtant la rend fébrile. Qu'est-ce qui t'arrive Jazmin ? Elle déglutit, faisant abstraction à ses questions. Qui ? Comment ? Pourquoi ? Elle ne veut plus penser à rien. Sasha, il est comme tous les autres. Il doit être comme tous les autres pour son bien-être à elle.

Alors elle se dirige directement vers le bar, saluant au passage le barman qu'elle connaît plutôt bien. « Donne-nous deux tequilas chacun. » La Mexicaine liquide l’élixir comme une véritable assoiffée. Elle a toujours eut une décente facile la jolie, en bonne fêtarde fière et assumée. Espérant sans doute faire taire tout ce qui la contrarie, tout ce qui le concerne. Moyen rapide et facile. « Prêt ? » Elle n'attend pas de réponse. Jazmin, c'est un tsunami. Une mer d'émotions qui se déchaîne. On a beau nager, on ne peut pas lutter. On ne peut que se laisser emporter. Vérité gênante et dérangeante. Elle pose ses mains sur ce torse qu'elle a déjà rêvé de toucher, et elle l'entraîne au milieu d'une foule alcoolisée et agitée. Elle commence à se déhancher, suivant le rythme de cette musique un peu trop forte. Elle le regarde, se rapproche. Et elle ose plus qu'une caresse timide sur son lieu de travail. Ses doigts s'aventurent à des endroits qu'elle n'a fait qu'imaginer jusque-là. Ses bras, son cou, sa nuque. Des caresses suaves et délicates. Des brûlures, des ecchymoses invisibles qui sont pourtant bien là. Les sensations sont fortes, et surtout agréables. Il est en train de la marquer, et elle a chaud Jazmin. C'est sans doute l'alcool qui fait ça. Ou pas. De toute manière, elle s'en fiche. Elle veut juste profiter de ce moment avec lui. Se prouver que c'est juste un mec ordinaire ; que les anomalies de sa cage thoracique sont imaginaires. Alors elle va toujours un peu plus loin dans sa quête. Tout en dansant, ses lèvres cherchent les siennes. Ce n'est pas un baiser. Ce ne sont que des caresses ; des effleurements un peu trop tentant. Elle joue avec le feu. Tu vas te brûler.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 15 Mai 2018 - 18:44 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same
Déglutition difficile. Elle sait jouer avec les mots la brune. Son regard me titille, elle provoque. Est-ce qu'elle a idée de l'adversaire qui lui fait face ce soir ? Je plisse légèrement les yeux pour cerner son âme à travers son regard. Mauvaise idée. Je me noie dans ses iris foncées. Dommage. Mon coeur se serre. Pourquoi est-ce qu'elle me fait ça ? Elle connaît sa beauté. Son entêtant pouvoir. Ce n'est pas dans ses habitudes qu'on résiste. Je le sais. Elle a cette attitude mimétique. Shadow partner. Je reconnais ses phrases, ses regards, son air assuré. J'ai les mêmes d'habitude. Pas ce soir. Pas à chaque fois qu'elle est là. Dérangeante vérité. Incompréhensible attirance. Les portes du bar s'ouvrent sur notre passage et la belle sait où elle va. Deux shots chacun. Pas de temps à perdre, la belle commande et le barman s'exécute. C'est donc comme ça à chaque fois ? Quatre verres font leur apparition devant nous, je souris en la regardant agir comme si elle menait la danse. Je laisse faire. Profite du spectacle qu'elle offre dans ses attitudes, ses sourires, ses regards. Étrangement ça me plaît, je ne me pose pas de question et c'est reposant. Toujours , comment ne pas l'être quand c'est une femme qui le demande ? J'enchaîne les verres sans grimacer ; l'habitude. Œsophage ignifuger à la brûlure des alcools. L'entraînement intensif de ces derniers mois porte ses fruits. Elle ne sourcille pas. Elle aussi à l'habitude. Intéressante demoiselle.

La musique forte, la foule agitée, la chaleur déjà pesante de l'endroit ne sont riens en comparaison de ses mains qui se posent sur mon torse. Je réprime un frisson tout en la suivant jusqu'au centre de la pièce. La tornade se déhanche au rythme de la musique, ses mains parcourant mon corps en suivant le rythme de ses pas, tandis que les miennes glissent sur ce corps imaginé des dizaines de fois auparavant. Elle est belle, charnelle. Elle éveille des instincts et pourtant rien de comparable aux autres soirs. Aux autres femmes. Pourquoi? Mes doigts frôlent ce tissu qui me gêne. Frustration, je veux l'enlever. Jazmin à l'habitude de plaire, elle sait comment jouer pour qu'on cède. Elle est maîtresse de la situation. Ses caresses sont incendiaires. Ses regards mystérieux. Ses lèvres approchent, titillent, effleurent, sans jamais réellement toucher. Si elle s'aventure sur ce terrain, moins aussi. J'effleure sa nuque du bout des doigts en soulevant doucement ses cheveux, glisse sur la ligne de sa clavicule sans quitter son envoûtant regard. Je souris amusé par ce jeu, frustrer pourtant par cette situation. Elle est ce dont j'ai besoin pour ne penser à rien. Ce moment ne doit pas s'arrêter. D'un geste assuré je l'attire contre moi, réduisant à néant l'espace. Elle virevolte la belle. Son dos trouve mon torse et mes mains ses hanches, tandis que mes lèvres, elles ne souhaitent qu'une chose, croquer l'épaule, la nuque qui s'offre à moi. D'ailleurs, il ne faut pas bien longtemps pour qu'elles aient effleurés sa peau dorée par un soleil trop peu présent sous nos latitudes. La chaleur, elle la porte en elle, elle l'incarne, elle la rend vivante, palpable. Elle est brûlante. J'ai la gorge sèche et l'esprit embrumé. Elle est seule qui attire mon attention, le reste n'existe pas. Juste elle
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 15 Mai 2018 - 20:52 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Deux bassins qui s'entremêlent, des mains qui s'aventurent en terres inconnues. Ce n'est pas qu'une simple danse. Ils s’emboîtent comme deux amants. Les corps s'expriment, et celui de Jazmin hurle. Il crie à l'aventure, quémande un contact plus poussé qu'il ne l'est. Elle se perd la gamine, le jeu se retournant contre elle. Game Over, la partie n'a même pas commencé. Elle ne peut pas résister face à la passion dévorante du sieur qui fait tambouriner sa cage thoracique. Elle se plie devant l'incandescence, qu'elle récompense avec autant d'élan. Qui séduit, et qui chavire ? Elle ne sait plus qu'elle rôle elle doit tenir. Alcool. Frustration. Chaleur. Confusion. Tant de choses qui lui embrume l'esprit. Elle ne maîtrise plus rien Jazmin ; elle se laisse entraîner dans cette danse endiablée. Son dos rencontrant ce torse un peu trop réconfortant, alors que ses fesses embrassent une zone étrangère. Mains masculines sur ses formes féminines, lèvres gourmandes sur sa peau halée. Un frisson lui parcourt tout le corps. Elle trépigne la jolie, impatiente ; vibrant d'une allégresse douce, traîtresse. Elle n'est pas de celle qu'on fait attendre, qu'on rend à la patience. Elle n'est pas de ces enfants qui ne veulent pas un peu plus, toujours plus, dans un sourire émerveillé, dans un frisson doux. Toutefois, quelque chose la retient. Pourquoi c'est si bon ? Ce n'est pourtant pas la première fois qu'elle joue cette partition. Or, tout est différent avec lui. Chaque sensation est une nouvelle expérience. Elle n'aime pas ça Jazmin. Encore.

