Revenir en haut Aller en bas
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Sorciers ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
out of the woods (sammy&nilla)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nilla Quintana
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 418
›› miroir du riséd : selena gorgeous gomez.
›› crédits : morrigan (avatar) + sial (signature) + tumblr (gifs)
›› multinick : aucun.
›› dispo RP : 3/5, dispo~
ARCHITECTURE ENCHANTEE
›› âge : vingt-cinq années (02/04)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : • arithmancie
• études des runes
• astronomie

○ sortilèges
○ potions
›› particularité : Occlumens
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 542

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 12 Juin 2018 - 22:11 Sujet: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
  ft sammy

 
You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

 
Le kelpie’s camp. Nilla l’entendait depuis quelques temps dans les couloirs de l’université. Elle qui ne commencerait les cours qu’à la rentrée prochaine semblait plutôt captivée par la vie étudiante. Un rythme qu’elle n’avait pas connu depuis longtemps, presque oublié. Elle voulait s’intégrer rapidement et avait toujours l’oreille attentive lorsque ceux qui allaient être ses camarades se rassemblaient. Des ébruitements concernant les vacances d’été, des projets évoqués, des prémices d’euphorie. Beaucoup se concentraient sur le fameux lieu suscité, dont elle n’avait jamais entendu parler auparavant. Au vu du nom qu’il portait, elle se doutait que cela avait un rapport avec la nature. Le kelpie. La créature magique gardienne des eaux. Figure du folklore écossais, la brune se souvenait des histoires que son frère lui racontait. Contrairement à elle, il avait rapidement montré un intérêt pour la culture outre-atlantique et n’hésitait pas à lui parler de mythes, contes et autres légendes qui berçaient le Royaume-Uni depuis des siècles. D’autant plus que les cheveux de kelpie trouvaient leur place dans la conception de baguettes. Intriguée, elle s’immisça sans réelle discrétion dans la conversation. « Qu’est-ce que c’est exactement, le ‘kelpie’s camp’ ? » Une jeune fille se tourna vers elle, un sourire communicatif au visage. « C’est le lieu préféré des étudiants où y passer les vacances d’été ! » D’où cette conversation autour de la grande pause estivale. L’interlocutrice reprit, enjouée. « C’est en pleine nature, sur une l’île du kelpy. Les paysages valent vraiment le détour ! » Elle la faisait rêver. Elle imaginait la plage, la végétation luxuriante, les histoires qui font peur autour du feu. Des aspects idylliques qui faisaient germer l’envie de s’y rendre elle aussi. Un sentiment d’évasion dont elle avait besoin. Selon les dires de la demoiselle, il s’agissait d’un endroit apprécié de beaucoup. Ainsi, elle espérait faire des rencontres ou au mieux, elle retrouverait des membres de son entourage.

Elle suivit le mouvement des premiers départs. Elle siégeait parmi les plus impatients, une tenue confortable et un grand sac dans le dos. Elle avait littéralement l’air d’une tortue sur deux pattes. Le ridicule, elle n’en avait pas peur. Parfois, elle l’attisait pour amuser ses proches. Un pitre qui l’assumait. Cet élan de vie qui la caractérisait tant perdait de son intensité depuis qu’elle fut confrontée à la vérité. Une vérité qu’elle ne voulait pas croire dans un premier temps. Elle s’efforçait de renier mais plus elle s’engageait dans ce processus, plus elle intensifiait involontairement la chute. Chute dont elle avait encore du mal à se relever. Voilà pourquoi cette soudaine envie de changer d’air. Il fallait qu’elle se divertisse l’esprit, qu’elle s’affranchisse au mieux de toute la mascarade dans laquelle elle a été longtemps l’actrice par défaut. Elle devait se focaliser sur autre chose. Sur la route, elle comprit qu’elle allait cohabitait dans une tente et même si elle n’avait pas l’habitude de vivre dans des conditions succinctes, elle savait comment marcher les campings. Des allées de tentes, attribuées par un responsable sur place. Lorsque la brune se présenta au superviseur, il lui pointa une tente dans laquelle son colocataire venait de pénétrer. Elle reconnaissait sa carrure. Elle s’approcha machinalement de l’abri, annonçant son arrivée dans l’enjambé. « Devine qui tu vas devoir supporter, M. Hamilton ? » Sammy, son meilleur ami. Elle ne pouvait pas trouver mieux comme partenaire d’aventure. Elle lui ouvra ses bras, tout en posant son sac à terre. « Je ne pensais pas te croiser ici aussi tôt, t’es là depuis longtemps ? » Aucun doute à avoir, la cohabitation allait forcément bien se dérouler.
 

