Revenir en haut Aller en bas
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Pokeby & de Sorciers ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
out of the woods (sammy&nilla)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
DATE: Mar 12 Juin 2018 - 22:11 Sujet: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
  ft sammy

 
You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

 
Le kelpie’s camp. Nilla l’entendait depuis quelques temps dans les couloirs de l’université. Elle qui ne commencerait les cours qu’à la rentrée prochaine semblait plutôt captivée par la vie étudiante. Un rythme qu’elle n’avait pas connu depuis longtemps, presque oublié. Elle voulait s’intégrer rapidement et avait toujours l’oreille attentive lorsque ceux qui allaient être ses camarades se rassemblaient. Des ébruitements concernant les vacances d’été, des projets évoqués, des prémices d’euphorie. Beaucoup se concentraient sur le fameux lieu suscité, dont elle n’avait jamais entendu parler auparavant. Au vu du nom qu’il portait, elle se doutait que cela avait un rapport avec la nature. Le kelpie. La créature magique gardienne des eaux. Figure du folklore écossais, la brune se souvenait des histoires que son frère lui racontait. Contrairement à elle, il avait rapidement montré un intérêt pour la culture outre-atlantique et n’hésitait pas à lui parler de mythes, contes et autres légendes qui berçaient le Royaume-Uni depuis des siècles. D’autant plus que les cheveux de kelpie trouvaient leur place dans la conception de baguettes. Intriguée, elle s’immisça sans réelle discrétion dans la conversation. « Qu’est-ce que c’est exactement, le ‘kelpie’s camp’ ? » Une jeune fille se tourna vers elle, un sourire communicatif au visage. « C’est le lieu préféré des étudiants où y passer les vacances d’été ! » D’où cette conversation autour de la grande pause estivale. L’interlocutrice reprit, enjouée. « C’est en pleine nature, sur une l’île du kelpy. Les paysages valent vraiment le détour ! » Elle la faisait rêver. Elle imaginait la plage, la végétation luxuriante, les histoires qui font peur autour du feu. Des aspects idylliques qui faisaient germer l’envie de s’y rendre elle aussi. Un sentiment d’évasion dont elle avait besoin. Selon les dires de la demoiselle, il s’agissait d’un endroit apprécié de beaucoup. Ainsi, elle espérait faire des rencontres ou au mieux, elle retrouverait des membres de son entourage.

Elle suivit le mouvement des premiers départs. Elle siégeait parmi les plus impatients, une tenue confortable et un grand sac dans le dos. Elle avait littéralement l’air d’une tortue sur deux pattes. Le ridicule, elle n’en avait pas peur. Parfois, elle l’attisait pour amuser ses proches. Un pitre qui l’assumait. Cet élan de vie qui la caractérisait tant perdait de son intensité depuis qu’elle fut confrontée à la vérité. Une vérité qu’elle ne voulait pas croire dans un premier temps. Elle s’efforçait de renier mais plus elle s’engageait dans ce processus, plus elle intensifiait involontairement la chute. Chute dont elle avait encore du mal à se relever. Voilà pourquoi cette soudaine envie de changer d’air. Il fallait qu’elle se divertisse l’esprit, qu’elle s’affranchisse au mieux de toute la mascarade dans laquelle elle a été longtemps l’actrice par défaut. Elle devait se focaliser sur autre chose. Sur la route, elle comprit qu’elle allait cohabitait dans une tente et même si elle n’avait pas l’habitude de vivre dans des conditions succinctes, elle savait comment marcher les campings. Des allées de tentes, attribuées par un responsable sur place. Lorsque la brune se présenta au superviseur, il lui pointa une tente dans laquelle son colocataire venait de pénétrer. Elle reconnaissait sa carrure. Elle s’approcha machinalement de l’abri, annonçant son arrivée dans l’enjambé. « Devine qui tu vas devoir supporter, M. Hamilton ? » Sammy, son meilleur ami. Elle ne pouvait pas trouver mieux comme partenaire d’aventure. Elle lui ouvra ses bras, tout en posant son sac à terre. « Je ne pensais pas te croiser ici aussi tôt, t’es là depuis longtemps ? » Aucun doute à avoir, la cohabitation allait forcément bien se dérouler.
 

  ©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 15 Juin 2018 - 13:41 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Tu es du genre à aimer mettre la tête dans les devoirs et les révisions pour être certains d’avoir la meilleure note pendant les examens, ce qui manque, c’est ce besoin vivant de toujours aller plus loin dans une utopie que tu as toi-même créé. Tu sais que pour devenir un grand dragonologiste il faut beaucoup étudier et sacrifier pas mal d’habitude qu’ont les étudiants comme aller tout le temps dans un endroit pour boire et faire la fête quand le soleil commence à se coucher ou encore passer des heures au parc profitant de soleil en se racontant chacun leur vie. Ce n’est pas tellement ton truc et pourtant ça ne t’empêche pas d’être parfaitement bien entouré comme les deux colocataires Niamh et Naïa que tu aimes tout particulièrement, sans oublier ton frère Sullivan qui doit en voir avec toi et Nilla, la meilleure amie qui soit au monde. Tu ne pourrais pas te passer une seule seconde de toutes ces personnes, maintenant, il faut dire que Primerose est dans le lot depuis plusieurs semaines maintenant. Une petite famille qui pourtant n’enlève en rien le fait que tu aimes étudier, c’est une passion que personne pratiquement n’arrive à comprendre, ça n’empêche en rien d’avoir des activités, de faire du sport et de vivre de ses passions, mais c’est un supplément. C’est bénéfique. Hors, tu es en vacances depuis peu et tu ne sais plus tellement comment occuper ton temps surtout depuis que tu as appris pour ta mère, tu as fait ce qu’il fallait pour l’enterrement et l’a annoncé à ceux qui devaient l’être. Lily est avec son fiancé en vacance à l’autre bout du monde et tu n’avais pas envie d’être seul à la maison, alors tu as décidé de prendre part aux vacances qu’organise l’école cette fois, ça va te permettre de pouvoir te changer un peu les idées. Si tu as bien compris, c’est une sorte de camping de plusieurs semaines avec plusieurs activités et deux personnes par tente, tu ne sais pas tellement qui sera là, mais tu n’as pas hésité une seule seconde quand l’occasion s'est présenté de partager une couchette avec ta meilleure amie pour la durée de ces vacances. Elle n’a pas eu l’occasion de beaucoup te voir depuis son arrivée à l’université et vous avez pleins de choses à vous dire, énormément de temps à rattraper. C’est le moment parfait pour commencer.