Une nouvelle musique. Un nouveau rythme. La sorcière reprend les rennes ; reprends ses droits. Elle dévale, avale les distances, assassinant les craintes de son palpitant, brûlant la vie, les envies. Elle sacrifie les interdits, se perdant dans les pupilles de l'intriguant. Il crève l'atmosphère. Le beau Sasha. Elle prend alors le chemin de ses lèvres, dérivant finalement vers son oreille. À la dernière petite seconde. « Il y a quelque chose que je n'aime pas chez toi ... » Elle est comme ça Jazmin, disant ce qu'elle pense sans le moindre filtre. Elle dit caresse pour ses maladresses. Elle souffle brutalité pour aimer. Elle joue mal. Elle aime mal. Voleuse de raison, de pulsions. D'inepties en inepties, elle est un autre de ces gosses prête à tout briser, tout saccager. Et doucement, tranquillement, elle lui vole un baiser. C'est tendre, langoureux. Elle a déjà imaginé le goût qu'il pouvait avoir, mais le vivre est un vrai délice. Tant, qu'elle a du mal à s'arrêter. Stop ! Si elle n'arrive plus à savoir sur quel pied danser, elle veut que Sasha soit aussi troublé. Gaminerie absurde, mais qui la rassure. Elle ne veut pas être la seule à perdre la tête, à être déboussolé par quelque chose qu'elle ne peut pas contrôler ; qu'elle ne peut pas comprendre. « … et que j'aime à la fois. » Elle est mesquine. Fin de la danse, il faut qu'elle se déshydrate pour éteindre l'incendie dans son bas-ventre.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 15 Mai 2018 - 23:59 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same

