Revenir en haut Aller en bas
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Pokeby & de Ethelred ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Jeu 22 Nov 2018 - 17:36 Sujet: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

C'est une envie qui me taraudait depuis quelques temps déjà, et quand j'ai une idée en tête, c'est rare que j'en change si vite, j'ai tendance à être assez têtu quand je veux. Quand je décide quelque chose je vais jusqu'au bout, qu'importe les conséquences, même si – ou surtout si – elles sont négatives. J'assume voilà tout. Je me souviens de la première fois où je me suis fait tatoué, j'appréhendais mais j'avais bu tellement de whisky pur feu que j'avais ri pendant toute la séance comme si ça me chatouillait. Heureusement, je n'étais pas douillet. Mais j'avais envie d'un nouveau tatouage. La forme précise ? Je n'en avais pas encore d'idée mais je savais que j'en voulais un, ça c'est sûr. J'avais envie de représenter ce qui comptait de plus cher pour moi à savoir ma famille. A quelques exceptions, j'adorais ma famille, et je voulais les avoir toujours au plus près de moi, dans ma peau en quelque sorte. J'avais peut-être peur de l'engagement dans l'avenir, comme je l'avais avoué à Niamh, mais ma famille c'était sacré. Il ne manquait plus maintenant qu'à trouver un tatoueur, et je crois que j'avais ma petite idée à ce sujet.

Bon d'accord, je jouais peut-être – sûrement – avec le diable. Dhan n'était pas qu'un scribouillard coincé du secrétariat, non j'avais entendu dire qu'il tatouait aussi, et vu les œuvres que j'ai pu rapidement observé sur son corps la dernière fois, dont le fameux serpent qui m'avait valu son regard noir quand je l'avais déplacé un peu trop bas à son goût. Ais il avait l'air d'un mec sérieux, j'espérais donc qu'il ne m'ait pas tenu grief de cet épisode et qu'il allait accepter de me tatouer. Vu la beauté de ses tatouages, j'avais confiance, et ils étaient magiques. Certes, le mien bougeait un peu mais moins que les siens, c'était donc parfait. Maintenant toute la question se résumait à savoir s'il accepterait de me tatouer, et ça c'était tout sauf sûr … Et autre élément, s'il me tatouait, je voulais éviter qu'il me tatoue n'importe quoi. Mais je devais avoir confiance... Pas le choix.

J'entrais donc dans la boutique où il bossait en espérant l'y trouver, et j'avais de la chance, il était justement derrière le comptoir, dans des papiers, encore. Le Jörmungand Tattoos, original comme nom de salon. La cloche avait sonné à mon entrée, mais je toussais légèrement pour bien montrer que j'étais là avant d'avancer, toujours un peu trop sûr de moi. Oui un jour ça me perdre.

Eh Dhan, ça va ? Hum tu m'autorises à t'appeler Dhan ou je dois vous appeler M. Chaffinch ? (temps de pause) Voilà en fait je venais pour un tatouage, j'aimerais savoir si tu étais d'accord pour me le faire ?

Je croisais les doigts dans mon dos, attendant la réponse comme le condamné attend la chute de la lame.


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Dhan Chaffinch
Dhan Chaffinch
Oldie - experimented wizard ⚔
» parchemins postés : 347
» miroir du riséd : Rahul Kohli
» crédits : Fiona
» multinick : Rose Coldb(itch)ridge
SORCIER SALARIE
» âge : 31 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : La paperasse, la logistique, l'organisation de la vie institutionnelle de l'université... Tout un programme !
» profession : Secrétaire de l'institut
» nature du sang : sang-mêlé
» gallions sous la cape : 324

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Ven 23 Nov 2018 - 22:42 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Under your skin

Cael & Dhan

Dans l'arrière boutique, Dhan finissait de border la petite fille qui était partie sagement pour sa sieste de l'après midi, roulée en boule dans un petit lit pour enfant que son père avait improvisé à grand coup de sortilège de métamorphose dans la petite réserve. En ce mercredi après midi, il ne travaillait pas, d'abord parce qu'il n'avait pas trouvé de mode de garde pour Héma, ensuite parce qu'il avait commencé sa journée à 5 h du matin à l'université, et ne s'était pas accordé la moindre pause avant 14h, heure à laquelle il était allé chercher la petite à la crèche. Au final, il n'avait pas mangé depuis un certain temps, et ne s'était pas posé un instant depuis plus de dix heures. Il avait l'habitude, bien sur, mais la sécheresse de sa gorge et la fébrilité de ses doigts lui chuchotaient qu'un petit encas ne serait pas de refus. Un baiser sur le front, une promesse de se tenir à portée de voix, et le voici assis derrière la banque de l'accueil,  taper dans un sandwich de dinde au curry dans un soupir de contentement. Avec l'arrivée d'Héma dans sa vie, et tous les changements que cela impliquaient en terme d'organisation et de temps libre, il avait rapidement craint de ne plus avoir de temps pour le salon de tatouages. En réalité, le gérant s'était montré particulièrement compréhensif, lui permettant de s'installer sur des créneaux spécifiques, de les annuler parfois au dernier moment et surtout, surtout, d'emmener la petite au salon tant que cette dernière ne causait pas de problème. Heureusement, celle ci avait conquis le cœur des résidents et des habitués en quelques jours, avec ses grands yeux curieux, ses risettes rieuses et sa petite langue déjà bien pendue. Et surtout, surtout, c'était une grosse dormeuse, au grand soulagement de Dhan : ainsi installée, elle pouvait dormir pendant plusieurs heures sans bouger, laissant le temps à son père de composer un tatouage ou de préparer un dessin sans être interrompu.

Léchant le bout de son pouce pour le nettoyer des restes de curry, Dhan griffonnait de sa main droite sur un papier libre quand la clochette de l'entrée lui fit lever la tête. Il n'avait pas de rendez vous cette après midi, les autres tatoueurs n'étaient pas libres, cela ne pouvait être qu'un nouveau client, ou quelqu'un cherchant des informations. Il se tourna vers le nouveau venu d'un air tranquille, qui s'effaça subrepticement de son visage en reconnaissant Cael qui avançait d'un pas déterminé – comment faisait il pour avoir l'air aussi déterminé dans tout ce qu'il faisait ? Avançait il d'un pas aussi sur pour acheter une baguette de pain ? - . Ce dernier se planta devant lui, tout sourire, pour débiter son laïus devant un Dhan au sourcil haussé et à la bouche pleine de questions : que faisait il ici ? Comment l'avait il trouvé ? Qui lui avait vendu la mèche ? Ne pouvait il pas simplement prétendre qu'ils ne se connaissaient pas ? Dhan froissa l'esquisse qu'il venait d'entamer, plus pour occuper ses mains et apaiser sa nervosité qu'à cause de la médiocrité du dessin en question, grommelant un :

Bah, ici je ne suis pas Monsieur Chaffinch pour personne, Dhan ça ira.

Ça ne pouvait être que Mercy ou Niamh qui l'avaient tuyauté, il ne voyait pas qui d'autre. Alex ? Non, elle ne savait pas, pas à sa propre connaissance. Enfin, maintenant qu'il était là, il n'allait pas le mettre dehors, surtout si il lui permettait de plancher sur un beau projet. Le dessin et le tatouage étaient ses exutoires, une bulle d'oxygène dans un quotidien parfois étouffant et poussiereux. Simplement, c'était une facette de sa personnalité qu'il ne dévoilait pas à tout le monde, encore moins à ses étudiants. Cael devant le trouver bien différent dans son jean, ses converses noires et son tshirt blanc, simple, dévoilant ses biceps et avant bras entièrement encrés. Sous la peau, c'était des manchettes entières de liquide sombre qui se mouvaient lentement, de gravures mystérieuses qui remontaient dans son cou, sa nuque, se promenaient sur ses phalanges là où,à l'université, elles étaient sagement couvertes.

… Installe toi sur le canapé, il y a nos albums de création les plus récentes sur la table. Tu as déjà une idée de ce que tu veux.

