Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le contexte d'été est en place
Rejoignez la villégiature de Plodda Falls Camps par ici !


Ils sont de retour !
Venez participer aux défis fraîchement relancés !
Celui du mois de juillet vous attend dès à présent.



Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
N'hésite plus ! Les étudiants de la maison Wright n'attendent que toi ! *---*

Partagez | .
 

 [Cours d'Arithmancie #1] Les 3 nombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Gustave Medichon
♠》Newbee - petit poisson lune《♠
›› parchemins postés : 49
›› avatar : Mads Mikkelsen
›› © : -
ENSEIGNEMENT
›› âge : 53 ans
›› situation : Célibataire
›› profession : Professeur d'arithmancie
›› nature du sang : sang-pur

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: [Cours d'Arithmancie #1] Les 3 nombres   Mar 4 Juil 2017 - 21:13

Ah une salle de classe souterraine... Je n'aurais pu rêver d'un meilleur endroit! Bien que n’étant point vampire le soleil a la fâcheuse tendance à m’irriter lorsque j’y suis trop longtemps exposé. Mon regard balaya la salle… J’avais passé la matiné à la réorganiser : les vieux pupitres avaient été changés, sur les chaises de petits coussins avaient été posés et de grands rideaux rouge et noir cachaient à présent la pierre nue de la salle. Je hochais la tête, c’était parfait.

Je posais alors péniblement la pile de miroir rond que j’avais été chercher. A présent que tous les élèves étaient installés et que le matériel était fin prêt, le cours pouvait débuter…
Je regardais mes étudiants… Si je voyais dans les yeux de certains une lueur d’intérêt briller la plupart ne devaient sans nul doute penser qu’à digérer leur déjeuner… Affligeant! Mais j’étais leur professeur et c’était à moi de les motiver! Je pris une grande inspiration et dis d’une voix forte:
Bonjour à tous je m’appelle Gustave Medichon et je suis la pour vous montrer que l’Arithmancie n’est pas une discipline contraignante et ennuyante mais qu’elle est avant tout excitante et trépidante!  Je fis une pause et pris la pose en levant le poing en un glorieux signe de victoire. Là normalement j’avais capté toute l’attention de la salle.
En effet, poursuivis-je, il fut un temps où les l’Arithmanciens estimaient qu’ils devaient tout faire à la main dans la plus fastidieuse des traditions. Mais nous ne sommes plus au siècle dernier et nous allons dans ce cours utiliser la magie “moderne” afin de nous simplifier la tâche! ça ne veut pas dire que vous n’aurez rien à calculer, rassurez-vous, mais je ne veux pas vous imposer de tâches répétitives et ennuyantes. Aussi il vous sera généralement demandé d’appliquer la théorie au moins une fois avant de vous aider des outils que je mettrai à votre disposition! Bien, commençons!

D’un coup de baguette une craie s’envola de mon pupitre pour aller vers le tableau noir et y écrire "Introduction".

De part ma longue expérience dans ce domaine je peux vous assurer que rien en son sein n’est certitude car l’Arithmancie touche à tout ce qui est amené à évoluer, à tout ce qui est soumis au changement. Retenez bien ceci: il existe très peu de chose dont l'immuabilité n’a pas encore été prouvée. A l’image de l’eau qui creuse la roche, à l’image de la montagne qui lentement se transforme en colline, le temps se charge de façonner les choses à son bon vouloir et il serait bien vain de vouloir l’arrêter.

De manière générale, l’Arithmancie ainsi toute autre mancie basée sur les mathématiques communes cherche à expliquer les changements qui s’opèrent dans notre monde. Dans le cadre de l’Arithmancie, nous essayons de prédire les tendances majeures d’un individu à partir de son nom.


Un autre mouvement de baguette et le tableau affichait désormais :"L'Alphabet de Tripoli".

Bien que, pour la plupart, vous savez déjà de quoi il s'agit je vais tout de même faire un petit rappel sur ce qui constitue la base de l'Arithmancie! Ce alphabet été conçu en 1350 par l'Arithmancien Septimus Tripoli près de 2000 ans après la découverte de Pythagore des nombres divinatoires. Aujourd'hui encore personne n'a trouvé d'autres moyens pour transformer les chiffres en lettres sur le plan divinatoire et ce tableau est approuvé par tous les Arithmanciens:

Pour transformer un nom en nombre il convient de substituer chaque lettre à son nombre correspondant dans l'Alphabet de Tripoli puis d’additionner la suite nombre obtenue. Si le nombre résultant de cette addition est supérieur à 9 il convient alors de séparer le dit nombre en deux et de les additionner. Il convient de répéter cette étape jusqu’à obtenir un nombre inférieur ou égale à 9.

