Revenir en haut Aller en bas
Recensement de la rentrée
N'oublie pas de venir recenser ton/tes personnage(s) dans ce sujet avant le 21 octobre !
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Lufkin ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
Homelanders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
›› parchemins postés : 224
›› miroir du riséd : Jeremy Irvine
›› crédits : /
›› multinick : Thomas Cioban
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : 28 ans
›› situation : En couple
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 739

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 24 Aoû 2018 - 17:59 Sujet: Homelanders

Levius n'avait pas vécu de semaine aussi intensément chargée en émotion depuis bien longtemps. Ses retrouvailles avec Abigail lui avaient fait l'effet d'un véritable ascenseur émotionnel. De leur éternelle complicité enfantine, ils en étaient arrivé au récit de la sordide agression dont elle avait été victime au mois de juin.
Entre temps, il y avait eu la rencontre avec Ayden et Aaron, deux passionnés de botanique avec qui il était question de fonder un club. Une note de positivité bienvenue mais insuffisante à faire oublier au garçon l'état de détresse dans lequel la jeune femme s'était livrée. Il était inquiet, naturellement.

Et au delà de cela, Levius songeait à une méthode efficace pour l'aider à dépasser le traumatisme et se reconstruire. Depuis leur rencontre au jardin botanique, le jeune homme avait ressorti tous ses manuels de psychologie traitant du PTSD. Il s'était également procuré les revues scientifiques les plus récentes sur les nouvelles thérapies comportementales (approche qui lui semblait la plus appropriée dans le cas présent).
Le problème, c'était qu'il n'était pas spécialiste du domaine : Levius avait passé un MAGIC en psychomagie du développement, en vue de travailler avec les enfants. Il connaissait la théorie relative aux troubles dits « des créatures magiques », mais n'avait jamais eu l'occasion d'étudier de près la méthodologie et les thérapies recommandées.
Développer un protocole avec Abigail risquait donc de prendre des allures très expérimentales et Levius n'était pas certain de vouloir prendre un tel risque. Les mauvaises thérapies pouvaient faire plus de mal encore que l'absence totale de soin. C'est pourquoi Levius s'était empressé d'écrire à une dizaine de confrères et professeurs d'Université spécialistes du domaine pour leur demander avis et conseil. A ce titre, l'un de ses anciens maître, aux États-Unis, avait été enchanté de recevoir de ses nouvelles et s'était empressé de l’inonder de références bibliographiques. Depuis lors, les soirées du jeune homme revenaient à la lecture assidue de toutes ces références et à une prise de note consciencieuse.

Sa tête était pleine de notions qui tournaient sans arrêt jusqu'à le suivre au moment du coucher. Levius aurait sans doute aimé pouvoir en parler à quelqu'un, afin d'alléger un peu le poids de ses réflexions, mais il n'était pas question de trahir la confiance d'Abigail. A dire vrai, la seule personne qu'il savait être au courant de l'affaire et qu'il connaissait lui même personnellement, c'était Aileas.
La jeune femme venait de renoncer à la poursuite de son parcours aux États-Unis afin de prendre soin de sa sœur et c'était désormais au sein de la prestigieuse Université des Highlands qu'elle se destinait à achever son parcours en médicomagie.
Levius connaissait bien Aileas. En fait, il la connaissait depuis presque aussi longtemps qu'Abigail. Lorsqu'ils étaient enfants, ce n'était pas les plus grands amis du monde : Levius jouait plutôt avec l'aînée de la fratrie Dowell. Leur relation revenait alors à celle qu'entretiennent tous les enfants auprès des frères et sœurs de leurs amis : une sympathie vite limitée. Cependant, le hasard avait voulu qu'ils se retrouvent à étudier dans la même Université aux États-Unis. Ce fut donc à partir de cette époque que les deux jeunes gens commencèrent vraiment à tisser une relation personnelle l'un avec l'autre. Ils s'entendaient, à ce titre, plutôt bien en dépit de tempéraments foncièrement différents. Et si Abigail avait énormément contribué à l'ouverture sociale du jeune homme, Aileas n'était pas en reste non plus.