Plus qu'une danse, plus qu'une séduction innocente, triviale, il y a plus. Il y a toujours plus quand il est question d'elle. C'est vital. Je le ressens au plus profond de moi. Cette envie profonde. La brûlure que cause ses frôlements sur ma peau et qui me fait plonger dans un état inconnu. Incompréhensible. Inattendu. Délicieux. Je ne veux pas qu'elle s'arrête. Qu'elle s'éloigne. Qu'elle ne m'appartienne plus... pas. Parce qu'elle n'est pas à moi. C'est elle qui mène le jeu. Le pouvoir est entre ses mains à la belle brune. Elle s'approche, entre dans mon espace, l'envahissant comme s'il était sien, peut-être est-ce le cas ? Regards longs, discussion muette, ses lèvres approchent dangereusement, mais elle se ravise au dernier moment. Le souffle de sa respiration effleure ma nuque quand sa voix intrigante murmure. Je laisse échapper un petit ricanement. Rictus fier. On ne m'aime pas. Je ne suis pas de ceux-là, je ne suis pas de ces hommes qui sont là une fois le matin venu, qui offrent des fleurs et promettent des choses. Non. Je ne suis rien de ça. Je prends. Je donne. C'est aussi simple que ça. Mais j'ai l'habitude qu'on ne m'aime pas, qu'on le prétende discrètement ou le crie fièrement. Je n'en ai cure et pourtant, un pincement se fait ressentir dans mon coeur, enfin ce qu'il en reste. Vestige dévasté d'une histoire bien trop compliquée. Plus jamais. Ses lèvres s'éloignent de mon oreille et avant que je ne puisse comprendre, un goût sucré réveil mes sens. Ses lèvres douces sont collées aux miennes, si je devais hésiter, ce n'est pas maintenant. Pas ici. Pas comme ça. La main qui se collait dans son dos remonte à sa nuque l'attirant plus contre moi pour ne rien perdre de ce baiser voler par la venimeuse beauté, pour sentir la chaleur de son corps contre le mien. La belle met un terme à l'échange, continue la phrase entamée avant qu'elle ne me fasse perdre pied. Elle est cruelle la brune. Elle donne et reprend sans excuse, sans regret, ce sourire dans la voix quand elle parle sonne comme autant de promesses à mes oreilles. Du bout de la langue je caresse la lèvre contre laquelle elle était posée quelques secondes plus tôt avant de m'avancer vers elle à mon tour, frôlant sa joue du bout du nez, approchant les lèvres de son lobe, posant ma respiration malgré l'air qui manque cruellement à mes poumons j'ai le même problème à ton sujet, mais ... Je me recule un peu, pas trop. Juste assez pour que mon regard croise le sien, sans le quitter je peux terminer ma phrase, je suis curieux de voir ce qui l'emportera. Je suis joueur. Je l'ai toujours été et même si elle a cet étrange ascendant sur moi, je ne changerais pas. Baiser furtivement déposer sur la ligne de sa mâchoire tout en reculant. La belle réchauffe mon corps. Mon âme. Je vis simplement.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 16 Mai 2018 - 8:42 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Une alarme sonne dans l'esprit de la gamine ; une alarme qui la prévient d'un danger imminent. Lui. Qu'est-ce qu'elle est en train de faire ? Elle s’aventure dans quelque chose dont elle n'est pas sûre de sortir, de guérir. Pourtant, la peur de se faire mal n'arrête pas le tambour de sa poitrine. Au contraire, ça s'accélère à mesure qu'il parle. Ça lui fait mal. Désillusionnée par la vie, elle sait bien que les princes n'existent qu'au rayon biscuit. Qu'il n'est pas le genre d'homme à offrir les fleurs et les chocolats en prime. Packaging du super romantique. De toute manière, ce n'est pas par cela qu'elle ait attiré la fausse princesse. Ce n'est pas ce genre de fille. Elle a toujours été fascinée par les problèmes, par ceux qu'on fuit d'ordinaire. Par lui. Merde. Ça l'agace de le constater. Ça l'agace de ne pas le voir contrarié, mieux, il est amusé ; joueur. Bizarrement, ça l'affecte aussi. Âme d'enfant. Elle aime jouer, elle aime les défis stupides. Et ne s'est-elle pas promis de voir à quel point elle pouvait avoir l’ascendant sur lui ? « Et tu paries sur quoi ? » Avec la musique, Jazmin n'est pas sûr qu'il l'entend, mais ça l'arrange. Lui poser la question prouve que le résultat est important pour elle. Or, elle ne doit rien montrer. Pas maintenant. Pas tout de suite. Cette histoire n'est pas encore écrite. Elle s'avance vers lui, mangeant cette petite distance qu'il vient de creuser. Maintenant qu'elle a goûté à cette chaleur, elle ne peut plus s'en passer. C'est problématique, elle qui tous les soirs se demandent s'il va venir prendre son foutu whisky. Cet homme n'est que de passage, presque un mirage. Si Jazmin est le sable, lui, c'est le vent. Il est palpable, on peut le sentir, mais il est invisible. Dans quoi elle se fourre encore la gamine ? Elle a l'impression qu'elle tombe dans un trou si profond que la chute est bien longue. Elle est en train de manquer d'air. Elle se dirige vers la sortie ne regardant pas s'il est à sa suite. Elle n'a pas besoin de se retourner. Elle sait, elle sent qu'il est là tout près. À l'extérieur, elle prend une grande bouffée d'air, appréciant le calme de cette nuit. « Je n'aime pas perdre. » Les mots sortent naturellement, sans qu'elle n'y réfléchisse avant. C'est souvent comme ça avec Jazmin. Ambigus, ils sont pleins de promesses. Et comme un avertissement, ils sous-entendent une victoire indéniable. Elle ne sait pas où cette histoire la mène, mais Jazmin veut voir. Elle veut voir cette finalité qu'elle ne peut pas imaginer. C'est malsain tout ça. Elle, lui, eux. Mais ce n'est pas grave, parce qu'elle l'attend déjà tous les soirs. Trop tard. « Prépare-toi à te faire dépouiller. » Ses yeux sont rieurs, joueurs. Elle le provoque pour qu'il joue sans hésiter, sans se retourner. Elle lui sourit. Elle le regarde. Elle a envie de le toucher, mais elle se retient ; l'incendie de son bas-ventre toujours là, bien présent. Du bluff, ce n'est qu'un coup de poker.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 16 Mai 2018 - 19:05 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same

Avoir mal. Se faire mal. Le faire exprès pour se sentir vivant, c'est ce que je fais de mieux. C'est comme ça que je fonctionne.  Je me détruis sans emmener personne dans ma chute vers les abysses. Qui pourrait, voudrait, m'accompagner de toute façon ? C'est une chose qu'on fait mieux seul. Autodestruction programmée que je ne cesse de post-poser, jusqu'à quand ? Par où viendra ma chute ?  Je le  sens dans tout mon corps que c'est une putain d'erreur. Cette femme. Je ne devrais pas plonger dans son piège comme je le fais. Je vais le regretter. Je le regrette toujours quand je laisse quelqu'un prendre le contrôle, mais je n'ai pas le choix, elle mène la danse la brune. Je me contente de suivre les pas qu'elle impose. Du bout des lèvres elle pointe une ambivalence que je ressens depuis la première fois où mes yeux se sont posés sur elle. Depuis qu'elle envahit mes pensées, depuis que je cherche sa voix. J'ai toujours eu peur d'abîmer les jolies choses. Les femmes. Ces fragiles qui ne sont pas pour moi. Frêle beauté toujours en demande de plus, Elle ? C'est elle qui va m'abîmer, je souris à cette pensée. Réalité pourtant frustrante que je refuse d'admettre, le doute n'est plus permis. Elle murmure. Je ne capte pas les mots mais je perçois l'intérêt. Saleté de musique. Jazmin fait volte-face, mais où est-ce qu'elle s'en va ? Il n'est pas question qu'elle file. Pas maintenant, Pas encore. J'ai besoin de ma dose. C'est trop tôt. Elle ne me devance que de quelques pas, je n'aurais jamais pensé que les grandes jambes pouvaient être  un tel avantage. La fraîcheur de la nuit contraste avec la suffocante chaleur de l'intérieur. Mon regard la trouve facilement, comme si je savais où regarder.