Un petit exemple à l’aide du calcul du nombre d’expression et de ce bon vieux Septimus Tripoli:
S E P T I M U S
1+5+7+2+9+4+3+1 = 32 -> ( 3 + 2 = 5)

T R I P O L I
2+9+9+7+6+3+9 = 45 -> ( 4 + 5 = 9)

5 + 9 = 14 -> (1 + 4 = 5) Le Nombre d'Expression de Septimus Tripoli est donc le 5.

Nous allons maintenant apprendre à interpréter ce résultat!

Un nouveau revers de baguette et le tableau affichait désormais "Les neufs nombres et leur signification". La lumière se fit plus sombre et lorsque que la pièce fut plongée dans la pénombre, une pluie de flammes jaunes et vertes jaillit du tableau noir et vint former à côté de moi le chiffre 1.

Ah le chiffre 1… Murmurais-je d’une voix mystérieuse (j’adorais ces effets mélodramatiques!)… Il s’agit du nombre de l’individualité, des loups solitaires. Ceux qui sont sous le signe du chiffre premier sont souvent des chefs ou des inventeurs. Ils sont concentrés et déterminés à arriver à leurs fins! Ils ont aussi du mal à rejoindre une équipe ou de suivre une hiérarchie. On a plus tendance à les voire au sommet de ladite hiérarchie.

Mouvement théâtrale vers la gauche, ou un rideau se relève, les flammes viennent illuminer la parois mise à nu révélant ainsi un grand 2 gravé à même le mur.

Le chiffre 2 représente l’interaction, la communication entre les deux parties, la coopération et l’équilibre. Les 2 débordent d'imagination et de créativité. Ce sont de bonnes natures. La paix, l'harmonie, l'engagement, la loyauté et la justice les caractérisent souvent. Mais le 2 implique aussi l'idée de conflit, de forces opposées, d'aspects contradictoires d'une même réalité : le jour et la nuit, le Bien et le Mal. Les 2 sont parfois repliés sur eux-mêmes, lunatiques, timides et indécis.

Pour le troisième chiffre je sortais de ma poche une carte représentant la trinité. La levant bien haut afin que tous puisse l’admirer, je continuais alors de m’adresser à l’assemblée:

Le chiffre 3 est le symbole de la complétude, la notion de “tout”, la sainte trinité. Les pythagoriciens considéraient le 3 comme le premier nombre "complet", car lorsqu'on aligne trois pavés sur un chemin, il y a un début, un milieu et une fin. Il représente d’autres symboles très fort tels que l’âme, le corps et l’esprit ou encore le passé, le présent et l’avenir. Le 3 implique talent et énergie ; il indique une nature artistique, pleine d'humour et de grâce en société. Les 3 ont souvent de la chance, de l'aisance (tant dans les manières que dans les finances) et du succès. Mais ils peuvent aussi s'éparpiller, s'irriter sans raison ou se montrer superficiels.

Enchaînant à présent sur le 4ème, je joingnais mes deux mains en signe de sagesse avant de continuer:

A l'image d'une table solidement plantée sur ses quatre pieds, ce chiffre est celui de la stabilité et de la fermeté. Les 4 aiment travailler dur. Il sont pragmatiques, fiables et ont la tête sur les épaules. Aux accès de folie, ils préfèrent la logique et la raison. Ce sont d'excellents organisateurs, qui mènent toujours leur projet à bien. Comme le cycle des 4 saisons, ils sont plutôt prévisibles. Il leur arrive d'être bornés, susceptibles et sujets à des éclats de colère. Il est à noter que les 4 sont lié aux 2 dans le sens que les possibilités de conflits chez les 2 sont multipliées par deux pour les 4.