Tu ne sais pas quand elle doit arriver, mais tu es déjà sur place et les affaires sont installées ne sachant pas trop comment garder un endroit véritablement en ordre c’est déjà un peu le bordel, mais ce n’est pas tellement étonnant venant de toi. Ça ne devrait d’ailleurs pas tellement surprendre la jeune femme quand elle arrivera, elle devrait en rire si elle a toujours son humeur d’avant, tu n’en doutes pas une seconde. Tu viens de mettre des vêtements plutôt à l’aise montrons que tu es en vacances, il ne manque plus que les fleurs sur le short et c’est parfait. Tu penses que c’est assez libre et c’est une bonne chose, vous avez depuis le début une âme d’aventurier et tu sais déjà que Nilla va vouloir visiter l’endroit et partie en expédition pour connaître chaque recoin de cette île, pourquoi pas partir en excursion de nuit aussi, de toute façon, il ne peut rien arriver de bien grave, vous êtes grands et tu pourras la protéger, comme tu l’as toujours fait. Tu lèves la tête, elle vient d’arriver et à l’air autant heureux que toi de pouvoir passer ces moments à venir en ta compagnie. Elle laisse tomber ses sacs et ouvre les bras, tu avances et attrapes la jeune femme pour venir la serrer contre toi. « Devine qui tu vas devoir supporter, M. Hamilton ? » Tu recules la tête et viens déposer un baiser sur sa joue avant de t’éloigner doucement pour continuer le rangement. « Un véritable supplice rien que d’y penser. » Tu souris, taquin comme d’habitude. Elle le sait, tu n’as pas besoin d’apporter de précision, c’est comme ça depuis toujours. « Je ne pensais pas te croiser ici aussi tôt, t’es là depuis longtemps ? » C’est vrai que tu n’es pas un roi en ce qui concerne la ponctualité d’habitude, mais pour une fois, il faut dire que tu as réussi à faire très fort. « Je devais régler quelques trucs avec mes colocataires, mais ça s’est terminé rapidement. Donc j’arrive plus tôt. » Tu n’arrives plus à tenir en place, tu veux explorer alors tu attrapes un sac de voyage que tu mets sur ton épaule. « Tu peux t’installer là, ça te dis de partir à l’aventure ? » Tu sais que la jeune femme ne pourra pas dire non.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
DATE: Sam 16 Juin 2018 - 12:00 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
 ft sammy

 
You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

 
Elle ne savait pas vraiment qui elle allait voir ici-même, le lieu où beaucoup d’étudiants avaient l’habitude de passer leurs vacances d’été. A vrai dire, durant le trajet pour venir sur les terres excentrées, la brune assemblait des morceaux de paroles, qu’elle entendait ici et là. Dans le groupe des plus aventuriers, elle décida de s’y rendre en bateau alors que d’autres, beaucoup moins patients et téméraires, se contentaient du Portoloin. Le mal de mer, elle ne l’avait absolument pas. Depuis la bordure de la coque, elle regardait, assise en tailleur, l’infini bleuté où la nature régnait sans perturbation. Du moins, jusqu’à ce que ses camarades de transport vinrent occuper le silence. Beaucoup parlaient de l’année scolaire terminée, certains songeaient à la suivante et d’autres préféraient se concentrer sur le moment présent. Ce voyage permettait à ces derniers de s’échapper du système scolaire, d’explorer un nouvel horizon où le stress et les révisions n’avaient pas leur place. Nilla était dans ce même état d’esprit. Elle ne voulait pas trop y penser, à sa nouvelle situation d’étudiante. Elle savait que poser son attention et pousser sa réflexion trop longtemps sur quelque chose conduiraient naturellement à une nuisance. Et ça, elle n’en avait pas besoin. Elle devait profiter, aborder tout sereinement.

La Quintana n’avait jamais vraiment été anxieuse de quelque chose. Elle voyait le positif partout, considérer les épreuves qui se dressaient sur son chemin comme des opportunités qui ne feraient qu’enrichir son expérience personnelle. En réalité, elle tirait ce mode de vie de son entourage, de ceux avec lesquelles elle parlait de tout et vivait des moments importants. Sa mère, ses frères, ses amis. Tous contribuaient à l’attitude de la jeune femme, son optimisme et sa joie flamboyante. Si bien que cela faisait naitre un besoin d’être entourée, une nécessité de côtoyer le monde. Il lui arrivait de vouloir être seule, de vouloir se retrouver elle. Seulement, seule, elle pouvait se croire invisible, s’interroger sur sa place, se souvenir du rejet qu’on lui avait autrefois témoigné. Peut-être que quitter le cocon familial allait la mener vers la nuance, vers ces périodes de questionnement. Étant donné qu’elle avait eu accès à la vérité concernant son fiancé, peut-être que les funérailles de son amour non réciproque allait, de la même manière, la conduire au doute. Peut-être qu’elle doutait déjà, qu’elle était prédisposée à la désolation. D’où ce besoin d’évasion, de s’éloigner de ces perturbations.

Seule, elle n’allait pas l’être bien longtemps car à peine arrivée sur l’île, elle retrouvait déjà son meilleur-ami de toujours, Samwell, également en conditions. D’ailleurs, il suffisait qu’elle le voie pour que leur complicité se manifeste. Ils partageaient l’étreinte habituelle et s’adonnaient déjà aux plaisanteries. « L’administration ne t’a pas loupé, je suis tellement exigeante ! » Un sourire accompagnait ses paroles. Les organisateurs avaient été plutôt cléments avec eux, bien au contraire. Elle venait d’arriver et n’avait pas de réelles personnes avec lesquelles le courant ne passait pas. Par contre, elle savait que ça ne serait peut-être pas le cas de Sammy. Il était à l’université depuis des années maintenant et malheureusement, on ne pouvait pas s’entendre avec tout le monde. « Imagine. C’est pas moi qui suis avec toi mais le mec dont la tronche ne te revient absolument pas. Tu réagirais pas de la même manière. », conjectura-t-elle sans trop de doute. Elle reprit, profitant de l’instant pour poser quelques vêtements sur le sac de couchage qui lui était attitré. « Ca va toi ? » Vu qu’il était là, ils pourraient passer la journée à visiter les lieux. Elle ne fut pas si surprise lorsqu’il la devança dans la proposition. « Bah bien sûr ! C’est ce que je comptais faire de toute manière. » Elle souleva son sac pour montrer le contenu à son camarade d’excursion. « J’ai un mois de vêtement, de provision et de crème glacée dedans. Tu crois que ça devrait suffire si jamais on se perd dans la jungle ? » Un mois et elle n’exagérait pas. Le sortilège d’extension faisait des miracles. « J’ai failli oublié ceci. » Elle sortit un pot de liquide brun. De la peinture qu’ils avaient l’habitude d’utiliser enfants pour se dessiner le visage. Elle y trempa son index et traça deux traits indiens sous ses deux yeux. Un moyen nostalgique de se mettre dans l’ambiance. Elle tendit le pigment au garçon avant de sortir de la tente, le sac sur le dos. « On commence par où ? », demanda-t-elle, sensiblement motivée à explorer les lieux avec son meilleur-ami.
 