  ©crack in time



( y no te voy a negar )
aquel día te vi y tu energía sentí. desde eso no te quiero lejos de mí. sé que no sabes de mí y no te puedo mentir. lo que dicen en la calle sobre mí. x (equis) nicky jam


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9877-finesse-nilla-q
avatar
Samwell Hamilton
modo - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2269
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Monsieur Bishop & Giacomo del patron
›› dispo RP : 7/7
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : En couple
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2545

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 15 Juin 2018 - 13:41 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Tu es du genre à aimer mettre la tête dans les devoirs et les révisions pour être certains d’avoir la meilleure note pendant les examens, ce qui manque, c’est ce besoin vivant de toujours aller plus loin dans une utopie que tu as toi-même créé. Tu sais que pour devenir un grand dragonologiste il faut beaucoup étudier et sacrifier pas mal d’habitude qu’ont les étudiants comme aller tout le temps dans un endroit pour boire et faire la fête quand le soleil commence à se coucher ou encore passer des heures au parc profitant de soleil en se racontant chacun leur vie. Ce n’est pas tellement ton truc et pourtant ça ne t’empêche pas d’être parfaitement bien entouré comme les deux colocataires Niamh et Naïa que tu aimes tout particulièrement, sans oublier ton frère Sullivan qui doit en voir avec toi et Nilla, la meilleure amie qui soit au monde. Tu ne pourrais pas te passer une seule seconde de toutes ces personnes, maintenant, il faut dire que Primerose est dans le lot depuis plusieurs semaines maintenant. Une petite famille qui pourtant n’enlève en rien le fait que tu aimes étudier, c’est une passion que personne pratiquement n’arrive à comprendre, ça n’empêche en rien d’avoir des activités, de faire du sport et de vivre de ses passions, mais c’est un supplément. C’est bénéfique. Hors, tu es en vacances depuis peu et tu ne sais plus tellement comment occuper ton temps surtout depuis que tu as appris pour ta mère, tu as fait ce qu’il fallait pour l’enterrement et l’a annoncé à ceux qui devaient l’être. Lily est avec son fiancé en vacance à l’autre bout du monde et tu n’avais pas envie d’être seul à la maison, alors tu as décidé de prendre part aux vacances qu’organise l’école cette fois, ça va te permettre de pouvoir te changer un peu les idées. Si tu as bien compris, c’est une sorte de camping de plusieurs semaines avec plusieurs activités et deux personnes par tente, tu ne sais pas tellement qui sera là, mais tu n’as pas hésité une seule seconde quand l’occasion s'est présenté de partager une couchette avec ta meilleure amie pour la durée de ces vacances. Elle n’a pas eu l’occasion de beaucoup te voir depuis son arrivée à l’université et vous avez pleins de choses à vous dire, énormément de temps à rattraper. C’est le moment parfait pour commencer.