Il parlait à voix basse -après tout, Héma dormait pas loin ! - et si il n'avait pas l'air franchement ravi, il ne resta pas planqué derrière le comptoir. Après tout, Cael Muller n'allait pas s'amuser à le faire tourner en bourrique ici, n'est ce pas ? De toute façon, il ne le laisserait pas faire. Cette fois, Cael n'était pas en terrain conquis, mais bel et bien dans l'élément de Dhan et ça, ça changeait tout.
Made by Neon Demon



May you know the meaning of the word "happiness"
May you always lead from the beating in your chest
May you be treated like an esteemed guest
May you get to rest, may you catch your breath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Mar 27 Nov 2018 - 18:11 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Oui j’appréhendais un petit peu, car c’était une chose de s’amuser en boîte, de dragouiller – bon d’accord j’avais fait plus que dragouiller, j’y avais été en mode bourrin avec lui, même plus que d’ordinaire avec n’importe quel mec – mais c’en était une autre de lui confier mon corps enfin ma peau. Non pas que je n’avais pas confiance en lui, après tout il était quand même secrétaire de l’université donc il devait être assez sérieux, mais j’étais assez inquiet sur sa réaction suite à notre dernière entrevue. Mais forcément, malgré ce départ un peu brinquebalant, plutôt que d’afficher une quelconque modestie, j’y suis encore une fois allé de manière sûre de moi. Ca me jouera sûrement des tours un de ces jours, mais j’assume. Je voyais bien toutes ses questions dans son regard. Mais je ne me démonte pas, malgré son ton quelque peu râleur. Quand je vois à quel point Niamh est dynamique et toujours énergique, je me demande comment elle a pu sortir avec Dhan, mais après tout je n’ai pas à juger, je ne le connais quasiment pas… Bon un premier point pour moi, je peux l’appeler Dhan, ça évitera un dialogue trop formel. J’aurai eu bien du mal à être sérieux de toute manière, car déjà lorsque je le croise à l’université je ne parviens pas à l’être, malgré son côté très strict, alors maintenant que je le trouve en jean et teeshirt, je vais forcément être familier avec lui, comme à mon habitude. C’est d’ailleurs l’occasion pour moi de voir qu’il compte bien plus de tatouages que je ne pensais, car dans l’obscurité du Rainbow, bien qu’il ait fini à moitié torse nu devant moi, je n’avais pas vu autant de détail. Ces tatouages donnent l’impression d’une mer d’encre qui parcoure son corps, comme s’il était la toile d’une œuvre vivante. C’est très intéressant, mais aussi étonnant pour un mec comme Dhan.  Suite à ses instructions, je m’installe dans le canapé, mais je ne comprends pas pourquoi il parle de manière si basse, il a une extinction de voix ? Ou c’est une habitude liée au secrétariat où il règne toujours un silence déstabilisant ? Aucune idée, mais je m’installe – ou plutôt je me laisse choir – dans le canapé en question, croisant une jambe en équerre au-dessus de l’autre, de manière très détendu, et saisissant un album de création qui traînait sur la table. Ignorant les raisons du volume de sa voix, je ne fais pas attention quand je parle, quitte à réveiller la gamine qui dort et que je ne vois pas.

Déjà Dhan, je voulais revenir sur la soirée du Rainbow de cet été, je voulais vraiment faire mon mea culpa si tu en as retenu un grief contre moi, c’était juste un jeu débile avec Alex, enfin tu la connais. Bon, j’aurai pas dit non pour te décoincer un peu, mais s’il te plait, ne te venge pas, j’aimerai éviter de me retrouver avec un boursouf tatoué sur les fesses !

Je parcours rapidement l’album, et je dois bien l’avouer, je n’ai pas beaucoup d’idée en tête, je compte essentiellement sur son imagination…

Je n’ai pas vraiment d’idée, mais quand j’ai entendu au détour d’une conversation avec Mercy que tu tatouais je me suis dit que j’allais me tourner vers toi car j’avais beaucoup aimé ton serpent. Comme tu le sais peut-être, j’ai déjà un tatouage, un ours, mais il n’est pas aussi magique que tes tatouages, il reste sur mes pectoraux. J’aimerai bien un tatouage en rapport avec ma famille – car je tiens à eux comme à la prunelle de mes yeux – mais je ne suis pas contre un tatouage plus viril. Tu fonctionnes comment pour créer ?


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Dhan Chaffinch
Dhan Chaffinch
Oldie - experimented wizard ⚔
» parchemins postés : 347
» miroir du riséd : Rahul Kohli
» crédits : Fiona
» multinick : Rose Coldb(itch)ridge
SORCIER SALARIE
» âge : 31 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : La paperasse, la logistique, l'organisation de la vie institutionnelle de l'université... Tout un programme !
» profession : Secrétaire de l'institut
» nature du sang : sang-mêlé
» gallions sous la cape : 324

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Jeu 29 Nov 2018 - 16:24 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Under your skin

Cael & Dhan

Ainsi donc, Cael voulait revenir sur cette fameuse soirée du mois de juillet. C’était amusant, Dhan, lui, n’en avait pas la moindre envie. Il avait déjà mis les points sur les I avec Mercy et Alex, après tout, il était colocataire de la première et la seconde squattait régulièrement son canapé, il n’avait pas eu d’autres choix que de les recroiser et de leur exprimer son ressentiment. Mais c’était passé, cela faisait trois mois maintenant, bientôt plus, et le fait de raviver ce souvenir éveillait en même temps le fantôme des sentiments gênants qui y étaient rattachées. Non, vraiment, il ne fallait pas qu’il se sente obligé … Dhan plissa le nez alors que Cael se lançait dans un mea culpa qui, bien qu’un peu too much aux yeux et oreilles du tatoueur, avait le mérite d’avoir l’air tout à fait sincère. Se passant du désinfectant sur les mains, il vint s’installer en face de Cael, à une distance raisonnable. Par raisonnable, cela signifiait qu’ils étaient séparés par la table basse, et que Cael ne pouvait pas lui poser la main dessus, et cela lui allait très bien comme cela. Malgré tout, la dernière remarque du Muller lui tira un petit rictus amusé : il lui rappelait le petit dinosaure qui trônait fièrement sur le postérieur de Niamh, et qui, passé la surprise de son incongruité, était parfaitement adorable.

- Oh, il y en a à qui cela sied …

Il avait murmuré sa reflexion comme s’il se parlait à lui même, avant de laisser Cael reprendre. Il était définitivement comme ses consœurs, un bavard fini. Cela ne dérangeait pas Dhan, qui lui, s’économisait en mot, comme à l’ordinaire. Il écoutait Cael attentivement, bien que de temps à autre, son oreille se tendait plutôt vers l’arrière boutique, où Héma dormait. Il ne voulait pas que la petite l’appelle sans qu’il puisse l’entendre. Heureusement, pas un bruit de ce coté là, il pouvait rester concentré sur le grand blond.

- Je vois… Récapitulons.

Il posa sur la table le bloc note sur lequel était marqué le nom de Cael, ainsi que plusieurs tirets rassemblant ses propos. Dessous, quelques lignes et traits éparses, comme ceux que l’on griffonnait pour faire fonctionner un stylo.

- Déjà un tatouage sur le torse. Qui était ton tatoueur ? Il faudra que je le regarde, certains sortilèges en désactivent d’autres, il serait dommage de se retrouver avec deux projets imparfaits. S’agissant de la famille, il y a les classiques, un blason, des armoiries, une devises… Je peux aussi utiliser de la magie rouge, qui permet de faire réagir le dessin à la proximité de chacun d’entre eux, mais c’est plus fastidieux et, surtout, il me faudra des fioles de sang de chacun d’entre eux pour les mêler à l’encre, et cela rend la gravure un peu … douloureuse, aussi. Cependant, cela donne un effet plutôt sympa à l’ensemble.

