Revenir en haut Aller en bas
Recensement de la rentrée
N'oublie pas de venir recenser ton/tes personnage(s) dans ce sujet avant le 21 octobre !
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Lufkin ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
landmine ft. evelyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Jeu 23 Aoû 2018 - 21:32 Sujet: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

L'arrivée des vacances scolaires avait apporté plusieurs choses à Levi. Dans son top deux, du temps pour lui, et surement plus d'argent grâce à son petit business qui portait beaucoup plus de fruits qu'à ses débuts. Inverness n'était pas la destination principale de beaucoup de touristes, mais ceux-ci n'étaient pas absents pour autant. Dans l'ensemble, il en tirait un petit bénéfice. De toute façon, ne s'offrait à lui rien d'autre que le quotidien de sa vie d'étudiant: il était cloué dans les Highlands, avec assez d'argent dans sa poche pour prendre du bon temps ailleurs qu'en Ecosse, mais pas assez de volonté pour le faire. Au lieu de ça, il s'était permis de doubler les occurrences de ses visites dans la librairie 'Memoria', un petit coin de paradis en centre-ville. La boutique été tenue par Evelyn Blackwood, un nom qui faisait vite grimacer le Grymm. Ca n'avait rien de personnel, il ne connaissait que deux Blackwood sur les quatre de la fratrie, et au vu de ce qu'étaient devenus Evie et Ethan, les repas de famille devaient avoir une sale gueule. Blackwood, c'était le douloureux rappel qu'il avait laissé certaines émotions dérailler. En y repensant, il en riait: au fond, il n'y pouvait rien. Ethan, même si sa connerie atteignait des sommets, était un type bien, selon ses propres critères. Mais Levi et l'amour étaient comme deux pôles opposés. Comme les mauvaises nouvelles ne venaient jamais seule, il avait beau s'intéresser à nombre d'autres personnes, jamais le brun ne souhaitait descendre dans son estime. Soyons honnêtes quelques secondes, le joueur de quidditch avait finit par voir rouge. Le sort s'acharnait, comme qui dirait.


Pour en revenir à Evelyn, elle était la définition parfaite de l'électron libre. L'étudiant n'avait pas besoin d'en savoir plus au sujet de ses histoires de famille pour savoir qu'elle et les Échardes n'avaient jamais fait bon ménage. Indépendante, elle avait monté sa propre entreprise seule, du haut de ses vingt-huit ans, et Levi et sa flemme renommée avaient de quoi être impressionnés. Certes, on pouvait considérer les Sinister Six comme une entreprise qui sortait des sentiers battus, mais Levi était loin d'être seul dans le coup: deux vieux potes de Poudlard, et quatre gusses sortis d'absolument tous les horizons. Ensemble, ils faisaient tourner la machine qui brassait beaucoup d'argent, et tout ça pour leur plus grand confort. Le Grymm n'aurait jamais la volonté de gérer tout ces trafics tout seul, et c'était une des raisons pour lesquelles la sorcière avait tout son respect. Elle ne se prenait pas la tête, se contentait de vivre sa vie comme elle l'entendait, et ne laissait personne lui dicter quoique ce soit. Gros plus, elle avait choisi la littérature comme base pour créer son empire, alors Levi ne pouvait qu'apprécier.
Mais Levi ne se contentait pas de se faire de l'argent sur le dos des malades de dépendance, il faisait également honneur à l'image de délinquant qu'il s'était créée sur les bancs de Poudlard. Débrouillard, il avait rappelé quelques contacts étalés sur tout Inverness et s'était concocté un double des clés de la librairie. Quand Evie ne travaillait pas, ses horaires terminées, il lui arrivait d'y faire un petit tour la nuit, quand sa consommation de café refusait de lui accorder le sommeil. A ses yeux, l'effraction n'en était plus une: il connaissait la propriétaire, il ne faisait rien de mal, si ce n'est de lire toute la nuit. Heureusement pour lui, Evelyn ne l'avait pas déjà retrouvé endormi au milieu des étagères.
Avant que l'aînée des sœurs Blackwood ne débarque, Levi avait déjà atteint la porte de la boutique. Les échoppes voisines ne posaient plus la question: le gars qui semblait sortir des années soixante-dix avait été aperçu par plusieurs fois à des heures tardives dans l'enceinte de la librairie, et beaucoup pensaient qu'il travaillait ici. Du moment qu'ils n'en disaient rien à Evie, tout se passerait bien.


Comme il avait passé la nuit chez lui, tant que faire se peut quand on vivait à cinq dans un appart pas si grand que ça, il était simplement venu reposer un livre qu'il avait emprunté la veille. Pendant les vacances, il passait surtout aux aurores ou au crépuscule, dédiant le reste de sa journée aux activités illégales qui faisaient son gagne-pain. Et le soir, il retournait au Black Wolf, dans l'espoir d'obtenir sa foutue promotion qu'il demandait depuis deux mois. En clair, il ne s'arrêtait pas, et s'il se grouillait, Evie ne pourrait pas le coincer à fouiller dans les réserves - parce que l'envie le titillait beaucoup - pour y trouver une petite pépite. Un coup d'oeil à la pendule, et il prit confiance: à moins qu'Evelyn ne se soit réveillée vachement tôt et ne soit déjà sur le trajet jusqu'au boulot, il avait une bonne quinzaine de minutes devant lui pour aller faire un tour de l'autre côté du comptoir du libraire. Et comme celui de la porte d'entrée ne suffisait pas, il avait évidemment fait faire celui de la réserve. C'était aux limites du creepy, mais Levi n'en tenu point rigueur quand il poussa la porte, arrivant ainsi dans un tout nouvel univers. Bon. Encore plus d'étagères, de poussières et de papier, mais pour lui, c'était une mine d'or. Seulement voilà, sur le mur au dessus d'un bureau où Evie entreposait des affaires, il y avait un post-it jaune qui contrastait beaucoup avec l'obscurité ambiante de la pièce, et le Grymm, curieux comme à son habitude, y porta une attention particulière. Le titre en disait beaucoup: "to-do list". Quelques lignes plus bas, de simples mots comme 'vengeance', 'né-moldu' ou encore 'plan machiavélique', suivis de son prénom à lui entre parenthèse. Il retourna la question dans sa tête mainte et mainte fois, plus effrayé de la vérité qu'autre chose, mais il avait compris le message. Il soupira, le post-it toujours en main, quand il entendit la porte s'ouvrir derrière lui. Le sort s'acharnait tout court, avec les Blackwood.