Levius proposa à la jeune femme de passer à la ferme, un de ces jours. Elle n'avait pas eu l'occasion de le faire depuis son retour et comme il s'agissait d'un endroit où les enfants Dowell se rendaient étant petit, il s'était dit que cela lui ferait peut-être plaisir.
Qui plus est, Levius n'avait aucune envie de sortir voir du monde. Suite aux retrouvailles avec Abigail, la rencontre des deux garçons avait achevé de le saturer émotionnellement. Il lui fallait du calme et limiter les interaction sociales au maximum. Rien de mieux pour cela que de rester à la campagne et profiter de sa quiétude.

Ce jour là, il faisait beau. Les Highlands connaissaient un bel été, cela faisait plaisir à voir. Levius venait de terminer son travail aux Trois Corneilles (il était sur le créneau du matin). Il n'était pas particulièrement fatigué de sa semaine, mais la venue du weekend le soulageait malgré tout beaucoup. Il avait envie de s'isoler un peu : la saturation était plus mentale que physique, dans son cas. C'est pourquoi, une fois l'heure du déjeuner passée, il s'empressa d'aller faire un tour à l’écurie. Le garçon ne connaissait rien de plus efficace, pour se vider l'esprit, que s'occuper des chevaux. Il entreprit donc de nettoyer consciencieusement les box, changer la paille, avant de s’atteler aux soins des animaux en eux-même.
La ferme de la famille Bird accueillaient trois chevaux. Chacun d'eux portait le prénom d'un auteur anglais célèbre. Levius avait commencé avec Arthur (en hommage au créateur de Sherlock Holmes : Arthur Conan Doyle). Il s'agissait d'un grand étalon Clydesdale (une race de chevaux de trait grands et robustes) couleur baie tacheté de blanc au tempérament particulièrement calme que le jeune homme affectionnait beaucoup. Quand il le brossait, Levius avait l'impression d'oublier tous ses tracas. Il parvenait à ne plus penser à rien, pas même à l'heure ni aux rendez-vous qu'il avait donné...



Pensine
Revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10862-levius-bird-nerd-is-the-new-sexy#237349
avatar
Aileas Dowell
Newbee - sorcerer's apprentice ⚔
›› parchemins postés : 83
›› miroir du riséd : Emily Rudd.
›› crédits : Pinterest
›› multinick : Aucun.
›› dispo RP : Disponible.
MEDICOMAGIE
›› âge : 23 ans.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :▣ Potions, Sortilèges, SACM.ㅡ options facultatives :▣ Botanique, Histoire de la magie, Sortilèges et Envoûtement.
›› profession : Etudiante.
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 349

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 4 Sep 2018 - 0:03 Sujet: Re: Homelanders

HOMELANDERS × ft. LEVIUS & AILEAS
 

Deux mois avaient passé depuis son retour sur sa terre natale, deux mois que la jeune femme était aux petits soins de sa sœur jonglant entre elle et ses sorties nocturnes dans Inverness. Aileas passait généralement toute la journée avec son aînée afin de l’aider du mieux qu’elle le pouvait, de par les recherches qu’elles avaient fait ensemble et les nombreux essais qui n’avaient pas fonctionné pour qu’elle reprenne sa baguette.. La seule fois ou Abigail avait réussi, elle avait lâché l’objet comme si celui-ci était en feu au creux de sa main. La chambre d’Aileas était devenue une bibliothèque de fortune, de nombreux livres sur les peurs et les moyens de soigner celles-ci trôner sur son bureau. Parfois, elle pensait trouver, puis cela se soldait par un échec cuisant.

Son furet passait le quart de son temps à dormir sur les livres près d’elle. Les nuits étaient de plus en plus courte et non-propice à l’amusement comme ça avait pu l’être par le passé. Les cours de médicomagie étaient tous aussi vague, son père n’avait pas plus de réponse. Elle arrivait droit dans le mur, sans avoir une seule réponse ou un seule remède pour venir en aide à sa sœur.