Pour introduire le prochain nombre, je sortis un paquet de cartes de ma poche. D’un coup de baguette, un château se dressa. D’un  revers de main, il fut balayé, les cartes s'envolant aux quatre coins de la pièce. Je laissais passer quelques secondes avant de poursuivre:

Le 5 est le nombre de l'instabilité et du déséquilibre, indicateur de changement et d'incertitude. Les 5 sont attirés par une foule de choses différentes, mais ne s'engagent jamais vraiment dans l’une d’elle. Ce sont des énergiques, des aventuriers qui n'ont pas peur de prendre des risques. Ils aiment voyager et faire de nouvelles rencontres, mais ne restent en général pas très longtemps au même endroit. Les 5 sont parfois vaniteux, irresponsable, emportés et impatients.

Pour le numéro 6, je rappelais les flammes qui étaient resté contre le mur de la salle et leur fit faire un grand cercle parfait. Une autre flexion de poignet et c’était les cartes qui s’envolaient pour venir serpenter autour de l’anneau de feu et tracer le symbole de l’infini. Une fois ceci fait, je repris:

Le 6 représente l'harmonie, l'amitié et la vie de famille. Les 6 sont fidèles, fiables et aimants. Ils s'adaptent facilement. Ils sont doués pour l'enseignement et les arts en général, mais n'ont pas toujours du succès dans les affaires. Ils se laissent parfois aller au ragot ou à la complaisance. Les pythagoriciens considéraient le 6 comme le nombre parfait car il est divisible par 2 et par 3 ; il est aussi égal à la somme et au produit des trois premiers nombre (1+2+3=6 et 1x2x3=6).

Aussitôt le dernier mot prononcé j’ordonnais à mes flammes de se concentrer au milieu de la pièce et un autre coup de ma baguette fit léviter 7 petites sphères autour du mini-soleil que je venais de créer. Un dernier sort achevait de ranger mes cartes dans ma poche. Mon petit système solaire étant entré en action j’entrepris mon explication:

Sensibles, compréhensifs et brillants, les 7 aiment travailler dur et relever les défis mais ils peuvent aussi se montrer pessimistes, sarcastiques et anxieux. Ils sont souvent sérieux et érudits et leur intérêt se porte sur tous les sujets mystérieux. Chez eux, l'originalité et l'imagination l'emportent sur l'appât du gain et des biens matériels. Le 7 est considéré comme un nombre mystique ou magique car on l'associe aux sept jours de la Création et aux sept corps célestes de l'astronomie antique (Le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Saturne et Jupiter).

Une fois mon explication terminée, j’entrepris de donner une nouvelle forme à mon assemblage afin qu’il ressemble à Gallion.

Ce nombre augure d'un grand succès dans les affaires, les finances ou la politique. Les 8 sont pragmatiques et fonceurs, ce sont des travailleurs acharnés. Ils sont aussi parfois jaloux, envieux, autoritaires et avides de pouvoir. Le 8 est considéré comme le nombre le plus prévisible du cycle ; il peut incarner le sommet de la réussite aussi bien que le fond de l'échec. Dès la naissance, les deux voies s'ouvrent au 8.

Enfin, pour le chiffre 9, je donnais à mes flammes et sphères la forme d’une main ouverte et tendue comme si elle attendait d’en serrer une autre.

Enfin, le 9 symbolise la complétude et la réussite portées à l'extrême. C'est en effet le nombre "complet" (3) multiplié par lui-même (3 x 3 =9). La vocation des 9 est de se consacrer aux autres, c'est pourquoi ils sont souvent enseignants, chercheurs ou militent dans des organismes humanitaires. Ils ont une volonté de fer et travaillent sans relâche ; ils sont souvent pour les autres un exemple ou une source d'inspiration. Cependant, ils peuvent se montrer arrogants et prétentieux si les choses ne marchent pas comme ils le souhaitent.

Je ramenais alors progressivement la luminosité de la pièce à son état initial. Je vérifiais que personne n’avait profité de la pénombre pour s'assoupir avant de continuer…

Bien maintenant que vous savez calculer un nombre d’expression et l'interpréter, il ne me reste plus qu'à vous expliquer ce que ce dernier est: il définit la synthèse de la motivation et de la personnalité, le tempérament d'une personne. Il nous définit de manière générale comme une sorte de résumé si l’on veut.