Made by Neon Demon


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 23 Aoû 2018 - 21:37 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
Tenue ☽ Evelyn avait toujours été une personne du matin, en réalité la brune était toujours la première debout, à l'époque où elle était chez ses parents. La sorcière n'aimait pas la sensation de ne rien faire ou de gaspiller du temps. Depuis que la brune était indépendante, le temps était précieux et perdre son temps paraissait insupportable aux yeux de la fougueuse sorcière. Il n'était que sept heures du matin lorsque Evie se levait, il ne lui fallait pas beaucoup de temps pour immerger. La magie l'aida à préparer en un rien de temps son petit-déjeuner et après cette étape, très importante pour la gourmande, elle s'en alla dans la salle de bain. Evie prit sa douche quotidienne, la chaleur faisait rougir sa peau pâle. Hier, il avait plu. Le temps s'était rafraîchi ici et Evelyn adorait ce temps gris, cet air frais qui faisait rougir ses petites joues rebondies. Elle s'apprêta d'une délicate lingerie, d'une robe à manche longue pour lui tenir chaud et une habituelle paire d'escarpins, ainsi qu'un maquillage simple, un rouge vif habillait ses pulpes. Evie n'était pas complexée par son mètre cinquante-cinq, bien qu'elle s'était souvent disputée avec ceux qui s'en moquaient. Personne ne marchait sur les pieds d'Evelyn Blackwood.

Une fois prête et son repas du midi préparé, elle quitta son petit appartement de misère. Evelyn habitait à une dizaine de minutes à pied de sa librairie, dans le quartier, la sorcière connaissait certains commerçants. C'était toujours agréable de se faire saluer alors qu'on allait travailler, et c'est avec un sourire chaleureux qu'elle saluait les commerçants en retour. Il était presque huit heures du matin et les citadins n'étaient pas encore arrivés, c'est ainsi que le bruit des talons de la fatale Evie claquait contre le béton de la rue peu animée. C'était une pile électrique, elle marchait toujours rapidement, comme si elle était pressée. Rejoindre le lieu qu'Evelyn avait créé en ne partant de rien était toujours un délice. Les autres vendeurs ne la connaissaient que sous le nom d'Evie Kirlsen, d'ailleurs elle haïssait être appelée par son vrai prénom.

La surprise fut grande lorsqu'elle découvrit la porte de la librairie ouverte, elle se méfia et glissa une mèche de son carré brun derrière son oreille. Evie n'attendit pas pour saisir sa baguette et approcher lentement de l'arrière du comptoir qui menait jusqu'à son bureau. Une silhouette se dessinait et discrètement, Evelyn s'en approchait avant de braquer sa baguette contre le crâne de l'homme. « Un geste et je vous fais exploser la tête. » Puis, lorsque l'homme se retourna, elle reconnut Levi et se recula, bien qu'un air furieux étirait ses traits. « Comment es-tu rentré ? » Elle lui tourna enfin le dos pour récupérer ses affaires, qu'Evie déposa dans l'étagère de son bureau. La sorcière rangea sa baguette dans l'unique poche de sa robe et s'assit contre son bureau tout en pliant ses cuisses ensemble. En arrivant, la femme n'avait pas remarqué le papier que Levi tenait entre les doigts. Elle tendit alors le bras pour lui arracher des doigts, la colère commençait à s'emparer de la plus âgée. « Quelqu'un t'a autorisé à fouiller mes affaires ? Rappelle-moi de ne plus t'autoriser à mettre les pieds ici. »

Outrée et furieuse, elle était. La femme n'aimait pas le savoir ici, à fouiller ses affaires. Oh, la femme détestait ça et tout en lisant ce qui était noté sur le papier, elle jeta un regard glacial à l'homme : il venait de trouver son plan le concernant.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Ven 14 Sep 2018 - 13:41 Sujet: Re: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

Levi était comme divisé. Une partie de lui s'indignait, la colère lui faisant bouillonner le sang, tandis que l'autre explorait toutes les probables explications qu'il pouvait trouver pour excuser Evelyn. Mais Levi détestait se sentir coupé en deux, à sentir ce conflit intérieur qui menaçait de le faire imploser à chaque seconde qui passait. Il avait l'impression de se faire dévorer de l'intérieur, ou d'avoir les chairs à vif. Certains auraient été ravis d'avoir une imagination débordante, mais celle de Levi lui porta préjudice. Les images en tête, il ne pouvait que grimacer devant l'horreur de ses propres pensées. Quand la porte s'ouvrit, il fut comme déconnecté, délivré. Néanmoins, il savait très bien que cette histoire était loin d'être terminée. Le premier chapitre étant terminé, le deuxième l'attendait de pied ferme, en la présence d'Evelyn, qui ne tarda pas à le menacer de sa baguette. "Un geste et je vous fais exploser la tête." Charmant. Le Grymm frissonna l'idée de voir son imagination faire le taf' une nouvelle fois, et se retourna pour faire face à la sorcière. D'ordinaire, leurs conversations battait au rythme de mots à l'eau de rose ou de sous-entendus, signes de leur stupide jeu de séduction qui n'en était pas vraiment un. Evelyn était une belle femme, tenace et d'un indépendantisme à faire rougir de jalousie les révolutionnaires, et l'étudiant débordait de respect pour elle. D'ordinaire, Levi lui aurait offert un sourire, mais là, la part de lui-même qui débordait de colère prit le dessus, et c'est une mine impassible, quoique légèrement agacée, qu'il afficha. Pas même un bonjour. "Comment es-tu entré ?," l'interrogea-t-elle en se retournant pour poser ses affaires. Il en profita pour fouiller dans les poches intérieures de sa veste à la recherche de sa baguette, la menace d'Evelyn lui rappelant que lui aussi était sorcier, mais il ne trouva que quelques pièces et billets froissés, rappels de ses pourboires de la veille. Pour la énième fois, il avait oublié son bout de bois dans un vieux tiroir de sa chambre aux murs délavés.

