Revenir en haut Aller en bas
VINGT MILLE LIEUES SOUS LE LAC
Le domaine est infesté de strangulots et les êtres de l'eau requiert votre aide !
Participez au défi et remportez des gallions !
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Wright ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !
Partagez | .
 

 Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Coleen McBee
》LITTLE I R I S H MORMON ☼
›› parchemins postés : 817
›› connexion : la semaine
›› avatar : Barbara Palvin
›› crédits : Ewi
›› multinick : Alekto Cadfael
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
JUSTICE MAGIQUE

›› années d'études : 10ème année
›› profession : future ministre de la magie
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 347

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)   Dim 20 Aoû 2017 - 19:44


Open your eyes
Dolly, Sapphire & Coleen McBee


Je ne l'avais pas cru au premier abord. Ces dernières semaines, j'étais devenue hermétique au monde extérieur. Alors, quand j'avais entendu un cri de joie provenir du salon quelques jours plus tôt, je n'avais pas bougé de ma chambre. Concentrée sur mon parchemin, je ne mettais redressée que lorsque qu'Alexander avait gueulé derrière la porte de ma chambre pour m'annoncer la bonne nouvelle. Dans la précipitation j'avais laissé couler quelques gouttes d'encres sur mon parchemin… J'aurais normalement été horrifiée de salir ainsi mon papier, mais à cet instant cela n'avait aucune importance. Je m'étais levée de mon siège et pour ouvrir ma porte et me retrouver à quelques mètres de mon jumeau. Un sourire plus que satisfait aux lèvres il me répétait la nouvelle. Dolly venait de se réveiller… Je n'y croyais pas. Nous nous étions précipités en famille pour la retrouver.

Depuis, tous les jours, quelques membres de la famille lui rendaient visite. Pour ne plus la perturber, nous avions décidés de nous y rendre pour petit groupe. Aujourd'hui c'était mon tour, accompagnée de ma douce Sapphire. J'attache rapidement mes cheveux en queue de cheval, contrairement à d'habitude, je n'ai pas pris soin de ma tenue ou de mon apparence. À vrai dire, je m'en moque éperdument. Nous allons voir Dolly, tant pis si ma robe a quelques plis, si je ne suis pas maquillée et si mes cheveux ne sont pas aux millimètres coiffée parfaitement. Je suis trop heureuse de ne pas avoir perdue une seconde soeur pour me préoccuper de ses détails. J'attrape une veste et j'appelle Sapphire pour lui annoncer que nous partons. Je regarde ma petite soeur s'approchait de moi et je lui souris. C'est fou, ce que Sapphire peut être jolie, une vraie beauté Scandinave, je suis toujours étonnée qu'elle ne nous ait toujours pas présenté de garçon ...et puis je me dis que je l'ai jamais fait non plus… Cependant, je souhaite à ma soeur de mieux réussir sa vie sentimentale que la mienne. Je lui souris et nous transplanons à quelques mètres de l'entrée principale de Sainte-Mangouste. Nous avançons en silence. Sapphire et moi n'avions pas la meilleure des relations avec Dolly après le décès de Sofia. Alors, son coma c'est une deuxième chance pour nous… en quelque sorte. Je finis par rompre le silence en chemin vers l'ascenseur. « Tu sais les Médicomages, nous ont dit que ce serait peut-être temporaire. » Oui et ils avaient dit aussi qu'il y avait de grande chance que la perte de mémoire de Dolly ne s'arrange jamais.
Sapphire, le savait pertinemment, mais je me sentais dans le besoin de la rassurer. De me rassurer aussi. Car même si nos relations n'étaient pas des meilleures, après tout ce qu'a vécu Dolores, je trouve cela terriblement injuste. Notre ascenseur se stoppe au service Psychiatrique, alors que je vois un malade imité ce qui me semble être le crabe au fond du couloir, un autre réussit à se glisser dans l'ascenseur avec nous. J'appuie, instinctivement, pour bloquer la fermeture des portes tandis qu'un Psychomage, d'une cinquantaine d'année arrive vers nous, pour rattraper son patient. Celui-ci nous regarde avec un grand sourire béa. Il semble être sous le charme de Sapphire. Il s'incline et finit par lui adresser la parole « Milady, accepteriez vous de m'accompagner pour une ballade à cheval ? » Il caresse un animal invisible sur sa droite, visiblement satisfait de son compagnon imaginaire. « Malo est magnifique n'est-ce pas ? » Je jette un coup d'oeil à ma petite soeur, aussi surprise que moi. « En effet, il est superbe ! » Je lui souris timidement, il ne me semble pas bien méchant, je le qualifierais même de charmant, s'il ne nous présentait bien une créature invisible, celui-ci semble apprécier de ma réponse. Il prend aussi conscience de ma présence, pourtant c'est Saphhire, qu'il fixe intensément, presque hypnotisé par la jolie blonde. Il me répond, mais ne quitte pas ma soeur des yeux. « Oh oui, très ! Nous devrions y aller tous les trois ! » Le Psychomage arrive enfin à notre niveau, en soufflant, mais soulagé de ne pas avoir perdu son patient. Il emmène l'homme en s'excusant du dérangement, mais son patient nous lance une dernière phrase alors que les portes se referment sur nous. « Je suis sûr que vous êtes douées en équitation, revenez demain à… » Clic, les portes se ferment et nous poursuivons notre ascension. J'agrippe le bras de ma petite soeur et lui lance sur un ton amusé. « Je crois que tu t'es fais un amoureux… il te dévorait des yeux. » Je n'ai pas le temps de poursuivre pour rassurer ma soeur, que les portes s'ouvrent une nouvelle fois. Nous avons atteint notre destination. Je marche en regardant devant moi, je commence à connaitre par coeur les couloirs de cet étage, pendant plusieurs mois nous sommes tous venus rendre visite à Dolly. La couleur des murs et la petite céramique près du bureau des Médicomages sont ancrés à jamais dans ma mémoire. Pendant de long mois, j'ai passé des heures à regarder chaque détail ici. Même si je parlais à Dolly il m'arrivait de rester silencieuse pendant de longues minutes. Nous entrons dans la chambre qui n'a pas changé d'un millimètre depuis janvier. De couleur claire avec une petite fenêtre, où une tringle soutient un petit rideau défraichi. Un détail cependant, nous percute en arrivant. Il manque une chose, une seule chose unique et précieuse : son occupante ! À peine réveillée, il semblerait que Dolly nous fasse déjà faux-bond. Inquiète j'esquisse pourtant un sourire : il y a des choses qui ne changeront décidément jamais. Notre jeune soeur a toujours été douée pour échapper à notre vigilance, il faut croire qu'elle a vite repris ses mauvaises habitudes.