Il haussa les épaules. Par sympa, il voulait dire spectaculaire, mais il était trop modeste pour employer ce terme. Il reprit.

- J’ai un frère et une sœur, ainsi que mes parents et quand ils sont là, un cercle apparaît autour d’un de mes doigts, ma sœur à l’auriculaire, mon frère à l’index, mon père au pouce, ma mère au majeur. Je garde l’annulaire pour quelqu’un d’autre, plus tard.

Joignant le geste à la parole, il fit apparaître les lacets noirs à la base des doigts de sa main, sobres, discrets, mais bien présents. Il pouvait les solliciter comme il le souhaitait, mais préférait de loin la douce chaleur qui venait faire vibrer sa peau quand sa famille était là. L’encre s’effaça doucement, alors qu’il laissait à Cael le temps de digérer les informations qui venaient de lui donner ...

Made by Neon Demon



May you know the meaning of the word "happiness"
May you always lead from the beating in your chest
May you be treated like an esteemed guest
May you get to rest, may you catch your breath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Ven 30 Nov 2018 - 15:22 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

J'avoue, cette soirée commençait à remonter à pas mal de temps maintenant, mais malgré mes airs très fanfarons, j'étais un homme avec un tant soit peu d'honneur, et je n'avais jamais vraiment pris le temps de présenter formellement mes excuses. Alors comme d'habitude j'en faisais trop, beaucoup trop, mais c'était mon caractère, comme s'il fallait tout le temps que je me donne en spectacle, pour remplir un espace bien trop plat et calme. Je ne supportais pas les ambiances trop calmes, alors autant dire que travailler dans un bureau comme Dhan aurait été totalement impossible pour moi, non il me fallait de l'action, il fallait que je me sente vivant, à n'importe quel moment, l'adrénaline était peut-être ma drogue au final, quitte à prendre d'ailleurs des risques inconditionnés. D'ailleurs n'avais-je pas joué avec le feu en jouant avec le serpent de Dhan ? Peut-être, mais c'était le passé, et j'espérais qu'il accepterait mes excuses. Il ne revint pas sur le sujet, je supposais donc qu'il les acceptait. Je ne compris pas tout de suite le rictus de Dhan quand je mentionnais les tatouages sur les fesses, avant de faire le lien. Niamh. J'avais failli oublié son petit tatouage sur la fesse, Dhan devait faire allusion à elle, les deux étant sortis ensemble … J'avais toujours du mal à comprendre d'ailleurs, il avait l'air si calme et posé là où Niamh était énergique … Sûrement que c'était cette différence de caractère qui avait causé leur rupture ? Ou autre chose ? Je l'ignorais, et je n'allais certainement pas le demander à Dhan. Non, j'étais venu dans jun but particulier, et je comptais bien ne pas en dériver, et d'ailleurs Dhan avait pris quelques notes, son sérieux semblait ne jamais vouloir le quitter, même dans une atmosphère bien plus décontracté comme le salon de tatouage. Je l'écoutais attentivement, il voulait voir mon tatouage. Je comptais bien devoir me mettre torse nu, vu que j'étais venu ici pour un tatouage, même si j'hésitais encore sur le lieu du dit tatouage, entre le mollet, ou le haut du corps, que ce soit le torse, le bras, ou même l'aine, j'étais vraiment indécis. Il allait falloir que je me souvienne de mon ancien tatoueur et ça ne serait pas chose aisée car je l'avais un peu fait dans le dos de mes parents le jour de ma majorité, à mes 17 ans. Le reste de son explication m'intrigua, j'ignorais totalement qu'il existait de tels tatouages basés sur la magie rouge, même si en imaginant la chose, j'allais vite être constellé de tatouages vu la grande famille que je comptais. Une gravure douloureuse ? Pas grave, j'étais courageux n'est-ce pas ?  Alors que j'allais répondre, Dhan me montra ce que ça donnait chez lui, avec des tatouages pour ses parents, pour sa sœur et son frère. Je trouvais la signification très touchante, mais imaginer devoir demander une fiole de sang à mes frères, mes sœurs et mes cousins allait être une tâche fastidieuse. J'allais peut-être garder cette idée pour plus tard. Je rétorquais avec un sourire outrageusement coquin.

Ca c'en est une approche originale pour que je me déshabille, heureusement que le tatouage n'est pas sur ma fesse n'est-ce pas Dhan ?

J'enlevais alors mon pull, dévoilant mon torse et surtout le tatouage en question. Il était calme pour le moment, mais en voyant Dhan il commença à s'ébrouer un peu.

C'est un londonien qui m'a fait ça, un certain Fitzpatrick. Oui je sais ça sonne écossais, et je dois avouer qu'il avait pas mal de tatouages celtiques sur lui. Niamh le trouve sans relief, mais je ne suis pas d'accord. Il ne bouge pas autant que les tiens, il se contente de rugir de plaisir ou alors de grogner quand je suis en colère. Si tu touches il ne te mordra pas, par contre il ne faudra pas t'étonner si je durcis... des tétons.

Mon sourire se faisait lubrique, je ne pouvais pas m'en empêcher, c'était plus fort que moi.

Je t'avoue que l'idée du tatouage de magie rouge m'intéresse assez, mais peut-être pas immédiatement. Un futur projet peut-être. Non là je t'avoue que je n'ai pas vraiment d'idée, soit un tatouage en rapport avec la famille comme je t'ai dit, et j'avoue que l'idée d'un blason avec une devise pourrait pas mal me plaire. Ou alors un autre animal, à la symbolique forte. Et pour le lieu j'aurai dit le torse, il me reste de la place, ou l'aine si c'est un animal – enfin si cette zone-là ne te met pas trop mal à l'aise...

Je marquais un pause, pour voir un peu sa réaction, avant de reprendre.

Tu pourrais me faire quel type de blason ? Et sinon si je devais te demander de laisser parler ton imagination, tu me proposerais quoi ?

Le tatouage !:
 


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Dhan Chaffinch
Dhan Chaffinch
Oldie - experimented wizard ⚔
» parchemins postés : 347
» miroir du riséd : Rahul Kohli
» crédits : Fiona
» multinick : Rose Coldb(itch)ridge
SORCIER SALARIE
» âge : 31 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : La paperasse, la logistique, l'organisation de la vie institutionnelle de l'université... Tout un programme !
» profession : Secrétaire de l'institut
» nature du sang : sang-mêlé
» gallions sous la cape : 324

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Ven 30 Nov 2018 - 16:51 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Under your skin

Cael & Dhan


Dhan roula des yeux : décidément, le jeune Muller ne pouvait pas s’en empêcher, il était obligé de rendre cet échange gênant. Il imaginait soudain Cael face à peu ou proue tous les professionnels, de santé ou de la magie, qui avaient du un jour s’approcher de sa personne et rentrer en contact physique avec lui. Il avait du en traumatiser, des timides et des pudiques qui n’avaient rien demandé. Sale gosse. Sauf que Dhan n’était ni vraiment timide, ni vraiment pudique, juste vaguement désabusé, et il ne laisserait pas la volubilité lubrique de Cael l’emporter, cette fois-ci.

- Au risque de définitivement briser tous élans ou espoirs romantiques ou érotiques, Muller, tu n’es pas mon genre. Et par genre, je ne parle pas de pénis en trop, mais la beauté froide des blondinets me laisse totalement insensible. J’ai un faible pour les natures plus … Epicées.

Par épicée, il voulait probablement dire Irlandaise ou Écossaise, mais ça, Cael n’était pas obligé de le savoir. Le message passé, il se reconcentra sur les explications de Cael qui, quand il se décidait, se montrait précis, clair et concret. Dhan continuait à griffonner à mesure qu’il lui racontait les orignes de sa première gravure, hochant la tête de bas en haut de temps à autres, alors que Cael retenait l’une de ses premières propositions, non sans une énième provocation. Ce type se rendait il seulement compte des énormités qu’il racontait ?