Tu ne sais pas quand elle doit arriver, mais tu es déjà sur place et les affaires sont installées ne sachant pas trop comment garder un endroit véritablement en ordre c’est déjà un peu le bordel, mais ce n’est pas tellement étonnant venant de toi. Ça ne devrait d’ailleurs pas tellement surprendre la jeune femme quand elle arrivera, elle devrait en rire si elle a toujours son humeur d’avant, tu n’en doutes pas une seconde. Tu viens de mettre des vêtements plutôt à l’aise montrons que tu es en vacances, il ne manque plus que les fleurs sur le short et c’est parfait. Tu penses que c’est assez libre et c’est une bonne chose, vous avez depuis le début une âme d’aventurier et tu sais déjà que Nilla va vouloir visiter l’endroit et partie en expédition pour connaître chaque recoin de cette île, pourquoi pas partir en excursion de nuit aussi, de toute façon, il ne peut rien arriver de bien grave, vous êtes grands et tu pourras la protéger, comme tu l’as toujours fait. Tu lèves la tête, elle vient d’arriver et à l’air autant heureux que toi de pouvoir passer ces moments à venir en ta compagnie. Elle laisse tomber ses sacs et ouvre les bras, tu avances et attrapes la jeune femme pour venir la serrer contre toi. « Devine qui tu vas devoir supporter, M. Hamilton ? » Tu recules la tête et viens déposer un baiser sur sa joue avant de t’éloigner doucement pour continuer le rangement. « Un véritable supplice rien que d’y penser. » Tu souris, taquin comme d’habitude. Elle le sait, tu n’as pas besoin d’apporter de précision, c’est comme ça depuis toujours. « Je ne pensais pas te croiser ici aussi tôt, t’es là depuis longtemps ? » C’est vrai que tu n’es pas un roi en ce qui concerne la ponctualité d’habitude, mais pour une fois, il faut dire que tu as réussi à faire très fort. « Je devais régler quelques trucs avec mes colocataires, mais ça s’est terminé rapidement. Donc j’arrive plus tôt. » Tu n’arrives plus à tenir en place, tu veux explorer alors tu attrapes un sac de voyage que tu mets sur ton épaule. « Tu peux t’installer là, ça te dis de partir à l’aventure ? » Tu sais que la jeune femme ne pourra pas dire non.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nilla Quintana
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 418
›› miroir du riséd : selena gorgeous gomez.
›› crédits : morrigan (avatar) + sial (signature) + tumblr (gifs)
›› multinick : aucun.
›› dispo RP : 3/5, dispo~
ARCHITECTURE ENCHANTEE
›› âge : vingt-cinq années (02/04)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : • arithmancie
• études des runes
• astronomie

○ sortilèges
○ potions
›› particularité : Occlumens
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 542

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 16 Juin 2018 - 12:00 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
 ft sammy

 
You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

 
Elle ne savait pas vraiment qui elle allait voir ici-même, le lieu où beaucoup d’étudiants avaient l’habitude de passer leurs vacances d’été. A vrai dire, durant le trajet pour venir sur les terres excentrées, la brune assemblait des morceaux de paroles, qu’elle entendait ici et là. Dans le groupe des plus aventuriers, elle décida de s’y rendre en bateau alors que d’autres, beaucoup moins patients et téméraires, se contentaient du Portoloin. Le mal de mer, elle ne l’avait absolument pas. Depuis la bordure de la coque, elle regardait, assise en tailleur, l’infini bleuté où la nature régnait sans perturbation. Du moins, jusqu’à ce que ses camarades de transport vinrent occuper le silence. Beaucoup parlaient de l’année scolaire terminée, certains songeaient à la suivante et d’autres préféraient se concentrer sur le moment présent. Ce voyage permettait à ces derniers de s’échapper du système scolaire, d’explorer un nouvel horizon où le stress et les révisions n’avaient pas leur place. Nilla était dans ce même état d’esprit. Elle ne voulait pas trop y penser, à sa nouvelle situation d’étudiante. Elle savait que poser son attention et pousser sa réflexion trop longtemps sur quelque chose conduiraient naturellement à une nuisance. Et ça, elle n’en avait pas besoin. Elle devait profiter, aborder tout sereinement.