moi non plus... dos collé contre le mur je la regarde, répondant dans un murmure à son affirmation, curieux de son manège. Intrigante chose que cette femme-là. Elle semble avancer avant de se raviser, c'est frustrant. Je pourrais prendre le pas sur la situation, lui donner ce que j'ai réellement envie. La ramener chez moi, enlever ses vêtements. Je pourrais. Vraiment ? Alors, pourquoi je le fais pas ? Pourquoi est-ce que je me contente de la dévorer du regard comme si elle était un simple mirage dans le désert, oasis prête à disparaître si je m'approche ? Je laisse tomber la tête contre le mur froid et humide, merci l'écosse pour ton climat, ses yeux sont rieurs et je réponds avec un sourire réellement amusé je n'ai plus rien à perdre ma belle . J'ai déjà tout perdu, tout ce qui pouvait avoir un sens, une valeur. Les promesses. L'envie. Tout a disparu. Je joue tapis ce soir. Qu'elle prenne ce qu'elle veut, qu'elle ne laisse rien. J'ai plus la force de toute façon. Je me redresse et m'impose face à elle, prend son visage angélique entre mes doigts, masque de pureté pour une âme abîmée et approche le mien stupidement. Son corps frêle dans cette rue, contre ce mur, ma main caresse sa nuque, mon regard se perd une nouvelle fois dans ses iris. T'es belle... presque irréelle. Les aller-retours de mes yeux sur son visage rallient ses lèvres désirées et son regard dévorant. L'incendie qui me consume devient de plus en plus réel. Les gestes deviennent presque fébriles tandis que j'inspire son parfum, et si je n'étais pas le seul ? Elle comprendra le sous-entendu, parce que c'est elle qui a commencé, parce qu'elle sait de quoi je parle... mais est-ce qu'on a seulement idée de quoi on parle vraiment ?
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 17 Mai 2018 - 0:01 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Jazmin, jolie Jazmin. Ce n'est qu'une enfant qui est en train de jouer dans la cour des grands. C'est toujours facile de donner son corps, ça l'est moins quand il s'agit du cœur. Elle ne sait pas comment on le donne d'ailleurs. Jouet immaculé, elle ne s'en est jamais servie pour autrui. De peur qu'on le brise sans doute, ou qu'on l'abîme. Jazmin, c'est une enfant égoïste. Depuis toujours elle prend, mais ne donne jamais en retour. Elle se préserve des cris et des larmes ; sans doute trop terre-à-terre. Elle évite les souffrances inutiles ; intolérante aux rêves romantiques. Pourtant en cette nuit, elle est prête à tout la jolie. Elle veut voir ce qui se cache derrière cet attrayant regard. Elle veut gratter cette coquille qui se veut vide. Sasha. L'abîmé. Il donne l'image d'un naufragé, et Jazmin a l'impression par moment d'être sa bouée. Cœur meurtri, il n'a plus rien à perdre qu'il dit. Vraiment ? « Tu n'as peut-être plus de cœur, mais t'as toujours une âme. » Les mots sont doux, mais lourds de sens. Elle veut vraiment tout lui prendre. Quitte à jouer, elle veut tout rafler. La mise étant à la hauteur de ce qu'il peut offrir. Acharnée, elle est décidée. L'un des deux va perdre, va se perdre dans cette histoire grotesque. Qu'importe les dès sont jetés, les jeux sont faits. Et si elle se retient de le toucher, lui, élimine et mange la distance. Sans aucune hésitation. Les gestes sont tendres, rassurants. Ils comblent un vide, réchauffent l'âme. Elle se sent bien Jazmin ; trop bien, dans les bras de l'intrépide. Cette attraction qu'elle ne comprend pas, elle commence à l'apprécier. C'est peut-être pas très malin, mais il est déjà trop tard ; depuis qu'il entré la première fois dans son bar.

Alors elle profite, elle profite de cet instant qui peut-être ne se reproduira jamais. Suffit que demain, il ne soit pas là pour que le château de cartes se fracasse ; que cette histoire s'achèvent sans point final. Après tout, elle ne connaît rien de lui, si ce n'est son nom qui se grave peu à peu dans sa poitrine. Elle fait mal cette cicatrice. Elle brûle comme un nouveau tatouage indélébile. La belle se sent marquée. « Où est l'intérêt, si je ne prends pas de risque moi-aussi ? » Quand on ne veut pas perdre, on ne joue pas. C'est simple. Tout l'attrait du jeu est là. Alors elle se donne la gamine. Elle parie. Sur quelque chose d'inconnu, d'abstrait. Sur quelque chose qu'elle ne comprend pas, et qui la dépasse totalement. Elle parie gros. Tout. Et pour sceller les règles et surtout parce qu'elle en meurt d'envie, elle lui donne un baiser. Celui-ci est moins timide que le premier, plus fougueux. À la fois brusque et cajoleur ; violent et tendre. C'est terminé. Ses lèvres, elle ne pourra plus jamais s'en passer. Les papillons du bas-ventre qui s'agitent, elle fini par libérer cette bouche un peu trop gourmande. Céder à ses pulsions, là, tout de suite ; Jazmin le ferait avec n'importe qui. Mais pas avec lui. Elle ne veut pas lui montrer ce qui est laid chez elle. Alors elle se perd elle aussi dans ses iris. Elle pourrait l'admirer toute la nuit si c'était possible. Combien de filles a-t-il séduite rien qu'avec ses pupilles ? Ses doigts glissent jusqu'au palpitant du brun, et elle lui dit « Au moins si tu gagnes, tu en auras un. » Un nouveau. Le sien.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 17 Mai 2018 - 20:11 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same