- J’ai déjà tatoué toutes les zones d’un corps sans exception, l’anatomie humaine ne me met pas mal à l’aise. En revanche, tu n’es pas à l’abri d’un sortilège de mutisme le temps du tatouage juste pour que tu m’empêches de me concentrer à raconter des âneries. Quoique, un simple baillon peut faire l’affaire aussi, du moment que tu n’articules plus rien. Bon, s’agissant du blason…

Il redressa soudain la tête, à la manière d’un animal aux abois, avant de sauter sur ses jambes, se relevant d’un bond.

- Je reviens.

Il disparut en trois enjambées dans l’arrière boutique, d’où Cael pouvait probablement entendre quelques marmonnements étouffés. De son coté, Dhan rassurait, cajolait, tergiversait un peu, avant de finalement céder. Quand il revint auprès de Cael, c’était avec une petite fille sur la hanche qui, malgré ses habits amples qui de toute évidence étaient destinés à la sieste, semblait bien réveillée et prête à en découdre, un biberon de lait à la main.

- Mes excuses, Mademoiselle refuse de dormir quand elle entend des voix dans l’autre pièce, une vraie fouine.

La petite le gratifia d’un sourire malin, avant de lancer un « Bonzour ! » Joyeux à Cael, la tétine de sa boisson coincée entre les crocs. Dhan fit mine de ne pas lui donner d’attention, bien qu’elle prit à présent toute la place sur ses genoux, reprenant tant bien que mal le calepin et le cours de la conversation.

- Ta famille a déjà un blason, des couleurs nobiliaires ? Si vous n’est pas nobles, peut être que vous avez, je ne sais pas, des valeurs familiales… Certains sangs purs sont obsédés par la notion de pureté, d’autres par la justice, le pouvoir, la grandeur, la connaissance, que sais je encore … Si tu veux rester dans le symbolisme animal, tu peux te trouver un animal de meute ou à l’instinct grégaire fort, comme le loup ou encore le corbeau. On peut envisager une nuée d’oiseaux aussi, qui voleraient de concert et pourraient former d’autres dessins sur ta peau, à loisir… Et, tu m’écoutes ?

Il lui semblait que Cael était bien silencieux. Il remarqua que ce dernier ne quittait pas Hema des yeux, sans savoir si il était vraiment troublé ou juste perdu dans ses pensées. Certes, la petite fille était très jolie, adorablement mignionne, mais elle ne perturbait pas les gens pour autant.

- … C’est le fait que je sois père de famille qui te perturbe ou le fait qu’un tel prodige soit de moi qui te coupe le sifflet ? Lui lança t’il d’un ton taquin.

Evidemment, Hema n’était pas vraiment de lui. Mais ça, en dehors de ses parents et de Mercy, personne ne le savait, et cela resterait comme ça aussi longtemps que cela était en son pouvoir.

Made by Neon Demon



May you know the meaning of the word "happiness"
May you always lead from the beating in your chest
May you be treated like an esteemed guest
May you get to rest, may you catch your breath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Lun 3 Déc 2018 - 11:16 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Pas son genre ? Il est sérieux le secrétaire frileux avec son balai bien enfoncé où je pense ? Je le prends mal. Très mal. On peut dire qu’on n’est pas intéressés, mais franchement, me faire croire que je ne suis pas son genre ? Qu’il n’est pas attiré par ma beauté froide de blondinet ? Bon il avoue quand même que je suis beau, et j’apprécie le compliment déguisé mais ça ne me suffit pas. Il veut de l’épicé ? Il ne va pas être déçu.

Voyons Dhan, arrête de te fermer les yeux comme ça. Tu veux de l’épicé ? Eh bien sache que j’ai du sang grec par ma mère, c’est pas assez épicé pour toi ça ? Tu aurais peut-être voulu me voir en toge pour mieux te rendre compte de mes atouts en la matière ?

Mais je n’insisterai pas plus que ça, de toute façon je n’étais pas venu ici pour me faire le secrétaire mais pour me faire tatouer. Et puis, j’avais assez de chats à fouetter pour ne pas avoir à me préoccuper de Dhan. Je suis sûr qu’il y avait bien d’autres prédateurs s’intéressant déjà à lui, il avait du charme, un peu exotique à n’en pas douter, je ne me faisais pas de bile pour ça.

Ca dépend du baillon que tu me proposes … Non plus sérieusement, je suis désolé de te le dire, mais c’est ma nature d’être aussi « taquin ». Ca m’étonne que tu le prennes comme ça, Niamh n’est pas aussi dans son genre, parfois c’est à se demander si on ne concoure pas à la première place elle et moi. ET pourtant tu es bien sorti avec elle à ce que je sache.

Mais qu’est-ce qu’il était parti faire ? J’avais dit quelque chose qui l’a un peu trop gêné ? Ou une envie pressante ? J’entendais des marmonnements étouffés, mais je ne parvenais pas à comprendre ce qu’il disait ni à qui il parlait. On n’était donc pas seuls ici ? Je restai bouche bée quand je le vis revenir, avec une petite fille sur la hanche. Dhan avait une fille ? C’était nouveau ça ? Et puis vu l’âge de la gamine, ça avait l’air de faire quelques temps, pourtant à l’époque Dhan était avec Niamh non ? Je ne me souvenais pas qu’elle était enceinte, et je pense que ça se serait vu quand même… IL lui a fait une fille dans le dos ? J’observais la petite fille et son bonjour tout mignon, auquel je répondais avec un grans sourire, nullement gêné par mon absence de haut. J’adorais les enfants. Enfin, elle m’attendrissait je veux dire. En soi, les gosses me faisaient peur pour le côté responsabilité mais je rêvais un jour de fonder une famille et d’avoir plusieurs enfants. Alors forcément, j’étais attendri. Mais pourtant, quelque chose m’intriguait vraiment au-delà d’une petite fille avec Dhan. Les yeux de la famine m’obnubilaient, ainsi que ses boucles. Comme si je la connaissais, et pourtant c’était impossible n’est-ce pas ? Je restais silencieux, j’avais écouté Dhan bien entendu, mais j’étais en plein questionnement… Néanmoins, sa question me réveilla.

Oui excuse moi j’ai eu un moment d’absence. J’avoue qu’elle est très jolie mais oui ça m’intrigue, quand est-ce que tu as pu avoir le temps de faire un gosse ? Car à ce que je sache, elle n’est pas de Niamh, ce qui voudrait dire que tu es finalement assez dragueur pour avoir mis une autre fille qu’elle enceinte, et pourtant tu n’as pas d’alliance, ce qui me fait dire que la maman de cette charmante petite fille n’est pas en couple avec toi. (je m’adresse à la petite fille) Et dis moi ma grande, cette jolie petite bouille a un prénom ?

Mon sourire était toujours là, et je redevins vite sérieux pour répondre à la question initiale de Dhan.

Pour le blason oui les Muller en ont un il est assez complexe vu notre grande famille, et notre devise est la suivante « C’est ainsi que l’on s’élève vers les étoiles ». Mais je ne suis pas très branché pureté du sang, non je voulais plutôt dire la famille dans le sens proche plus que renommée. Mais je garde l’idée sous le coude pour une prochaine fois. Non par contre j’aime beaucoup l’idée de la nuée d’oiseaux, es corbeaux ça pourrait être pas mal, ou des dragons miniatures c’est possible aussi ? Comme ça la nuée pourra prendre la forme que je souhaite, je trouve ça très classe. Par contre, si on part sur cette idée, ça serait au niveau soit du pectoral soit de l’aine, tu en penses quoi ?