 ©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 20 Juin 2018 - 12:45 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Tu as beaucoup d’événements à mettre de côté depuis quelques semaines ta vie n’est pas un conte de fées malgré le soutien que tu as de ta petite amie, de tes amis et des derniers membres de la famille que tu peux voir pour le principal. Tu as eu des soucis avec la maladie, mais aussi avec la mort sans oublier l’abandon plaçant ces dernières années dans les pires de l’histoire, malgré ça, il est hors de question de perdre pied puisque tu as déjà trouvé ce qui pourra remonter la pente. Tu sais déjà quelle sera la première espèce de dragon que tu vas pouvoir étudier une fois en Roumanie, un métier qui va très vite devenir une passion dans un second temps. Tu viens de décider d’oublier toutes ces choses capables de te faire du mal pour concentrer ton attention sur la petite brune devant toi et les quelques semaines en sa compagnie, un retour en enfance qui va avoir pour seul effet de combler ton âme de petit garçon toujours présente quelque part en toi. « L’administration ne t’a pas loupé, je suis tellement exigeante ! » Tu es bien placé pour savoir quel genre de personne est la jeune femme et tu sais donc qu’elle exagère pas mal dans ces propos, elle n’est pas aussi exigeante qu’elle ne laisse entendre, du moins pas avec toi. Tu as l’impression d’avoir cette clef qui ouvre des cadenas encore impossible à atteindre pour les autres, comme si vous étiez l’exclusivité l’un pour l’autre. Des sœurs et frères capables de tout se dire, de tout partager et profitant d’un lien à la limite du rêve. Une amitié comme il est impossible d’en voir, une force indestructible, intemporel et éternelle. « Je vais aller me plaindre. » Tu sais qu’elle sait que tu n’es pas sérieux, ce n’est même plus la peine de sourire, l’humour peux se ressentir sans aucun signe physique, c’est une alchimie que tu n’arrives pas à comprendre, mais qui pourtant est bien présente et prend soin de vous chaque seconde de cette vie.

« Imagine. Ce n'est pas moi qui suis avec toi, mais le mec dont la tronche ne te revient absolument pas. Tu ne réagirais pas de la même manière. » C’est assez logique, il faut dire qu’il serait sûrement déjà dans un mauvais état surtout s’il commence à chercher les embrouilles. Tu as peut-être une personne adorable avec le cœur sur la main, il est aussi évident que tu aimes la bagarre et prend souvent l’habitude de te mettre dans des situations douteuses. La jeune femme le sait, elle a déjà eu l’occasion de venir à l’hôpital en urgence alors qu’une bagarre était allée un peu trop loin, elle n’avait pas manqué de te sermonner comme il se doit. Tu l’avais bien mérité. « Ca va toi ? » Elle sait quand tu ne dis pas la vérité, mais juste pour les jours à venir, tu aimerais ne pas parler des soucis que tu peux avoir, simplement profiter de tous ces moments avec elle, elle peut le comprendre. « Ça va. » Tu n’as pas envie d’en parler plus que nécessaire, même pas, tu prends la peine de lui retourner la question, elle va toujours bien après tout. Du moins, le plus souvent, c’est le cas et ça te fais vraiment plaisir.

« Bah bien sûr ! C’est ce que je comptais faire de toute manière. » Alors qu’elle remonte son sac, Nilla L’exploratrice semble prête à partie à l’aventure avec son fidèle acolyte pour toujours plus de péripétie. « J’en attendais pas moins de ma porteuse de gourdes préféré. » Tu rigoles et mets la main devant la bouche avant d’attraper fermement ton propre sac pour commencer à sortir de la tente sans savoir si elle va te frapper quand tu vas passer devant elle, tu aimes l’embêter et l’inverse est aussi évident et c’est assez souvent que ça se termine avec des coups amicaux de la part de la jeune femme qui montre son affection comme pourrait le faire la meilleure amie du monde. « J’ai un mois de vêtement, de provision et de crème glacée dedans. Tu crois que ça devrait suffire si jamais on se perd dans la jungle ? » Tu hausses les épaules alors que la lumière du jour arrive jusqu’à toi, il se pourrait même que la journée soit encore plus belle que tu puisses le penser avant d’arriver dans cet endroit. Parfait. « Si jamais on n’arrive pas à retrouver le camp, je vais être obligé de manger de la viande. » Tu laisses quelques secondes de suspense avant de tourner les yeux vers la jeune femme avec un léger rictus sur les lèvres, tu es déjà dans ton personnage. « Une jolie jeune femme devrait faire l’affaire. » Tu essaies de garder ton sérieux le plus longtemps possible, mais tu ne peux tout simplement pas alors tu attrapes la jeune femme par l’épaule et déposes un baiser sur son front, parce que même si c’est une blague, la tendresse est toujours au rendez-vous dans ce lien si spécial. C’est ta petite protégée, ton petit trésor. Elle sort alors de la peinture de son sac et commence à s’en mettre sur le visage, tu trouves ça amusant et en attrape un peu pour commencer à faire comme les Indiens que tu peux voir dans les films au Montana. Tu regardes la jeune femme. « Alors, je vais arriver à draguer avec ça ? » Tu blagues encore et toujours. « On commence par où ? » Tu hausses les épaules et prend quand même la peine de réfléchir, tu as vu en arrivant un endroit plutôt sympa à visiter alors ça devrait plaire à Nilla. « Pourquoi pas aller voir ce qu’il se passe du côté de la grotte que j’ai aperçu à l’Est. » Tu lui montres le chemin, c’est le genre d’endroit sombre qui peut faire peur, mais aussi le début d’une grande aventure.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
DATE: Jeu 21 Juin 2018 - 11:05 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
ft sammy