Le silence commençait à peser, et s'il mourrait d'envie d'extirper les réponses à Evie par la manière forte, il préféra suivre les conseils du bon sens. Il balança les yeux au plafond, haussant des épaules. "Tu m'as donné un double, tu te souviens pas ?", annonça-t-il innocemment. Evidemment, c'était un gros mensonge, mais il préférait garder pour lui le fait qu'il avait les clefs de la ville à sa portée, s'il le souhaitait. D'une manière générale, il préférait garder sa participation dans les sombres affaires d'Inverness à l'abri des regards, indiscrets ou non. Comme Evelyn était encore retournée, il en profita pour saisir les fameux doubles et les cacher dans ses bottes. Il mima de refaire ses lacets quand la jeune femme se retourna. Il avait toujours le papier en main, et son précédent mouvement du attirer l'attention de la sorcière sur le post-it, car elle s'en saisit une fois qu'il fut à nouveau debout. "Quelqu'un t'a autorisé à fouiller dans mes affaires ? Rappelle-moi de ne plus t'autoriser à mettre les pieds ici." Levi leva les yeux au ciel discrètement, fourrant ses mains dans ses poches. Il ne demandait pas d'autorisation, il se la donnait lui-même. Sinon, il était bon à faire la collection de tous les stops qu'ils recevrai. Il ne répliqua pas aux questions d'Evelyn, lui laissant le temps de comprendre qu'il avait un autre problème, plus important que sa présence dans la réserve, à régler avec elle. La librairie n'ouvrirai ses portes que dans une petite dizaine de minutes, mais comme il n'y avait personne pour accueillir les clients puisque Evelyn était retenue ici, cela laissait tout le temps du monde au Grymm pour avoir ses réponses. Une fois que la sorcière eut relevé les yeux sur lui, il arqua un sourcil. "Je m'excuse pour la gêne occasionnée, mais j'ai besoin de savoir quelque chose." Son ton se voulait sarcastique, mais pesait également dans la balance la rage qui commençait à monter. Néanmoins, il garda, physiquement, un calme olympien. D'un signe de tête qui désignait le post-it jaune, il continua. "Tu peux m'expliquer ? Ou je dois aller chercher la réponse sur Google ?"

Made by Neon Demon


@evelyn blackwood


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 15 Sep 2018 - 11:40 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
Tenue  ☽ Le ciel semblait s'effondrer sur les épaules d'Evelyn Blackwood, qui, pour un simple papier mal rangé, remettait en cause tout son plan machiavélique. Evie avait toujours mourut d'envier se venger, qu'importe le prix, pourtant elle ne pensait pas apprécier le jeune homme, victime de ses idées tordues. La souffrance qui avait pris la femme lorsque ses parents l'avaient mise à la rue, sous les regards impuissants de ses frères et de sa sœur, les épreuves surmontées, le risque de mourir, ses nuits dans la rue, n'était en rien comparable. Cette plaie, qui refusait de se fermer, une brûlure à vif, une douleur insurmontable pour la sorcière, qui rêvait de faire payer à ses parents le prix fort. Coriace et obstinée, ces adjectifs résumaient l'état de la jeune femme, qui rêvait de les faire souffrir, comme elle avait souffert. Ses doigts fins glissèrent contre sa nuque afin de lier ses cheveux en arrière et elle s'installait contre le comptoir en soutenant malgré tout le regard accusateur de l'homme. Un rire nerveux quittait ses pulpes à son mensonge et un regard glacial s'en suivit. « Tu es un menteur, Levi. »

Prise au piège, elle tenait bon et s'efforçait de tenir face, malgré que le problème venait de son énorme envie de vengeance. Si seulement la belle avait continué ses études comme l'avait dicté ses parents, rien de toutes ces galères ne seraient arrivées. Mais, Evelyn était cette fille qui avait décidé de contrôler sa vie, de ses propres mains et non sous l'influence néfaste de parents, friand de contrôle. Evie laissait un soupir quitter ses pulpes et tout en croisant ses bras contre son buste, elle dit : « Je ne suis pas sûre que tu puisses trouver la réponse sur internet. » Répondit-elle sur le même ton que Levi, accompagné d'un petite sourire ironique. Sa sincérité était à toute épreuve et même si son plan n'était pas vraiment des plus sympathiques, Evie ne voyait quasiment pas le mal de sa vengeance. « Je me disais que devenir amie avec un né-moldu enragerait mes parents. » Avouait la fille, sur un ton beaucoup plus léger. Manipuler ou jouer avec les autres n'avait jamais plu à la Blackwood, pourtant, la douce s'y était mise alors que de son côté, elle craignait continuellement d'être prise pour une idiote. « Je sais que manipuler quelqu'un est mal, je ne voulais pas le faire par principe mais le résultat m'a plu, mes parents étaient si énervés, que j'ai... Continué ? » Drôle de voir ses parents, ordinairement si calme, s'énerver à cause de ses multiples agissements. Oui, sa vengeance avait un goût amer et n'était pas prête de se terminer.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Sam 29 Sep 2018 - 13:30 Sujet: Re: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

L'horrible sensation d'avoir été mené par le bout du nez depuis tout ce temps ressemblait à des coups de marteau, et Levi pesta de ne pas avoir de doliprane sous la main. De plus, ce n'était qu'une impression. Physiquement, tout allait pour le mieux. Encore une fois, c'était son mental qui était torturé. Pourtant, Levi savait jouer des poings: renvoyer les coups, il savait faire. Et il ne pouvait s'empêcher de penser que sa vie aurait pris des tournants tellement plus simple s'il lui avait juste fallut de frapper au bon moment. Au lieu de ça, les obstacles que la vie mettait sur son chemin l'attaquait toujours au même endroit, tel une attaque eau sur un Pokemon Feu. Life is  bitch, et en ce qui le concerne, le Grymm n'avait plus l'espoir d’apercevoir la moindre bonne nouvelle. Un peu plus d'un quart de siècle, et déjà fataliste. C'était à se demander comment il survivrait au reste des longues années qui lui restait à occuper.
Pour en revenir à Evelyn et au malaise qui s'installait peu à peu entre eux, la Blackwood s'installa contre le comptoir, ne quittant pas l'étudiant des yeux. "Tu es un menteur, Levi." Les bras croisés, le concerné se passa la main sur le visage, un rictus se dessinant sur ses lèvres qui ne mirent pas longtemps à laisser échapper un son narquois. "Sans déconner." La vie lui avait appris à se servir des meilleures armes à sa disposition. Malheureusement pour le reste du monde, les moins honnêtes d'entre elle s'étaient montrées très convaincantes.

Malgré son mensonge découvert, il ne perdit rien de sa contenance. Il n'avait aucun scrupule à mentir, même à ceux qui comme Evie, savaient différencier la vérité des couleuvres. Heureusement pour lui, la jeune femme ne jouait pas sur le même échiquier, et ne chercha aucune opportunité pour fuir ses interrogations. "Je me disais que devenir amie avec un né-moldu enragerait mes parents." De son côté, le Grymm s'était adossé au mur, hochant la tête dramatiquement devant les arguments de la sorcière. On en revenait quasiment toujours à son statut de né-moldu. Que ça soit au Quidditch, en cours ou même avec ses amis les plus proches comme Elios ou Evie. Toujours. Il avait la constante impression d'être pointé du doigt. "Je sais que manipuler quelqu'un est mal, je ne voulais pas le faire par principe mais le résultat m'a plu, mes parents étaient si énervés, que j'ai... Continué ?" Levi prit une grande inspiration. Trop souvent, il explosait sans même réfléchir à ses propres paroles ou actions. Pour une fois, il tenterai de ne pas se changer en furie.