Et pour une fois il n’y a aucun sous-entendu lubrique dans ma question ou en tout cas aucun que je ne provoque volontairement. J’espère qu’il cachera les yeux de la petite fille lors du tatouage, l’innocence est précieuse, et je doute que voir son « père » enfoncer une aiguille dans la peau d’un client soit des plus enfantins…


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Dhan Chaffinch
Dhan Chaffinch
Oldie - experimented wizard ⚔
» parchemins postés : 347
» miroir du riséd : Rahul Kohli
» crédits : Fiona
» multinick : Rose Coldb(itch)ridge
SORCIER SALARIE
» âge : 31 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : La paperasse, la logistique, l'organisation de la vie institutionnelle de l'université... Tout un programme !
» profession : Secrétaire de l'institut
» nature du sang : sang-mêlé
» gallions sous la cape : 324

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Jeu 20 Déc 2018 - 15:08 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Under your skin

Cael & Dhan



Un fin sourire amusé s’était étiré sur le visage fatigué de Dhan alors que Caël lui crachait sa vexation comme un petit pou plein d’orgueil. Un petit pou, oui, tout à fait, il aimait beaucoup l’image, et de voir la tête de Caël surmonté d’antennes avec un gros tronc bombé et une multitude de pattes frétillant nerveusement était étrangement plaisant. Il chassa cependant l’image en même temps que les propositions outrageuses du Muller d’un revers de la main, alors que celui-ci surenchérissait de plus belle, ramenant même Niamh Walsh dans la conversation. Il haussa un petit peu le sourcil, juste assez pour mettre en garde le Wright qu’il s’engageait sur un terrain accidenté : Si la relation qu’il avait eu avec Niamh était on ne peut plus officiel, il n’aimait pas forcément en parler, surtout avec des quasis inconnus. Il ne connaissait pas la relation que la danseuse entretenait avec le Muller, bien que les propos de ce dernier l’enjoignait plutôt à croire qu’elle était des plus cordiales.

- Hmmm hmmmm, Tu m’en diras tant.

Evidemment que Niamh pouvait le taquiner, elle, c’était l’une de ses meilleures amies, une de ses confidentes, presque un membre de sa famille. Bon, pas une sœur, parce que ça serait un peu glauque, dit comme ça, mais leur relation était plus profonde que celle qui pouvait lier d’ordinaire deux ex partenaires. Elle avait été l’une de ses premières relations sérieuses, une des premières personnes qu’il avait sincèrement aimé en dehors de sa famille. Elle lui avait brisé le cœur, mais il en était ressorti grandi, plus adulte, et il avait compris, plus tard, pourquoi elle avait fait ça. Compris et pardonné, le reste, cela ne concernait qu’eux. Heureusement, ça, il n’avait pas eu à le dire, alerté par les couinements plaintifs d’Héma dans l’arrière-boutique. Il avait espéré que l’intervention d’Héma calme l’interrogatoire frénétique du Muller, mais c’était peine perdu. Ce n’était plus un salon de tatouage ici, mais un commissariat ! Il roula des yeux devant les questions et a priori de Cael qui, définitivement, était du même acabit que le moindre Wright de base : La langue bien pendue, les mots coulant de cette dernière plus vite qu’ils ne s’organisaient dans son cerveau. Comment pouvait-il décemment dire des choses pareilles sans prendre le risque de se prendre une gifle ou un sortilège dans la tronche ? D’abord, De par son âge, évidemment qu’elle ne pouvait pas être de Niamh, ils s’étaient séparés plus d’un an avant la conception hypothétique de la petite. Ensuite, de quoi se mêlait-il ? Avait-on besoin d’être marié pour avoir des enfants ? L’adoption, tout ça, ce n’était pas envisageable ? D’autant que physiquement, Hema et lui n’avaient pas énormément de points communs. Il allait répondre acerbement au Muller, mais la petite fille au regard pétillant se redressa bien droite sur ses genoux, pour mieux lui couper l’herbe sous le pied :

- Moi c’est Hémanti, mais si tu es gentil, tu peux m’appeler Héma. Et mon papa il m’a trouvé dans une grotte de Yéti quand j’étais toute petite. Du coup les bébés yétis, ça a pas de poils, comme les vrais bébés, alors on attend que je sois grande pour voir si je suis un yéti et si je dois tous vous manger ou pas.

La petite avait sorti son histoire avec une telle décontraction que Dhan se mordit les lèvres pour ne pas rire. Malgré son jeune âge, la petite fille avait une conscience aigüe des choses, et notamment sur l’étrangeté de la situation. Elle avait déjà la langue bien pendue, et une répartie qui laissait parfois son père adoptif sans voix. En l’occurrence, c’était plutôt Caël qui semblait s’être fait couper le sifflet. Il en profita pour répondre à son autre question.

- Tout est possible, il suffit d’avoir une idée de base et de la travailler… Pour ce qui est de l’emplacement, c’est à ta préférence. Il faut savoir que le lieu précis où je tatoue est le lieu d’ancrage de la magie, par conséquent c’est là où le tatouage restera, par défaut, mais tu pourrais le guider un peu partout sur ton corps, si tu le souhaites. Attention cependant, cela peut un peu démanger au début, quand on a pas l’habitude… Héma, mon chat, tu me dessines un oiseau, et on propose à Cael de choisir ?

La petite opina du chef, attrapant un coussin pour s’asseoir sur le sol, attrapant un crayon et une feuille pour se mettre à griffonner avec application. Dhan de son coté tendit un calepin à Cael pour qu’il puisse lui aussi faire un dessin de son futur projet.

- Show me yours, I’ll show you mine.

Made by Neon Demon



May you know the meaning of the word "happiness"
May you always lead from the beating in your chest
May you be treated like an esteemed guest
May you get to rest, may you catch your breath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Sam 5 Jan 2019 - 12:54 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Dhan semblait beaucoup moins coincé que la dernière fois, à croire qu’il avait quitté son strict costume de secrétaire pour endosser la tenue bien plus décontractée du tatoueur, et en soi je préférais cet esprit-là, même si j’en étais un peu désarçonné et mn ego en était plus facilement touché. Il savait se montrer piquant quand il le voulait, je comprenais enfin ce que lui avait trouvé Niamh, elle-même si piquante et acidulée… Mais d’ailleurs, je remarquais bien assez vite qu’il fallait éviter de parler du sujet de Niamh, son sourcil arqué en était le signe évident. En même temps quelle idée de parler à un homme de son ex ? Ce n’est pas parce que je n’avais aucune pudeur concernant mes anciennes relations qu’elles soient d’une nuit ou plus longues que les autres étaient comme moi, bien au contraire.  D’ailleurs Dhan n’en renchérit pas à ce sujet, bien au contraire, il mit u nterme à la conversation sur ce point. Nouveau point à retenir : ne jamais titiller Dhan, ni sur son corps, ni sur le sexe mutuel ni sur Niamh. Il avait beau avoir revêtu la tenue du mec décontracté, il ne pouvait chasser son naturel, je le retrouvais bien là. Et puis de toute manière je ne me voyais pas trop discuter de Niamh avec lui, non pas que ça me mette mal à l’aise, mais je ne voulais pas qu’il pense à de mauvaises choses les concernant. Ce que je voulais éviter à tout prix c’est que l’on puisse penser que je voulais quelque chose avec Niamh, mais à force de tout faire pour que l’on ne pense pas de telles choses, j’allais me vendre c’était sûr, après tout Sasha n’avait pas dupe, il avait vite deviné qu’en la mettant sur la No kiss list, je l’avais tout particulièrement dans mon viseur, et mes maigres gémissements pour m’en défendre n’avaient pas dû beaucoup m’aider bien au contraire. Alors il ne faudrait pas qu’un autre pense la même chose, et au final ne pas en parler était le plus simple, sinon je ne pouvais que m’emmêler les pinceaux. Mais après tout, quoi de plus normal que d’apprécier Niamh après les aventures que nous avions vécues ensemble ? C’était naturel non ? Ca ne voulait rien dire de plus, n’est-ce pas ?

Mais ma réflexion avait été interrompue par l’arrivée d’une petite fille. Je ne pus m’empêcher de poser des questions, ce qui braqua peut-être un peu Dhan, et pourtant, ce n’est pas lui qui répondit mas la petite fille elle-même. Hémanti, un beau prénom … Ses yeux me troublaient réellement, comme ne pas y voir quelque chose de familier, comme si je les connaissais depuis toujours, depuis mon enfance, pourtant ce n’était pas possible, je ne la voyais que pour la première fois. Dhan l’a trouvé dans une grotte de yéti ? Voyez vous ça, c’est original, et je ne peux m’empêcher de rire à cette image, de bon cœur. Les enfants m’ont toujours attendri, pour une raison que j’ignorais.