Des grandes cernes avaient pris place sous ses yeux, heureusement qu’un bon maquillage camouflait celle-ci à l’aîné Dowell et qu’Aileas était dure au manque de sommeil. Arrivant au bout de ce qu’elle pouvait faire, désaperait de ne pas trouver la solution. Abigail lui avait bien évidemment dit que Levius était au courant et qu’il faisait lui aussi des recherches. Levius était un ami qu’elles avaient en commun et qu’Aileas avait retrouvé durant son séjour en Amérique.

Elle avait échangé quelques lettres avec le jeune homme et celui-ci lui avait proposé de se rendre à la ferme qu’elle avait connue lorsqu’elle était haute comme trois pommes, de nombreux bon souvenir en présence de sa sœur avait refait surface. Un sourire avait naquit sur les lèvres de la brune, la réponse était partie dans l’heure annonçant à Levius qu’elle acceptait avec plaisir l’invitation. Lui indiquant qu’il n’avait qu’a lui donner l’heure et le jour et qu’elle viendrait à ce moment-là.

Le jour-j arrive alors, emmenant avec lui une hausse des températures que les Highlands n’avaient pas l’habitude de connaître. Mais cela était plutôt agréable pour ses habitants, c’est donc de bonne humeur que la jeune femme se rend à moto au domaine des Bird en début d’après-midi. La route et les paysages défilaient doucement, Aileas avait décidé de prendre son temps pour se rendre chez Levius. Elle voulait profiter de chaque secondes pour se rappeler les souvenirs de son enfance, partager avec sa sœur et le jeune homme, mais aussi avec d’autres connaissances. Une fois à la ferme, elle gare sa moto dans un coin ou celle-ci ne gênerait pas. Puis elle descend de celle-ci et part à la recherche du jeune homme . Elle commence par la porte d’entrée de la maison, mais sans réponse elle décide de prendre la direction de la grange, ou elle ne le trouve pas. Elle se dirige par la suite vers les écuries ou cette fois la jeune femme entend le bruit de la fourche attrapant la paille. C’est les mains dans les poches de son jean que la jeune brune approche sans faire de bruit, arrivant à pas de loup devant le box que Levius était en train de nettoyé. Elle avait vu et caresser deux des chevaux pendant quelques instants avant de rejoindre le jeune homme. Elle toque doucement le long de la porte en bois pour s’annoncer avant de prendre la parole.

« Je ne me rappelais pas que l’endroit était aussi calme, c’est vraiment agréable. » Une fois qu’elle eue son attention, la jeune femme le salua avec un doux sourire au bord des lèvres. « Bonjour, Levius ! » Elle n’osa cependant pas s’approcher de celui-ci. Restant derrière la porte en bois, préférant sa mécanique au nettoyage des box. De plus, elle ne se rappelait avoir chevauché que son bijou.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10709-aileas-dowell
›› parchemins postés : 224
›› miroir du riséd : Jeremy Irvine
›› crédits : /
›› multinick : Thomas Cioban
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : 28 ans
›› situation : En couple
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 739

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 6 Sep 2018 - 21:24 Sujet: Re: Homelanders

Levius entendit Aileas arriver grâce au bruit de sa moto. Elle avait cette passion curieuse et qui n'appartenait généralement qu'aux né moldus de se déplacer lentement. Bien que le jeune homme ait reçu une éducation tout à fait sorcière, il comprenait assez le sentiment particulier que l'on a à imprimer une longue durée entre le lieu du départ et celui d'arrivée (impression que la poudre de cheminette ou le transplanage n'offrait pas, étant des modes de déplacement pratiquement instantanés).
Levius vivait cela à travers l'équitation, quand son amie préférait les moteurs vrombissants, mais cela devait revenir au même (tout du moins pensait-il). C'était l'occasion de se laisser aller aux contemplations et aux songeries. Un moment tout désigné pour se recentrer sur soi même. Il supposa donc naturellement qu'Aileas devait vibrer d'une émotion particulière, peut-être teintée d'un brin de mélancolie (qui sait ?) aujourd'hui. Pressentiment destiné à se voir confirmer ou non selon la teinte que prendrait leur conversation à venir.