Cela dit, c'était beaucoup plus facile à penser qu'à faire. Même si ses pensées vagabondèrent quelques instants, cherchant à savoir si oui ou non Evelyn avait le droit à un quelconque traitement de faveurs ou à des excuses de sa part, son impulsivité reprit les rênes et il replongea son regard dans celui de la sorcière. Il fit glisser sa langue entre ses lèvres comme pour se préparer à un grand discours, puis expira. "Et t'as pas pensé à m'en parler ? Puisque t'as l'air de savoir que “manipuler c'est mal”, ça me parait être une évidence.", termina-t-il en imitant les guillemets dans ses mots. S'il avait été au courant depuis le début, les deux compères auraient très probablement pu mettre au point la meilleure “opération vengeance” qu'il aurait été donné aux Blackwood de voir, mais l'aînée avait préféré se la jouer solo. "Je te suis pas Evie. Ton émancipation, le fait d'avoir pris ta vie en main, ton indépendance... Ça devrait suffire à mettre tes vieux dans une colère noire non ? Alors pourquoi ?" Blessé, il termina silencieusement, la voix à la limite de se briser. Evelyn comptait parmi les personnes sans qui sa vie perdait un peu de sa couleur, et il avait du mal à se faire à l'idée qu'elle n'ai vu en lui qu'une opportunité et rien d'autre.

Made by Neon Demon


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 29 Sep 2018 - 19:37 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
Tenue  ☽ Evie ne savait pas comment se positionner face à Levi. Elle ne voyait pas le mal à se venger de ses parents en utilisant quelqu'un mais comment réagirait-elle, si la sorcière apprenait qu'on se servait d'elle ? Sûrement très mal, en plus d'être vexée. La brune était rancunière et parfois irréfléchie lorsqu'elle pensait à sa vengeance. Evie n'était que très peu rationnelle dans ses plans. Se venger était devenu primordial. Mais voilà que la femme dépassait les bornes et qu'elle ne s'était pas rendu compte du mal qu'elle pouvait causer. Pourtant, prise la main dans le sac, la Blackwood ne pouvait nier et une de ses qualités était, que malgré toutes ses erreurs, la libraire assumait tout ce qu'elle faisait et disait, qu'importe la situation. Immobile face au trompé, la sorcière restait de marbre malgré son conflit intérieur. Elle ne l'avait jamais vu ainsi et pourtant, la déception présente dans son regard infligeait un grand coup dans le cœur de la petite femme.

Elle faisait quelques pas en tirant nerveusement une mèche de cheveux en l'écoutant. Que pouvait-elle dire ? Son jeu était allé trop loin et elle réalisait son erreur, après être restée indifférente quelques minutes. « J'ai voulu t'en parler lorsqu'on mangeait ensemble la dernière fois, mais la discussion était devenue beaucoup trop intime pour que je n'y arrive. » Il était vrai qu'ils s'étaient confiés et qu'Evie avait commencé à s'attacher à l'étudiant, il était d'excellente compagnie et peut-être avait-elle mal choisi sa victime. Elle cessait de marcher et s'arrêtait devant lui lorsque sa voix se brisait, Evie voyait à quel point il était déçu et vexé par son comportement d'enfant. « Levi... J’ignorais que tu aurais pu m’aider. » Murmurait la brune en glissant ses deux paumes contre ses tempes. « Je suis incontrôlable quand il s'agit de me venger, j'ai fais pleins de choses contre eux mais rien ne me satisfait. Je ne sais pas comment calmer cette envie, alors que j'ai tellement d'autres choses à gérer dans ma vie. » Elle avait les larmes aux yeux, et s'appuyait contre une étagère en soupirant. « Je ne pensais pas que je m'attacherais à toi. » Elle lui avouait ceci, signe de sa profonde amitié envers lui. Non, la brune ne s'imaginait pas sans la présence de Levi, maintenant qu'ils étaient devenus beaucoup plus proches l'un de l'autre.

« Je… Je suis désolée d'avoir agi ainsi, je sais que c'est trop facile de m'excuser aussi simplement, mais je le suis sincèrement. Je ne pensais pas que l'on deviendrait aussi proche en commençant ce plan et pourtant... » Ses mots étaient désormais hésitant, signe de son mal-être et de sa culpabilité, elle qui était si confiante habituellement, se retrouvait déstabilisée. « Peut-être que je devrai arrêter de vouloir me venger, c'est comme accorder de l'importance aux mauvaises personnes. » Elle eut un sourire crispé et baissait son visage face à lui, honteuse. Evie comprenait que sa vengeance devait se terminer un jour ou l'autre et qu'elle ne devait plus vivre dans le passé, maintenant qu'elle avait tout pour être heureuse. Oui, elle comprenait.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Lun 29 Oct 2018 - 22:49 Sujet: Re: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

Si Levi avait su que sa journée allait commencer comme ça, il serait resté au lit et aurait probablement passé sa journée dedans. Et le lendemain aussi. Il aurait juste fait des aller-retours entre sa chambre et la machine à café, trois bouquins sur sa table de chevet et le chat de coloc sur les genoux. Ça, c'était le plan initial. Récupérer quelques bouquins chez Evelyn (pas de la meilleure manière, il est vrai) puis retourner s'enfermer dans sa piaule. Difficile à croire qu'un ridicule petit post-it avait réussi à tout retourner. Après coup, il commençait peu à peu à comprendre que la vie la lui foutait à l'envers constamment. Jamais il n'avait le droit de profiter d'un petit moment de paix, ou d'une relation saine. Ses meilleurs amis traînaient dans les pires affaires qui soient, Elios entretenait des liens toxiques avec les sang-purs de la haute société sorcière, sa mère était à trois cheveux de vivre dans les rues et voilà qu'Evie lui révélait qu'il n'était que l'outil pour mener sa vengeance à bien. Toutes ces épreuves l'avaient peut-être - sûrement - endurci, mais la pilule avait toujours du mal à passer. Même après vingt-six années de galère. A la minute où il pensait qu'il s'y était habitué, quelque chose venait lui prouver le contraire.

Aujourd'hui, ce petit quelque chose, c'était les révélations d'Evelyn. Elle semblait tout de même comprendre les accusations de l'étudiant, surtout au moment ou il avait senti sa voix se casser, comme s'il était incapable d'en dire plus. "Levi... J’ignorais que tu aurais pu m’aider," commenta-t-elle en plaçant ses mains sur les tempes de Levi. Surpris par le geste au départ, il lutta néanmoins contre le réflexe qu'il avait de reculer quand quelqu'un entrait dans son espace personnel. Ses excuses étaient sincères, et le contact n'était pas si mal. Au bord de l'importante baisse de moral, le contact humain était le bienvenue, finalement. Il inspira un bon coup avant de se délivrer de l'étreinte d'Evie avant de plonger son regard dans le sien alors qu'elle l'arrosait d'arguments plaidant sa cause. C'était une étrange sensation, cette manie qu'il avait comprendre son point de vue sans pour autant l'accepter, mais il était prêt à faire avec. "Peut-être que je devrai arrêter de vouloir me venger, c'est comme accorder de l'importance aux mauvaises personnes." Et ce fut là qu'Evelyn s'arrêta. Elle avait trouvé ses mots rapidement, sans tourner autour du pot, honnête jusqu'au bout. Le Grymm la remercia mentalement: elle avait choisi de ne pas remuer le couteau dans la plaie, qui semblait être à vif.