Alors je vais me méfier ! Car si tu es un yéti tu vas peut-être vouloir me manger non ? Je te préviens, je ne suis pas bon à manger, mais si tu veux j’ai ça à la place.

Et je sors de la poche de ma veste un paquet de gnomes au poivre, j’ai toujours un peu de sucre sur moi si j’ai un coup de mou, alors je le donne généreusement à la petite fille, même si mon regard demande l’accord du père. Dhan, papa, on aura tout vu. Il ne répond pas à mes questions néanmoins, et je ne sais pas quoi répondre. Pourtant, elle a bien dit qu’elle avait été trouvé, ça veut dire qu’elle n’est peut-être pas sa fille biologique ? Ca expliquerait que je connaisse son regard, je connais peut-être les parents de la gamine, peut-être des sorciers trop jeunes pour assumer et qui ont préféré confier leur fille à un homme responsable come Dhan. Je ne voyais pas d’autres solutions mais je ne me voyais demander quelque chose d’aussi direct devant la petite fille, elle est bien trop innocente pour qu’on lui vole sa naïveté aussi vite.  Dhan lui, répondit sur la tatouage, professionnel jusqu’au bout de l’aiguille à tatouer.

J’aime bien l’idée du tatouage qui peut bouger sur ma peau, et ça devrait aller je ne suis pas trop chatouilleux. Peut-être vaut-il mieux le faire à un endroit facile d’accès pour toi non ? J’hésite entre le biceps et au-dessus de l’aine, c’est quoi le mieux selon toi ? Le plus facile à tatouer ?

Je regarde le calepin avec étonnement. Il attend vraiment de moi que je dessine ? Il n’a pas peur le bougre, je suis un piètre dessinateur, ça se saurait sinon. Je comptais sur son talent artistique à lui. Je saisis néanmoins le calepin et le crayon de bois et dessine comme je peux une corneille toute noire.

Quelque chose dans ce genre-là c’est possible ?  On dit que la corneille symbolise la magie mais aussi la transformation intérieure… Avec un léger reflet bleu métallique ?

Illustration:
 


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Dhan Chaffinch
Dhan Chaffinch
Oldie - experimented wizard ⚔
» parchemins postés : 347
» miroir du riséd : Rahul Kohli
» crédits : Fiona
» multinick : Rose Coldb(itch)ridge
SORCIER SALARIE
» âge : 31 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : La paperasse, la logistique, l'organisation de la vie institutionnelle de l'université... Tout un programme !
» profession : Secrétaire de l'institut
» nature du sang : sang-mêlé
» gallions sous la cape : 324

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Dim 13 Jan 2019 - 9:04 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Under your skin

Cael & Dhan



Le comportement de Dhan se modifiait toujours sensiblement quand Héma faisait interruption dans une pièce. Il se faisait moins protocolaire, mais sec et plus … Chaleureux. Il fallait dire qu’il était difficile de se montrer froid et distant en face de la petite fille de tout juste trois ans, qui vous fixait de ses prunelles aussi bleus que celles de son père étaient noires. Avec ses longues boucles brunes, son petit nez pointu, elle avait déjà l’air d’une petite adulte, une jolie demoiselle à la langue déjà bien pendue et aux idées parfois très arrêtées. Sa lubie pour les yétis datait de quelques mois déjà. Dhan la laissait faire, plus attendri qu’inquiet par cette création de son imagination. Lui-même se souvenait des mondes qu’il s’inventait, enfant, et quelques fantasmes de créatures magiques ne lui paraissaient pas bien dommageables, alors qu’Hema réagissait aux réponses de Cael avec un aplomb surprenant.

- Je sais pas encore si je suis un yéti, je saurais quand je serais grande, alors pour l’instant je préfère manger du jambon et des boulettes de viande au curry. Je sais pas si tu es bon à manger, mais comme tu es grand, il faudrait te découper en plein de morceaux et te faire cuire dans un grand chaudron pour pouvoir te manger. Ma tatie elle me menace de faire ça quand je suis pas sage, mais j’y crois pas trop, en fait. C’est quoi comme bonbons ?

Elle leva la tête vers son père, l’air inquisiteur. Elle n’était pas du genre aventureuse quand il s’agissait de la nourriture, bien que son œil s’était allumé de curiosité.
- Ce sont des gnomes au poivre, Trésor.
- C’est quoi les gnomopoir ?
- Des gnomes au poivre.

La petite parut horrifiée :

- Mais ça se mange pas les gnomes, c’est gentil ! Mercy elle m’en a montré dans le parc, on dirait des petits enfants mais avec des têtes patates, comme ça !

Elle gonfla ses joues et se mit à loucher, penchant la tête sur le coté en agitant les bras. Dhan se mordait les lèvres pour ne pas rire, reprenant son air de père concerné et attentif alors qu’elle reprenait bruyamment sa respiration.

- Puis après Axis il courait après les gnomes et il essayait de leur mordre les fesses et ils couraient en secouant les bras et en poussant des bruits marrants. Axis, c’est le chien de Mercy, mais c’est un peu le mien aussi, mais faut pas lui dire sinon elle souffle et elle dit des mots que papa veut pas qu’elle dise pour pas que je les entende même si je les ai déjà entendu quand on est à la maison. Mercy c’est colocratère de Papa. Ça veut dire qu’on habite tous ensemble mais ils sont pas amoureux, ils dorment pas dans le même lit et ils se font pas des bisous. Pourtant elle est très belle.  J’aime bien les gens qui sont beaux, souvent ils sont gentils aussi. J’en connais plein.

Dhan secoua la tête. Bon, pour ça, il allait devoir les apprendre que les relations humaines étaient un peu plus complexes que cela, mais enfin, si cela lui plaisait de croire ça pour l’instant. Il laissa la petite fille jouer avec les bonbons plus comme des jouets que de la véritable nourriture, se concentrant à nouveau sur Cael qui lui tendait son dessin. L’homme semblait décontenancé qu’on le mette à contribution – pauvre chaton ! – mais c’était ainsi que Dhan le tatoueur travaillait : il avait besoin de savoir ce que le client s’imaginait pour pouvoir le modifier à sa sauce, y rajouter sa patte, son style. Il ne fait aucun commentaire sur la qualité – honnêtement, assez moyenne- du gribouillage de Cael, se contentant de répondre à ses questions.

- Les deux me conviennent, c’est ton corps, pas le mien. La peau du biceps est plus fine, tu as peu de gras, cela signifie que cela risque d’être plus douloureux que sur l’aine où il y a un peu moins de terminaisons nerveuses.  Sur l’aine, il faudra te raser, j’imagine, mais ce n’est pas ce qui est le plus gênant non plus. Un instant.

Il se pencha sur son propre calepin, ôta quelques traits d’un coup de gomme, pour reprendre sa propre esquisse. Il s’inspirait des propos de Cael et de son dessin maladroit, pour lui présenter une corneille aux traits fins, à l’œil vif et malicieux. De son crayon à papier, il tapota sur son bec et cette dernière s’anima, croassant muettement avec de se mettre à battre des ailes, prête pour l’envol.

- Ce genre de création nécessite 3 heures d’encrage, et une bonne heure de magie derrière pour l’animer. En général, la moitié du prix est payée lors de la prise de rendez vous et l’appoint post tatouage. Cela peut être fait par moi, mais mes autres collègues sont tout à fait à même de le réaliser aussi, une fois le calque produit.

Héma leva le nez de ses gnomes en sucre pour jeter un coup d’œil au dessin, hochant la tête d’un air appréciateur avant de se tourner vers Cael.

- Il t’irait très bien, oui oui.