La Quintana n’avait jamais vraiment été anxieuse de quelque chose. Elle voyait le positif partout, considérer les épreuves qui se dressaient sur son chemin comme des opportunités qui ne feraient qu’enrichir son expérience personnelle. En réalité, elle tirait ce mode de vie de son entourage, de ceux avec lesquelles elle parlait de tout et vivait des moments importants. Sa mère, ses frères, ses amis. Tous contribuaient à l’attitude de la jeune femme, son optimisme et sa joie flamboyante. Si bien que cela faisait naitre un besoin d’être entourée, une nécessité de côtoyer le monde. Il lui arrivait de vouloir être seule, de vouloir se retrouver elle. Seulement, seule, elle pouvait se croire invisible, s’interroger sur sa place, se souvenir du rejet qu’on lui avait autrefois témoigné. Peut-être que quitter le cocon familial allait la mener vers la nuance, vers ces périodes de questionnement. Étant donné qu’elle avait eu accès à la vérité concernant son fiancé, peut-être que les funérailles de son amour non réciproque allait, de la même manière, la conduire au doute. Peut-être qu’elle doutait déjà, qu’elle était prédisposée à la désolation. D’où ce besoin d’évasion, de s’éloigner de ces perturbations.

Seule, elle n’allait pas l’être bien longtemps car à peine arrivée sur l’île, elle retrouvait déjà son meilleur-ami de toujours, Samwell, également en conditions. D’ailleurs, il suffisait qu’elle le voie pour que leur complicité se manifeste. Ils partageaient l’étreinte habituelle et s’adonnaient déjà aux plaisanteries. « L’administration ne t’a pas loupé, je suis tellement exigeante ! » Un sourire accompagnait ses paroles. Les organisateurs avaient été plutôt cléments avec eux, bien au contraire. Elle venait d’arriver et n’avait pas de réelles personnes avec lesquelles le courant ne passait pas. Par contre, elle savait que ça ne serait peut-être pas le cas de Sammy. Il était à l’université depuis des années maintenant et malheureusement, on ne pouvait pas s’entendre avec tout le monde. « Imagine. C’est pas moi qui suis avec toi mais le mec dont la tronche ne te revient absolument pas. Tu réagirais pas de la même manière. », conjectura-t-elle sans trop de doute. Elle reprit, profitant de l’instant pour poser quelques vêtements sur le sac de couchage qui lui était attitré. « Ca va toi ? » Vu qu’il était là, ils pourraient passer la journée à visiter les lieux. Elle ne fut pas si surprise lorsqu’il la devança dans la proposition. « Bah bien sûr ! C’est ce que je comptais faire de toute manière. » Elle souleva son sac pour montrer le contenu à son camarade d’excursion. « J’ai un mois de vêtement, de provision et de crème glacée dedans. Tu crois que ça devrait suffire si jamais on se perd dans la jungle ? » Un mois et elle n’exagérait pas. Le sortilège d’extension faisait des miracles. « J’ai failli oublié ceci. » Elle sortit un pot de liquide brun. De la peinture qu’ils avaient l’habitude d’utiliser enfants pour se dessiner le visage. Elle y trempa son index et traça deux traits indiens sous ses deux yeux. Un moyen nostalgique de se mettre dans l’ambiance. Elle tendit le pigment au garçon avant de sortir de la tente, le sac sur le dos. « On commence par où ? », demanda-t-elle, sensiblement motivée à explorer les lieux avec son meilleur-ami.
 