L'espace vide entre les deux apportait son lot de confort à Levi, qui le trouvait maintenant beaucoup plus intéressant que les yeux de la libraire. Plus le temps passait, plus la dernière phrase d'Evelyn faisait sentir tout le poids de ses moindres mots sur le jeune homme. Il serra les poings dans ses poches, semblant crispé de la tête aux pieds, puis entreprit un maigre sourire. "Et qu'est-ce qu'il en est des bonnes personnes dans ce cas ?" A lui de montrer une once d'honnêteté. La question était sincère, car la vengeance semblait faire partie intégrante de la vie de la Blackwood qui se dressait devant lui. Il ne savait même pas s'il faisait réellement partie des "bonnes personnes" aux yeux d'Evelyn, mais il l'espérait. Ce qui l'unissait à Evie était spécial - c'était le mot - mais il ne s'en séparerai pour rien au monde.

Made by Neon Demon


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 31 Oct 2018 - 17:13 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
Elle le regardait, toute la culpabilité du monde s’étant écrasée sur ses épaules, Evie avait l’impression de faiblir. Tout se terminait toujours ainsi, réalisant après tous les dégâts causés par son comportement inconscient. La brune blessait et réalisait après à quel point sa cruauté était immense. Elle s’en voulait et bientôt, la petite femme ne pouvait plus soutenir son regard, sa voix qui se brisait était une torture. Ce n’était pas aux autres de payer le fruit de sa colère, les autres n’étant pas ses parents ou ceux que la libraire rêvait d’anéantir. C’était impossible pour la sorcière de se comprendre, elle qui ne se reconnaissait pas dans cet agissement insensé, Evie réalisait toujours trop tard, une fois que la blessure était ouverte puis vidée de sang.

Son dos retrouvait le mur et elle laissait un long silence entre eux, beaucoup trop pesant pour la jeune sorcière qui avalait avec difficulté sa bave. Ses dents mordillaient nerveusement l’intérieur de sa pulpe avant que l’étudiant prenne la parole. « Les mauvaises personnes, ce sont uniquement mes parents. » Elle respirait lentement en sentant sa voix tremblante. « Bien sûr que tu es une bonne personne, tu es si gentil et bienveillant avec moi. » Ajoutait la brune en maintenant son regard baissé. « Il n’y avait que le jeu de séduction qui était faux, tout le reste de notre amitié était sincère mais je m’en veux de t’avoir laissé dans l’ignorance Levi, je suis désolée. » Evie formulait finalement des excuses à l’encontre de son ami, son regard clair et humide dans le sien.

[...]

Des mois étaient passés depuis la dernière rencontre des « amis » ou ce qui en restait. Evie avait cessé de croire au retour du Grymm dans sa vie en ce début de novembre. Et elle comprenait. Le temps s’était rafraîchi et Evelyn avait énormément changé ainsi qu’évolué depuis cet été, arrêtant définitivement les mensonges et la vengeance. Il fallait dire que sa rencontre avec Kashmiri ainsi que sa remise en question y étaient pour quelque chose. Elle s’était calmée et bien qu’Evelyn avait toujours son foutu caractère de feu, la brune se sentait mieux, plus confortable dans ses chaussures. Il faisait déjà nuit lorsque la femme tournait l’écriteau de sa boutique. Elle aimait rester dedans, une fois dix-neuf heures passé, au chaud dans sa boutique, à se détendre et rester dans le calme le plus total à parfois ranger le commerce. La libraire s’était seulement commandée à manger, des nouilles sautées aux légumes et des gyozas au brocoli, mangeant dans le silence le plus complet, ses yeux rivés sur un livre, la mélodie de la pluie en fond.

La sonnette retentit dans le lieu et elle sursauta en se levant malgré tout de son fauteuil. Evie fronçait les sourcils, un air triste venait prendre possession de ses traits : c’était lui. Levi était là, en chair et en os, devant elle, vivant, de retour, ayant visiblement subi la pluie sur son chemin. « J’ai cru que tu ne reviendrais jamais. » Confia-t-elle de sa voix tremblante en fixant le jeune homme, émue qu’il soit revenu vers elle malgré ce qu’elle lui avait fait subir.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Mer 31 Oct 2018 - 22:11 Sujet: Re: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

Evelyn portait la culpabilité sur son visage, maintenant que la discussion des deux "amis" avaient pris la tournure qu'elle avait pris. Elle devait certainement comprendre le point de vue de Levi maintenant qu'elle s'excusait, mais lui n'avait pas encore eut le temps d'accepter le coup de poignard dans le dos. La métaphore était bien choisie, car comme pour une vraie blessure, il laisserait le temps opérer, en sachant pertinemment qu'il y aurait toujours une certaine douleur associée à tout ce que la libraire représentait. A la seconde où quelqu'un évoquerait Evelyn, Levi sentirai certainement son cœur se serrer, douloureux souvenir d'une confiance brisée. Même si la Blackwood essayait de payer les pots cassées du mieux qu'elle pouvait, c'était, comme on disait souvent, too soon. " Bien sûr que tu es une bonne personne, tu es si gentil et bienveillant avec moi." Et Levi n'avait qu'une envie; lui demander pourquoi ça avait l'air si simple quand elle l'exposait ainsi. Mais personne n'avait les réponses aux questions qui en exigeaient vraiment.
Evelyn fit jouer la carte de l'amitié, mais tout semblait bien loin derrière. Comme des bribes de souvenirs appartenant à un passé si lointain qu'il était inutile de s'épuiser à essayer de les remodeler entièrement. Les derniers mots d'Evie furent des excuses. Sincères, qui venaient du cœur. Mais Levi se contenta de la regarder dans le yeux une dernière fois, essayant de lui transmettre tout ce que sa gorge nouée de pouvait pas. C'est déjà pardonné. Il avait juste besoin de temps.