You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

Les conditions du camping ne lui faisaient pas peur. Dès l’enfance, elle avait l’habitude de s’aventurer dans les forêts qui entouraient le manoir familial, d’abord avec son frère ainé puis avec son frère de cœur, Sammy. Nilla avait reçu le caractère téméraire de son père et peu de choses parvenaient à la rendre impuissante. La solitude, notamment. Elle craignait les réactions qu’elle pourrait avoir en étant seule. Entourée à l’accoutumé, elle se perdait quand son cercle se détachait, se reprochait les décisions qu’elle avait prises ou qu’elle comptait prendre. Dans ces moments, elle se sentait faible et inutile. Clairement vulnérable et dépourvue de raison. Toutefois, son meilleur-ami était un coéquipier fiable et il ne la laisserait probablement pas au milieu de la forêt, à devoir traiter les contraintes par elle-même. Mis-à-part ce problème, elle se sentait de surmonter toutes les autres difficultés. Le noir, les animaux, la bourbe. Elle ne connaissait pas le terrain mais pourtant, au vu de la végétation environnante, elle se doutait qu’il s’agît d’une forêt. Sammy, une forêt. La nostalgie émanait de toutes ces observations et d’un côté, la Quintana en avait certainement besoin. Elle devait revivre ce type de moment pour ne pas se morfondre. Car quand quelque chose n’allait pas dans sa vie, Nilla enfouissait tout sous la joie et le sourire. Un moyen pour elle de se convaincre que tout allait s’arranger. Seulement, une fois qu’elle rentrerait à l’université, elle savait qu’elle retrouverait le chaos d’un cœur brisé. En effet, ces derniers événements lui avaient laissé des séquelles, plus difficiles à dissimuler. Elle gardait quand même son sourire radieux. Elle ne voulait pas inquiéter son meilleur-ami, lui-même devant gérer ses propres problèmes. Ils faisaient tout pour ne pas accabler l’autre et c’était sûrement le secret de leur profonde amitié. « Plains toi, ça ne changera pas l’horrible séjour que tu vas passer. » Elle surjouait ses prises de parole, les rendant particulièrement ridicules. C’était un rituel, ils se plaçaient comme dans une pièce de théâtre absurde, où ce qui sortait de leur bouche était l’opposé de ce qu’il pouvait ressentir. Un jeu qui se mettait en place aléatoirement, par l’instinct. Le sérieux se manifesta quelques instants lorsqu’elle lui demanda comment il allait. Une simple réponse dont elle comprit le message principal. Ils savaient lorsqu’il ne fallait pas creuser plus, quand l’état d’esprit de l’un pouvait changer du tout au tout. La Quintana lui tenait la main, s’il en avait envie, il pourrait lui parler n’importe quand. Après tout, ils étaient des soutiens mutuels.

Sans trop attendre, la farce retrouva le dialogue. « Porteuse de gourdes ? Wouah, je suis honorée de porter ce titre. », accompagnant sa parole d’une révérence digne des bals mondains. Elle non plus, elle ne réagirait pas de la même façon avec quelqu’un d’autre. Si cela avait été une personne qu’elle venait de croiser durant le voyage, elle aurait surement été beaucoup moins courtoise car elle ne saurait dissocier l’humour de la réalité. Or, Nilla connaissait beaucoup trop bien son ami pour s’énerver. Avant de se lancer dans l’excursion en elle-même, la Quintana se devait de faire l’inventaire de ce qu’elle avait dans son sac. Même si les organisateurs ne prendraient pas le risque de mettre les étudiants dans une zone à risque, il fallait rester prudent et précautionneux. Lorsque son interlocuteur parla de viande, elle l’imaginait instantanément dans la peau d’un chasseur pas vraiment adroit. Quand il termina sa phrase, la brune joua la stupeur. « Ah bah mince, j’imaginais pas la fin de ma vie sur un pique à brochette. » Elle pouffa un rire en écho à celui de son meilleur-ami puis finit dans les bras de ce dernier. Rire et tendresse résumaient plutôt bien leur lien. Il prit la peinture pour dessiner des motifs sur son visage. « Qu’est-ce que tu veux draguer ? Les moustiques ? », rétorqua-t-elle avec le même ton que le garçon. Elle lui faisait confiance pour ce qui était de l’itinéraire. Elle aurait été incapable de choisir de quel côté aller et si cela ne tenait qu’à elle, la brune aurait certainement laissé choisir le hasard. « Tant qu’il y a pas de dragon dans ta grotte, ça me va. » Non pas qu’elle en avait peur. Elle ne saurait tout simplement pas quoi faire si elle en croisait un. Ainsi, le duo s’aventurait sur le sentier indiqué, voie qui se troublait au fur et à mesure qu’il avançait. L’ouverture de la forêt, des grands arbres s’imposaient à eux. Sans réfléchir, la Quintana s’immisça parmi les feuilles. L’aventure commençait. Regardant derrière elle, elle reprit. « Tu crois qu’on va voir un Kelpy ? » Le camping s’appelait le Kelpie’s camp, après tout.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 26 Juin 2018 - 20:18 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Tu pourrais le prendre mal, mais pas dans ce genre de situation et avec cette personne, c’est absolument impossible alors que tu arrives à décrocher un autre sourire malgré le fait que tout n’est pas parfait en ce moment. C’est même tout le contraire. Elle ose la petite blague et ça a pour simple effet de très bien fonctionner, comme toujours, tu n’as pas à l’expliquer et tu peux avoir ton jardin secret qu’elle pourra visiter quand tu penseras que se sera le bon moment. Pour le moment, ce n’est pas le cas. Tu n’as pas besoin de répondre, le silence est encore plus important que les mots en cet instant même alors que tu attrapes les affaires pour quitter votre tente et prendre rapidement le chemin de l’aventure. « Alors, je te fais signe quand ma gourde sera vide. » Tu rigoles. Ton sac n’est pas lourd et la jeune femme arrive à se débrouiller avec le sien, si tu vois qu’elle commence à se fatiguer, tu proposeras de le porter à sa place. Ça ne va sûrement pas lui faire plaisir, mais prendre soin d’elle est une priorité à tes yeux, ce n’est pas bien grave si elle décide de bouder un peu. Tu hausses les épaules à ses quelques remarques sur ton talent en matière de séduction, c’est sûrement l’un des domaines ou tu n’aimes pas tellement qu’on fasse des blagues. Tu lèves les yeux au ciel. « Je n'ai rien entendu. » Tu croises les bras en avançant même si la touche d’humour n’a pas quitté une seule seconde ton esprit, elle sait comment faire pour gagner à ce petit jeu et ça n’a pas changé même après toutes ces années. Elle est toujours aussi forte. « Tant qu’il y a pas de dragon dans ta grotte, ça me va. » Elle sait que tu aimes les dragons, mais tu dois admettre que se retrouver devant ce genre de créature sans les connaître un minimum peut être vraiment dangereux. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous n’avez pas le choix de pouvoir être avec eux à travers la cage, c’est le genre de souvenir de la Roumanie que tu ne pourras jamais oublier. « Je suis là pour te protéger. » Tu connais beaucoup de choses sur les cracheurs de feu, mais tu n’es pas certains de vos chances de survie si jamais tu as la chance de tomber sur l’un d’eux. Tu aimerais beaucoup, mais si tu pouvais vivre encore un peu, ça serait bien. Certains ne pensent qu’à tuer et c’est dommage, ça limite pas mal les options pour des chercheurs ne voulant que leur bien, le métier que tu vas faire toute ta vie, avec le sourire.