Si vous voulez, le nombre d’expression ne sert qu’à dresser un rapide portrait de l’individu. Si nous voulons aller plus en profondeur nous devons calculer le nombre intime et le nombre de réalisation:

Alors le nombre intime ne prend en compte que les voyelles. Il sert à trouver les aspects intérieurs d'une personne, cachés et intimes. Il représente ce que nous sommes au fond de nous. Nous pouvons considérer ce nombre comme représentant notre être.

Le nombre de réalisation, quand à lui, est l'inverse du nombre Intime. On le calcule en utilisant les consonnes au lieu des voyelles. Il symbolise l’image que nous donnons de nous, le paraître.

Il est aussi bon de rappeler que la définition de chacun des neuf nombres est sujet à interprétation et qu'il vous reviens de leur trouver le sens le plus approprié quand à l’individu que vous analysez...

Voilà! Maintenant que les mémoires sont rafraîchies à vous de jouer! Calculez donc ces trois nombres pour vous, une personne de votre entourage et d’un personnage historique très controversé! Sorcier ou Moldu peu m’importe du moment qu’il est intéressant! Si vous n’avez point envie d’effectuer ces fastidieux calculs, utilisez donc l’un de mes miroirs aux trois nombres. Il sont sur mon pupitre. Vous pouvez me rendre, si vous le souhaitez, un court résumé de vos calculs et observations à la fin du cours! N’hésitez pas à m’appeler si vous avez une question!

Citation :
Voilà à vous de jouer! Je vous invite à calculer les trois chiffres de quelques nom et de vous amusez à comparer le résultat avec ce que la personne est vraiment! Je vous invite également à poster vos impressions, votre ressenti du cours!
Je répondrai aux RP dans les quels vous solliciterez l'aide du professeur et à ceux dans les quels vous partagerez vos résultats. Si il y a un un problème avec les miroirs, je vous invite à me MP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lys Rosebury
♠》Oldie - petit têtard baveux《♠
›› pseudo : Margot.
›› parchemins postés : 115
›› connexion : 5/7 (absente les lundis et mardis)
›› avatar : alycia debnam-carey
›› © : Jugband blues
›› double-compte : Aucun
ARCHITECTURE ENCHANTEE

›› âge : 21 y.o
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 4ème année
›› nature du sang : sang-pur

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: [Cours d'Arithmancie #1] Les 3 nombres   Jeu 6 Juil 2017 - 7:07



One day, you will find yourself.


L’arithmancie était l'une des matières favorites de Lys, elle y avait trouvé de l'intérêt aux côtés de celui qu'elle considérait comme son mentor et qui était aujourd'hui son professeur. Elle suivait attentivement les paroles du professeur, comme captivée.  Sa curiosité était mise en éveil à l'idée de découvrir quels chiffres lui correspondait parce que si Lys était persuadée de l'existence du libre arbitre, cela ne signifiait pas pour autant que le déterminisme ne jouait pas son rôle. Tout à chacun était influencer par des éléments visibles, évidents et extérieurs mais aussi par une forme d'influence plus discrète, presque insoupçonnée.

Les explications du professeur étant faite, Lys récupéra un miroir, la curiosité prenant le pas sur l'envie de calculer. Elle décida de commencer avec Octavian, qui était un ami proche. Ils avaient mis du temps à se découvrir, les faux semblants de leurs familles n'ayant pas aidé mais il était aujourd'hui un ami, un confident, celui avec qui elle pouvait refaire le monde. Elle se plaisait à croire qu'elle connaissait la plus belle partie de l'âme de l'héritier de la famille Black, ce qu'il dissimulait pour agir en fils parfait. Le six, le neuf et de nouveau le six, Lys laissa un léger sourire se dessiner sur ses lèvres, deux fois le nombre six et elle ne pouvait s'empêcher de penser que ce chiffre lui allait bien. Il était fidèle et loyal, en amitié et même pour sa famille, il était sincèrement plein de qualités. En revanche concernant l'art, elle savait combien ce domaine était méprisé par les Black alors qu'importe s'il était fait pour l'art ou l'enseignement, il finirait probablement en tête d'un ministère. Enfin, peut-être qu'un jour tout basculerait, qui sait ? Et quant au chiffre neuf, O’ était un bosseur, un esprit bien fait, preuve en était qu'il était vice-président des chapeaux et binocles. Il était aussi souvent pris en exemple, montrer comme un modèle, en tout cas il savait agir comme tel quand on lui demandait. Lys posa plus proprement ses réflexions sur sa feuille, ne pouvant s'empêcher  de penser que ce portrait en trois chiffre n'était pas si éloigné de la réalité, même s'il était loin d'être complet .