________

Et le temps passa. Les semaines s'accumulèrent jusqu'à former des mois, et Novembre était aux portes d'Inverness. Quant à Levi, il était là où personne ne l'aurait attendu: à un guichet du Mcdo le plus proche de la coloc' des Red Hot. Il était presque dix-neuf heures, et les responsables du Black Wolf l'attendaient pour vingt-heures tapantes. Sur le papier, il avait le temps. En réalité... les bornes et les comptoirs étaient noirs de monde. Il perdit une bonne dizaine de minutes, si ce n'est plus, à attendre qu'on lui remette son casse-croûte du soir. Il n’entama le Veggie qu'une fois dans l'air frais de l'hiver approchant, constatant qu'il serait finalement bien en avance sur son service. Il entreprit donc une longue marche jusqu'à Myrddin, ne comptant que sur sa mémoire pour retrouver le bon chemin jusqu'au bar. Malheureusement pour lui, il passa plus de temps à lire son fil Twitter qu'à regarder où il mettait les pieds, et quand il releva la tête il s’aperçut qu'il ne connaissait absolument pas le coin dans lequel il avait atterri. Et son horrible sens de l'orientation ne risquait pas de l'aider.

Il chercha donc un nom de rue, car il avait essayé d'imprimer mentalement la carte du quartier sorcier dans un coin de sa tête si jamais il s'y perdait un jour, et il en trouva un: Dilys Derwent. Complètement largué dans le monde sorcier malgré toutes ses années de scolarité qui l'avaient amené à le côtoyer quotidiennement, le nom ne lui évoqua rien sinon un bon repère. Il n'avait qu'à descendre la rue, et il pourrait retrouver son chemin. Seulement, il n'avait pas prévu que la pluie lui tomberait dessus d'un coup. Ni qu'à force de courir sans réellement se préoccuper d'où les jambes le menaient, il finirai devant les portes de Memoria.
La pluie se faisait de plus en plus violente, et l'heure avait bien avancé. Il n'avait aucun moyen de savoir quand les nuages seraient enfin vidés des litres d'eau qu'ils déversaient actuellement sur les Highlands, alors il envoya un message aux gérants du Black Wolf pour prévenir son potentiel retard. Une longue respiration plus tard, il poussa la porte de la boutique qui ne manqua pas de trahir la présence d'un nouvel arrivant malgré le signe sur la porte qui lisait 'closed'. Son wrap était maintenant trempé et froid, et lui avait l'aspect et la texture d'une éponge imbibée. "Putain d'Ecosse," marmonna-t-il alors qu'Evelyn entrait dans son champ de vision.

Leur dernière rencontre avait été électrique, mais de l'eau avait coulé sous les ponts. Sans compter le déluge d'aujourd'hui, pensa-t-il avant de saluer la libraire d'un rapide et simple 'hey'. "J’ai cru que tu ne reviendrais jamais." La révélation d'Evie, d'une voix tremblotante, avait eut pour réaction de faire louper un battement de cœur au Grymm; de toutes les réactions qu'il aurait pu attendre d'elle, celle-ci était bien la dernière. Néanmoins, il lui offrit un sourire en haussant des épaules, comme si rien ne s'était passé la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés ici tous les deux. "Peut-être que t'avais tord ?", ajouta-t-il sur une note amicale. Il y avait ici un sujet à éviter, et Levi s'en sortait pour l'instant comme un chef.

Made by Neon Demon


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 31 Oct 2018 - 23:06 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
Evie s’était levée, surprise et cela se lisait sur ses traits, l’incompréhension était de mise, elle qui s’était persuadée qu’il ne reviendrait plus jamais dans sa petite vie après la trahison de la petite brune. Elle n’en revenait pas et son corps ainsi que sa voix étaient tremblants, Evelyn était profondément bouleversée. Peut-être était-elle devenue un peu plus sensible avec le temps ? La femme s’était détestée un long moment avant d’arriver à se pardonner et à métamorphoser ce qu’il fallait, s’améliorer et combattre ses démons. Elle était devenue un peu plus consciente et responsable, mais cette intrusion avait embelli sa longue journée de travail. Désormais immobile face à lui, la libraire le regardait en hochant positivement la tête et d’un petit sourire, Evie ajouta : « Je me trompe bien trop souvent. » La femme eut un petit rire et glissa sa baguette de sa poche arrière, faisant apparaître une grande serviette afin qu’il puisse se réchauffer.

Evelyn s’approchait du brun et glissait la serviette autour de ses épaules, ce qui n’était pas évident du haut de son mètre cinquante-cinq et des chaussons en forme de lapin qu’elle portait, histoire d’être à l’aise, loin des échasses qu’Evie portait habituellement. Délicatement, ses mains avec l’aide de la serviette venaient essuyer la chevelure du Grymm, tendrement, de peur de lui faire mal. Puis, la libraire lui désignait un des fauteuils du coin lecture pour qu’il soit confortable et proche du chauffage. Elle retournait s’asseoir derrière le comptoir, le laissant dans l’espace éloigné d’elle pour l’instant. Le repas de Levi était passé sous la pluie et la sorcière, d’un geste courtois, se levait pour lui donner la quasi-totalité de ses nouilles aux légumes. « Tiens, cadeau. » Elle prit une pause. « Si tu as besoin de quelque chose, n’hésite pas. J’espère que tu ne tomberas pas malade. »

Éternelle maladroite, la Blackwood ne savait pas comment s’y prendre et craignait qu’un malaise s’installe tandis qu’elle retrouvait son fauteuil ainsi que son roman. Un doigt tapotait nerveusement la reliure de son livre, un long instant, avant de se tourner vers l’étudiant. « Est-ce que... Enfin... Tu m’as manqué. » Difficile à croire vu la distance imposée par la petite brune bien qu’elle était profondément heureuse de revoir sa petite frimousse malgré tout, qu’il revienne ici après le malheureux accident de parcours.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Ven 2 Nov 2018 - 11:56 Sujet: Re: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

Était-ce réellement le fruit du hasard qui avait conduit Levi aux portes de la librairie Memoria ? Il a encore quelques mois, le Grymm sortait de la boutique en claquant violemment les portes derrière lui en pensant n'y jamais remettre les pieds. Malgré tout, l'endroit lui avait manqué: que ce soit l'aspect des lieux ou l'odeur des centaines des livres, il n'avait trouvé aucune librairie qui pouvait rivaliser avec celle d'Evelyn. Même s'il s'agissait d'un simple coup du destin, il ne regrettait rien. Il était peut-être temps d'arranger les choses après tout.

En un instant, la femme se tenait avec lui sur le seuil de la boutique et ne tarda pas à faire apparaître une serviette pour remédier à l'inondation menaçante. "Je me trompe bien trop souvent." Evelyn leur arracha un rire à tous les deux avant d'entreprendre de lui sécher elle-même les cheveux. Du haut de sa petite taille, la pauvre faisait face à un sacré challenge. La situation arracha un rire à Levi, qui finit par reprendre le flambeau histoire de soulager la libraire. De toute façon, ses cheveux étaient une cause perdue, ce n'était pas la peine qu'elle s'embête avec une telle corvée.