« Tu crois qu’on va voir un Kelpy ? » Ce n'est pas faux. Tu n’as pas eu l’occasion d’en voir alors que tu es arrivé depuis plusieurs heures maintenant, ils sont sûrement dissimulés parmi les arbres et n’aiment pas tellement la lumière. Il faut dire que les humains arrivent pour prendre possession des lieux pendant plusieurs semaines sans vraiment demander leurs avis, tu n’aimerais pas toi-même ce genre de comportement. « Nous allons très vite le savoir. » Tu montres du doigt l’entrée de la frotte qui se trouve maintenant à une dizaine de mètres de vous. Tu accélères le pas et te retrouves rapidement à destination alors que la baguette présente dans ton sac se trouve dans ta main droite l’instant d’après. Tu regardes la jeune femme. « Prête ? » Quelle question, elle est toujours à 100 % dans ce genre de situation, et même si vous n’avez pas tellement le droit, tu ne risques pas de revenir sur votre décision pour si peu. Vous pouvez faire sans le règlement au moins pendant les vacances. Tu avances doucement et place la baguette en évidence avant de la voir s’illuminer. « Lumos. » Le son commence à raisonner et tu entends comme un courant d’eau à l’intérieur, vous n’apercevez bientôt plus l’entrée alors que votre aventure vient de réellement commencer, vous ne pouvez plus que compter l’un sur l’autre et étrangement, tu n’as pas du tout peur. Tu es même excité à l’idée de pouvoir te perdre avec la jeune femme, l’adrénaline, c’est ton truc et tu aimes en abuser. Tu restes sur place un petit moment et lève les yeux, tu aperçois deux chemins possible. Vous pouvez aller à droite ou à gauche, il faudra prendre la bonne direction, tu regardes Nilla comme pour lui demander son avis, tu as envie de faire confiance à son instinct.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
DATE: Jeu 28 Juin 2018 - 12:10 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
ft sammy

You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

Nilla arborait une attitude sereine lorsque le duo sortit de sa tente. Là où certains ne sortiraient pas de leur toit de tout leur séjour, il n’en était rien pour les deux amis. Un besoin certain d’explorer, de bouger, de respirer. Vider sa tête et profiter du cadre qui s’ouvrait à eux. Une végétation luxuriante, les collines, des grottes. C’était vers ces dernières que leur périple allait commencer. Le choix lui importait peu puisqu’à la fin de ces vacances, elle savait qu’ils auraient probablement visité l’ensemble des richesses de l’île. Des paysages bucoliques, presque inspirants. Exactement ce qui lui fallait pour se ressourcer. Empoignant les bretelles de son sac à dos, elle se redressa aussitôt. « Fais donc, fais donc. » Honnêtement, s’il lui demandait de remplir sa gourde, elle le ferait sans trop se plaindre. Cela semblait naturel pour elle d’aider son meilleur-ami. S’avançant à ses côtés, elle était encore plus rassurée. Qu’il soit là ou non, elle aurait très probablement décidé de s’aventurer dans ce lieu de nature. Néanmoins, savoir qu’il l’accompagnait, cela lui donnait une force supplémentaire, une confiance qu’elle n’aurait pas seule. Il était son alter ego, celui vers lequel elle pourrait toujours trouver une écoute, celui qui ne lui tournerait pas le dos. Ainsi que celui avec lequel elle pouvait rire de tout. « Met de côté ton amour propre Sammy. T’en as pas besoin ici. » Serrant gentiment le bras de son ami, elle s’excusait de l’avoir, d’une quelconque manière, heurté. Elle procédait comme tel lorsqu’une de ses interventions n’avait pas eu l’effet escompté. Après tout, elle ne voulait pas froisser les autres, encore moins Samwell. Ils arrivaient petit à petit à destination. Balayant les quelques branches qui gênaient leur progression, elle continuait de se poser des questions sur cette grotte. La brune connaissait les forêts, l’altitude, les étendus d’eau. Par contre, les grottes, elle n’avait pas l’habitude de s’y rendre. Peut-être parce qu’elle ne savait pas ce qu’elle pourrait y trouver. Ce n’était pas de la peur, simplement une conscience du risque. Risque qu’elle était prête à encourir avec son camarade de tente. « J’espère bien que tu vas assurer mes arrières pendant que je remplierai ta gourde ! » Elle détournait l’humour de son ami pour ironiser ses propres prises de parole. Elle pouvait compter sur lui si jamais la situation dégénèrerait.

En face de l’antre, ils s’apprêtaient à commencer l’excursion à proprement parler. A la question de son partenaire, elle acquiesça et le laissa introduire la marche. Instinctivement, elle posa sa main sur la surface rugueuse qui enveloppait l’endroit. La roche sombre, ferme mais humide. Elle se retourna une dernière fois pour voir la lumière du jour. « On aurait peut-être dû prévenir qu’on allait là… » Posant de nouveau le regard sur son ami, imperturbable, elle haussa les épaules. « Tant pis. » Le rôle de la rationnelle ne lui allait pas vraiment de toute manière. Suivant le rythme, elle brandit elle-aussi sa tige de bois enchantée. Lumos. Dorénavant, leur champ de vision se limitait à la sphère de lumière au bout de leur baguette. Le passage s’agrandissait au fur et à mesure qu’ils marchaient. Alors que la brune s’habituait au sol irrégulier, Sammy s’arrêta face au premier embranchement. Elle comprit directement que le choix lui appartenait. Il avait choisi leur destination, elle devait choisir la voie qu’il allait emprunter. Se fiant au bruit du courant, elle choisit le passage de gauche. « Attention, ça a l’air de descendre. » Nilla passait sa baguette devant, s’appuyant contre une paroi afin de ne pas perdre l’équilibre. Son esprit d’aventurier, son âme d’Oiseau-Tonnerre, s’animait instinctivement. Même si elle était consciente des dangers, elle aussi demeurait impatiente de les surpasser. Après quelques glissements qu’elle a su rattraper, la brune entra dans un espace ouvert, étendu. L’étroit passage laissait place à une hauteur immense. Des stalactites de calcaire ornaient le plafond, dont les gouttes composaient une mélodie à l’atterrissage. Le bruit du flot d’eau s’amplifiait, guidant la Quintana vers sa côte. S’approchant de l’étendue, sa curiosité s’activa aussitôt. « Hé viens voir Sammy ! », interpella-t-elle. Après quelques coups de baguette au-dessus de l’eau, elle remarqua qu’elle ne reflétait rien. « C’est comme si l’eau était opaque. » Premier mystère, la lumière était comme piégée à la surface. Finalement, cette grotte avait autant d’intérêt qu’une forêt ou une montagne.