Levius tint à en finir avec un tas de paille au fond du box avant de partir à la rencontre de la jeune femme. Toutefois, le temps que cela se fasse, cette dernière l'avait déjà rejoint dans l'écurie. Entendant toquer, il releva les yeux et la vit approcher. La jeune femme semblait égale à elle-même, le visage porteur de douceur et de gentillesse, comme c'était toujours le cas depuis qu'il la connaissait (et cela faisait longtemps).
Levius répondit à son sourire par un autre, avant de détourner le regard en direction d'un coin insignifiant de l'espace. Il peinait toujours à regarder longtemps les autres dans les yeux et c'était encore plus vrai vis à vis des gens dotés d'un caractère plus extraverti que le sien. Aileas avait beau compter parmi ses amis proches, il n'était jamais parfaitement à l'aise avec elle (ou, tout du moins se sentait-il toujours un peu intimidé par son aisance parfaite). Fort heureusement, cela ne changeait en rien l'affection qu'il pouvait ressentir à son endroit et c'est pourquoi il se senti très heureux de la voir.

« Bonjour Aileas.

Répondit naturellement le garçon après elle. Pendant un bref instant, il senti se bousculer en lui une foule de questions d'usage qu'il est toujours de bon ton de poser : comment vas-tu ? As-tu fais bon voyage ? Etc. Cet encombrement soudain le rendit momentanément incapable de dire quoique ce soit. Il tâcha donc de reprendre contenance en allant poser sa fourche dans un coin, avant de rejoindre la porte en bois du box et passer de l'autre côté.

« Tu as l'air fatigué.

Remarqua-t-il dans un moment furtif où ses yeux azurs s'étaient posés sur elle. Elle portait plus de maquillage que d'ordinaire. C'était le genre de détail que son grand sens de l'observation ne manquait pas. Cependant, l'idée qu'une telle remarque puisse être perçue de manière désagréable par une jeune femme coquette jaillit presque aussitôt dans son esprit, comme un rappel à l'ordre, et c'est pourquoi Levius se hâta d'ajouter :

« Enfin, je... Tu es très bien. Je me demande juste si... Tu vas bien ?

Il tourna la tête pour qu'elle ne le voit pas rougir (il venait de lui adresser un compliment de la plus étrange des manières) et s'empara de la brosse accrochée sur le mur de planche, à côté. Puis, il commença à brosser l'étalon afin de reprendre un peu contenance. Cela faisait à peine cinq minutes qu'ils étaient ensemble et Levius se sentait déjà parfaitement idiot. Heureusement qu'Aileas le connaissait bien (depuis le temps). Le voir ainsi réduit à un tel état de nerf ne la surprendrait pas : si seulement cela pouvait l'empêcher de commettre des maladresses (espérait-il).



Pensine
Revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10862-levius-bird-nerd-is-the-new-sexy#237349
avatar
Aileas Dowell
Newbee - sorcerer's apprentice ⚔
›› parchemins postés : 83
›› miroir du riséd : Emily Rudd.
›› crédits : Pinterest
›› multinick : Aucun.
›› dispo RP : Disponible.
MEDICOMAGIE
›› âge : 23 ans.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :▣ Potions, Sortilèges, SACM.ㅡ options facultatives :▣ Botanique, Histoire de la magie, Sortilèges et Envoûtement.
›› profession : Etudiante.
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 349

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 2 Oct 2018 - 1:07 Sujet: Re: Homelanders

HOMELANDERS × ft. LEVIUS & AILEAS
 
Aileas se tenait droite devant la porte du box, observant le jeune homme lui sourire avant de détourner la tête vers un point dans l’espace. Elle était heureuse de le voir même s’il était lui. Elle avait toujours connu Levius introvertie et qu’elle l’apprécier ainsi. Elle ne l’avait pas vu depuis quelque temps déjà et s’attendait à un nombre incalculable de question, mais une seule lui viens aux oreilles suivit d’un compliment made in Levius.