#00cccc




- REMEMBER -





coucou:
 




Dernière édition par Coleen McBee le Lun 25 Sep 2017 - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t5724-coleen-l-invasion-mcbee-commence-fiche-terminee-100
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 707
›› avatar : Melissa Benoist
›› crédits : hershelves (avatar) ; astra (code signa) ; londonrphelps (gif signa)
›› âge : bientôt 24 ans (avril 94).
›› situation : Célibataire
ARCHITECTURE ENCHANTEE
›› années d'études : 6ème année
›› options obligatoires & facultatives : Arithmancie, étude des runes, astronomie + sortilèges et histoire de la magie.
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 520

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)   Mar 22 Aoû 2017 - 10:20

Open your eyes

 
 Coleen ⊹ Sapphire ⊹ Dolores
 

 
   
code by lizzou  

 


Quand Dolores était tombée dans le coma, Sapphire n'avait jamais pensé qu'elle se réveillerait. Elle le souhaitait, bien sûr, elle ne voulait pas perdre une soeur de plus, mais elle s'était résignée tout de suite. Son pessimisme s'expliquait par la douleur qu'elle avait ressenti trois ans plus tôt, qui ne l'avait jamais véritablement quitté, depuis la mort de Sofia : Sapphire ne voulait pas se faire mal en espérant un réveil qui ne viendrait peut-être jamais. Alors elle s'était persuadée que c'était fini. Que Dolly ne reviendrait pas. Que le Quidditch et les hommes lui avaient enlevé deux soeurs. Qu'il ne restait plus qu'elle et Coleen. C'était l'âme lourde de tristesse qu'elle rendait visite à sa soeur comateuse. Elle venait toujours seule, ne voulant pas partager ce moment avec les autres membres de sa famille, qui eux croyaient -ou voulaient croire- que cette situation était temporaire. Et Saph avait toujours préféré vivre ses chagrins dans la solitude.