 ©crack in time



( y no te voy a negar )
aquel día te vi y tu energía sentí. desde eso no te quiero lejos de mí. sé que no sabes de mí y no te puedo mentir. lo que dicen en la calle sobre mí. x (equis) nicky jam


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9877-finesse-nilla-q
avatar
Samwell Hamilton
modo - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2269
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Monsieur Bishop & Giacomo del patron
›› dispo RP : 7/7
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : En couple
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2545

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 20 Juin 2018 - 12:45 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Tu as beaucoup d’événements à mettre de côté depuis quelques semaines ta vie n’est pas un conte de fées malgré le soutien que tu as de ta petite amie, de tes amis et des derniers membres de la famille que tu peux voir pour le principal. Tu as eu des soucis avec la maladie, mais aussi avec la mort sans oublier l’abandon plaçant ces dernières années dans les pires de l’histoire, malgré ça, il est hors de question de perdre pied puisque tu as déjà trouvé ce qui pourra remonter la pente. Tu sais déjà quelle sera la première espèce de dragon que tu vas pouvoir étudier une fois en Roumanie, un métier qui va très vite devenir une passion dans un second temps. Tu viens de décider d’oublier toutes ces choses capables de te faire du mal pour concentrer ton attention sur la petite brune devant toi et les quelques semaines en sa compagnie, un retour en enfance qui va avoir pour seul effet de combler ton âme de petit garçon toujours présente quelque part en toi. « L’administration ne t’a pas loupé, je suis tellement exigeante ! » Tu es bien placé pour savoir quel genre de personne est la jeune femme et tu sais donc qu’elle exagère pas mal dans ces propos, elle n’est pas aussi exigeante qu’elle ne laisse entendre, du moins pas avec toi. Tu as l’impression d’avoir cette clef qui ouvre des cadenas encore impossible à atteindre pour les autres, comme si vous étiez l’exclusivité l’un pour l’autre. Des sœurs et frères capables de tout se dire, de tout partager et profitant d’un lien à la limite du rêve. Une amitié comme il est impossible d’en voir, une force indestructible, intemporel et éternelle. « Je vais aller me plaindre. » Tu sais qu’elle sait que tu n’es pas sérieux, ce n’est même plus la peine de sourire, l’humour peux se ressentir sans aucun signe physique, c’est une alchimie que tu n’arrives pas à comprendre, mais qui pourtant est bien présente et prend soin de vous chaque seconde de cette vie.

« Imagine. Ce n'est pas moi qui suis avec toi, mais le mec dont la tronche ne te revient absolument pas. Tu ne réagirais pas de la même manière. » C’est assez logique, il faut dire qu’il serait sûrement déjà dans un mauvais état surtout s’il commence à chercher les embrouilles. Tu as peut-être une personne adorable avec le cœur sur la main, il est aussi évident que tu aimes la bagarre et prend souvent l’habitude de te mettre dans des situations douteuses. La jeune femme le sait, elle a déjà eu l’occasion de venir à l’hôpital en urgence alors qu’une bagarre était allée un peu trop loin, elle n’avait pas manqué de te sermonner comme il se doit. Tu l’avais bien mérité. « Ca va toi ? » Elle sait quand tu ne dis pas la vérité, mais juste pour les jours à venir, tu aimerais ne pas parler des soucis que tu peux avoir, simplement profiter de tous ces moments avec elle, elle peut le comprendre. « Ça va. » Tu n’as pas envie d’en parler plus que nécessaire, même pas, tu prends la peine de lui retourner la question, elle va toujours bien après tout. Du moins, le plus souvent, c’est le cas et ça te fais vraiment plaisir.