©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 9 Juil 2018 - 12:01 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Toujours la même gentillesse dans le regard qui très vite arrive à changer l’humour en une entraide aussi sérieuse que magnifique, c’est toujours comme ça et pourtant tellement naturel maintenant que t’y as pensé. Tu n’as rien à répondre, c’est aussi souvent ce genre de réaction que tu sais si bien avoir en sa présence alors que la grotte commence à se voir peu à peu. Tu aimes voyager. Siobhan le sait mieux que personne, cette cousine qui partage depuis toujours cette même passion pour les créatures magiques avec toi, visitant des pays plus impressionnant les uns que les autres et rencontrant des animaux de toutes sortent. Les dragons, ce sont ceux que vous aimez le plus. Nilla fait un autre commentaire, tu acquises légèrement alors qu’elle connaît ton ego et cet orgueil qui caractérise si bien la moindre parcelle de ton corps. Il est facile de faire la tête quand on est Samwell Hamilton, mais aussi tellement simple dans un second temps de rigoler à ne plus pouvoir s’arrêter pendant des heures pour des petites choses. Deux extrêmes. Une personne authentique. Un homme entier. « On aurait peut-être dû prévenir qu’on allait là… » Tu regardes la jeune femme du coin de l'œil et commence à afficher un léger rictus, tu ne perds pas la moindre occasion de pouvoir l’embêter et surtout de lui faire peur à ta façon. « Tu ne vas quand même pas me dire que la grande aventurière que tu es tremble à l’idée d’aller dans cette grotte ? » Tu détournes les yeux sans pour autant retirer ce sourire narquois sur ton visage, tu sais très bien qu’elle va répondre à la provocation et que c’est spécialement ce genre de propos qui pourra lui redonner le courage nécessaire à continuer votre aventure. Une fois à l’intérieur, tu laisses ta meilleure amie choisir la destination, elle décide d’aller à gauche et sans un bruit tu commences à la suivre alors qu’elle te prévient des quelques obstacles sur votre chemin, après tout que serait votre voyage du jour sans quelques difficultés à surmonter. Vous êtes de vrais explorateurs aujourd’hui.

Vous arrivez dans un espace à couper le souffle et même s’il est compliqué de pouvoir s’émerveiller dans un endroit aussi sombre, il semblerait que l’humidité arrivait à relancer la balance de ce que tu peux supporter. Il faisait tellement chaud, c’est un véritable bonheur de trouver ce genre d’endroit. Tu lèves légèrement ta baguette pour analyser la situation et regarde la jeune femme qui elle aussi vient de commencer son inspection. « Heureusement qu’on n’a pas pris le chemin de droite. » Tu rigoles, puis tu relèves la tête pour contempler. Apparemment, la promenade s’arrête là et vous allez devoir faire demi-tour pour espérer continuer. Tu penches légèrement le visage vers le dessus de l’eau et approche le bout de bois magique un peu plus en plissant les yeux comme pour améliorer ta vue quelques secondes. Tu as l’impression d’entendre comme un bruit au plus profond de l’azur, tu recules d’un pas. « Nilla… » Tu attrapes son bras et l’attire doucement vers la sortie, ce n’est pas une question de courage mais plutôt de préserver les personnes que tu aimes. Tu as déjà eu pas mal de soucis avec plusieurs membres de la famille et même certains amis, ce genre de bruit est pour toi absolument tout, sauf rassurant. « J’ai entendu quelque chose dans l’eau. » Tu l’emmènes vers la sortie. « Allons ailleurs. » Quand l’instant de survivre commence à s’activer chez un être humain, il n’est pas toujours prêts et sûrement que cette grotte n’est pas complètement vide, vous êtes dans la maison d’un animal c’est plus qu’évident et vous devez partir dans la seconde. Tu ne peux pas t’empêcher de sourire pourtant alors que Nilla se trouve devant toi, tu fermes la marche comme pour faire bouclier de ton corps au cas où, une façon de prendre soin d’elle. Après tout, elle représente presque tout pour toi. « C’est peut-être un gros poisson. » Tu as l’habitude des créatures et il faut dire que tout ça te fascine, mais seulement si tu avais été seul hors là ce n’est pas du tout le cas. Préserver la jeune femme passe avant ton désir fou de découvrir des nouvelles créatures. Après tout, tu sais te défendre.

@Nilla Quintana



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
DATE: Sam 14 Juil 2018 - 14:48 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
ft sammy

You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

La Quintana n’était peut-être pas la plus précautionneuse des deux mais elle savait reconnaître quand la situation pourrait s’avérer dangereuse. Pourtant, elle résignait ce soupçon de crainte, pensant qu’ici, il n’y aurait pas de réels risques. A cela s’ajoutait la provocation de son meilleur-ami, à laquelle elle écarquillait les yeux. Il voulait la piquer, la motiver avant de commencer l’aventure. Elle n’avait pas besoin de ça pour se mettre en conditions mais elle y répondit, avec un ton fier et intrépide. « Je ne tremble jamais. » Un sourire finit par se dessiner sur son visage. A son tour de faire bonne figure même si sa parole relevait davantage du mensonge. Elle tremblait. Certainement plus fréquemment qu’il ne le croyait. Une pensée pour l’ex-fiancé qui lui avait brisé le cœur la faisait frémir de colère, de peine. D’où l’importance de se vider la tête de ce qui pouvait interférer avec sa bonne humeur naturelle. Entrant dans la grotte, elle devait décider le chemin qu’ils allaient emprunter. Celui de gauche n’avait aucune différence visible avec celui de droite. Seulement, l’intuition de la brune la guidait vers ce premier. Un chemin qui ne paraissait pas piéger, ou du moins, pour le moment. « On peut toujours changer et prendre celui de droite, tu sais. » Il lui faisait confiance et elle s’en rendait bien compte puisqu’elle continuait de parcourir le même sentier. Ce sentier qui les menait directement au bord d’une source d’eau. L’étendue énigmatique qui attisait la curiosité de Nilla. Elle n’avait jamais vu ça, une eau tellement sombre qu’elle ne laissait pas passer la lumière, ni la laissait se réfléchir. Comme s’il s’agissait d’une surface impénétrable et condamnée à rester dans l’obscurité.