Toujours était il qu'elle s'était trompée. Dolores était réveillée, on le leur avait annoncé quelques jours auparavant, alors que tout le monde était à la maison. Sapphire était d'ailleurs affalée dans un hamac sous trois livres d'histoire de la magie. Face à l'euphorie générale, Sapphire était restée interdite un moment, profondément surprise, incrédule. Les larmes étaient venues rapidement après, et elle avait pleuré dans les bras de sa mère et de Coleen. De joie, d'émotion, de douleur aussi car cette nouvelle inespérée ravivait la perte de Sofia et le choc à l'accident de Dolores.

Aujourd'hui était le jour des deux grandes soeurs pour rendre visite à Dolores. La joie de son réveil avait été troublée par une circonstance particulière : l'amnésie. Alors qu'elle et Coleen marchaient en silence dans le couloir de Sainte Mangouste, Sapphire se demandait encore quoi penser de ce "problème".
« Tu sais les Médicomages, nous ont dit que ce serait peut-être temporaire. » dit Coleen pour la rassurer, comme si elle lisait dans ses pensées. Et si ça ne l'était pas ? Qui était Dolores désormais ? Comment allaient-ils la retrouver parmi eux si elle ne se souvenait même pas d'eux ? "Je sais." La jeune femme échangea un regard sceptique avec son aînée, tandis qu'au bout du couloir un patient passa à toute vitesse en hululant ce qui devait être la sirène des pompiers moldus, que Saph avait déjà croisé à Londres et Dublin.
Les deux McBee entrèrent dans un ascenseur. Quand Sapphire venait seule, pendant les mois de coma de Dolores, elle préférait prendre les escaliers. Elle les trouvait apaisants ici. Ils étaient larges, tout blancs, et une lumière douce passait à travers des échappements. Elle aimait bien ce moment de grimpe avant de retrouver le corps inconscient de sa soeur. De manière générale, Sapphire aimait marcher. Les sorciers avaient pris l'habitude de voler, de transplaner, de prendre des ascenseurs, des cheminettes... Elle trouvait dommage qu'on ne serve pas plus de ses jambes. La marche lui permettait de méditer, de penser, de se retrouver. Elle aurait bien voulu prendre ce temps de réflexion avant de rejoindre la chambre de l'amnésiaque.

En plein milieu d'ascension, les portes s'ouvrirent pour laisser entrer un homme persuadé d'être monté sur le dos d'un cheval. Sur le coup, Sapphire sourit en se disant que la folie était un phénomène bien étrange. Après tout, tout était constitué de molécules : les gens, les plantes, les animaux, l'air... Un cheval n'était qu'un amas de molécules. L'air aussi. Quand les sorciers transformaient des rats en verres à pied, ils ne faisaient que modifier certaines molécules. Pourquoi cet amas de molécules ne serait pas un cheval, seulement modifié ? Perdue dans ses considérations farfelues, Sapphire ne réalisa pas tout de suite que le fou la fixait tout en parlant de son animal imaginaire. Finalement dérangée, elle ne sut quoi lui répondre.
« Je crois que tu t'es fais un amoureux… il te dévorait des yeux. » plaisanta Coleen une fois que l'ascenseur repartait, sans le cavalier et son médecin. Pourquoi fallait-il qu'elle la taquine sur ce sujet ? Un amoureux fou à lier, merci bien ! Sapphire chassa son agacement par un sourire doux à sa soeur. "Hm. Non merci, je vais passer." En réalité, elle se sentait surtout mal à l'aise. Si Dolores avait perdu la mémoire, savait-elle encore ce qu'était un cheval ? Sapphire se promit de s'assurer que sa petite soeur ne confondait pas les amas de molécules.