« Bah bien sûr ! C’est ce que je comptais faire de toute manière. » Alors qu’elle remonte son sac, Nilla L’exploratrice semble prête à partie à l’aventure avec son fidèle acolyte pour toujours plus de péripétie. « J’en attendais pas moins de ma porteuse de gourdes préféré. » Tu rigoles et mets la main devant la bouche avant d’attraper fermement ton propre sac pour commencer à sortir de la tente sans savoir si elle va te frapper quand tu vas passer devant elle, tu aimes l’embêter et l’inverse est aussi évident et c’est assez souvent que ça se termine avec des coups amicaux de la part de la jeune femme qui montre son affection comme pourrait le faire la meilleure amie du monde. « J’ai un mois de vêtement, de provision et de crème glacée dedans. Tu crois que ça devrait suffire si jamais on se perd dans la jungle ? » Tu hausses les épaules alors que la lumière du jour arrive jusqu’à toi, il se pourrait même que la journée soit encore plus belle que tu puisses le penser avant d’arriver dans cet endroit. Parfait. « Si jamais on n’arrive pas à retrouver le camp, je vais être obligé de manger de la viande. » Tu laisses quelques secondes de suspense avant de tourner les yeux vers la jeune femme avec un léger rictus sur les lèvres, tu es déjà dans ton personnage. « Une jolie jeune femme devrait faire l’affaire. » Tu essaies de garder ton sérieux le plus longtemps possible, mais tu ne peux tout simplement pas alors tu attrapes la jeune femme par l’épaule et déposes un baiser sur son front, parce que même si c’est une blague, la tendresse est toujours au rendez-vous dans ce lien si spécial. C’est ta petite protégée, ton petit trésor. Elle sort alors de la peinture de son sac et commence à s’en mettre sur le visage, tu trouves ça amusant et en attrape un peu pour commencer à faire comme les Indiens que tu peux voir dans les films au Montana. Tu regardes la jeune femme. « Alors, je vais arriver à draguer avec ça ? » Tu blagues encore et toujours. « On commence par où ? » Tu hausses les épaules et prend quand même la peine de réfléchir, tu as vu en arrivant un endroit plutôt sympa à visiter alors ça devrait plaire à Nilla. « Pourquoi pas aller voir ce qu’il se passe du côté de la grotte que j’ai aperçu à l’Est. » Tu lui montres le chemin, c’est le genre d’endroit sombre qui peut faire peur, mais aussi le début d’une grande aventure.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nilla Quintana
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 418
›› miroir du riséd : selena gorgeous gomez.
›› crédits : morrigan (avatar) + sial (signature) + tumblr (gifs)
›› multinick : aucun.
›› dispo RP : 3/5, dispo~
ARCHITECTURE ENCHANTEE
›› âge : vingt-cinq années (02/04)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : • arithmancie
• études des runes
• astronomie

○ sortilèges
○ potions
›› particularité : Occlumens
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 542

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 21 Juin 2018 - 11:05 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
ft sammy

You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

Les conditions du camping ne lui faisaient pas peur. Dès l’enfance, elle avait l’habitude de s’aventurer dans les forêts qui entouraient le manoir familial, d’abord avec son frère ainé puis avec son frère de cœur, Sammy. Nilla avait reçu le caractère téméraire de son père et peu de choses parvenaient à la rendre impuissante. La solitude, notamment. Elle craignait les réactions qu’elle pourrait avoir en étant seule. Entourée à l’accoutumé, elle se perdait quand son cercle se détachait, se reprochait les décisions qu’elle avait prises ou qu’elle comptait prendre. Dans ces moments, elle se sentait faible et inutile. Clairement vulnérable et dépourvue de raison. Toutefois, son meilleur-ami était un coéquipier fiable et il ne la laisserait probablement pas au milieu de la forêt, à devoir traiter les contraintes par elle-même. Mis-à-part ce problème, elle se sentait de surmonter toutes les autres difficultés. Le noir, les animaux, la bourbe. Elle ne connaissait pas le terrain mais pourtant, au vu de la végétation environnante, elle se doutait qu’il s’agît d’une forêt. Sammy, une forêt. La nostalgie émanait de toutes ces observations et d’un côté, la Quintana en avait certainement besoin. Elle devait revivre ce type de moment pour ne pas se morfondre. Car quand quelque chose n’allait pas dans sa vie, Nilla enfouissait tout sous la joie et le sourire. Un moyen pour elle de se convaincre que tout allait s’arranger. Seulement, une fois qu’elle rentrerait à l’université, elle savait qu’elle retrouverait le chaos d’un cœur brisé. En effet, ces derniers événements lui avaient laissé des séquelles, plus difficiles à dissimuler. Elle gardait quand même son sourire radieux. Elle ne voulait pas inquiéter son meilleur-ami, lui-même devant gérer ses propres problèmes. Ils faisaient tout pour ne pas accabler l’autre et c’était sûrement le secret de leur profonde amitié. « Plains toi, ça ne changera pas l’horrible séjour que tu vas passer. » Elle surjouait ses prises de parole, les rendant particulièrement ridicules. C’était un rituel, ils se plaçaient comme dans une pièce de théâtre absurde, où ce qui sortait de leur bouche était l’opposé de ce qu’il pouvait ressentir. Un jeu qui se mettait en place aléatoirement, par l’instinct. Le sérieux se manifesta quelques instants lorsqu’elle lui demanda comment il allait. Une simple réponse dont elle comprit le message principal. Ils savaient lorsqu’il ne fallait pas creuser plus, quand l’état d’esprit de l’un pouvait changer du tout au tout. La Quintana lui tenait la main, s’il en avait envie, il pourrait lui parler n’importe quand. Après tout, ils étaient des soutiens mutuels.