Deuxième nom, Dolores Ombrage, en matière de sorcière controversée, on y était. Cinq, deux et trois, Lys posa ses yeux sur leur signification, un sourire amusé la trahissant lorsqu'elle lisait les premières lignes de la description du chiffre cinq. Déséquilibre, changement, incertitude, cela semblait bien coller à cette affreuse bonne femme. En revanche en matière d'aventure et compagnie, cela ne semblait pas être le cas, elle semblait bien ancrée dans sa bêtise et son idéologie, investie. Vaniteuse, irresponsable, emportée et impatiente semblaient être des adjectifs appropriés mais Lys soulignait sans mal son manque d'objectivité au sujet de cette femme, c'était l'image qu'elle lui renvoyait. Quant au deux, eh bien, cela ne semblait pas coller mais elle avait son idée de la justice et de la loyauté, ce qui en un sens collait sans doute. Elle ne manquait pas non plus d'imagination pour arriver à ses fins. Et le trois fit grimacer Lys, Ombrage était probablement issue de la « deuxième catégorie », se montrer irritable ou superficielle, dans son petit tailleur rose, cela semblait de mise. Cela dit, tout ces jugements n'était pas objectifs, peut-être qu'il y avait une part de ce personnage public que seuls les chiffres révélait, qui sait ? C'était étrange, concernant O’ il manquait clairement des éléments aux yeux de Lys alors que pour Ombrage, c'était comme s'il y avait trop d'informations qui ne collaient pas.

Et enfin, il ne restait plus qu'à le faire pour elle-même et pour celui-ci, elle avait décidé de le calculer elle-même. En voyant ses résultats, elle fronça les sourcils avant de vérifier avec le miroir, le huit, le un et le sept, il n'y avait là aucune erreur. Le huit comme chiffre d'expression aurait probablement coller à n'importe qui chez les Rosebury mais pas elle, si bien que ce teint était livide. Elle voulait ressembler aux membres de sa famille pour se sentir à sa place mais dans ces lignes, elle ne se retrouvait pas. Elle n'était ni autoritaire ni avide de pouvoir. Sa famille était prévisible, suivant un cycle logique avec des étapes obligatoires, des réactions envisageable à l'avance mais elle, elle avait tout brisé, elle n'avait rien fait comme elle le devait et elle en avait suffisamment souffert. Elle aurait voulu être faite pour les affaires mais elle était faite pour l'art. La seule chose qui sonnait juste dans cette description, c'était le fait que ce soit une travailleuse acharnée. Quant à savoir si elle avait choisi l'échec ou la réussite, tout dépendait du point de vue, elle avait réussi à se défaire des attentes familiales ce qui pour certains était une honte et pour d'autre une bonne chose. Elle souffla, espérant très fort que ce nombre ne lui correspondait pas vraiment, il ne correspondait ni à ses motivations, ni à sa personnalité, que ce n'était pas son résumé.
Elle passa une main anxieuse dans ses cheveux se portant alors sur son chiffre intime, le un. Elle ne pouvait hélas pas nier qu'il il y avait là une part de vraie, la hiérarchie n'était pas faite pour elle. Elle aimait suivre son propre chemin, se faire ses propres idées et en un sens, elle côtoyait souvent la solitude. Et pourtant ce chiffre ravivait en elle la douleur de ne pas savoir trouver sa place, parce que justement, elle ne pouvait pas suivre l'ordre établi.
Et quant au chiffre de réalisation, le sept, il collait totalement à l’image qu'on lui donnait, une jeune sorcière brillante et studieuse, débordante d'imagination, sensible et douce, anxieuse pour ceux qui la connaissait un peu. Ce chiffre là semblait donner la description de ce que ses amies, ses professeurs et même sa famille -avec un peu d'objectivité- aurait pu dire d'elle.
En soit, elle ne pouvait nier qu'une partie collait mais le chiffre huit l'effrayait énormément. Un simple exercice et la voilà toute chamboulée mais elle n'était pas certaine de vouloir en parler. Toutefois, elle leva la main, ayant une question. « Monsieur, si une personne vient à changer de nom, suite à un mariage par exemple, le résultat pourrait être différent, du coup, l'alphabet de tripoli doit-il uniquement être appliqué sur les noms de naissance ? ». Après tout, un mariage ne changeait pas nécessairement une personnalité.