« Je vais bien ne t’en fait pas, je suis juste plus fatiguée que d’habitude à cause de mes recherches qui me prennent beaucoup de mon temps. Mais je ne suis pas là pour cela. Je suis ici pour voir un ami d'enfance et pour partager un bon moment. »
Elle avait bien sur compris que le jeune homme avait détourné la tête pour pas qu’elle ne le voient rougir. Elle l’observa ensuite s’occuper de l’étalon présent dans le box. Puis d’un coup, une question s’échappa d’entre ses fines lèvres..

« Je n’ai jamais chevauché autre chose que ma moto, tu m’apprendrais à monter à cheval ? Cela à l’air si agréable. » Elle n’était pas une experte, elle savait minimum à savoir, mais n’avait jamais pensé a monté sur autre chose que la selle de sa moto. Une nouvelle expérience ne lui ferait sûrement pas de mal. Puis durant quelques heures, elle ne penserait plus à la situation d’Abigail. Elle avait besoin de se changer les idées et quoi de mieux que de faire quelques choses qu’elle n’avait jamais fait auparavant. Elle voulait ressentir ce que Levius pouvait ressentir quand il était sur le dos de ses majestueux animaux.

« Enfin, il ne faut pas que cela te dérange.. J’ai envie de voir ce que cela fait.. Je n’ai jamais osé le faire auparavant. » Elle avait toujours dit non quand on lui proposait de le faire, mais aujourd’hui elle était enfin prête à faire cela. Puis ça leur permettraient à tous les deux de parler tranquillement de chose et d’autre durant la balade. Si bien sûr elle arrivait jusqu’à l’étape de la balade. Ce qui lui étira un sourire.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10709-aileas-dowell
›› parchemins postés : 224
›› miroir du riséd : Jeremy Irvine
›› crédits : /
›› multinick : Thomas Cioban
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : 28 ans
›› situation : En couple
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 739

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 6 Oct 2018 - 12:23 Sujet: Re: Homelanders

Levius esquissa un petit sourire en réaction aux propos de la jeune femme. L'envie de l'interroger sur ses recherches lui traversa brièvement l'esprit, car depuis qu'elle avait abandonné son cursus au sein de l'Université américaine pour revenir à Inverness, il n'avait pas eu l'occasion de lui demander comment cela se passait. Toutefois, Aileas déclara bien vite qu'elle n'avait pas particulièrement envie de discuter de tout ça, aussi le jeune homme décida de simplement reporter à plus tard ses interrogations.
L'après midi était belle et il aurait été bien dommage de ne pas en profiter. D'ailleurs, il semblait qu'Aileas ait déjà une idée bien précise sur ce qu'elle avait envie de faire. En l'entendant évoquer l'équitation, Levius eut un froncement de sourcil discret : il s'étonnait du fait qu'en effet, elle n'avait jamais monté. Cela faisait des années que les sœurs Dowell passaient des vacances à la ferme des Bird. Elles avaient eu l'occasion de s'occuper des animaux et de profiter des grands espaces... Pourtant, la cadette n'avait effectivement jamais monté à cheval.

« Non, non, ça ne me dérange pas du tout. Au contraire.

Souffla Levius. Il avait l'air de réfléchir : sa main brossait mécaniquement le pelage de son étalon au point d'oublier qu'il insistait sur la même partie du corps depuis près d'une minute. Il se rappelait de toutes les fois où la chose fut proposée : Aileas avait toujours refusé.

« Je n'avais jamais réalisé que tu n'avais jamais monté à cheval.

Dit-il finalement en esquissant un petit sourire. Il termina de brosser Arthur et rangea son matériel avant de revenir auprès d'Aileas.