L’adrénaline de la découverte faisait qu’elle n’était pas capable de formuler un jugement objectif. C’était comme ça avec elle. Une fois qu’elle repoussait ses réticences, Nilla se donnait corps et âme dans les tâches qu’on lui proposait. Elle vivait avec passion, avec envie, avec force et conviction. Têtue, beaucoup trop têtue. Elle s’aveuglait par ses propres serments et maintenant, elle ne voyait pas que sa fascination pourrait lui jouer des tours. Plantée sur les rives du lac, sa concentration ne semblait dirigée que vers son analyse. Alors qu’elle s’apprêtait à formuler une incantation, la Quintana fut trainée par son ami. Beaucoup trop préoccupée, elle en oubliait d’être attentive. « T’as sûrement halluciné… » Des gravas semblaient se dissocier de la voûte, leur chute accompagnant les pas du duo. Il était inquiet et il avait très certainement raison. Après tout, ce n’était jamais bon de soulever trop longtemps un mystère. Si quelque chose demeurait secret, c’était bien pour une raison. Alors qu’ils se dirigeaient vers la sortie de la salle, la Quintana entendit à son tour un bruit. Une résonance qui, contrairement à ce qu’avait entendu son acolyte, lui semblait venir d’un mur. Ne quittant pas Samwell, elle passa instinctivement sa baguette au-dessus de sa tête. « Sammy, je pense pas que ce soit un poisson… » Dans le geste, elle remarqua comme une silhouette qui s’échappait du cône de lumière. Elle attrapa le bras du garçon. « Je crois que ça vient d’en haut. » Elle ne perdait pas son calme pour autant. Alors qu’elle s’avançait en première, elle sentait qu’on s’approchait de leur localisation. Les premiers sons qu’elle avait entendus lui paraissaient lointains, alors que ceux qu’elle percevait désormais sonnaient creux, brut. Empoignant sa tige de bois, elle voulait suivre ce qu’il se déroulait en hauteur. Une succession de stalactites, plus ou moins pointus, à partir desquels tombaient les petits morceaux de roche. Ça ne pouvait pas être que ça. Malgré l’obscurité de la grotte, elle avait vu quelque chose. Un grincement. Un grincement vint les interrompre alors qu’il retrouvait le chemin de tout à l’heure. « Oh merde… » Elle ne rêvait pas. Une silhouette gigantesque d’où partaient d’immenses pattes. Un amas de poils où siégeaient des orbites ténébreuses. Une araignée géante dont ils venaient de déranger le sommeil. Une créature qui ne semblait pas leur vouloir du bien. Haletant, elle avala sa salive pour reprendre son sang-froid. Maîtrise de soi qui la guidait vers un instinct de survie. On pouvait clairement distinguer le mot qu’elle prononçait. Stupéfix.

©crack in time


il est où dédé ?:
 


Dernière édition par Nilla Quintana le Sam 14 Juil 2018 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
→ je suis le destin ←
›› parchemins postés : 261
›› miroir du riséd : sans visage
›› crédits : gainsboro & tumblr
SCIENCES OCCULTES
›› âge : éternel
›› situation : C'est compliqué
›› particularité : Voyant
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 898

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 14 Juil 2018 - 14:48 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Le membre 'Nilla Quintana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de magie' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 18 Juil 2018 - 22:00 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

C’est dingue tout ce qu’il peut se passer dans un endroit auquel on ne penserait sûrement pas dans un premier temps, juste à côté d’un camp ou des élèves sont en vacances, certes, il s’agit ici des meilleurs étudiants du monde dans l’une des écoles les plus prestigieuse. Mais ce genre de danger, ce n’est pas pour des personnes encore en formation, heureusement Nilla et toi-même n’êtes pas des débutants dans le domaine. Il se trouve que tu es même un spécialiste concernant les créatures magiques en tout genre, c’est une chance que ce genre de passion soit importante à soulever dans ces situations qui n’arrive qu’aux autres si on en croit certains. Tu arrêtes d’avancer quand ta meilleure amie te signale que le bruit vient plutôt du haut et qu’il ne s’agit sûrement pas d’un poisson, elle lève sa baguette et son regard commence à changer même si elle arrive à garder son calme ce qui ne t’étonne pas. Elle est ce genre de personne qui sait conserver son sang-froid et prendre les bonnes décisions au bon moment, c’est une des qualités qu’elle possède et dont tu es vraiment très fier. « Fait attention. » Tu avances une main comme pour protéger la jeune femme qui ne veut pas être un fardeau pour toi, elle est pleine de courage et tu ne prends pas plus de temps pour attraper une nouvelle fois ta baguette et la pointer dans la direction de cette masse énorme qui commence à se montrer. C’est donc une araignée géante, tu n’avais jamais eu l’occasion d’en voir une en vrai et avant même que tu ne puisses réagir, Nilla lance un sortilège qui fait tomber la créature au sol totalement inconsciente. Tu n’arrives pas cependant à sourire, ce n’est pas tellement normal et courant d’arriver dans des situations comme celle-là et tu as vraiment hâte de retrouver le campement et une certaine sécurité. Tu aimes l’aventure, mais mettre sa vie en jeu ça n’a vraiment rien de drôle même si c’est très agréable d’avoir une certaine adrénaline.

Tu commences à baisser les yeux pour observer qu’elle soit bien hors d’état de nuire avant de regarder la jeune femme rapidement sans pour autant lâcher prise sur ta baguette, on ne sait jamais, et même s’il faut vite sortir, tu ne peux pas pour le moment. Il faut respirer et prendre le temps de comprendre ce qu’il vient de se passer, puis te connaissant, tu as vraiment envie d’aller voir son cadavre pour en apprendre d’avantage, cette passion ne pourra jamais quitter ton esprit. Mais tu n’as pas le droit d’être aussi gourmand. « Tu es la meilleure. » Tu le penses sincèrement, ce n’est même pas toi qui prends soin d’elle, mais plutôt le contraire en ce moment même, elle est comme une héroïne de série qui vient sauver les fesses d’un personnage secondaire au dernier moment. Dans cette histoire, tu es le personnage secondaire. Tu poses une main sur ta cuisse et lâche un long soupir de soulagement, tu vas avoir quelque chose à raconter à ta famille et à tes amis, c’est même certains, Primerose ne va pas en revenir quand elle va apprendre que vous avez risqués votre vie, elle va même sûrement s’inquiéter ce qui est totalement normal. Tu vas pour continuer la discussion et dire à ta meilleure amie qu’il n'en faut pas rester plus longtemps, mais un nouveau bruit et un rugissement plus aigue arrive jusqu’à vous, ce n’est pas terminé. Plusieurs créatures encore plus petites arrivent sur vous, se sont sûrement les enfants de la mère que Nilla vient de neutraliser l’instant d’avant, elle veulent se venger et quoi de plus évident, mais vous n’avez pas le droit de laisser la peur vous paralyser comme ça. Tu es l’un des meilleurs élèves de l’école et tu es un expert dans ce domaine, tu sais exactement quoi faire alors tu attrapes le bras de Nilla et commences à courir dans la direction de la sortir puis en te retournant rapidement pendant la course, tu lances l’assaut. « Arania Exumai ! »