SWEET LIFE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gustave Medichon
♠》Newbee - petit poisson lune《♠
›› parchemins postés : 49
›› avatar : Mads Mikkelsen
›› © : -
ENSEIGNEMENT
›› âge : 53 ans
›› situation : Célibataire
›› profession : Professeur d'arithmancie
›› nature du sang : sang-pur

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: [Cours d'Arithmancie #1] Les 3 nombres   Jeu 6 Juil 2017 - 21:58

Et bien… J’avais dit que mon cours serait trépidant, intéressant et palpitant… J’avais  plutôt l’impression d’avoir lu d’une voix stoïque les pages d’un dictionnaire… Enfin tant qu’un élève ne s’est pas assoupi sur son pupitre je suppose que ça peut aller… Je m’étais donc rassis à mon bureau afin de préparer le cours suivant… Je de temps en temps, j’observais du coin de l’œil mes élèves qui s’étaient mis au travail. La salle était calme et les miroirs semblaient fonctionner… Tant mieux. Avec une grimace, je repensais à ce jour de printemps durant lequel les miroirs avaient tous implosés en même temps, faute de n’avoir pas eu leurs sortilèges renouvelés ! La direction m’avait passé un de ces savons je ne vous raconte pas…

« Monsieur, si une personne vient à changer de nom, suite à un mariage par exemple, le résultat pourrait être différent, du coup, l'alphabet de tripoli doit-il uniquement être appliqué sur les noms de naissance ? ».


Avant même d’avoir relevé la tête, je savais très bien qui avait posé cette question ! Lys évidemment !  Quelque chose me disait que son nombre d’expression ne devait pas du tout lui convenir… Je me levais puis pris la direction de son pupitre en lui lançant ces mots :

« Très bonne question mademoiselle Rosebury !  En effet, seul le prénom et le nom de naissance peuvent être appliqués. Tout autre nom fausserait les résultats… Toutes fois, votre question en soulève une myriade d’autre ! Comment fait-on pour les amnésiques et les orphelins ? Pourquoi le nom de famille entre-t-il en compte dans ce calcul alors que nous pouvons très bien le changer ou le renier ? » Je m’adossais contre son pupitre… Alalala… Le premier cours et on en arrivait déjà aux questions existentielles ! Mais soit ! Cela me permettait de donner un bon aperçu à mes élèves des dilemmes et interrogations que l’on devait affronter quotidiennement en arithmancie ! « Voyez-vous, cette question n’a pas de réponses au sens Arithmantique. La ‘certitude’ que seul le nom et prénom de naissance comptent vient de très longues années d’études et d’observations par plusieurs générations d’Arithmancien sur d’immenses populations. Donc on ‘sait juste que c’est comme ça’.  Ce qui pousse d’ailleurs la communauté des Arithmancien à se diviser de manière très fréquente ! Mais en ce qui me concerne, je pense que le nom de famille a de l’importance par ce que nous sommes des êtres de relations et à moins d’être perdu sur une île déserte, notre destin est au moins lié avec celui d’autre individu. Et quel lien n’est plus fort que celui que vous avez avec vos parents ? Eux qui vous ont mis au monde… C’est pour ça que vous êtes lié à votre famille.  Même si ce lien se résume à quelques insultes, des bouteilles de vin fracassé sur votre crâne et votre promesse solennelle de ne plus jamais reparler à vos géniteurs, vous influerez le destin de votre famille comme elle influera le vôtre ! Avec plusieurs degrés d’influences, cela va de soi ! Concrètement on accomplit, ou non, dans notre vie une partie du destin de notre famille. De ce fait, notre action ou non-action influe le destin de la famille et l’action ou la non-action de votre famille influe votre destin ! Mais rassurez-vous ! Les trois nombres ne sont là qu’à titre indicatif ! Ils ne garantissent en rien l’exécution du destin qu’ils augurent. Demandez-donc au professeur Tomlin ! Je crois me souvenir qu’il est en contact avec plusieurs personnes qui vivent en totale contradiction avec leur avenir. Peut-être l’avis de ces personnes vous intéressera ? Ah et j'allais oublier! Pour les orphelin on fait avec les moyens du bord... On en arrive très souvent à des prédictions incomplètes avec les méthodes traditionnelles. Mais la semaine prochaine nous verrons qu'il existe d'autres méthodes pour calculer les trois chiffre! ». Avant de partir, je ne puis m’empêcher de lire ses observations… La curiosité que voulez-vous ? 6, 9 et 6 pour l’illustre descendant de la famille Black ? Voilà qui était surprenant ! Mais qui sait ? Le jeune homme possédait peut-être une âme d’artiste… Un petit sourire s’étira sur mes lèvres quand je lus le nom de Dolores Ombrage ! En matière de personnage controversé, elle avait touché le gros lot ! Après le destin de cette vieille harpie était si tordu qu’il était pas étonnant d’obtenir une suite de chiffre aussi déroutante : 5, 2 et 3. Ah le trois est toujours compliqué à interpréter… Au paraître, Dolores représentait la trinité ? Je suppose que de par ses talents (controversé) elle apparaît comme quelqu’un qui sait à la fois interpréter le présent, le futur et le passé… Ou alors comme quelqu’un de nul du début jusqu’à la fin de sa vie sans interruption… D’un point de vue ou de l’autre, difficile de qualifier Ombrage de personne normal et de moyennement douée… Soit elle nous parait comme un génie soit comme une charlatane… Peut-être es en cela qu’elle représente la trinité… Soit tout soit rien… Ah mais cette définition binaire se rapproche plus du chiffre 8… Bah comme disait mon père « les trois c’est toujours des énigmes sur pattes fiston. Arrête de faire du boudin et viens un peu goûter cette sauce béchamel ! ». Je me promis néanmoins de trouver une explication rationnelle à proposer à mon élève ! Je m’adressais une dernière fois à Lys : « Bien, j’espère avoir répondu à votre question ! Si il reste encore des points à éclaircir vous pouvez me les demander ou venir me voir à la fin du cours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lys Rosebury
♠》Oldie - petit têtard baveux《♠
›› pseudo : Margot.
›› parchemins postés : 115
›› connexion : 5/7 (absente les lundis et mardis)
›› avatar : alycia debnam-carey
›› © : Jugband blues
›› double-compte : Aucun
ARCHITECTURE ENCHANTEE