« Je te propose de commencer avec Jane... Je t'aurais bien proposé Arthur, parce que c'est le plus calme, mais il est peut être un peu trop grand pour commencer, si tu n'es pas à l'aise.

Arthur était, en effet, un cheval de trait particulièrement grand et robuste. Son tempérament doux rendait les promenades sur son dos très agréables, mais ce n'était pas forcément le meilleur choix pour une débutante (il mesurait tout de même près d'un mètre quatre vingt au garrot). Jane, en revanche, était une jument de la race New Forest : des poneys idéaux pour les jeunes cavaliers. Elle mesurait seulement un mètre trente au garrot et possédait le caractère agréable de sa race.
Levius invita donc Aileas à le suivre près du box d'un petit signe de tête. Après quoi il prépara la jument pour sa sortie et donna à la jeune femme de quoi s'équiper. L'animal ne semblait pas mécontent à l'idée de se dégourdir un peu les pattes. Elle manifestait quelques signes d'impatience, mais rien d'anormal. Levius guida la jument et son amie dans l'enclos à l'extérieur des box.

« Pour le moment je te la tiens. Dit-il doucement. Tu as juste à mettre ton pied là, te tenir ici et enjamber.

Il désigna respectivement l'étrier et une partie de la selle. Levius savait que, bien qu'Aileas n'ait jamais monté à cheval elle-même, elle devait connaître les bases de la technique pour avoir souvent vu les Bird et Abigail le faire.

« N'hésite pas à poser des questions si quelque chose te fait douter surtout... Souffla-t-il tout de même. Et si jamais tu as peur aussi... Dis moi.

Il lui adressa un regard en biais qui se voulait encourageant.



Pensine
Revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10862-levius-bird-nerd-is-the-new-sexy#237349
avatar
Aileas Dowell
Newbee - sorcerer's apprentice ⚔
›› parchemins postés : 83
›› miroir du riséd : Emily Rudd.
›› crédits : Pinterest
›› multinick : Aucun.
›› dispo RP : Disponible.
MEDICOMAGIE
›› âge : 23 ans.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :▣ Potions, Sortilèges, SACM.ㅡ options facultatives :▣ Botanique, Histoire de la magie, Sortilèges et Envoûtement.
›› profession : Etudiante.
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 349

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 21 Oct 2018 - 0:48 Sujet: Re: Homelanders

HOMELANDERS × ft. LEVIUS & AILEAS
 
Il est vrai que la jeune femme n’avait jamais chevauché autre chose que sa moto, elle n’avait jamais eu l’occasion ou l’envie de monter sur un cheval. Et la visite du jour lui avait donnez des idées. Pourquoi ne pas le faire aujourd’hui, Levius avait les chevaux et elle avait enfin le courage. Elle avait eu peur plus jeune, les chevaux étant des animaux grands et imposants. Elle avait préféré quand elle venait en vacance chez les Bird s’occuper du nettoyage des box ou de la nourriture. N’étant pas à l’aise avec ses grandes bêtes. Mais aujourd’hui, c’était totalement différente, elle était déjà bien plus grande, que ce soit par l’âge ou par la taille, elle n’avait plus vraiment peur de faire une chute. Elle sourit au jeune homme avant de prendre la parole.

« Merci Levius.. Tu es adorable. » Il semblait réfléchir tout en continuant de s’occuper de l’imposant cheval devant lui, Arthur se souvient-elle après quelques minutes. Il était magnifique et semblait serein. Qui ne le serait pas en présence de Levius.

« J’avoue que je n’ai chevauché que ma moto.. C’est bien la seule chose que ne m’a jamais fait peur.. Peut-être, car elle est à ma hauteur.. Je ne serais pas expliqué.. » Dit-elle en étouffant un petit rire nerveux. Elle l’observe ensuite finir et ranger les instruments avant de revenir vers elle.