L'âme ? Elle s'aventure sur un terrain qu'elle ne connaît pas, Jazmin. Moi je sais. Âme fragile, morcelée puzzle dépareillé qui ne semble avoir aucun sens si on regarde l'ensemble et pourtant. Sourire vide de joie. De sentiment. Elle cherche à pénétrer cette âme qu'elle pense présente. C'est trop sombre, il y a trop de mal à l'intérieur, je ne peux pas lui laisser entrevoir ça. Je n'ai pas envie de lui montrer ce qu'il y a de pire en moi. Elle cherche pourtant. Elle titille. Elle va y parvenir la fourbe, mais pas ce soir. La douceur de sa voix contraste avec son regard. Avec son sourire. Délicate Jazmin. Belle fleur d'apparence fragile qui entête, empoisonne, emprisonne. Sa peau appelle la mienne. Mes iris glissent sur son visage, sur son corps entier. Mes pensées s'aventurent plus loin, plus profondément. Tendre caresse. Trop tendre pour l'instant. Pour moi. Elle mérite mieux, plus. Tout ce que je ne pourrais offrir. Pas maintenant. Peut-être jamais. La brune joue ; mon coeur s'emballe, fichu palpitant inutile. Tu as le goût du risque, rhétorique pure. Stupide gamine, tu ne devrais pas. Encore. Pour la seconde fois ses lèvres se pressent contre les miennes. Baiser violent. C'est l'urgence qui rend la chose belle. Je crois. Je l'attire contre moi, ce besoin viscéral de sentir sa peau, son corps. Ce corps, ce putain de corp qui m'appelle ce soir plus que n'importe quel autre. Je ne peux pas faire ça. Je ne peux pas me laisser emporter. La laisser me bouffer, même si mon corps le réclame, je recule. Distance de sécurité nécessaire pour ne pas sombrer dans ses yeux, pour rester safe. Ridicule. Inutile. Ses doigts glissent sur moi, m'arrachant un frisson à peine masquer. Je penche la tête en la regardant. Fait pas ça. Jazmin suggère une hypothétique victoire, mais est-ce que je pourrais vraiment gagner quelque chose avec elle ? Elle manie trop bien les règles pour me laisser une seule chance. Je suis mauvais joueur. Trop mauvais perdant que pour avoir le vrai goût de ce jeu. Trop d'échecs. Trop de souffrances que j'essaie encore d'oublier, mais elle sait me faire céder malgré les apparences qu'il faut sauver. Et si je préfère ne pas en avoir ? de coeur Parce que ça fait mal un coeur, parce que ce putain de muscle se tord, se brise, se déchire. On ne devrait jamais s'en servir. C'est inutile. C'est moche. C'est douloureux. Pourquoi est-ce qu'on y porte tant d'attention à cet organe d'abord ? Pourquoi est-ce qu'on est obligé d'aimer ? Je le vis bien, sans toutes ces préoccupations futiles. Je ne suis pas plus malheureux que les autres, ces imbéciles de romantiques à deux noises qui pensent qu'ils vivront une belle histoire. Les histoires ça fini toujours mal. C'est comme ça. Je ne veux pas avoir de coeur, parce que si j'en ai un, c'est foutu. Je serais comme tous ces cons. Regards tendres, gestes prévoyants. Non. C'est pas pour moi. J'veux pas. J'peux pas. Une main glisse sur le corps de la belle, elle trouve le creux de sa taille et frôle le tissu du bout des doigts. Mouvements lents, déplacement lacifs, sensualité à peine masquée. J'comprends pas Ce pouvoir qu'elle a sur moi, cette envie de me laisser bouffer, ce besoin de la voir. De l'avoir.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 17 Mai 2018 - 22:12 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Coeur meurtri, coeur désabusé. Ce ne sont que des mots pour Jazmin. La signification est trop abstraite pour qu'elle comprenne, qu'elle imagine ne serait qu'une bride de ce qu'il peut ressentir. Le jouet de Sasha est visiblement cassé, tandis qu'elle, elle ne l'a jamais utilisé. Par choix. Par conviction. Par fierté aussi. Oui, le palpitant ne sert à rien si l'amour n'est pas là. C'est trop compliqué. Désillusionné avant l'âge, elle dégueule sur la facilité des gens à aimer. Le cerveau et le coeur sont des organes passés de mode dit-on. Pourtant, elle ressent une douleur dans la poitrine. Un mal qu'elle ne s'explique pas ; qui la ronge un peu trop lentement. Un peu trop durement. Depuis qu'il est là, depuis qu'elle l'a vu la première fois, plus rien ne va. Toutes ces sensations qu'elle ressent, ça l'irrite. Peut-être sans le vouloir, elle se fait bousculer par quelqu'un qui ne devrait pas l'affecter. Il la pousse hors de sa zone de confort. Il la malmène. Elle s'énerve, les mots sont acerbes. « Alors je n'ai rien à t'offrir. » Elle n'a que ça Jazmin, un muscle qu'elle n'utilise pas et un corps qu'il ne se décide pas à prendre ce soir. Alors qu'est-ce qu'il veut à la fin ? Elle est dans l'incompréhension, alors que par présomption elle a toujours cru bien connaître la jante masculine. Les hommes sont tous pareils : sentiments et/ou sexe. Rien de plus, rien de moins. Peut-être s'est-elle trompée ? Ou peut-être que c'est vraiment lui le problème ? C'est flou. Elle n'aime pas ça Jazmin, elle n'aime pas perdre le contrôle ; être tout simplement perdue. Pourtant, elle se laisse encore entraîner. S'il s'est éloigné, c'est pour mieux lui revenir. Incessant manège qui ne s'arrête jamais. Elle va devenir folle. Elle est folle. Sa main l'effleure à peine, qu'elle en frissonne d'allégresse. Arrête. Elle le pense, mais le mot reste coincé dans sa gorge, au lieu de quoi elle se mordille la lèvre. C'est bien trop agréable pour qu'il se stoppe. Saloperie de contradictions. Qu'est-ce que tu veux Jazmin ? « Moi non plus. » Menteuse. Au fond, la brune le sait. Elle sait qu'elle est foutue, qu'elle est accro. Dépendante de ce tourbillon d'émotions, s'affaiblir, se torturer pour lui ; c'est tout ce qu'elle a toujours redouté. Merde. Pourquoi elle ? Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Terrible fatalité. Alors elle plonge son regard dans le sien, faisant attention cette fois à ne pas s'y perdre. Elle a besoin de tous ses moyens, elle ne veut pas se laisser distraire. Elle recule, petite vengeance futile. « Si tu ne veux plus jouer, alors qu'est-ce qu'on est ? » Tout doit avoir un sens, une explication logique pour la futur langue de plomb. Et si ce n'est ce 'jeu' comme elle l'appelle, rien ne justifie ce lien qui les unis. Rien. « On est juste deux cons qui ne comprennent pas ce qu'ils font. » Un cœur châtré et une enfant. Voilà ce qu'ils sont. Quand on le comprend, tout de devient plus clair. Elle esquisse un petit sourire. Elle, lui, eux. Tout ça, tout ce qu'elle ressent ne devrait pas être là.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 17 Mai 2018 - 23:55 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same