Made by Neon Demon



May you know the meaning of the word "happiness"
May you always lead from the beating in your chest
May you be treated like an esteemed guest
May you get to rest, may you catch your breath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Ven 18 Jan 2019 - 10:49 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Dhan semblait avoir changé depuis que la petite était dans la pièce, il se montrait moins pompeux, et j’appréciais cette facette-là du bonhomme, il était bien plus sympa que lorsqu’il m’avait gentiment dégagé cet été. Comme quoi, on tenait peut-être la solution contre les caractères un peu bourrus et rugueux. Mais le regard de cette petite fille me troublait véritablement, plus je la regardais, et plus j’avais l’impression de la connaître. Vous savez, un peu comme ces sensations de déjà-vu, sauf que là c’est comme si je voyais un proche bien plus jeune, et pourtant je ne connaissais personne qui ait pu prendre un potion de ratatinage à ma connaissance. Non ça devait sûrement être une coïncidence ou mon esprit qui me jouait de stours. En tout, la jeune fille avait beaucoup d’humour, ça c’est sûr, imaginer venir d’une famille de yétis n’est pas commun. Je rigolais de bon cœur, imaginant aisément la petite fille bébé dans les bras d’un yéti, même si je doute qu’elle ne voit en eux autre chose qu’un bon gros nounours. Je lui aurai bien montré le mien d’ours mais je risquerai de lui faire peur et j’ignore si mon dossier scolaire stipule que je suis un animagus, je ne voudrais pas me vendre devant Dhan s’il l’ignore. Je continuais à écouter la petite fille me raconter qu’elle ne savait pas encore si elle était un yéti ou non. Bon par contre je grimaçais légèrement au passage où elle songeait me couper en morceaux pour me faire cuire dans un chaudron. Je lui tends quand même les bonbons. Quelle imagination elle a cette petite c’est dingue, ses parents doivent être particulièrement créatifs … ou fous, au choix, ça pourrait expliquer que ce soit Dhan qui s’occupe d’elle si ses parents sont au niveau psychiatrie de Ste-Mangouste. Elle semblait ne plus vouloir s’arrêter de parler, atterrée que l’on puisse manger des gnomes.

Ne t’inquiète pas Héma, là ce sont des bonbons, on ne mange pas vraiment de gnomes, il paraît que ça un goût de terre, particulièrement dégoutant. Même les yétis n’en mangent pas, et tu peux me croire, j’ai plein d’amis yétis ! Mais si tu ne veux pas les manger, tu peux jouer avec eux, regarde.

Je sors ma baguette et lance un minuscule sortilège sur les bonbons pour qu’ils se mettent à danser comme des petits pantins en forme de gnome. Je ne sais pas d’où me vient cet attrait pour les enfants, mais je ne sais pas, j’aime bien. C’est la première fois que je le constate pourtant, peut-être que je compense avec le fait d’avoir eu un père très distant… Je l’ignore totalement. Colocratère, ha les enfants, vraiment trop mignons. Elle me fait vraiment rire cette petite, une petite tornade apparemment.

Bon Dhan, la prochaine fois que j’ai une question à poser je viendrais voir la petite Héma, elle a l’air d’en savoir des choses. J’espère que tu m’aimes bien alors Héma.

Je lui glisse un clin d’œil, de ce genre de clin d’œil qu’un oncle adresse à sa nièce, même si elle n’est pas de ma famille bien sûr. Je me concentre sur le calepin que me donne Dhan, je vais devoir dessiner, et on peut dire que ce n’est pas vraiment ma spécialité, non, moi je suis plus doué avec ma baguette ou avec un balai, pas avec un crayon de bois. Je fis de mon mieux, conscient de la faible qualité de ce que j’avais produit.

On va partir sur l’aine alors, pas la peine de souffrir inutilement. T’inquiète, je suis toujours rasé à ce niveau-là, comme on dit « Auror, toujours prêt ! ». Et puis je savais que j’allais te voir, alors je me suis fait une petite beauté, au cas où.

Le clin que je lui ai adressé était quant à lui coquin. Je suis incorrigible et je le sais. Le dessin que venait de réaliser Dhan me plaisait plutôt bien et j’approuvais d’un signe de la tête.

Je préfère que ce soit toi, je te connais au moins. Enfin, si je peux te faire confiance… J’ai ce qu’il faut sur moi, ça me coûterait combien ?


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Dhan Chaffinch
Dhan Chaffinch
Oldie - experimented wizard ⚔
» parchemins postés : 347
» miroir du riséd : Rahul Kohli
» crédits : Fiona
» multinick : Rose Coldb(itch)ridge
SORCIER SALARIE
» âge : 31 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : La paperasse, la logistique, l'organisation de la vie institutionnelle de l'université... Tout un programme !
» profession : Secrétaire de l'institut
» nature du sang : sang-mêlé
» gallions sous la cape : 324

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Mar 5 Fév 2019 - 7:37 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Under your skin

Cael & Dhan

Face à Caël, Héma ouvrait une bouche béante, les yeux comme deux soucoupes. Elle buvait les paroles de Cael comme s’il était Merlin en personne, elle en oubliait même de se tortiller et de gesticuler comme elle le faisait d’ordinaire. Elle manqua de se décrocher la mâchoire quand elle vit les sucreries s’agiter sous ses yeux dans une danse effrénée, battant des mains comme le font les enfants de son âge. Elle observa les bonbons s’agiter un moment, émerveillée, avant de lancer à Cael un regard dur. Mais, vraiment, dur, ce genre de regard sérieux qui ne colle absolument pas au visage d’un enfant.

- Sauf qu’on ne joue pas avec la nourriture, Cael, il y a des enfants qui meurent de faim.

D’une main implacable pour un enfant si jeune, elle écrasa un petit gnome dans une « pouic » un peu pitoyable, avant de l’enfourner dans sa bouche et de le mâcher rageusement. Sa grand-mère lui avait parlé des petits indiens, moldus comme sorciers, qui avaient bien du mal à se remplir l’estomac, alors même si les petits gnomes l’amusaient, il fallait touuuut manger, point barre. Dhan roula des yeux, une habitude que sa fille n’avait pas remarqué, encore, alors qu’elle répondait au Wright en haussant les épaules.

- Je dirais que tu es beau, mais tu le seras encore plus avec ton ta-ouage. Et ça va, j’t’aime bien.

Sur ses conclusions, Héma se concentra sur les autres gnomes au poivre qui essayaient de s’enfuir de la table après l’assassinat de l’un des leurs, fixant les bonbons comme un chaton face à un mulot, et Dhan releva les yeux vers Cael et ses remarques… Caeliennes. Il ne voyait pas de véritables adjectifs qui colleraient fidèlement au comportement du jeune homme, ou alors, il y en avait trop, et n’étant un homme que de peu de mots, qu’il gardait en plus le plus souvent pour lui, il se contenta de le fixer de cette air de jugement mi amusé, mi- dépité qui le caractérisait si bien.

- Hmmmm. Ta pilosité ne me regarde pas, vraiment. Quand à me faire confiance… Ma foi, il n’y a que toi qui peux le décider… Si c’est le cas, cela va te couter 110 gallions, onze mornilles et neuf noises. C’est une certaine somme, mais cela comporte le sortilège également qui va fixer le tatouage sur la peau. Il sera de 68 gallions et douze mornilles sans magie, façon moldu. Mais je crois savoir ce que tu vas choisir… Suis moi, je te prie. Héma, mon chat, tu vas t’installer dans le bureau ? J’ai besoin d’être tout seul pour m’occuper de Cael.