@Nilla Quintana

EN AVANT POUR LE DÉ:
 



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 


Dernière édition par Samwell Hamilton le Mer 18 Juil 2018 - 22:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maître du Jeu
→ je suis le destin ←
›› parchemins postés : 261
›› miroir du riséd : sans visage
›› crédits : gainsboro & tumblr
SCIENCES OCCULTES
›› âge : éternel
›› situation : C'est compliqué
›› particularité : Voyant
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 898

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 18 Juil 2018 - 22:00 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Le membre 'Samwell Hamilton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de magie' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
DATE: Jeu 26 Juil 2018 - 20:25 Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

out of the woods
ft sammy

You got a fast car. I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal. Maybe together we can get somewhere. Any place is better

En partant ici, au Kelpie’s camp, elle se préparait à beaucoup de choses. Elle se voyait déjà dans sa tente à débattre sur des sujets plus ou moins sérieux avec ses voisins, autour du feu dès la nuit tombée à raconter les fameuses histoires aussi effrayantes que ridicules, gambader parmi la végétation que le lieu offrait,… Mais pas à ça. Une araignée géante dans une grotte qui ne connaissait la lumière. Nilla croyait rêver. Plutôt être dans un mauvais cauchemar. Une situation où seul l’instinct pouvait et devait prendre le dessus. Elle n’avait pas le temps de réfléchir, Sammy non plus. C’était soit la créature, soit eux. Elle n’avait jamais été face à l’animal voltigeur, la reine du tissage. La Quintana n’en avait entendu parlé que dans les manuels d’Ilvermorny, comme une espèce particulièrement redoutable. Les sorciers les plus aguerris pouvaient se heurter au danger et à l’époque, elle n’en était pas un. Pourtant, elle avait toujours témoigné un intérêt pour les grandes aventures. La découverte et la satisfaction personnelle. Croiser une araignée de cette taille en était une mais pour le coup, la gloire de la voir d’aussi prêt trépassait au profit de la crainte et de la survie. Stupéfix. Sortilège qui n’était certainement pas son préféré mais qui avait au moins le mérite de faire le travail. Elle, elle préférait s’illustrer dans les sorts délicats et justes. Les anti-sorts. Ceux qu’on utilisait avec sérénité, qui ne témoignait aucune agressivité au premier regard. Néanmoins, elle avait grandi depuis Ilvermorny et ses convictions aussi. Elle connaissait ses acquis et savait les employer au bon moment, de telle manière que la sphère bleuté atteignit sa cible avec succès. L’araignée tétanisée et coupée dans son élan, elle s’écrasa sur le sol, à quelques mètres des pieds de la brune. Le bruit de la chute vint la bousculer de l’intérieur. Une secousse qui réanimait ses émotions alors exacerbées par ses instincts. Ses mains, sa baguette, tremblaient. Elle replongea dans la scène, revoyait les images mais avec les sensations en plus. La peur, l’insécurité, la crainte qui glaçait le sang. Alors même qu’elle venait de neutraliser la menace, elle paniquait. C’était ce genre de moments où on ressentait après coup, où l’afflux d’émotions ne pouvait être entravé plus longtemps. La première rencontre avec cette créature était une confrontation, elle n’en revenait pas.

A contrario de son meilleur-ami, Nilla avait abandonné son instruction concernant les créatures magiques. Elle ne savait donc pas que les araignées pouvaient vivre en horde. Alors même qu’elle essayait d’extérioriser tous ses ressentis, le même grincement que précédemment pouvait être perçu. Pas dans une seule direction mais de plusieurs côtés. Une ligne velue qui se dirigeait inévitablement vers le duo. Cette fois-ci, Sammy avait été le plus réactif. Tenue par le poignet, elle suivit le garçon sans regarder derrière elle. Ils n’étaient qu’à quelques mètres de la sortie de la grotte, ce dénivelé qu’ils avaient parcouru pour venir dans cette galerie. Submergée par la même sensation de danger, la Quintana entama l’ascension alors que son acolyte assurait leurs arrières. Un coup gagnant pour ce dernier, un cône de lumière qui empêcha la progression des assaillants. Prenant appui sur les roches superficielles, elle ressentait la poussière tomber sur sa chevelure. Un coup d’œil lui suffisait pour comprendre que leurs récents échanges avaient agité la structure. « Sammy, grouille ! » A mi-chemin, elle voyait son ami entamer tout juste la montée. Forcément, elle s’inquiétait. Elle ne voulait pas sortir sans lui. Dès lors qu’il la rattrapait, Nilla poursuivit la route. Les éclats de lumière frappait son visage, la chaleur flamboyante la guidait vers la sortie. Un contraste avec austérité de la grotte. Sortant de l’antre mais continuant sa course sur quelques mètres, elle finit par s’asseoir sur une des pierres qui entourait le lieu. Reprenant son souffle, elle se tourna vers Samwell. « Elles vont pas sortir ? » Elle espérait que non et se contentait de son interrogation. Interrogation qui fut suivie par une succession de grossièretés. En espagnol, bien entendu. Sa langue favorite pour invectiver. « T’as voulu me tuer ? » Elle semblait sérieuse. Les nerfs parlaient. Mais tous les deux savaient que dans un quart d’heure, elle allait en rire. Le halètement qui s’estompait, elle remarqua sa cuisse écharpée. Trois fois rien, le souvenir physique de cette aventure.

©crack in time


@samwell hamilton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: out of the woods (sammy&nilla)

Revenir en haut Aller en bas
 
out of the woods (sammy&nilla)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blair Woods [validée]
» Après Kim kardashian, Neyo,Corneille,Oprah... Sugar Sammy!
» A DECLARATION OF SUPPORT FOR THE PALESTINIAN PEOPLE BY AFRICAN PEOPLE IN THE US
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...
» Leah WOODS - I feel lonely in a crowd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
TEA HOUSE & GAMES ROOM
 :: Kelpie's camp
-