Elle s'énerve l'enfant gâtée. Elle ne comprend pas. Pas plus que moi. Je recule un peu plus, la toise tout en me raidissant. Elle n'a rien à m'offrir ? C'est un sourire presque carnassier, mauvais qui étire mes lèvres, elle s'imagine quoi la brune ? Que j'ai besoin qu'on me gratifie d'une quelconque pitié ? Que j'ai besoin de quémander quelque chose ? Non. Désolé ma belle, c'est très peu pour moi tout ça. Je n'ai rien demandé, réponse aussi tranchante que ses propres paroles. Est-ce qu'on joue toujours ? Est-ce qu'on doit encore jouer longtemps ? Est-ce qu'on pourrait seulement faire autre chose ? Elle est perdue, autant que moi. C'est rassurant d'une certaine manière. Je suis pas le seul con de l'histoire. Elle me rend nerveux. Quelque chose d'inconnu, d'angoissant. On ? Elle parle au pluriel la brune. Choix étonnant. J'ai jamais dit que je ne voulais plus jouer, parce que je sais que si je ne joue plus elle disparaît. C'est la dernière chose dont j'ai envie. Elle recule, distance douloureuse. Horrible sensation dans ma poitrine. Brûlure irradiante. Non, t'éloigne pas ma belle, reste avec moi. La peur. C'est la première fois... non, pas la première, mais c'est tellement rare que je l'oublie cette sensation désagréable. Ce vide qui se forme lentement, cette sensation de glisser sans pouvoir me rattraper. Et alors ? Je me rapproche à nouveau pour parer à toute fuite éventuelle de la demoiselle. C'est vrai ... pourquoi il faudrait toujours tout comprendre, Jazmin ? Sensation agréable. C'est la première fois que je prononce son prénom, il roule sur la langue facilement, les syllabes ne sont pas farouches. Pas comme la femme. Je comprends rien, je m'en rend compte. Je n'aime pas ça et pourtant j'insiste. Son dos collé contre le mur, je m'approche dangereusement. Tambour rageur dans la poitrine, la mienne. Son petit corps ne me résistera pas. Elle a trop cherché la brune et à force de vouloir jouer elle risque de se brûler. Mon regard est plongé dans le sien. Mes iris cherchent les siennes sans cesse, en quête de quoi ? D'approbation ? De défis ? De désirs simplement ? J'ai l'impression de trouver tout ça. Mes lèvres s'approchent de son cou et s'y déposent délicatement. L'embrasante passion est maîtrisée. Les gestes sont distillés avec savoir. Pour donner envie. La jolie serveuse est en mauvaise posture. De son cou je remonte à ses lèvres, laissant une main vagabonder sur son corps, je découvre certaines courbes, la main s'aventure sous la blouse, petite curieuse. Elle titille un bout de peau au niveau du ventre, ça pourrait être tellement plus. Si seulement tu le disais. L'incendie qu'elle a déclenché est meurtrier, dévastateur. Il ne laissera rien sur son passage, juste des vestiges d'une nuit, d'une femme capricieuse et sauvage. Des cendres. Pars pas ... Pas encore... Une supplique, plus qu'un murmure. J'ai jamais eu ce besoin, mais elle est différente, cette brûlure infligée est salutaire. J'ai besoin de plus de temps, de plus d'elle, de cette belle Jazmin.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 18 Mai 2018 - 19:03 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Comprendre et découvrir le pourquoi du comment de ce holà, c'est naturel pour elle. Tout ce qu'elle sait, elle l'a étudié, lu sur le papier. Or, là, rien n'est écrit. Il n'y a même pas de sous-titre. Elle regarde ce film, sans discerner ce qui se passe, sans comprendre ce qu'elle vit. Alors oui, elle veut savoir. Ou pas. Savoir est synonyme d'éprouver ; et éprouver est sur liste noire. « Tu as raison. » Ça lui coûte un bras de dire ça, mais elle n'a pas le temps pour se morfondre la gamine, car il s'approche. Vite. Il relance un assaut. Sauvage, félin. Par surprise et sans crier gare. Il embrasse ce cou qu'elle lui offre sans résister. Il la caresse, elle arrête de penser. L’accalmie nocturne, le flottement, la chaleur de la nuit estivale et la pâleur luminescente de la lune. Une musique rythmée avec mesure, en basse ourlée, enveloppante. Il faut bien cette chaude ondulation pour accompagner la nuit qui s’ouvre, la nuit qui vient, dans laquelle Jazmin a envie de se laisser prendre. Là, tout de suite. Pupilles en ouverture, impressions affûtées. Elle resserre la nuque et relève la tête, l’esprit en écho au monde, les sens aiguisés et en demande, affamés. Relever les yeux, fiévreux, avide. Elle a besoin de satisfaire un besoin animal. Petit malin, il sait être convainquant. « Alors prends moi ... » Debout, cambrée, un souffle de satin crème sur sa peau, et l’ondulation désordonnée de ses cheveux, la fraîcheur d’une cascade, une provocation ... Sa peau ambrée, son grain qui accroche la lumière lunaire. Un miracle, un prodige sensuel. Des ombres sur les courbes, le dégradé clair-obscur de sa peau halée découpée de plis satinés, la perfection des lignes, la courbure de ses épaules échappant aux mèches flammèches, et ses hanches trésor d'un plaisir secret. Cette nuit, tout ça c'est pour lui. Elle incline la tête en un sourire assuré, offerte. L’innocence et la transgression mêlées. Jazmin entend son cœur battre ses tempes, et la musique battre son corps. Une sidération latente ; subjuguée. Reculer sans bouger, se rassurer pour de faux si le mirage est encore là. « … Maintenant. » Elle sent monter la fièvre, sa sourde tension animale, comme si sa vie se joue cette nuit, parce qu'elle entrevoit la jouissance à venir. Mains curieuse en quête de découverte, elle glisse sous le tissu, parcourant les muscles du beau brun.  Elle éparpilles ses doigts ; dix yeux avides de connaissance partent à la découverte de cette géographie offerte et consentante. La peau est douce, vibrante, délicate. Lui et son corps, lui et sa peau ; une brise chaude du sud. Souffle et envie, le feu dans ses veines, les flammes sous sa peau, la respiration qui s’échauffe et s’accélère. Yeux dans les yeux, plus personne sur la Terre. Au bord du gouffre, quelques centimètres, les yeux se ferment, l’air électrisé, les lèvres humides. « Sasha. » Un murmure dans son oreille. Une tentatrice en herbe. Elle en perds le souffle et la tête. Délicieux moment que l’attente, et torture infinie.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
avatar
Sasha Muller
(bigbro) over protective
›› parchemins postés : 1708
›› miroir du riséd : matt daddario
›› crédits : ava : .pinklemon ;
›› multinick : Caleb et Niamh
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
JUSTICE MAGIQUE
›› âge : 28 ans
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
★ Histoire de la magie, Étude des moldus, Sciences politiques magiques
options supplémentaires
★ Défense contre les forces du mal, sport