Quand elles découvrirent la chambre de Dolores vide, Sapphire soupira de soulagement. Elle qui était en train d'imaginer sa soeur devenue une étrangère, une autre personne, se demandant si elle se rappelait encore qu'elle était une sorcière, si elle n'allait pas devenir folle comme les autres patients de l'hôpital... Finalement Dolly avait fugué. Et elle n'aurait pas pu confirmer son identité d'une meilleure façon. Dolores avait toujours été un électron libre, difficile à garder enfermée. Cette manifestation de sa nature profonde rassura Sapphire. Oui, elle devrait s'inquiéter et se demander où était passée sa petite soeur, mais elle laissait ça à leur aînée. Ne sachant pas si c'était approprié de trouver cette disparition rassurante, Sapphire fit quelques pas dans la pièce. Sur la table il restait une pomme et un sandwich au jambon entamé. La fenêtre était ouverte. La cadette passa la tête par l'encadrement avant de se tourner vers Coleen.
"Elle va revenir tu crois ?" La question lui semblait innocente sur l'instant, mais après tout il était légitime de la poser. Peut-être que Dolores ne voudrait plus revenir, vu qu'elle ne se souvenait pas d'eux. Pour calmer l'angoisse qui venait de s'emparer d'elle, Sapphire s'éloigna de la fenêtre en tentant un peu d'humour. "A moins qu'elle ne se soit réveillée avec des compétences inédites d'alpinisme je suppose qu'elle est sortie sur un balai. Au moins c'est Dolly tout craché." Son coeur se serra en évoquant le vol. Cette satanée passion, celle de Sofia et de Dolly. Sapphire ne pouvait s'empêcher de l'associer aux drames survenus à ses soeurs. Elle se demanda d'ailleurs quand elle s'était assise sur un balai pour la dernière fois, elle. Ce n'était arrivé que rarement ces dernières années. Une autre raison pour laquelle elle préférait marcher.

"Coleen... ?" Sapphire était revenue près du lit, dont elle toucha les draps. Une émotion l'envahit soudainement. Etre ici, cette chambre où elle avait pensé passer du temps avec sa soeur partie à jamais, cette chambre lourde de chagrin, où elles attendaient désormais le retour hypothétique d'une soeur qui ne se rappelait même plus d'elles... Mais elle n'eut pas le temps de poser sa question : un bruit l'interrompit.


#3C459D
a sky full of stars

≈ I'm gonna give you my heart because in a sky full of stars I think I saw you, you're such a heavenly view, you light up the path.
   
revelio:
 


Dernière édition par Sapphire McBee le Mer 6 Sep 2017 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
avatar
Coleen McBee
》LITTLE I R I S H MORMON ☼
›› parchemins postés : 817
›› connexion : la semaine
›› avatar : Barbara Palvin
›› crédits : Ewi
›› multinick : Alekto Cadfael
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
JUSTICE MAGIQUE

›› années d'études : 10ème année
›› profession : future ministre de la magie
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 347

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)   Mar 5 Sep 2017 - 22:08


Open your eyes
Dolly, Sapphire & Coleen McBee


Je laisse Sapphire faire le tour de la chambre. Nul doute que leur jeune soeur est partie par la porte de sa chambre. Pourtant, je ne demande bien comment Dolly a pu sortir avec le bureau des Médicomaées à quelques mètres de sa porte.
Je m'approche du lit de ma petite soeur et je laisse ma main effleurée ses draps en bazar. Je n'ose pas m'approcher plus du lit de ma soeur. Je trouve encore cela étrange ne plus la voir étendue dedans. Pendant sept mois nous l'avons vu, paisiblement endormie dans ces draps soignaient pliés… désormais cela me semble être un souvenir lointain.
Je me tourne vers Sapphire, en haussant les épaules, étrangement détendue par la situation, je range mes mains dans ma veste, presque sereine. « Elle ne doit pas être bien loin, de toute façon ! » Je lui souris dans l'espoir de la rassurer. « Dolores est une habituée des escapades, je suis sûre qu'elle arrivera dans quelques minutes. ». Je finis par m'asseoir sur l'un des fauteuils de la chambre en lâchant un léger soupire. Même si notre soeur est amnésique, elle est vivante et depuis l'annonce de son réveil, j'ai l'impression que l'enclume qui me pesait depuis de nombreux mois et années semblent s'être allégée. Je lâche un soupire satisfait tandis que je scrute le lit vide.