«Je te suis, je pense que tu es le mieux placer pour cela.. » Elle le suivit vers le box de la jument dont il lui avait parlé quelques minutes plutôt, l’observant, regardant chaque mouvement pour voir comment il préparé l’animal pour la sortie. Puis viens son tour de s’équiper, elle ne mit que quelques minutes puis le suivis vers l’extérieur ou le temps était splendide et le soleil magnifique. Il faisait bon, elle ferma ses yeux quelques instants, profitant de la chaleurs et de la sensation sur son visage. Elle réouvre les yeux très rapidement. Reportant son attention sur son professeur du jour, il lui indiqua la marche à suivre.

Elle mit son pied dans l’étrier, cependant elle s’y pris mal, sûrement en mettant le pied à l’envers dans celui-ci et se retrouva dans le sens inverse de la marche sur la jument. Cela eu le dons de là faire rire, cependant, ne voulant pas redescendre de sa monture dans l’immédiat elle décida de changer de position en pivotant sur elle même. Ce qui n’était pas vraiment quelques choses de facile. Au moins, elle n’était pas au sol, les quartes fers en l’air.

« Pas de soucis, je n'ai pas vraiment de question.. Je t’écoute. » Dit-elle au jeune homme une fois qu’elle fut dans le bon sens de la marche. « Tu ne montes pas ? » S’inquiète la jeune femme, elle avait l’impression de retomber en enfance, car elle devait tous apprendre. Elle aurait pensé que même s’il tenait la jument, il monterait lui aussi.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10709-aileas-dowell
›› parchemins postés : 224
›› miroir du riséd : Jeremy Irvine
›› crédits : /
›› multinick : Thomas Cioban
ENTREPRENEUR SORCIER
›› âge : 28 ans
›› situation : En couple
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 739

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Jeu 25 Oct 2018 - 14:21 Sujet: Re: Homelanders

Levius sourit en réponse à Aileas, lorsque celle-ci proposa son hypothèse quand au fait qu'elle n'avait jamais monté à cheval. Il était vrai que, du point de vue de Levius, l'idée d'enfourcher une moto était bien plus impressionnante que celle d'aller à cheval. Cela dit, il pouvait comprendre son argument concernant la hauteur : un mètre quatre vingt, ça commençait à faire beaucoup. Qui plus est, les animaux avaient un caractère parfois imprévisible : si on ne connaissait pas bien leur façon de se comporter, on pouvait vite prendre peur ou ne pas savoir comment réagir. Avec les motos, au moins, on savait à quoi s'en tenir : la machine faisait ce qu'on lui demandait de faire, ni plus ni moins.
Enfin, quoiqu'il en soit, le moment était venu de se lancer. Levius était plutôt content de pouvoir assister Aileas dans ce moment particulier. Assurément, ils allaient s'amuser : le garçon n'avait aucun doute là dessus. Il prépara donc tout le nécessaire (avec grand soin), jusqu'à ce que la jeune femme n'ait plus qu'à enfourcher la jument. Cela dit, s'il pensait avoir fait le plus difficile, c'était sans compter sur Aileas : la demoiselle avait trouvé le moyen de finir à l'envers sur sa monture. Comme elle se mit à rire, Levius ne put contenir son propre amusement et pouffa allègrement derrière sa main, tandis qu'elle tentait de se remettre dans le bon sens.

« Maintenant que tu es en place, je peux monter aussi oui...

Répondit-il, d'un air toujours amusé. A dire vrai, il avait sans doute bien fait d'attendre avant de se mettre en selle... Il aurait suffit d'un faux mouvement pour qu'elle se retrouve par terre. Mais puisqu'elle semblait bien en place, à présent, il n'y avait plus qu'à se lancer.

« Tiens les rennes entre tes mains, comme ça... Il lui donna la sangle de cuir et la guida pour qu'elle ait une bonne prise. Pour le reste, c'est très facile : si tu veux tourner à gauche, tu tires un petit coup à gauche et si tu veux aller à droite, tu tires à droite. On ne fait pas plus simple.