Sans trop attendre, la farce retrouva le dialogue. « Porteuse de gourdes ? Wouah, je suis honorée de porter ce titre. », accompagnant sa parole d’une révérence digne des bals mondains. Elle non plus, elle ne réagirait pas de la même façon avec quelqu’un d’autre. Si cela avait été une personne qu’elle venait de croiser durant le voyage, elle aurait surement été beaucoup moins courtoise car elle ne saurait dissocier l’humour de la réalité. Or, Nilla connaissait beaucoup trop bien son ami pour s’énerver. Avant de se lancer dans l’excursion en elle-même, la Quintana se devait de faire l’inventaire de ce qu’elle avait dans son sac. Même si les organisateurs ne prendraient pas le risque de mettre les étudiants dans une zone à risque, il fallait rester prudent et précautionneux. Lorsque son interlocuteur parla de viande, elle l’imaginait instantanément dans la peau d’un chasseur pas vraiment adroit. Quand il termina sa phrase, la brune joua la stupeur. « Ah bah mince, j’imaginais pas la fin de ma vie sur un pique à brochette. » Elle pouffa un rire en écho à celui de son meilleur-ami puis finit dans les bras de ce dernier. Rire et tendresse résumaient plutôt bien leur lien. Il prit la peinture pour dessiner des motifs sur son visage. « Qu’est-ce que tu veux draguer ? Les moustiques ? », rétorqua-t-elle avec le même ton que le garçon. Elle lui faisait confiance pour ce qui était de l’itinéraire. Elle aurait été incapable de choisir de quel côté aller et si cela ne tenait qu’à elle, la brune aurait certainement laissé choisir le hasard. « Tant qu’il y a pas de dragon dans ta grotte, ça me va. » Non pas qu’elle en avait peur. Elle ne saurait tout simplement pas quoi faire si elle en croisait un. Ainsi, le duo s’aventurait sur le sentier indiqué, voie qui se troublait au fur et à mesure qu’il avançait. L’ouverture de la forêt, des grands arbres s’imposaient à eux. Sans réfléchir, la Quintana s’immisça parmi les feuilles. L’aventure commençait. Regardant derrière elle, elle reprit. « Tu crois qu’on va voir un Kelpy ? » Le camping s’appelait le Kelpie’s camp, après tout.

©crack in time



( y no te voy a negar )
aquel día te vi y tu energía sentí. desde eso no te quiero lejos de mí. sé que no sabes de mí y no te puedo mentir. lo que dicen en la calle sobre mí. x (equis) nicky jam


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9877-finesse-nilla-q
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Revenir en haut Aller en bas
 
out of the woods (sammy&nilla)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blair Woods [validée]
» Après Kim kardashian, Neyo,Corneille,Oprah... Sugar Sammy!
» Sam "Sammy" Sylvius
» A DECLARATION OF SUPPORT FOR THE PALESTINIAN PEOPLE BY AFRICAN PEOPLE IN THE US
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Londres & le monde :: Kelpie's camp
-