›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 2223

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 20 Mai 2018 - 20:31 Sujet: Re: faux semblants. (!)


we are one and the same


Je ne saurais dire s'il y a des gens dans cette rue ou si nous sommes seuls, si l'air est frais ou si la nuit est douce, je ne saurais rien dire de tout ça parce que mon attention est totalement accaparée par la douce créature qui me fait face. Sa moue contrariée est plus intense qu'un simple appel. Attirance bestiale envers cette femme enveloppée de mystère. Mon corps s'approche du sien, le frôle, le caresse tant des mains que du bout des lèvres. Délicieuse saveur. Je pourrais péché par gourmandise ce soir. La belle se cambre, suit les mouvements que j'impose et son regard trahit son désir. Qu'importe le jeu ce soir. Beauté offerte. Corps tremblant. Coeur tambourinant dans ma poitrine. Pourquoi ? Ce n'est pas la première fois pourtant. prends moi. Un sourire se glisse sur mes lèvres, ce n'est pas le genre de phrase qu'il faut me dire plus d'une fois. La belle innocente s'offre. Innocente ? Probablement bien moins que son joli minois ne le laisse penser. Elle sait comment faire il n'y a aucun doute. Tout dans son attitude est un appel, sa peau dorée à peine éclairée par la nuit, ses yeux foncés qui me happent à chaque fois que je croise son regard, l'inclinaison de sa tête, jusqu'à la cascade de ses cheveux qui semblent glisser jusqu'à sa poitrine. Belle Jazmin, tu mérites tellement mieux que ça Que moi ? Peut-être. Pourtant, je n'ai pas envie de faire marche arrière, je le voudrais même que je ne pourrais pas. Mes lèvres glissent sur sa peau tandis que mes mains explorent ses cuisses, béni soit l'inventeur des jupes. Les mains de la demoiselle partent en exploration sous ma chemise, petite balade d'apparence innocente qui déclenche une succession de frissons. Réponse de l'inconscient à cette tension. Tout me hurle de la coller plus encore contre ce mur, elle, moi, l'univers. Cette putain de moiteur dans la nuit et puis elle murmure, susurre, mon prénom au creux de l'oreille. Il n'en faut pas moins à mes mains pour passer sous ses fesses, enroulant ses cuisses autour de mes hanches. Il n'y a plus rien de tendre. Ce ne sont que des pulsions auxquelles ont choisis de dire oui. Sans raison. Sans soucis de ce qui se passera après, demain, dans le futur. C'est juste son corps qui cède au mien. Gestes assurés. Passion dévorante. Rien n'existe si ce n'est elle, contre un mur à l'arrière d'un club. Il n'y a rien de romantique. Il n'y a jamais rien eu de tel avec moi. Elle l'a comprit dès le départ. Souffle court, sa jupe retroussée, j'aurais pu penser à transplaner jusqu'à chez moi, nous mettres dans un minimum de confort, d'intimité, mais mon esprit n'est plus présent. L'excitation, elle par contre n'a peut-être jamais autant été au rendez-vous. Les corps s'entremêlent sur le rythme d'une mélodie qui leur appartient. Complémentarité indéniable. Souffle court sur sa nuque douce. Ses cheveux caressent mon visage. Son visage niché dans mon cou, ses bras sur mes épaules, je pourrais rester là pour l'éternité. La possédé simplement. Sans penser à rien d'autre qu'elle, sa beauté, délicieuse Jazmin. Baiser ultime. Satisfaction clairement visible. Je la tiens encore un peu dans mes bras, juste le temps qu'elle pose ses jambes au sol. Que mes lèvres goutte une dernière fois les siennes avant de sourire, repoussant quelques mèches de son visage on remet ça quand tu veux ma belle. L'air suffisant, je joue le rôle du gars détacher, mais je n'ai pas envie de la laisser, pourtant c'est ce que je devrais faire, ce que je dois faire, pour mon salut.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jazmin Trejo
WILD CHILD ; BIG STORM ”
›› parchemins postés : 903
›› miroir du riséd : alicia vikander.
›› crédits : eilyam (avatar) ; sial (signature).
›› multinick : ethanol, le p'ti con.
›› dispo RP : ◼◼◼◼◼ (full)
SCIENCES OCCULTES
›› âge : vingt-sept ans. vingt-sept ans qu'elle échappe à ses parents ; la princesse rêve de liberté.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : OPTIONS OBLIGATOIRES :
DCFM - Potions - Runes.
OPTIONS FACULTATIVES :
Dragonologie - Danse - Etude des moldus.
›› profession : en plus d'étudier, elle est également serveuse au Filet du Diable la jolie. elle n'en a pourtant pas besoin, mais elle aime cet endroit.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1273