›› âge : 21 y.o
›› situation : Célibataire
›› années d'études : 4ème année
›› nature du sang : sang-pur

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: [Cours d'Arithmancie #1] Les 3 nombres   Jeu 13 Juil 2017 - 12:37



One day, you will find yourself.


Lys écoutait attentivement la réponse du professeur, elle écoutait aussi toutes les autres questions que cela soulevait. Lys avait besoin de comprendre les limites et la portée de ces chiffres, elle avait besoin de comprendre pourquoi les choses fonctionnaient de la sorte, si cela était aussi immuable que le choix d’une baguette pour son sorcier. Bref, du grand Lys qui avait besoin de questionner l’univers et le moins que l’on puisse c’est que le professeur Médichon n’était pas en reste. Pour certain, son discours était peut-être ennuyant mais pour Lys, il faisait briller ses yeux, anticipant chacune des questions qui auraient pu suivre la première. Elle suivrait sans doute le conseil de celui qu’elle considérait comme son mentor en décidant d’aller voir le professeur Tomlin, compléter tout cela. Oui, le hochement de tête et le sourire qu’elle lançait au professeur ne faisait absolument aucun doute. Il la connaissait bien, il avait dû comprendre sans mal que son chiffre d’expression ne lui convenait pas vraiment, qu’elle se sentait en contradiction. Était-ce vraiment surprenant venant de la jeune sorcière ? Probablement pas. « Bien, j’espère avoir répondu à votre question ! Si il reste encore des points à éclaircir vous pouvez me les demander ou venir me voir à la fin du cours. ». Replaçant une mèche de cheveux lui offrant un sourire timide. « Oui, merci professeur. » Elle l’avait dit d’une voix discrète mais Le sorcier étant encore assez proche d’elle, nul doute qu’il avait entendu.






SWEET LIFE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Cours d'Arithmancie #1] Les 3 nombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
HUNGCALF UNIVERSITY
 :: Niveau inférieur :: La salle de cours d'Arithmancie
-