Revenir en haut Aller en bas
Recensement de la rentrée
N'oublie pas de venir recenser ton/tes personnage(s) dans ce sujet avant le 21 octobre !
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Lufkin ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
ain't no sunshine - jazmin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elios Flores
Texanosaurus Rex
›› parchemins postés : 151
›› miroir du riséd : Zayn Malik
›› crédits : lempicka
›› multinick : Sapphire McSweet
›› dispo RP : au complet
FORCES PUBLIQUES
›› âge : 27 ans (janvier 91)
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : ㅡ options obligatoires :
dcfm, sortilèges, métamorphose.
ㅡ options facultatives :
théâtre, divination, sciences politiques.
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 285

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 31 Aoû 2018 - 13:40 Sujet: ain't no sunshine - jazmin

Dixième année. La dernière. Les derniers mois à prétendre être un étudiant ordinaire avant de devoir rentrer au Texas pour intégrer l'empire Flores. Basilio avait été clair une fois de plus cet été : Elios remplirait son rôle au poste de dirigeant qui lui était réservé, à moins qu'il ne lance sa propre affaire en Grande-Bretagne. Il existait donc un choix : rentrer au bercail pour gérer un commerce de grande ampleur, ou poursuivre sa propre voie. Elios n'avait pas vraiment envie de devenir cadre dans l'entreprise Flores. Côtoyer son père, être soumis à des exigences de résultats financiers, diriger des opérations barbantes… Il avait tellement profité de sa liberté à Inverness et Londres qu'il lui semblait difficile de retourner à la case départ. Mais vivre en Angleterre ? Pour y faire quoi ? Lors de sa première année à Hungcalf, il avait l'ambition de devenir tireur d'élite dans une brigade ministérielle, pourquoi pas en garde rapprochée. Un métier d'action où l'on ne s'ennuyait jamais, où l'adrénaline était quotidienne, où ses talents de duelliste seraient mis en valeur. A deux doigts d'y accéder, le sorcier se demandait s'il avait vraiment envie d'en faire sa vie. Qu'est-ce qui le retenait ici, hormis le souhait de ne pas être trop près de son père ? Des amis, peu nombreux ? Un cercle de relations prestigieuses, infesté d'hypocrisie et de manipulations ? Jazmin, qui lui échappait de plus en plus et ne resterait pas sagement installée ici près de lui ? If you had a wife, your life would have a meaning, you'd want to settle somewhere, lui disait sa mère. Merci bien. Encore un sujet pesant qu'Elios évitait depuis des années mais qui s'alourdissait de plus en plus. Sa vingtaine se terminait bientôt, il était en âge de commencer à fonder une famille… Or il ne partageait pas le goût de ses parents pour les histoires d'amour ou les carrières toutes tracées. Alors en attendant -en attendant quoi ? le couteau sous la gorge, le désespoir, un miracle?-, le sorcier errait sans véritable but, tâchant de mettre à profit l'ambition informe qui le dévorait.

La rentrée approchant, il avait quitté son appartement londonien pour un passage à Myrddin Wyllt, pour quelques achats. Le chemin de traverse londonien était trop bondé de familles et d'élèves à cette époque de l'année, Elios préférait éviter les bains de foule. Une veste de costume noire sur un t-shirt vert pâle, il se promenait nonchalamment dans les rues du quartier en direction de quelque boutique. Quelques sorciers le saluaient d'un hochement de tête, professeurs ou commerçants. Dans son comportement d'ado taciturne, Elios oubliait parfois qu'il portait sur ses épaules un nom prestigieux et qu'on voyait en lui un futur sorcier d'influence des Etats-Unis. Son orgueil balançait en permanence entre l'envie d'effectivement embrasser son destin américain et l'envie de dire merde à tout ça et faire quelque chose d'inattendu. Se déciderait-il un jour ? Le jappement de Chandra interrompit ses pensées. Le sorcier jeta un regard perplexe à la chienne Xoloitzcuintle avant de relever les yeux dans la direction de ce qui l'avait fait réagir. Qui pourrait s'approcher que l'animal voudrait signaler à son maitre ? Jazmin. Pas vue de l'été, et leurs derniers échanges étaient teintés de jalousie et de froideur. Pourtant la voir fit sourire Elios, quelque part en dedans. Il se contenta d'une lueur dans le regard, avide, moqueuse, amoureuse, un mélange qui lui était réservé. Il était content de la voir, cette peste indispensable à sa vie. L'amertume des derniers mois sans trop se voir se distillait dans sa gorge, mais il savait qu'en la serrant contre lui il oublierait facilement le mal qu'elle prenait plaisir à lui faire.


revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t10279-je-sais-tres-bien-c-qui-m-attend-elios
 
ain't no sunshine - jazmin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» << Let the sunshine in >> { PV Aroz }
» Let the Sunshine in! [pv Olychounette]
» Ains't no sunshine when she's gone (31/05, 17h29)
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» sunshine kiwi ♦ keep on believin'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Myrddin Wyllt District
-