Les bajoues gonflées de gnomes au poivre, la gamine hocha la tête, les yeux plissés, une grimace sur les lèvres. Elle sauta sur ses pieds pour s’accrocher à la jambe de son père, marmonnant d’un air contrarié :

- Chai manché tous les chnogmes… Ben trop c’est pas bon, çapik … chapik çapik …

- Il y a de l’eau sur la table, j’irai te servir un verre pendant que Cael se prépare…

Il caressa la tête de la petite fille, avant d’indiquer au Wright le chemin à suivre jusqu’à l’une des salles d’encrage. Les lieux étaient plutôt sobres, le style scandinave se prolongeant au dela de l’accueil. La salle dédiée à Dhan était à son image, d’une propreté et d’un ordre sans compromis, mais également richement décorée de ses créations sur les murs, et on y percevait des effluves d’épices et d’orange. Une fois Héma installée dans la pièce d’à coté, Dhan se lava les mains, avant de toquer à la porte de la pièce où se trouvait Caël.

- J’entre, Et, avant de le faire, je te rappelle que je n’ai pas besoin que tu quittes ton sous vêtement pour procéder à l’encrage, merci …

Cela dit, il avait déjà vu Mercy quasiment nue plus d’une fois. Alex… également, tiens, elle s’était déjà retrouvée chez lui en toute, toute petite tenue. Au final, il n’y avait bien que le mâle du trio infernal qu’il n’avait pas vu en tenue d’Adam. Pas qu’il soit pressé que cela soit le cas, d’ailleurs. Le calque du dessin à la main, il laissa Cael s’installer sur la table, se frottant ensuite les paumes l’une contre l’autre pour se réchauffer la peau. Il avait horreur d’être touché avec des mains froides, alors il essayait de faire de même…

- C’est parti … Par contre, j’étais très sérieux tout à l’heure. Si tu parles trop, je te bloque la langue. J’ai besoin de calme pour faire quelque chose de beau…

Made by Neon Demon


Spoiler:
 



May you know the meaning of the word "happiness"
May you always lead from the beating in your chest
May you be treated like an esteemed guest
May you get to rest, may you catch your breath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caël Muller
Caël Muller
wild bear free heart
» parchemins postés : 1197
» miroir du riséd : Dominic Sherwood
» crédits : .
» multinick : La vieille chouette Evan & le québécois en sucre Hyahya
FORCES PUBLIQUES
» âge : 27 ans
» situation : Célibataire
» options obligatoires & facultatives : Options obligatoires
DCFM
Sortilèges
Métamorphose
Options facultatives
Sport (Vol)
» particularité : Animagus
» nature du sang : sang-pur
» gallions sous la cape : 2141

━ carte d'identité magique
clubs ★ notes ★ relations ★ informations:
DATE: Hier à 12:39 Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Cette petite me faisait rire, elle avait des yeux ronds comme des billes quand je parlais, bon après il fallait avouer que j’y allais un peu fort, comme à mon habitude, mais comme il s’agissait d’une enfant, c’était beaucoup plus simple de la faire rire. Et forcément j’attirais rapidement son attention en faisant danser les petits gnomes au poivre. J’avais l’impression que sa mâchoire allait se décrocher. Mais brusquement, sans que je ne comprenne pourquoi son air changeait si vite, elle me regarda avec un regard dur, bien trop dur pour être celui d’un enfant. On ne joue pas avec la nourriture Et elle écrasa un des gnomes avec son petit poing avant d’enfourner la victime dans sa bouche. Je la regardais avant de poser mon regard vers Dhan, sans un mot, mais il pouvait lire mon interrogation. Les gnomes au poivre disparurent bien vite tandis que son « père » roulait des yeux. J’esquissais un sourire quand elle glissa que j’étais beau mais que je le serai encore plus avec le tatouage. Et qu’en plus elle m’aimait bien. J’adorais les enfants, c’était sûrement un de mes secrets, mais je rêvais un jour de pouvoir fonder une famille, et j’étais presque sûr que j’allais être un de ces papas gâteaux avec ses enfants. J’avais tellement souffert de l’absence de tout amour paternel que je voulais corriger ça plus tard. Je n’étais pas encore prêt d’être père, mais il me tardait de pouvoir m’occuper d’un petit être. Dhan avait cette chance, même si cet enfant n’était pas de son sang. Je pourrais être jaloux mais je préférais reconnaître une facette chez lui que je ne connaissais pas encore.

Et bien moi aussi je t’aime bien petite demoiselle. Si j’avais su que ton père cachait une princesse dans son château de tatouages, je serai venu avant te dire bonjour !

Je la laissais retourner au massacre des gnomes au poivre tandis que Dhan rebondissait à mes remarques toujours aussi décapantes. Je devais être usant à vivre au quotidien je pense mais c’était mon caractère, au final j’étais peut-être comme un gnome au poivre justement, mettant des épices dans la vie des autres. Même si je préférerais éviter qu’on ne m’écrase comme Hema l’avait fait quelques minutes auparavant.

Si Niamh te fait confiance, je pense que je peux aussi. Et concernant l’argent … (Je sors une bourse pleine) ça devrait faire le compte. Je n’aime pas trop remettre les choses au lendemain, donc autant faire ça tout de suite non ? Et comme tu t’en doutes je vais choisir la version magique, le serpent m’avait vraiment intrigué la dernière fois…

La petite fille, les joues pleines de gnomes au poivre, larmes aux yeux et grimace sur les lèvres, semblait comprendre que le poivre pouvait piquer. Elle me faisait vraiment rire. Je me levais pour suivre Dhan dans le salon d’encrage. Les lieux étaient sobres, et j’appréciais une telle simplicité, l’art ici devait s’exprimer sur la peau, et non pas sur les murs. Je me déshabillais tandis que Dhan s’occupait de sa fille. Un moment, j’hésitais à me mettre intégralement nu, mais je n’étais pas « en forme », alors autant garder le boxer pour le moment. Oui, pour le moment.

Vas-y entre, je suis décent.

J’étais debout en boxer quand il entrait, et j’avoue que je gonflais un peu le torse, faisant le fier tout en m’exhibant. J’étais fier de mon corps, fruit d’un travail sans relâche, et j’avais bien senti cet été qu’il n’avait pas été totalement insensible à mes petites phrases de drague outrageantes. Je m’installais sur la table tandis que Dhan se chauffait les mains. Malgré son avertissement, je ne pouvais m’en empêcher…

Oh ça va Dhan, tu vas pas me dire que je te déconcentre, j’ai encore mon boxer pour l’instant en plus ! Mais tu as raison de réchauffer tes mains, je n’aime pas trop qu’on me touche avec les doigts froids, surtout sur une zone aussi sensible. Et si tu veux glisser tes doigts un peu plus bas te gêne pas, tu seras bien accueilli (clin d’œil coquin), tu verras tu seras pas déç…

Je ne pouvais plus parler ! Ma langue était bloquée à mon palais, je ne l’avais même pas vu sortir sa baguette. J’essayais de me débattre quelques secondes avant de renoncer. J’étais condamné au silence pendant tout le reste de la séance … Je m’installais donc au mieux tandis que l’aiguille commençait le travail…

[…]

Le travail avait été long, et je dois avouer que même si je ne suis pas des plus douillés, j’avais eu du mal à tenir à la fin de la séance, j’aurai bien eu besoin d’un verre ou deux de whisky pur feu pour supporter la douleur. Le placement du sort causait des chatouillis, c’était étrange mais agréable. J’attendais qu’il me débloque la langue, ce qu’il fit enfin.

Alors, tu as fini ? Je peux admirer le résultat ?

J’attendais, un brin impatient tel un enfant, qu’il me tende un miroir ou me désigne une glace pour m’admirer et qu’il m’explique comment faire bouger ces oiseaux désormais ancrés dans ma peau.


I just want to love without border. But HOW ?;
I never wanted to be a love man, but the love is a traitor, and now my heart is beating. For them. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9568-cael-muller-i-m-sexy-and-i-know-it
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël

Revenir en haut Aller en bas
 
Je mets ma peau entre tes mains - Dhan & Caël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» thialoes ∞ tu noies tes chagrins dans l’alcool ? méfie-toi, ils savent nager
» « Vous n'êtes rien que des pantins entre ses mains » † Gabriel E. de Bressac
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Myrddin Wyllt District
-