Sourit-il. Le garçon s'en alla ensuite à la rencontre de Lewis, le troisième et dernier cheval de la ferme. Ce dernier était en train de paître tranquillement dans l'enclos : Levius n'eut qu'à monter sur son dos d'un bond, pour ensuite s'en revenir près de la demoiselle. Comme il avait l'habitude, il montait à cru et sans rennes : sa complicité avec l'étalon était telle qu'ils se comprenaient naturellement.

« Essaye de me suivre, d'accord ? On va y aller doucement, ça va aller tout seul, tu vas voir.

Guidant sa monture à force de pressions subtiles au niveau des jambes, Levius amena Lewis à rejoindre la porte de l'enclos (qu'il ouvrit ensuite d'un coup de baguette magique). Ils s'en allèrent ensuite rejoindre le grand pré d'herbe qui s'étendait par delà les limites du domaine, jusqu'à l'orée du bois en contrebas. Là, il y avait toute la place nécessaire pour faire courir les animaux, ou simplement flâner tranquillement. Le terrain était bon et il n'y avait pas de trous : l'idéal niveau sécurité.

« Alors, comment tu le sens ?


Demanda-t-il en ramenant sa monture à côté de celle d'Aileas. Avec une monture telle que Jane, la jeune femme n'aurait pas à faire beaucoup d'effort pour s'en sortir : la jument était très docile.



Pensine
Revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10862-levius-bird-nerd-is-the-new-sexy#237349
avatar
Aileas Dowell
Newbee - sorcerer's apprentice ⚔
›› parchemins postés : 83
›› miroir du riséd : Emily Rudd.
›› crédits : Pinterest
›› multinick : Aucun.
›› dispo RP : Disponible.
MEDICOMAGIE
›› âge : 23 ans.
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :▣ Potions, Sortilèges, SACM.ㅡ options facultatives :▣ Botanique, Histoire de la magie, Sortilèges et Envoûtement.
›› profession : Etudiante.
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 349

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 28 Oct 2018 - 0:49 Sujet: Re: Homelanders

HOMELANDERS × ft. LEVIUS & AILEAS
 
Aileas n’était plus en train de rire, à vrais dire, sa monture était en mouvement maintenant. Ce n’était plus un moteur, mais un être humain qui se trouver entre ses jambes. Elle lui adresse un faible sourire quand il lui dit qu’il va pouvoir à son tour monter sur sa monture. Il lui explique comment tenir les rennes, ce qu’elle essaye de faire. Au bout de quelques minutes, elle réussit enfin à avoir une bonne prise. Elle applique les conseils du jeune homme, la jument tourne alors doucement la tête dans la direction voulue.

Il revient vers elle sans selle et sans rennes, elle ouvre de grand yeux. Puis baisse la tête vers la jument, elle sourit tout de même au jeune homme.

« D’accord, je vais essayer de te suivre. » Dit-elle avec une petite voix. On pouvait voir que la jeune femme habituellement sur d’elle, ne l’était plus à ce moment précis. Toute sa confiance en elle avait fait place à quelques doutes. Elle fit tout de même en sorte de se détendre, car elle avait conscience que les animaux ressentaient les émotions. Elle ne voulait pas que la jument l’envoie dans le décor, elle voulait profiter au maximum de la balade, donc se détendre était la première des priorités.

« Je dois avouer que je ne suis pas vraiment à mon aise. » Dit elle a l’adresse de Levius, qui commençait déjà à prendre la direction de l’extérieure. Le paysage était splendide, cela lui rappelait de nombreux souvenirs. Ce qui la fit sourire, cependant Levius avancer, mais pas elle. Elle s’adresse de nouveau au jeune homme.

« J’avance comment ? »
Elle ne voulait rien faire qui puisse énerver la jument ou pire faire quelques choses qui pourraient blesser l’animal. On pouvait voir les épaules de la jeune femme se détendre, ses muscles étaient moins contractés que quelques minutes auparavant. L’homme revient alors vers elle.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10709-aileas-dowell
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: Homelanders

Revenir en haut Aller en bas
 
Homelanders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Londres & le monde :: Habitations moldues & sorcières :: Ferme des oiseaux
-