Suite à cela, elle l'invita à s'installer dans le coin lecture, et notamment sur le fauteuil le plus proche du radiateur, ce qu'il ne refusa point. Il se défit de sa veste au préalable, et en enroula la serviette autour de ses épaules avant de se laisser couler dans le siège. Devant l'aspect flaque d'eau de son repas, Evelyn lui fit don de son déjeuner. Nouilles ou pas, il se voyait dans l'obligation de refuser. "Et puis quoi encore ? J'ai dépensé 5£ pour ce sandwich, et j'ai bien l'intention de les rentabiliser." Illustrant ses propos, il pris une bouchée du Veggie avant de feindre une grimace au goût qu'il avait maintenant. "J'espère que tu ne tombera pas malade." Un autre sourire, car à le voir ne faire qu'un avec le fauteuil, enroulé dans une épaisseur et basculant légèrement en direction du chauffage, on imaginait facilement que c'était déjà le cas.

Même si Evelyn s'était maintenant éloignée du coin lecture dans lequel Levi prenait actuellement racines, la situation n'était pas si mal. Chacun tournaient soigneusement autour du sujet tabou, et même si tout deux le savaient, le silence ne semblait gêner qu'Evie. Quelques mètre plus loin, le Grymm appréciait la tranquillité du moment, laissant à Evelyn le temps dont elle nécessitait avant de pouvoir se reprendre. "Est-ce que... Enfin... Tu m'as manqué." Le regard de Levi passa de son dîner à Evelyn, la regardant maintenant fixement dans les yeux. Il laissa passer un petit nombre de secondes avant d'arquer un sourcil, comme s'il s'était repassé les mots d'Evie en boucle dans sa tête pour s'assurer de ce qu'elle venait de dire. "T'es bien la première à dire ça, tu sais." Il ne chercha pas à creuser plus profond concernant la question qui n'avait pas franchi entièrement la barrière des lèvres de la Blackwood. Il se leva, se rapprochant de la libraire et s'abaissa à ses côtés. D'un mouvement du menton, il désigna le livre qu'elle tenait. "Qu'est-ce que tu lis de beau aujourd'hui ?"

Made by Neon Demon


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 3 Nov 2018 - 10:11 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
Evelyn se hâtait de faire apparaître une serviette pour éponger le jeune homme qui avait subi les caprices de la météo. Il risquait d’attraper froid et de rester coincé au lit alors c’était naturellement que la petite femme agissait comme une mère envers lui, essayant de le sécher comme elle le pouvait. Seulement, sa petite taille commençait à être handicapant, être sur la pointe des pieds était fatiguant et tirait dans son dos. Levi eut un petit rire et il reprit la tâche, Evie reculait donc de quelques pas et continuait de le regarder, ayant l’impression d’être dans un rêve et qu’il allait disparaître d’un claquement de doigts. Elle s’était tellement persuadée que le Grymm ne reviendrait jamais après la dernière fois que son retour semblait irréel aux yeux de la brune. Ensuite, la libraire lui fit signe de s’installer dans le coin lecture proche du radiateur afin que l’étudiant parvienne à se réchauffer.

Elle s’en éloignait ensuite, permettant à Levi de se réchauffer. Evie espérait qu’il ne tomberait pas malade même si c’était mal parti. La femme avait du mal à garder le silence, tant de mots lui brûlaient les lèvres. Ainsi, elle lui avouait qu’il lui avait manqué, sans sa présence et même si elle s’efforçait de ne pas y penser, la libraire s’était sentie seule sans son ami ou ce qui en restait après avoir brisé sa confiance. Un léger sourire venait étirer ses lèvres à sa réplique, hochant négativement son visage. « Je n’en suis pas sûre. » Evie n’avait jamais trouvé que le Grymm était quelqu’un à problème, il était plutôt une personne appréciée et doutait qu’on se soit moqué de lui ou qu’on ne lui ai jamais dit de tels mots. Ce n’était pas possible aux yeux de la Blackwood.

Son regard déviait sur son livre, installée en tailleur sur son siège, elle tuait le temps en lisant, c’était bien son passe-temps préféré. Un instant passait, quelques minutes de silence où les esprits s’apaisaient. Evelyn ne savait pas s’il était judicieux de reparler de la dernière fois, sujet tabou qui relancerait la douleur chez Levi et la colère chez la petite femme, elle qui s’était trouvée stupide. Le parquet grinçait légèrement et Evie tournait son visage vers Levi désormais accroupi à ses côtés, désignant du menton ce qu’elle lisait. « Arrêter de mentir pour les nuls. » Elle riait légèrement en le regardant dans les yeux, refermant d’un geste délicat le roman. « Le meilleur des mondes. » Adepte de dystopies, Evelyn en avait lu une ribambelle toute sa vie, les chérissant au même titre que la poésie, charmante poésie qui calmait les cœurs les plus sauvages. « J’espère que tu n’as pas fréquenté une autre librairie que la mienne. » Haussant les sourcils en se voulant un brin menaçante, la Blackwood le fixait désormais avant d’afficher un de ses tendres sourires, taquine.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
avatar
Levi Dalsgaard
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 253
›› miroir du riséd : cole sprouse
›› crédits : tumblr & cranberry
›› multinick : even crazy babe helsing
›› dispo RP : 3/5
ARTS SPORTIFS
›› âge : 26 ans (18/02)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 7ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
vol, médias, sortilèges
ㅡ options facultatives :
potions, sacm, littérature
›› profession : capitaine & attrapeur flemmard des Grymms || Serveur au Black Wolf
›› nature du sang : né-moldu
›› gallions sous la cape : 326
DATE: Dim 11 Nov 2018 - 18:25 Sujet: Re: landmine ft. evelyn

landmine

Levi & Evelyn

Remettre les pieds dans la libraire après tant de temps avait déstabilisé Levi pendant quelques minutes, au départ. La situation n'ayant pas pris une tournure si dramatique que ça, il s'était surpris à trouver l'initiative - certes plus liée au hasard qu'à sa propre volonté - assez agréable. De plus, il profitait de l'abri qu'offrait le toit de la petite boutique d'Evie. Même s'il aimait se plaindre, il n'en fit rien cette fois-ci. Il s'était retrouvé avec les cheveux en pétard après avoir repris le flambeau après la libraire. En y repensant, il devait refouler l'eau de pluie mêlée au béton mouillé, une vérité qui le fit grimacer légèrement. Le reste de son casse-croûte eut le même effet, mais au moins rien ne fut gaspillé.
Levi faisait rarement attention à ce que les gens pensaient de lui, généralement. Dans l'illégalité dans laquelle il 'travaillait', il était requis d'éviter tout attachement avec quiconque. Il s'était habitué à cette règle qu'il avait finit par croire qu'elle s'appliquait pour tout le monde autour de lui, alors quand Evelyn lui assura, avec un large sourire, qu'il avait probablement tord, il considérait la remise en question.

Les étagères débordant de livres autour de lui faisaient de l'œil au Grymm, mais l'inquiétude que lui procurait le silence entre lui et la libraire se fit plus forte qu'une pause lecture. La réponse d'Evelyn le fit sourire, quand bien même l'ouvrage qu'elle tenait n'avait rien du jaune attribué aux livres de la collection des 'pour les nuls'. Derrière cette petite seconde d'autodérision se cachaient de sincères excuses. Même s'il appréciait le geste, Levi ne revint pas sur le drame d'il y a quelques mois: le message était passé d'un simple regard. Les excuses été acceptées, la page tournée. Il leur avait fallu quelques mois d'une longue patience pour en arriver au chapitre suivant de leur amitié, mais les choses bougeaient enfin. "Le meilleur des mondes." Levi hocha mécaniquement la tête, loin d'être un passionné des dystopies. Les romans d'anticipation avaient tendance à le faire psychoter, parano' qu'il était. Evelyn lisait les grands classiques, c'était tout à son honneur.

Par simple curiosité, le Grymm avait commencé à lire la double-page sur laquelle la libraire s'était arrêtée, sans forcément y comprendre quelque chose. Alpha, Bêta, Gamma, tout ça n'avait pas le moindre sens pour l'écossais. Finalement, ce fut Evelyn qui le ramena à la réalité. "J'espère que tu n'as pas fréquenté une autre librairie que la mienne." Pris au dépourvu, il se contenta de la fixer, puis un sourire en coin se dessina sur ses lèvres. Il regarda autour de lui, passant d'étagères en étagères, avant de se lever pour saisir un livre au hasard dans une section dont il ne vérifia pas le nom. "J'ai évité les librairies ces derniers temps, pour être franc. Et pendant les vacances, j'étais pas en Ecosse." Depuis la rentrée, il s'était concentré sur ses cours sans trop se pencher sur la pile de bouquins sur son chevet. "Donc oui, Madame, je suis toujours fidèle à votre modeste établissement," termina-t-il sur une fausse courbette. Un nouveau sourire pointa le bout de son nez quand il jeta un œil sur l'ouvrage dont il s'était emparé précédemment. "La légende des siècles, ça au moins ça me parle," annonça-t-il dans un français parfait: Beauxbâtons et son enfance en France laissaient des marques.

Made by Neon Demon


Sippin' on straight chlorine
« Let the vibes slide over me. This beat is a chemical, beat is a chemical. When I leave, don't save my seat, I'll be back when it's all complete. This moment is medical, moment is medical. Sippin' on straight chlorine. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10329-what-have-we-found-the-same-old-fears-levi-s-dalsgaard
avatar
Evelyn Blackwood
Oldie - experimented wizard ⚔
›› parchemins postés : 330
›› miroir du riséd : Emilia Clarke.
›› crédits : Little Widling, Crack in time et Tumblr.
›› multinick : Vinter is coming.
›› dispo RP : Disponible.
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : Vingt-huit ans.
›› situation : Célibataire
›› profession : Propriétaire de la librairie "memoria" en ville.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 416

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 11 Nov 2018 - 19:02 Sujet: Re: landmine ft. evelyn


landmine
Levi & Evelyn

« Nos corps épuisés auraient puisé, toutes les laves carminées du volcan. La nuit se serait écoulée, fleuve bouillant, et nous aurait semé sa passion en passant. »
La brune était quelque peu rassurée de se rendre compte que Levi n'avait pas perdu sa curiosité et qu'il agissait de la même manière avec elle, n'ayant pas perdu leur connexion littéraire qui les avait fait se rapprocher il y a quelque temps de cela. Elle lui souriait d'une manière tendre, sûrement plus douce qu'auparavant, le temps avait changé la petite femme, qui fixait son… Ami ? Elle supposait, oui. Accroupi à côté d'elle, la libraire glissait son doigt entre les pages du livre afin de ne pas perdre sa page (phobie de tous les lecteurs d'ailleurs) et glissait son autre main dans sa chevelure, un délicat rire quittait ses lèvres après sa question. Evie avait toujours été curieuse et bien qu'elle ne lui en voudrait pas d'être allé ailleurs, la brune aimait le fait qu'il ne vienne qu'ici et pas ailleurs, que sa librairie soit son havre de paix. Ses yeux suivirent le brun qui allait d'étagères en étagères et se contentait de hocher son visage à sa remarque. Est-ce qu'il s'était tenu à l'écart des étagères par rapport à elle ? La femme l'ignorait et préférait ne pas demander afin d'éviter de titiller une plaie récemment fermée.

Son rire se fait à nouveau remarquer lorsque le Grymm imitait une petite courbure suite à sa réponse. « J'en suis ravie, mon cher. » Le livre qu'Evelyn tenait contre ses cuisses glissa contre le comptoir en bois et elle se levait, faisait quelques pas, passant à côté de certaines étagères qu'elle rangeait, éternelle maniaque. Proche de l'étudiant, son regard balayait la scène et regardait le livre appréciant le français de Levi, elle qui avait appris le français juste pour pouvoir lire les version originales des recueils français. « Les cœurs sont le miroir obscur des firmaments, toutes nos passions reflètent les étoiles. »  Elle citait en français Victor Hugo, une citation du livre qu'avait saisi Levi, le regardant de cet air complice qui lui avait tant manqué malgré tout. Evie avait une bonne mémoire, voire excellente et de par sa passion, elle avait bon nombre de connaissances qui avait parfois impressionné ses professeurs de l'époque, se demandant ce qu'une littéraire faisait en médicomagie. Il était vrai que la brune n'excellait pas dans cette filière imposée par ses parents, qu'elle n'aimait que la littérature, passion qui la maintenait en vie désormais. Lentement, sa paume chaude glissait contre la peau veloutée du brun, d'un geste tendre et bienveillant, retirant quelques cheveux de son visage et déposant une délicate caresse contre sa joue avant de se retirer et de se remettre à classer silencieusement des livres.
(c) DΛNDELION



le désert est là-bas et les plumes du sauvage un peu plus loin.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10851-evelyn-blackwood-la-nuit-est-ton-sejour
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: landmine ft. evelyn

Revenir en haut Aller en bas
 
landmine ft. evelyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aurora Dilaurentis & Evelyn O'Connell - Jusqu'au 16/11/2013
» Evelyn Crawford/Starling
» Un avatar pour Evelyn ?
» Evelyn, une étudiante (presque) sans histoires
» Evelyn Morgan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Myrddin Wyllt District
-