Je ne lève la tête qu'en entendant ma soeur m'appelait. Sa voix m'interpelle, c'est presque un doute, une lamentation qu'elle me lance. Je me redresse, soudain à l'affût et inquiète du ton employé. « Sapphire ? » Je croise son regard et je me rapproche d'elle, posant ma main dans le bas de son dos. « Qu'est-ce qui se passe ? »
Ma sensation de légèreté s'est vite envolée. Je scrute Sapphire, étonnée de sa réaction. Ma soeur a toujours été douce et sensible, ces derniers mois ont été difficiles pour toute la famille, nous avons eu plusieurs conversations toutes les deux, pourtant son inquiétude actuelle, je ne l'avais pas vu venir. Sapph' devrait être soulagée comme moi et pourtant j'ai l'impression que quelque chose la chiffonne. Je n'ai pas le temps d'en savoir plus qu'une Médicomage entre dans la pièce. Elle s'arrête devant nous pendant quelques secondes, constatant que nous ne sommes pas sa patiente. « Ah… encore. » Je ne devrais pas être étonnée, mais j'hausse les sourcils dans sa direction. Je ne m'attendais pas vraiment à ça …Rassurant, comme constatation de sa part. Je commence à me demander, si Dolly est dans le bon service finalement. Voyant le regard perçant que je lui lance, la Médicomage reprend d'une voix lasse : « Rassurez-vous, Miss McBee devrait bientôt revenir. Elle nous fausse régulièrement compagnie, mais ne vous inquiétez pas, elle est toujours dans le coin… » Je lui lance un regard réprobateur, ne sachant que répondre à sa remarque. Si je n'étais pas si habituée aux fuites de Dolly, je serais certainement en train de sermonner le corps médical, mais je suis très bien placée pour savoir que gérer les dernières McBee n'est pas une tâche facile.
La femme repart comme si de rien n'était et je me retourne vers Sapphire, un franc sourire sur mes lèvres. « Tu vois, il ne faut pas t'inquiéter Sapph', Dolly revient toujours à la maison ! » Je marque une pause et lance d'une voix sérieuse, mais néanmoins amusée. « Et si elle décide de ne pas revenir, je ne donne pas chère de sa peau face au paternel ! » S'il a bien une personne que je ne voudrais jamais énerver, c'est notre père… aussi déconnant que craint, aussi respectée que redouter.


606 mots


#00cccc




- REMEMBER -





coucou:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t5724-coleen-l-invasion-mcbee-commence-fiche-terminee-100
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)   Mer 6 Sep 2017 - 19:07

Dolly, elle vole. Et quand elle vole Dolly, y’a rien d’autre qu’elle, le vent, et le balais dans son monde. Et franchement son monde en c’moment, il lui fait chier. Yeol est pas venu la voir depuis qu’elle s’est réveillée. Et eux par contre, les gens, ces gens, ils viennent presque tous les jours. Elle aimerait pouvoir leur dire de s’casser, de jamais revenir, Dolly, mais elle peut pas. Parce que même Reeves, elle lui dit, qu’ils sont sa famille. Et elle est bien obligé d’le croire si tout le monde le dit.
Alors Dolly, elle va voler.
Souvent.
Tous les matins, tous les soirs, toutes les après-midi, tant qu’elle peut. Dès qu’elle le peut. Et pas qu’les docs soient pourris, mais ils comprennent qu’elle s’est cassée qu’après qu’elle soit partie. S’ils arrivent pas à empêcher quelqu’un d’fuguer, elle se d’mande comment ils empêchent des gens de mourir. C’est franchement un mystère pour elle.

Dolly, elle s’est envolée par la fenêtre. Ils devraient pas laisser son balais dans sa chambre. A croire qu’ils veulent qu’elle s’en aille. Et parfois, Dolly, elle aurait bien envie de monter sur son balais et de partir, loin, très loin. Elle passerait prendre Reeves. Et Yeol. Au passage. Et ils partiraient en Antarctique. C’est sympa, l’Antarctique. Et c’est loin de cette bande de barge qui viennent la voir trop, beaucoup trop, souvent.
Et puis c’est quoi c’délire d’avoir quatre mères, et un père. Enfin. Famille recomposée, ok, mais là, à ce point ? Faut peut-être pas tirer sur c’que la société peut accepter, non ?
Cela dit, Dolly, elle s’en fout. C’est pas comme si c’était ses affaires.
Quoique.
En y repensant, si elle est de cette famille, réellement genre, c’est que ça craint. Parce que ça la dérangeait pas. Et quand elle y pense aujourd’hui, elle met son ancienne elle sérieusement en question.

Elle stagne un peu au dessus d’un arbre avec son balais, Dolly. Et elle sourit en regardant un oiseau se poser sur les branches. Elle passerait plusieurs à les regarder si elle pouvait. Mais les rondes des docs, c’est bientôt, et si elle est pas là, elle va encore s’faire remonter les bretelles. Et c’est pas son kiff. Pas sûre que ce soit le kiff de quiconque en vrai.

Alors Dolly, elle rentre. Par l’endroit où elle est sortie. Et lorsqu’elle pose ses pieds par terre et qu’elle relève les yeux, deux jeunes filles lui tournent le dos, face à la porte. Qui vient de se fermer. Probablement le docteur. Et Dolly, elle croise le regard de la brune en premier. Et la blonde est dos à elle. Et elle soulève un sourcil, Dolly.

Encore vous ? C’est pas un reproche. C’est juste la voix de quelqu’un de blasée. Parce que Dolly, elle a pas particulièrement envie de les voir. Non, vraiment. Au moins vous êtes pas venu en meute, y’a du mieux. Et Dolly, elle a un rictus de côté, un peu mauvais. Et elle s’effondre sur son lit, lâchant son balais par la même occasion, qui s’écrase à côté. Et elle regarde le plafond.

Si ces deux filles sont ses soeurs, est-ce qu’elle devrait quand même pas faire un peu d’effort, Dolly ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 707
›› avatar : Melissa Benoist
›› crédits : hershelves (avatar) ; astra (code signa) ; londonrphelps (gif signa)
›› âge : bientôt 24 ans (avril 94).
›› situation : Célibataire
ARCHITECTURE ENCHANTEE
›› années d'études : 6ème année
›› options obligatoires & facultatives : Arithmancie, étude des runes, astronomie + sortilèges et histoire de la magie.
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 520

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)   Dim 10 Sep 2017 - 12:24

Open your eyes

Coleen ⊹ Sapphire ⊹ Dolores

code by lizzou



Quelle situation étrange. Se trouver dans la chambre de la soeur qu'elle pensait avoir perdue, mais qui ne savait finalement plus qui elles étaient l'une pour l'autre, et qui s'était absentée sans prévenir. Attendre le retour d'une Dolorès familière et inconnue, sans savoir comment réagir, comment la prendre, comment la récupérer. Coleen semblait détendue, ce qui déstabilisait encore plus Sapphire. Comment pouvait-elle accepter ce qui se passait ?
"Coleen... ?" Elle ne savait pas ce qu'elle comptait dire ensuite. C'était juste un cri du coeur, une plainte de petite soeur. Coleen, arrange tout s'il te plait. Fais quelque chose. Son aînée vint à sa rescousse, douce, maternelle. Sapphire frissonna en sentant sa main dans son dos. "Qu'est-ce qui se passe ?" Habituée à taire sa détresse, la jeune femme s'apprêtait à secouer la tête pour dire que ce n'était rien, mais elle n'eut pas besoin de le faire puisque les deux McBee furent interrompues par la Médicomage.

"Rassurez-vous, Miss McBee devrait bientôt revenir. Elle nous fausse régulièrement compagnie, mais ne vous inquiétez pas, elle est toujours dans le coin…" Encore une fois, ce rappel de la personnalité de fugueuse de leur soeur rassura Sapphire. Elle n'avait pas tant changé que ça. Elle ne pouvait pas avoir tant changé. "Tu vois, il ne faut pas t'inquiéter Sapph', Dolly revient toujours à la maison !" renchérit Coleen. Son sourire sembla faux à Sapphire, mais elle accepta de s'en remettre à sa soeur et de s'efforcer de ne pas s'inquiéter. Si Coleen le disait, ça devait être vrai.
"Et si elle décide de ne pas revenir, je ne donne pas cher de sa peau face au paternel !" Le père McBee. Leur père à toutes. Leur vrai lien de sang. Sapphire préféra ne pas s'imaginer sa réaction si Dolorès décidait de ne plus revenir chez eux. Elle pensa aussitôt à la réaction de la mère de Dolorès, et à celle de son frère Maxence. Leur famille serait encore amputée. Comme avec Sofia. Il était hors de question de perdre quelqu'un d'autre. Dolorès n'avait pas le droit de leur faire ça. Un peu émue et de nouveau inquiète, Sapphire cacha ses pensées par un léger sourire de façade sur son visage de porcelaine.

L'entrée de Dolorès par la fenêtre, aussi délicate fut-elle, attira l'attention des soeurs qui se tournèrent donc pour découvrir la fugitive.
"Encore vous ?" Sourcil haussé, ton blasé. Sapphire l'observait intensément. Elle cherchait à retrouver sa petite soeur sous cette carapace amnésique. Pourtant, c'était bien elle. Ses cheveux flamboyants, sa petite mine de diablesse, son air d'adolescente agacée. Un élan d'amour perça la boule d'angoisse et de contrariété que Sapphire avait en travers de la gorge. "Bonjour Dolly." murmura-t-elle avec sa douceur habituelle, comme on parle à un animal craintif. Sapphire n'avait jamais eu de personnalité à s'imposer, elle n'allait pas commencer maintenant. Elle ne se voyait pas courir après sa soeur et la forcer à se souvenir ou à les aimer. Elle se disait qu'il valait mieux la laisser venir à eux.

"Au moins vous êtes pas venu en meute, y’a du mieux." Le mot "meute" heurta un peu la sorcière aux cheveux blond perle. Cela lui évoquait les rumeurs et autres mots péjoratifs colportés sur leur famille depuis une vingtaine d'années. Autant Sapphire se moquait éperdument de l'opinion des autres à son sujet, autant qu'on attaque sa famille la faisait bouillir. Elle eut l'impression que Dolorès manquait de respect à leur famille, la sienne, celle qui l'avait élevée, choyée, nourrie. Prudente, elle attendit la suite avant d'exploser. Le sourire mauvais de sa petite soeur et sa manière de s'étaler dans son lit sans les regarder ne firent qu'accentuer sa tension.

Sapphire fronça légèrement les sourcils. Discrète, réservée, secrète, on avait l'habitude qu'elle ne prenne pas part aux discussions, on avait l'habitude de la tenir à l'écart. Elle laissait généralement les autres dépenser de l'énergie là-dedans, surtout Coleen, qui avait le rôle de l'âinée. Mais cette fois-ci, Sapphire avait envie de répondre à Dolorès. Seulement elle ne savait pas quoi dire. Que c'était une ingrate ? Qu'ils n'avaient rien fait pour mériter ce rejet ? Qu'elle lui avait manqué, cette petite peste, qu'elle était venue la voir souvent, lourde de chagrin ? Toutes ces paroles tournaient dans l'esprit de la jeune femme, dont les yeux se teintèrent de larmes. Elle ne voulait pas faire de scène, cela ne lui ressemblait pas, et ce qu'elle voulait c'était que Dolly revienne à la maison. Alors elle respira lentement avant d'ouvrir la bouche.
"On ne voulait pas trop te déranger. A six ou sept ta chambre peut vite sembler petite. Déjà que tu as besoin de prendre l'air..." Elle faisait référence à l'escapade aérienne de Dolorès. Clairement, ces mots lui écorchèrent les lèvres. Elle se sentait forcée de dire des banalités pour apaiser la situation. Le but familial passait en premier : la faire revenir. Alors Sapphire appliquait son masque d'enfant innocente et taisait la colère qui lui brûlait l'estomac.


#3C459D
a sky full of stars

≈ I'm gonna give you my heart because in a sky full of stars I think I saw you, you're such a heavenly view, you light up the path.
   
revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
avatar
Coleen McBee
》LITTLE I R I S H MORMON ☼
›› parchemins postés : 817
›› connexion : la semaine
›› avatar : Barbara Palvin
›› crédits : Ewi
›› multinick : Alekto Cadfael
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
JUSTICE MAGIQUE

›› années d'études : 10ème année
›› profession : future ministre de la magie
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 347

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)   Lun 25 Sep 2017 - 21:54


Open your eyes
Dolly, Sapphire & Coleen McBee


Et puis, je la vois enfin arriver. Souriante, apaisée et heureuse de voler. Pendant, un instant le temps semble s'être arrêté, j'ai l'impression de retourner presque sept ans en arrière, mais à la place de Dolores, c'est Sofia que je vois sur son balai. Ce regard, cette passion… Pendant un instant, je me sens blêmir. Cette impression de déjà-vue me perturbe quelques instants. Comment n'ai-je pas pu me rendre compte de ça plus tôt ? Pourquoi a-t-il fallut que nous perdions presque Dolly, pour que je réalise à quel point elle ressemble à elle. Je reprends vite contenance, Sapphire est déjà perturbée, je ne veux pas plus l'inquiéter.

La remarque blasée de ma plus jeune soeur, me tranche le coeur, mais je reste impassible. Oui, encore nous… Tu n'imagines pas, jeune fille, qu'il va t'être impossible de nous fuir à nouveau. Ces derniers mois ont été un vrai enfer pour nos parents, alors la laisser partir me parait impossible. Je préfère restait silencieuse, cachant à quel point son ingratitude innocente, sur le moment, me blesse. Nous avons été là pendant huit mois. Huit longs mois à se relayer le weekend, pour venir à son chevet. Je sais qu'Alexander à même plusieurs fois séché des cours pour venir lui rendre visite et j'imagine qu'il n'a pas été le seul à faire ça dans notre famille. Je n'ai pas fait de stage cet été pour rester moi aussi auprès d'eux. Alors, je suis blessée, mais je comprends aussi son attitude. Après tout, nous ne sommes que des inconnus à ses yeux. Nous ne représentons rien. Elle ne se souvient pas de tous les moments heureux et malheureux que nous avons vécu tous ensemble et j'imagine que comme la plupart des élèves d'Hungcalf et de Poudlard, elle doit trouver le fonctionnement peu conventionnel de notre famille, bizarre. Mais il va falloir qu'elle comprenne qu'elle fait partie de cette famille. Elle est une McBee.
Alors, je lui souris. Mais pas, ce sourire faux ou aimable, que je pourrais adresser à des étrangers, non je laisse un vrai sourire sincère se dessiner sur mes lèvres. Elle est là… vivante, face à moi. Rien d'autre n'a d'importance. Elle peut me blesser, elle peut me rappeler des souvenirs douloureux, je m'en moque, car elle se tient devant moi. Perdre une autre jeune soeur nous aurait détruits, alors qu'importe Dolly, je ne fuirais plus. Je ne te laisserais plus tomber comme je l'ai fait à la mort de Sofia.

Je laisse Sapphire prendre la parole, elle semble avoir besoin de s'exprimer, pourtant j'ai l'impression qu'elle est tout aussi perturbée que moi par les réflexions de Dolores. Je me laisse finalement tomber dans le fauteuil le plus proche, invitant Sapphire à faire de même. Je ne doute pas que nous aborderons le sujet « Dolly » en privé, elle et moi. J'aimerais comprendre ce qui la tracasse, mais ce n'est pas le moment.

J'essaie d'adopter une attitude détachée et calme. « J'imagine que les Médicomages t'ont certainement demandés cela des dizaines de fois ces derniers jours, mais… Comment te sens-tu, Dolly ? » Je regarde ma jeune soeur dans les yeux, réellement intéressée par son état de santé et aussi parce que j'en ai marre d'entendre des médecins parler à sa place. Ces derniers mois, ils semblaient tous savoir ce que ressentait notre soeur et nous devions croire leur parole, car nous n'avions aucun moyens de savoir comment elle allait réellement. Que ressentait-elle ? Que vivait-elle ? Est-ce que ces huit mois n'ont duré à ses yeux que le temps d'un rêve ? Nous a-t-elle entendu lorsque nous lui parlions ? Ressentait-elle notre présence parfois à ces côtés? Tant de questions me traversent, mais aucune ne sort pourtant de ma bouche. Je ne veux pas lui peur. J'ai l'impression d'avoir face à moi une bête sauvage imprévisible que Sapphire et moi tentons de domestiquer. « Si tu préfères être seule… nous pouvons très bien repasser plus tard. » Ma question reste ouverte, cependant, je n'ai pas envie de revenir plus tard et cela se laisse légèrement entendre dans ma voix. J'imagine que Sapphire l'a remarqué, l'ancienne Dolly aussi l'aurait perçue, mais la jeune femme face à moi ne semble pas me connaitre, alors je pense qu'elle n'a pas repéré la légère peine dans mes paroles.


#00cccc




- REMEMBER -





coucou:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t5724-coleen-l-invasion-mcbee-commence-fiche-terminee-100
 

Sainte-mangouste — Open your eyes (nanas McBee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Hôpital Ste Mangouste
» 06.Open your eyes (accouchement de Chris)
» Amanda E. Nolan || Ready ? Open your eyes ...
» MAHJA ∂ open your eyes, you never know where the illusion lies
» Just open your eyes, and you will see ~ Callista&Ashley [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Londres & le monde :: Londres & Alentours :: L'hôpital Ste-Mangouste
-