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 21 Mai 2018 - 10:32 Sujet: Re: faux semblants. (!)

faux semblants
sasha & jazmin

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
L’Envie. Cette mélodie, Jazmin la connait sur le bout des doigts. Palpitant pour tambour, souffle saccadée en guise d’instrument à vent. Mélodie joué à maintes reprises, elle la redécouvre comme une néophyte. Elle ne sait pas l’expliquer, mais le chef d’orchestre n’est pas commun. Il a les gestes ; ses mains pleines de promesses. Tandis que ses lèvres jurent monts et merveilles. Dans le sillage de son parfum généreux se mêlent les effluves aromatiques de cette musique qu’ils préparent en symphonie. Des songes aphrodisiaques et audacieux flattent l’appétit de la jeune fille. Elle quémande, et il répond. De la manière la plus désirée. Il empoigne ses fesses avec une tendre sévérité, et elle enroule ses jambes enrobées de soie autour de lui. Les corps ne font plus qu’un ; ce concert l’emballe. Littéralement. Le cerveau éteint, il n’y a plus que lui. Lui et elle qui s’entremêlent dans un univers qui en cet instant n’est plus que le leur. Ses yeux, ses mains, ses lèvres, … Il n’y a plus que ça d’important. Le monde peut bien s’effondrer, le plaisir est-elle que la belle n’aurait conscience de rien. Courbé, elle se love en souplesse ; s’accroche, s’agrippe à cette force masculine qui se déchaîne. Elle l’accueil ; les yeux fermés elle prévoit bombance de saccades entre ses reins, et sa mine abandonnée chavire ; impudique. Ses mains frêles et soyeuses se glissent dans ses cheveux de jais, se maintenant avec force contre lui. Il n’y a rien de romantique là-dedans ; rien de rose. Mais c’est ce qu’elle aime Jazmin, elle aime cette bestialité. Tout ce qui est beau, elle le laisse aux autres. Le plaisir est à son paroxysme, et elle étouffe un gémissement en joignant ses lèvres aux siennes. Baiser sauvage, farouche. Le dernier qui met fin à cette douce symphonie euphorique. Elle frémit, chaque bout de peau vibrant d’une plénitude nouvelle ; et quand ses pieds touchent enfin le sol, elle se sent planer. Elle a pris sa dose, son rail de poussière d’étoile. La frustration est partie mais pour un temps seulement, car elle le sait Jazmin, elle sait qu’elle va revenir. Dans un jour, ou une semaine. La dépendance, elle, ne part jamais. « Tu sais où me trouver. » Entre les lignes, ça veut dire revient. Reviens demain Sasha. Reviens le jour d’après et le jour suivant aussi, jusqu’à ce que le plaisir se meurt et que le soleil s‘éteigne. Coquine, elle le regarde, un sourire satisfait. Elle cherche à imprimer son visage dans sa mémoire, pour se remémorer son expression juste après un coïte plus osé que romancé. Elle veut recommencer. Insaisissable, elle est censée partir, ne pas se retourner, et finir par oublier. Elle fonctionne tout le temps comme ça Jazmin, bourrasque d’émotions qui n’est normalement que de passage, qu’un simple mirage. Elle ne revient jamais, elle. Pourtant en cet instant, ses jambes refusent de bouger. C’est le moment gênant, où dans les films stupides les deux parties se cherchent ; où la greluche ne sait pas vraiment quoi faire. Une décision doit être prise. Le soleil se lève.
(c) DΛNDELION


revelio:
 


( désastre des astres )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10101-mermaid-melody
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: faux semblants. (!)

Revenir en haut Aller en bas
 
faux semblants. (!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saut temporel - Arc 3: faux-semblants
» Faux Semblants ♣ Yuki Yonde
» Faux semblants, et sentiments ( Mystique et Magneto) [Terminé]
» Fausses excuses, faux-semblants et véritable amitié
» Il n’y a pas de petits faux semblants, il n’y a qu’un océan de mensonges. (Joos)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Inverness city :: Le Filet du Diable
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet