Revenir en haut Aller en bas
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Sorciers ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Grace de Launay
Souris amoureuse d'un Renard
›› parchemins postés : 1358
›› miroir du riséd : Chloé Grace Moretz
›› crédits : ava: isis; sign: astra ; aesthetic: Miss Pie
›› multinick : Isalynn & Adèle
›› dispo RP : overbookée, mais je sais pas dire non à une bonne idée!
ARTS DU SPECTACLE
›› âge : 18 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
Danse
littérature magique
théâtre
options facultatives
SACM
musique
sortilèges et enchantements
Histoire de la magie
›› profession : étudiante
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1550

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 6 Sep 2017 - 22:53 Sujet: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre




Oh Gosh… I entered the wrong room…
ft. ??

“Se tromper est un petit malheur, mais s'égarer en est un grand.”


Cette université était un labyrinthe. C’était pire encore que Poudlard. Pourtant, j’avais fait mes repérages avant la rentrée… Enfin… Ouais, bon… Ils avaient été plus que tronqués à partir du moment où j’étais tombée sur la salle de danse. Mais bon. Là, la rentrée avait eu lieu quelques jours plus tôt, et pourtant, je peinais à retrouver mon chemin pour retourner jusqu’à la salle commune des Pokebys. Je ne savais pas pourquoi, mais c’était comme ça. Je n’imprimais pas ce simple trajet. J’avais, à chaque fois, tendance à m’égarer, à me perdre dans les étages. Et là, c’était encore le cas. Pourtant, j’étais rentrée me mettre en pyjamas, un peu plus tôt. J’avais juste enfilé un pantalon de jogging et un gilet par-dessus le temps d’aller manger dans la Grande salle et maintenant, j’étais perdue. Je ne savais plus où aller. C’était simple, je ne savais même plus à quel étage j’étais. Les escaliers, ici, me semblaient pires encore que ceux de l’école de magie. Ou peut-être était-ce parce que j’avais parcouru les couloirs dans tous les sens pour essayer de trouver une entrée que je ne trouvais pas… du tout. J’en avais marre, j’étais frustrée et je commençais à être fatiguée. Je baillai à m’en décrocher la mâchoire avant de regarder l’heure à ma montre. Il était, déjà, presque minuit. Cela faisait donc bien deux heures que je tournai sans succès dans ces foutus couloirs pour retrouver ma chambre. J’en avais marre. Et c’était normal que je sois épuisée… Cette première semaine de cours avait été longue, très longue. Et fatigante. J’avais beaucoup donné de moi-même, et ce, dès mon tout premier cours : le cours de théâtre. Je m’appuyai un instant contre le mur pour essayer de remettre mes idées en place et essayer de voir où je n’étais pas allée. A moins que je ne retourne jusqu’à la Grande Salle ? Peut-être que de là, je parviendrais à retrouver mon chemin ? Non… En vrai, je n’avais aucune envie de refaire le chemin à l’envers. J’avais envie d’avancer et puis c’était tout. A la limite, je me foutais de l’endroit où je tombais tant que je pouvais y trouver un endroit où me poser pour la nuit. Après m’être passée les mains sur le visage pour me donner du courage – si si, ça marchait… Ou presque – je m’écartai de mon support vertical et repris ma progression aventureuse dans les couloirs, jusqu’à enfin trouver une porte qui voulait bien s’ouvrir.

Et là, je me retrouvais dans une salle toute de nuances de gris décorée. Je restai là un moment avant de comprendre que j’avais débouché chez les Ethelred. La maison de Malcom, d’ailleurs… Et merde… Ca n’aurait pas pu être pire, clairement. Je poussai un soupir dépité. C’était bien ma veine. J’aurais pu tomber n’importe où, mais non, il avait fallu que ça soit là. Je ne pouvais pas tomber sur la salle commune de Cormac, chez les Wrights, ou bien de Matthew, chez les Lufkin ? Ou mieux encore, à défaut de la mienne, chez les Summerbee, où j’aurais pu aller squatter la chambre de ma sœur ou d’Autumn ! Non. Il avait fallu que je tombe ici. Là où se trouvait la personne que je voulais absolument éviter plus que tout au monde. A croire que j’étais vraiment maudite. Je reviens sur ce que j’ai dit… Je ne suis pas prête à atterrir n’importe où… songeai-je en tournant le dos à la pièce pourtant chaleureuse dont les canapés gris perles et les grandes fenêtres m’invitaient au farniente. Il fallait bien reconnaître, en tout cas, que les lieux étaient somptueux. Clairement. Mais… Vite, m’enfuir de là… m’intimai-je. J’avais à peine posé la main sur la poignée qui donnait sur le couloir qu’un bruit de pas derrière moi me fit me retourner net. Gloups…


revelio:
 

awards:
 


Dernière édition par Grace de Launay le Mar 30 Jan 2018 - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7371-grace-laissez-moi-danser#138740
Invité
Invité
DATE: Mer 27 Sep 2017 - 21:13 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh... I entered the wrong room...
Grace & Alekto


Comme d'habitude, tu ne trouves pas le sommeil. Tu tournes encore et encore dans ton lit, les insomnies sont devenues au fil des ans, de douloureuses amies. Elles ont commencé vers tes dix ans et depuis elles ne t'ont plus quittés. Tu lâches un dernier soupire et tu finis par te lever, laissant volontairement la porte de ton dortoir claquée derrière toi. De toute façon tes « camarades » de chambres sont habituées, tu ne fais jamais d'effort pour elles. Désormais tu pourrais faire tomber tout ce que tu veux près de leurs oreillers qu'elles ne se réveilleraient même pas… Dommage une petite joute verbale t'aurait probablement aidé à trouver le sommeil.

Tu jettes en arrière tes longues nattes blondes tout en marchant en direction de la salle commune d'un air lasse. Revenir à Hungcalf t'ennuie, cette rentrée a été des plus banales. Tu n'as toujours pas trouvé ton nouveau jouet de l'année. Tu as bien revu la petite Mi-cha, mais les GOD t'avaient déjà mis en garde l'année dernière : Mi-cha, tu n'y touches plus. Cela devenait trop risqué… quel dommage, tu l'aimais bien la petite Pokeby. Faible, fragile, gentille… tout en elle te dégoûte. Cet agneau aurait déjà du disparaitre, ce monde est vraiment mal fait ! Tu es perdue dans tes pensées, tu n'as même pas pris la peine d'enfiler un gilet, tu es trop omnibulée par la petite Mi-cha pour avoir réalisé qu'il faudrait que tu te couvres un peu plus. Pourtant, juste venue d'une nuisette en soie verte d'eau qui ne couvre pas beaucoup ta silhouette, tu n'as pas froid.

Tu arrives enfin dans la pièce commune des gris et un mouvement près de la porte d'entrée te sors de tes réflexions. Tu es surprise, d'habitude, il y a rarement du monde à cette heure, surtout en pleine semaine. Tu sais que tu as fait du bruit en entrant, c'est pourquoi tu vois ce tendre visage se tourner vers toi. Tu analyses la jeune femme pendant quelques instants. Elle n'est pas de chez vous, tu le sais tout de suite. Tu analyses toujours en détails la nouvelle viande fraiche qui débarque chaque année, tu sais que tu ne dois pas choisir un gris, car cela poserait trop de problèmes. Tu la regardes de haut en bas : un vieux gilet, un pyjama plus que dégeux… hum ...pardon : douteux ! un pyjama plus que douteux et un joli visage. Tu ne doutes pas que si elle assumait plus son corps, elle pourrait être mignonne. Mais quand on se cache derrière un vieux chiffon d'elfe de maison, il est plus difficile de déceler cela. Une petite lumière brille alors au fond de tes yeux… Tiens, tiens, tiens, mais qu'avons-nous là ? Tu décides de la jouer finement en attendant de voir l'éventuel potentiel de la jeune demoiselle face à toi. Finalement, ta soirée ne sera peut-être pas si ennuyeuse. Tu prends une voix douce et chaleureuse, presque semblable à un murmure « Hum, je ne pensais pas trouver quelqu'un ici ce soir. Toi aussi, tu n'arrives pas à dormir ». Tu te laisses tomber dans un fauteuil confortable en continuant de sourire à ta petite demoiselle. T'amusant à tromper une éventuelle distraction d'un soir. « Je m'appelle Alekto, je suis en quatrième années et toi ? » Tu lui lances un sourire encourageant, l'invitant même à t'installer près de toi.
Par Merlin, cette rencontre est une vraie aubaine pour toi, en te levant tu te demandais si tu n'allais pas rejoindre Malcolm dans son dortoir pour voir s'il n'avait pas un truc intéressant à te proposer. L'autre solution aurait été de jeter un coussin sur la tête d'une de tes charmantes colocataires de chambrée pour faire éclater une dispute… Tant de possibilités revues encore et encore pour une nouveauté : ce joli petit visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace de Launay
Souris amoureuse d'un Renard
›› parchemins postés : 1358
›› miroir du riséd : Chloé Grace Moretz
›› crédits : ava: isis; sign: astra ; aesthetic: Miss Pie
›› multinick : Isalynn & Adèle
›› dispo RP : overbookée, mais je sais pas dire non à une bonne idée!
ARTS DU SPECTACLE
›› âge : 18 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
Danse
littérature magique
théâtre
options facultatives
SACM
musique
sortilèges et enchantements
Histoire de la magie
›› profession : étudiante
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1550

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 29 Sep 2017 - 18:50 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh… I entered the wrong room…
ft. Alekto Cadfael

“Se tromper est un petit malheur, mais s'égarer en est un grand.”


Qui que soit celui ou celle qui allait me surprendre, j’étais persuadée qu’il ou elle allait m’engueuler de m’être plantée de salle commune. Tout ce que j’espérais, c’était ne pas tomber sur Malcom que je n’avais pas vu depuis ce jour-là au parc. Rencontre qu’il avait complètement oubliée, mais pas moi. Je n’assumais pas réellement ce que j’avais fait, même si, sur le moment, j’étais persuadée d’avoir fait le bon choix. Ma rencontre avec Sapphire, deux jours plus tôt m’avait fait comprendre le contraire et je m’en voulais. Mais comment revenir en arrière ? Ce n’était plus possible, maintenant. Il fallait continuer et avancer avec le souvenir que j’étais seule à garder.

Aussi, lorsque j’entendis un bruit derrière moi, eussé-je peur. Je me retournai net, craignant la personne face à laquelle j’allais me retrouver, tout en l’espérant. Que ferais-je si c’était Malcom ? Me jetterais-je dans ses bras ? Non… Après être remontée dans le temps, je ne pouvais pas faire ça. Ce n’était pas possible. Il ne comprendrait pas. Ce que j’avais fait pouvait tout changer entre nous, j’en avais parfaitement conscience. La peur me paralysa jusqu’à ce que je me retrouve face à une jeune femme blonde, uniquement vêtue d’une très jolie nuisette. Le genre de vêtement que je n’étais pas encore prête à porter. Je poussai un soupir de soulagement, même si je me doutais que je n’étais pas encore à l’abri. Elle pouvait encore mal réagir à ma présence ici. Je lui adressai un sourire un peu timide, désolée d’avoir fait irruption chez elle. Pourtant, lorsqu’elle prit la parole, elle ne me sembla pas le moins du monde agacée de me trouver là, au contraire. Elle était plutôt accueillante au contraire et je commençai à me détendre. Peut-être qu’on pourrait devenir bonnes copines elle et moi ? « Je me suis perdue dans les couloirs, en fait… C’est pas ma salle commune… » répondis-je en rougissant. Je la regardai s’asseoir dans un des fauteuils à l’air si confortable de la salle commune des Ethelred, avant de se présenter et de m’inviter à faire de même. « Grace. De Launay. Je… Je suis à Pokeby, en première année. » répondis-je en m’asseyant à mon tour à son invitation.

« Je… Ca ne te dérange pas que j’ai débarqué ici, à cette heure-ci ? » demandai-je à la jeune fille, avant d’énoncer ce qui était pour moi une vérité : « Ca te va très bien, ta nuisette… Moi, je pourrais pas porter un truc comme ça… Je serais ridicule, là-dedans… » Je pouffai de rire à cette idée, tâchant de m’imaginer dans un vêtement sexy. Le fait était, pourtant, je me sentais ridicule dans mon pantalon de jogging, haut de pyjama et gilet pour avoir chaud. Il ne manquait plus que des chaussons lapins. Heureusement, je n’en avais pas. J’aurais été capable de les mettre, sans ça… « Tu me disais que tu n’arrivais pas à dormir ? J’espère que c’est pas parce que je suis entrée dans votre salle commune… Que j’ai pas fait un bruit qui t’a réveillée ! » Comme bien souvent, je me retrouvais dans la situation de la fille qui avait peur de déranger. J’aurais mieux fait d’aller chez les Summerbee, plutôt que de me perdre chez les Gris… songeai-je.


revelio:
 

awards:
 


Dernière édition par Grace de Launay le Ven 13 Oct 2017 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7371-grace-laissez-moi-danser#138740
avatar
Malcom Blackwell
≈ Admin ~ maître renard ≈
›› parchemins postés : 583
›› miroir du riséd : Cody Christian
›› crédits : luaneshe (ava); Ilyria (gifs)
›› multinick : Sullivan Phelps & Marius Muller
›› dispo RP : Sujets (3/5)
ARTS JOURNALISTIQUES
›› âge : 23 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : #obligatoires# Histoire de la magie, Sciences politiques magiques, Médias moldus et sorciers.
›› profession : Dealer pour le compte de Landry Mormont
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 624

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 30 Sep 2017 - 21:01 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre

La nuit était mon domaine, les ténèbres une parfaite cachette. Au moins dans la pénombre, personne ne pouvait me voir et je pouvais monter des plans en toute tranquillité. La rentrée avait été mouvementée pour moi, surtout du point de vue personnel. Ma famille se délitait. Et si je faisais tout pour m'occuper et ne pas y penser, j'en étais quand même affecté. Alors je me faisais plus acide, plus tranché voire plus agressif pour cacher ma personnalité déjà facilement torturée. Seule la nuit et son calme réussissait à apaiser mes nerfs et mon coeur. Un jean et un t-shirt sur le dos, j'étais sorti parmi les ombres, avec pour seule compagnie les étoiles. Je ne ressentais pas vraiment le froid, et au moins je pouvais fumer en quantité sans avoir à ouvrir une fenêtre. Après une promenade nocturne bienfaisante, mes pas me guidèrent à nouveau dans l'université, vers le deuxième étage où se trouvait la salle commune des gris. Je ne m'attendais pas à voir qui que ce soit, mes camarades préférant le cocon de leurs chambres. La seule que je pouvais potentiellement croiser était Alekto, qui, je le savais, était sujette à des insomnies, si bien qu'à de nombreuses reprises, nous nous étions retrouvés à pester contre le monde entier et monter des plans bien vicieux pour se foutre de la gueule du monde.

Une fois le passage franchi, je m'immobilisais dans l'ombre en entendant des voix dans la salle commune. Des voix connues. L'une d'entre elle m'arracha un air surpris. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien foutre ici? Je soupirais doucement, avançant doucement dans l'ombre vers l'endroit où les deux filles s'étaient assises. Je me postais juste derrière le fauteuil dans lequel s'était installé Grace, échangeant un clin d'oeil avec Alekto, avant de parler soudainement, histoire de bien faire sursauter la blonde. "Alors, comme ça, on se trompe de salle commune, hein?" Mon ton était clairement moqueur. De toute façon, avec elle, il ne pouvait en être autrement... Notre dernière rencontré s'était soldée par une gifle bien placée et il en était restée une certaine tension entre nous. M'enfin, j'en avais gardé une certaine rancoeur et surtout l'envie de continuer à l'embêter, à voir jusqu'où je pouvais m'insinuer dans ses nerfs... dans son coeur? Non. Peu importait ce qui se passerait, jamais je ne la verrai autrement que cette fille qui ne savait pas s'habiller - et j'en avais un parfait exemple ce soir. Décidant que cette soirée devenait enfin intéressante, je contournai le fauteuil pour m'affaler à côté d'Alekto, non sans avoir apprécié la vue que m'offrait sa tenue légère. Carrément sexy la Cadfael. Mon regard passa de son décolleté à la tenue de Grace et je soupirais doucement, d'un air totalement blasé. "Tu devrais prendre exemple sur Alekto, Grace! Je te jure que ça te changerait la vie. Peut-être même qu'on te remarquera enfin! Qu'est-ce que t'en penses Alek, tu crois qu'on pourrait en faire quelque chose, de ce machin-là?" Un sourire féroce sur le visage, je ne lâchais pas la Pokeby du regard, comme happé par la présence de cet être en totale opposition avec notre maison. La souris était tombée dans l'antre des renards. En ressortirait-elle indemne? Rien n'était moins sûr.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] |Follow me if you dare # Renard rusé| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9730-malc-2-0-feel-the-thunder
Invité
Invité
DATE: Mar 3 Oct 2017 - 2:14 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh... I entered the wrong room...
Grace & Alekto & Malcolm


Plus rien ne compte à tes yeux. Ils sont rivés sur la petite blonde, qui répond enfin à ta première interrogation. Bien sûr que cette sotte s'est trompée, un visage pareil chez les gris tu l'aurais imprimé depuis longtemps. Ce n'était pas plus mal après tout, tu as face à toi une petite créature en terrain inconnue, visiblement stupide et incapable de retrouver son chemin. Toutes les cartes sont donc de ton côté. Tu te dis que tu n'as besoin d'elle que ce soir, que tu vas donc bientôt lui tomber dessus, mais voilà qu'elle se présente et ce prénom résonne en toi.

C'est comme une déchirure au fond de ton coeur. Tu as l'impression qu'on te broies le coeur et tu revois le corps de ta mère dans une flaque de sang.
Une chaussure à quelques mètres de toi a abandonné son propriétaire et ton ours en peluche se tâche d'un étrange liquide rouge. L'espace d'un instant, la salle commune s'est transformée en salon de votre manoir familiale. Un bref flashback, mais au combien douloureux.

Ce prénom est interdit.
Tu sens ton pouls s'accélérait et tu es heureuse qu'il fasse nuit, car ton regard s'est assombrie. Et le bref coup d'oeil que tu lui lances à la Pokeby est pleins de haine et de dégout à son égard.
Non, elle n'a pas le droit de porter ce prénom.
Cette sotte, habillée comme un elfe de maison, ne peut pas s'appeler ainsi, tu le refuses.
Elle est faible, moche et débile, … elle ferait honte à celle qui à porté le même prénom et qui t'a mise au monde.

Tu sers le poing, prête à laisser la colère t'envahir, tu ne souhaites qu'une chose : lui faire mal. Lui faire physiquement mal. Tu veux l'attraper par la paille qui lui sert de cheveux et la faire valser à l'autre bout de la pièce. Tu veux la frapper et retirer cet air d'idiote qu'elle affiche sur son visage.
Heureusement tu laisses tomber un coussin par terre, sur ta gauche, afin de te permettant de reprendre un peu tes esprits, à l'abri de son regard.
Tu déglutis et souffle l'espace d'un instant. Tu es résolue. Oui, elle souffrira, mais pas ce soir. Tu lui feras pareil qu'à Breony, lorsqu'à Poudlard elle a laissé la faiblesse te gagner. Tu attendras patiemment et tu l'écraseras comme un insecte. Tu détruiras le peu de confiance qu'elle semble avoir en elle. Tu la briseras psychologiquement et si cela ne suffit pas… Tu sais que ta fidèle baguette pourra t'aider.
Un accident peu si vite arriver, après tout.

Tu n'es plus que colère et pourtant, même si ton regard est rempli de haine, c'est d'une voix chaleureuse et calme que tu lui réponds, profitant de la pénombre de la pièce pour cacher tout l'empathie que tu ressens à son égard. « Oh non, je suis plutôt contente, en fait ! J'ai rarement de la compagnie, alors cela me fait plaisir. Cela faisait deux bonnes heures que je tournais en rond dans mon lit. » Mensonges. Très gros mensonges. De la compagnie tu sais en trouver quand il le faut, quant à rester seule, cela n'a jamais été un problème pour toi. Mais ça, elle ne peut pas le savoir. Finalement, tu ne sais plus si tu es contente d'être tombée sur elle ou non, tu aurais peut-être mieux fait d'aller dans le dortoir de Renard directement.
Justement en parlant de ton animal préféré, le voilà qui débarque dans la salle commune. En soit, il y a peu d'élèves qui traînent si tard, ici, tu n'es donc pas vraiment surprise, mais tu trouves son timing parfait. Un peu trop parfait même. Le Renard espionnerait-il le Sinistros ? Cette pensée purement paranoïaque, tu préfères la laisser de côté pour l'instant. Tu aimes bien Malcolm, dans le fond, quand tu t'ennuies, il est un amant des plus utiles, mais la confiance c'est une autre histoire. En tant que Vice présidente des G.O.D, tu ne peux pas avoir l'esprit toujours serein, tu ne sais même pas si tu considères Malcolm comme un ami. Tu le respectes et tu apprécies son esprit, ainsi que sa mentalité, mais pour le reste… c'est différent. Même si les membres des G.O.D sont peut-être ce qui rapproche le plus à une amitié, les relations humaines et toi ont toujours été compliqués de toute façon. Dans tous les cas, ce soir, ton esprit est en alerte et tu sais que tu vas te méfier du Renard pendant quelques jours, le temps de vérifier qu'il ne te surveille pas pour d'obscurs raisons.
Je lui souris en réponse à son clin d'oeil. Un sourire qui peut paraitre aimable, mais que seuls les G.O.D connaissent. C'est un sourire carnassier, un étirement des lèvres qu'un chasseur prêt à tirer sur sa proie pourrait avoir. Je suis sûre que contrairement à la bécasse à côté de moi, il a remarqué mon regard. Il sait que la chasse est ouverte. Il sait que tu l'as déteste. Pourtant, je suis étonnée qu'il connaisse la demoiselle et qu'il ne met jamais parlé de cette proie de choix, mais je ne dis rien. Cela fait longtemps que je n'ai pas chassé avec le Renard et cela me manque. « Tiens, salut Malcolm ! Tu connais Grace ? » Tu meurs d'envie d'en savoir plus, comme toi, le Renard n'est pas du genre à déballer sa vie. Mais la gamine en face de toi, par contre, c'est une toute autre histoire. Il n'y a pas de raison, qu'elle ne s'explique pas, face à la gentille Ethered qui l'a invité à s'installer confortablement, non ?

Tu laisses le jeune homme faire son petit numéro, t'approchant un peu plus de la Pokeby, pour faire de la place au Renard, qui ne rate pas une seconde pour te reluquer. Ah, le petit con ! Non pas que cela te déplaise, mais clairement tu es plus intéressée par Grace, que par une partie de jambe en l'air avec lui. Et encore moins maintenant, que tu as activé le mode « parano » sur sa personne. Pourtant, en présence, du Renard ta colère s'apaise, tu ne veux pas lui laisser ta petite chose. D'ailleurs, il ne faudrait pas lui faire peur trop vite. Tu jettes un coup d'oeil malicieux vers le jeune homme prenant un air faussement agacé. « Parce que tu t'y connais en mode, toi, maintenant ? », puis tu te tournes vers Grace, en lui attrapant la main, de façon rassurante. « L'écoute pas Grace. C'est un rabat-joie quand il ne dort pas, mais dans le fond il n'est pas bien méchant. » Ahhh la bonne blague ! S'il y a bien des gens dont tu ne veux absolument pas avoir d'ennuies avec c'est les membres du G.O.D. Et vu l'attitude du Renard, tu comprends que la petite Grace, vient de se mettre deux de ces membres à dos. Tu as tellement hâte que cette sotte perde enfin son ridicule petit sourire innocent.


HS: Alekto devient parano
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace de Launay
Souris amoureuse d'un Renard
›› parchemins postés : 1358
›› miroir du riséd : Chloé Grace Moretz
›› crédits : ava: isis; sign: astra ; aesthetic: Miss Pie
›› multinick : Isalynn & Adèle
›› dispo RP : overbookée, mais je sais pas dire non à une bonne idée!
ARTS DU SPECTACLE
›› âge : 18 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
Danse
littérature magique
théâtre
options facultatives
SACM
musique
sortilèges et enchantements
Histoire de la magie
›› profession : étudiante
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1550

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 3 Oct 2017 - 20:09 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh… I entered the wrong room…
ft. Grace de Launay, Alekto Cadfael & Malcom MacNaughton

“Se tromper est un petit malheur, mais s'égarer en est un grand.”


Lorsque je me présentai à mon tour, Alekto resta silencieuse. L’obscurité de ne me permettant pas de voir réellement son visage, je ne pus voir la haine que je lui inspirais en cet instant. Au contraire, je crus qu’elle avait mal quelque part. Peut-être une crise d’appendicite subite, ou quelque chose du genre et je me levai de mon siège pour venir m’agenouiller devant elle et poser mes mains sur ses genoux. « Ca va ? Tu as mal quelque part ? Tu veux que j’aille chercher l’infirmier, ou l’infirmière ? » demandai-je clairement soucieuse. Mais elle se reprit rapidement, et je crus avoir halluciné sa détresse. Je retournai donc m’asseoir dans le siège en face d’elle, là où je m’étais installée juste avant à son invitation.  « Oh non, je suis plutôt contente, en fait ! J'ai rarement de la compagnie, alors cela me fait plaisir. Cela faisait deux bonnes heures que je tournais en rond dans mon lit. » J’étais rassurée, et je lui adressai un sourire timide.  « Tant mieux alors. J’aime pas déranger… » dis-je en rougissant avant d’ajouter : « En tout cas, ça me fait plaisir de faire ta connaissance. Tu as l’air d’une personne très chaleureuse. Et j’ai très envie d’apprendre à mieux te connaitre. » J’aurais pu ajouter que j’avais envie qu’on devienne amies, elle et moi, mais je n’étais pas certaine que ce soir le bon moment pour ça. Il était tôt encore. Ca ne faisait pas cinq minutes que je la connaissais… J’étais naïve, mais pas à ce point, quand même.

De toute façon, je n’en eus pas le temps. Je me raidis en entendant une voix bien connue derrière moi, alors que mon cœur s’accélérait. "Alors, comme ça, on se trompe de salle commune, hein?" Qu’est-ce que… Qu’est-ce qu’il fait là ? songeai-je avant de me souvenir que c’était aussi sa salle commune. Ma bouche s’assécha alors que j’étais incapable de répondre. Son ton, froid était à mille lieues de celui qu’il avait employé la dernière fois. Mais cette dernière fois, évidemment, il ne pouvait pas s’en souvenir. Je ne me retournai pas vers lui, incapable de supporter de voir son visage en cet instant. Visage que j’imaginais en cet instant froid, empli de malice et d’envie de blesser. Je ne sus si mon propre visage montrait quelque chose, mais j’espérais que ce n’était pas le cas. Je ne voulais pas qu’il voit ce que je pouvais ressentir pour lui. « Tiens, salut Malcolm ! Tu connais Grace ? » « Nos sœurs sont très amies… Mais je me passerais volontiers de le connaître…. » répondis-je à la question d’Alekto à la place de Malcom, toujours sans le regarder.

Même si, lorsqu’il contourna mon fauteuil pour aller s’asseoir à côté d’elle, je ne pus m’empêcher de le regarder, et de tiquer lorsqu’il s’assit près d’elle après l’avoir reluquée et qu’il souligna la différence entre nos deux tenues, signe qu’il avait entendu ce que j’avais dit juste avant. "Tu devrais prendre exemple sur Alekto, Grace! Je te jure que ça te changerait la vie. Peut-être même qu'on te remarquera enfin! Qu'est-ce que t'en penses Alek, tu crois qu'on pourrait en faire quelque chose, de ce machin-là?" Aye… Ca fait mal… J’aurais pu pleurer, presque, mais je me retins. Nous n’étions pas seuls. Mais avant, lorsque c’était le cas, il avait plutôt tendance à m’ignorer. Qui était cette fille pour lui pour qu’il n’hésite pas à être blessant ? Avais-je à ce point changé le temps en remontant de quelques heures le cours du temps un mois plus tôt ? Ou alors, avais-je bien fait au contraire de lui faire oublier ce que j’avais dit ? Avait-il pu à ce point mentir sur ce qu’il ressentait pour me faire avouer des choses ? A cette idée, mon ventre se comprima, me donnant des haut-le-cœur. « Parce que tu t'y connais en mode, toi, maintenant ? L'écoute pas Grace. C'est un rabat-joie quand il ne dort pas, mais dans le fond il n'est pas bien méchant. » Elle ne savait pas. Elle ne le connaissait pas comme moi je le connaissais. Elle le connaissait sans doute différemment de moi. Peut-être même intimement ? De nouveau, mon ventre se contracta à cette idée mais je pris sur moi pour plonger mon regard dans le sien, à lui cette fois. «C’est surtout un vrai con, en permanence. Et parce que c’était lui, je pouvais le dire. Parce que je le connaissais depuis longtemps, même si… Même si c’était autre chose que j’aurais souhaité pouvoir lui dire. Mais vu comme il était ce soir… Ce fut plus fort que moi, je remontais mes pieds sur le canapé et enserrai mes genoux de mes bras, sans un geste évident de me réconforter moi-même.


revelio:
 

awards:
 


Dernière édition par Grace de Launay le Ven 13 Oct 2017 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7371-grace-laissez-moi-danser#138740
avatar
Malcom Blackwell
≈ Admin ~ maître renard ≈
›› parchemins postés : 583
›› miroir du riséd : Cody Christian
›› crédits : luaneshe (ava); Ilyria (gifs)
›› multinick : Sullivan Phelps & Marius Muller
›› dispo RP : Sujets (3/5)
ARTS JOURNALISTIQUES
›› âge : 23 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : #obligatoires# Histoire de la magie, Sciences politiques magiques, Médias moldus et sorciers.
›› profession : Dealer pour le compte de Landry Mormont
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 624

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 8 Oct 2017 - 18:05 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre

Apercevoir la petite souris piégée dans l'antre des renards avait fait ressortir en moi un tas de sentiments. Je n'arrivais pas à en analyser la moitié et afin de garder cette contenance parfaite, je préférais les ignorer, les enfermer au plus profond de moi, pour ne laisser paraître que l'aigreur, le cynisme, voire même la froideur. Dans tous les cas, la Pokeby ne me laissait pas indifférent, et clairement, ça me faisait chier. Le plus simple aurait été d'ignorer royalement les deux jeunes filles. De passer à côté à pas de loups, de laisser Alekto s'apercevoir de la potentielle victime que pouvait devenir Grace quand on la connaissait mieux. Mais je n'avais pas pu. Je devais m'en mêler. Avoir un oeil sur ce que ferait ma camarade Ethelred avec la blondinette, pour mieux abonder dans son sens... ou faire capoter son plan. Parce que j'avais beau m'entendre avec Sinistros, je ne pouvais pas non plus dire que je la connaissais réellement et parfois, je m'opposais clairement à ses actions. Par esprit de contradiction. Ou parce que j'avais des arguments contraires essentiels. Oh bien entendu, le sourire de chasseur d'Alek ne m'échappa pas. Il faisait tellement écho au mien que c'en était perturbant. A croire que tous les GOD apprenaient inconsciemment à décoder les signes qui étaient propres aux prédateurs. La grise me demanda si Grace n'était connue et un sourire ironique s'installa sur mon visage. La remarque de Grace, quant à elle, m'agaça et je fis claquer ma langue. "Oh arrête, Grace! Moi, je suis très content de te connaître, figure-toi!" Ironique à souhait, incisif aussi. Puis, qu'est-ce qu'elle avait à ne pas me regarder? Je l'avais tant dégoûté que ça la dernière fois? Ou alors elle voulait vraiment me pousser à m'énerver? Je n'aimais pas qu'on joue avec mec nerfs, surtout pas en ce moment.

Une fois installé auprès d'Alek, je la sentis légèrement distante, comme bloquée sur une pensée que je pourrais lui inspirer. L'ethelred était à l'image de notre maison, difficile à décrypter, encore plus à comprendre. Alors j'ignorais cette résistance, me concentrant sur notre mission commune, celle de s'occuper d'une proie beaucoup trop facile. Mon corps légèrement pressé contre le sien, je ne ressentais pour autant aucune chaleur. Pas comme quand j'étais proche de Grace. Elle allumait quelque chose de différent chez moi... Voilà pourquoi mon caractère se faisait plus tranchant avec la blonde. Cacher mes sentiments pour ne pas faire effet de ma faiblesse, surtout pas face à une membre des GOD... Il n'était pas question que les membres de ce club se rendent compte que je pouvais avoir un côté plus sentimental. Lançant une remarque acerbe à Grace, tout en impliquant Alek, la réponse de la grise me fit sourire. Je savais bien à quel jeu elle jouait. Celle de la future bonne amie. S'approcher de sa proie pour mieux lui faire mal. Et moi, dans l'histoire, je jouais le rôle du "bad auror". "En mode, peut-être pas... Mais je sais reconnaître une fille qui se met en valeur ou non! Mais je suppose que ouais, j'suis un rabat-joie. T'en sais quelque chose alek, hein?" que je répondais avec beaucoup d'aplomb. Alek savait combien mon caractère était changeant. Instable était le mot. Un instant, mon regard croisa celui de la pokeby. Plein de fiel et d'incompréhension. Qu'est-ce qu'elle croyait? Que j'allais la plaindre ou la protéger? Et son comportement montra qu'elle se refermait sur elle-même. Et je me renfrognais légèrement. Juste quelques secondes. Surement qu'Alek arriverait à ses fins sans moi. Peut-être même que je devrais m'effacer pour lui laisser le champ libre... "Tout de suite les grands mots... Avoue que tu t'ennuierais sans moi. Peut-être qu'avec l'aide d'Alek, tu changeras d'avis sur moi..." Je m'enfonçais dans le fauteuil, effleurant l'épaule de la grise alors que je passais mon bras derrière ses épaules.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] |Follow me if you dare # Renard rusé| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9730-malc-2-0-feel-the-thunder
Invité
Invité
DATE: Lun 9 Oct 2017 - 0:41 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre



Oh Gosh... I entered the wrong room...
Grace & Alekto & Malcolm


Oh non, tu n'as pas mal. Du moins pas physiquement. Elle est trop stupide pour comprendre, cette petite chose devant toi épreuve de l'inquiétude à ton égard. C'est tellement ridicule. Si elle pouvait lire le fond de ton âme, elle fuirait certainement comme une petite souris devant un chat. Mais non, elle reste douce et gentille… Stupide souris. Son attention vis-à-vis de toi te dégoûte. Pour qui te se prend-t-elle ? Une chose fragile, une fille comme elle ? Une faible ? Tu t'y refuses. Cette simple pensée remplit ton coeur d'une douloureuse et profonde haine. Tu dois contrôler cette colère, pour en faire une force, une force destructrice et sadique… C'est ce que Léonie t'a enseigné lorsque que tu l'as rencontré à Poudlard. A l'époque, tu étais perdue entre deux mondes, désormais tu as choisi les ténèbres. Elles t'ont toujours accompagnés en réalité, tu as juste ouvert les yeux, grâce à la Grymm. Tu le sais, ta vie sera courte, mais tu n'as pas peur de la mort, tu as même hâte qu'elle t'accueille, en réalité.
Ton attention se reporte sur la Pokerby. « Pardon ? Non, tout va bien ! » Non, tout va mal, mais tu refuses de l'avouer, même à toi-même. Avouer que tu souffres, c'est être faible.
Tu poursuis et un sourire s'affiche sur ton visage. Comme elle est stupide, elle rencontre une personne dont elle ne sait rien et se libre déjà ainsi. Oh, tu n'as pas de doute elle comprendra bien vite qui tu es. Elle saura complètement qui tu es le jour où tu décideras de faire tomber le masque de la jeune fille sympathique que tu affiches ce soir. Tu te contentes donc de garder se sourire complètement faux.

Quant à Renard, il semble totalement à l'aise. Tu réalises que tu ne sais en réalité que peu de choses sur lui. Cela ne te rend pas triste, tu es au contraire assez neutre. C'est normal, vous n'êtes pas de vrais amis, pourquoi te parlerait-il de lui alors que toi-même tu ne le fais pas ? Tu te dis même que s'il commençait à papoter, tu le trouverais ennuyant à mourir. Tu le laisses jouer son numéro de mec désagréable, tu l'aimes bien quand il se montre si sournois.
En vérité tu es totalement d'accord avec lui. Cette fille manque cruellement de classe, avec un tel prénom c'est une honte. Tu aimerais bien enfoncer encore plus le couteau dans la plaie, surtout qu'elle ne semble pas avoir bien pris la remarque du GOD. Intéressant, ainsi ta douce rose pouvait donc envoyer des épines. Décidément ton nouveau jouet est pleine de surprises. « Oh. ». Tu laisses faussement cette douce onomatopée traverser tes lèvres pour montrer ta surprise face à l'agressivité de la Pokerby. Décidément, tu adorais sortir des pop-corns et observer Grace se faire dévorait par Malcolm. Mais tu as aussi envie d'être de la partie, en plus c'est toi qui l'a vu en premier, tu n'as pas envie que le Renard te pique ton joujou, il doit partager un peu s'il ne veut pas que tu lui tombes dessus.
Tu lâches volontairement un soupir à son égard « Oui, je ne le sais que trop bien, mais nous avons une invitée ce soir. Tu pourrais te montrer aimable non ? ». Tu lui souris, mais tes yeux pétilles d'amusement. Tu te délectes de la situation tu adores la scène qui se produit devant toi et tu es tiraillée entre l'envie d'écraser à ton tour la Pokerby et celle d'attendre patiemment ton heure pour te délecter seule de ton petit manège. Quand tu vois à quel point il est facile de jouer ce rôle, tu te demandes si tu ne t'es pas trompée de filière. Tu auras dû faire du théâtre, tu es sûre que tu aurais appris encore plus de choses pour tromper les élèves stupides, comme la jeune fille face à toi.
Tu laisses Renard mettre son bras autour de tes épaules. Cela semble lui faire plaisir, comme pour encore plus agacer la demoiselle face à vous. Mais tu ne dois pas montrer que tu aimes la faire souffrir, … non, pas encore. Tu tapes dans tes mains, soudainement prise d'un enthousiasme qui ne te ressemble pas. « Oh oui ! J'accepte cette mission, Malcolm ! Ce soir, on ne se prend pas la tête ! Aller, on se détend ! » Tu sors ta baguette et trois verres propres cachés dans un placard viennent se poser devant vous. « Et pour ça j'ai un remède tout trouvé ! On repart sur de bonnes bases. ». Ah, tes paroles te dégoûteraient presque, mais c'est le jeu. Tu adores jouer. Encore plus quand tu viens de te trouver une nouveauté. Égoïste, tu refuses de voir ce cadeau tomber du ciel t'échapper. Tu es sûre que cette soirée va être passionnante.
Tu fais tourner une seconde fois ta baguette et des bouteilles d'alcool de la dernière soirée dans la salle commune des gris sortent de sous les fauteuils. Tu es sûr que le Renard a aussi des réserves dans sa chambre, mais bon, c'est plus drôle de se servir des bouteilles des autres. S'ils avaient vraiment voulu les cacher, ils les auraient mises ailleurs… Et puis, ils dorment de toute façon, …alors merde, tu fais ce que tu veux ! Au pire, ils savent dans quel dortoir tu loges et c'est avec plaisir que tu leur remettras les idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace de Launay
Souris amoureuse d'un Renard
›› parchemins postés : 1358
›› miroir du riséd : Chloé Grace Moretz
›› crédits : ava: isis; sign: astra ; aesthetic: Miss Pie
›› multinick : Isalynn & Adèle
›› dispo RP : overbookée, mais je sais pas dire non à une bonne idée!
ARTS DU SPECTACLE
›› âge : 18 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
Danse
littérature magique
théâtre
options facultatives
SACM
musique
sortilèges et enchantements
Histoire de la magie
›› profession : étudiante
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1550

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 13 Oct 2017 - 15:18 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh… I entered the wrong room…
ft. Grace de Launay, Alekto Cadfael & Malcom MacNaughton

“Se tromper est un petit malheur, mais s'égarer en est un grand.”


« Pardon ? Non, tout va bien ! » Si on m’avait demandé mon avis, j’aurais dit que non. Que tout n’allait pas bien. Mais je n’allais pas la forcer à se confier à moi alors qu’elle ne me connaissait ni d’Eve, ni d’Adam. Je savais pourtant que j’étais une tombe. Que je ne révélais jamais ce qu’on me confiait. Mais elle ne pouvait pas le savoir. Alors je laissai couler et m’installai à nouveau dans le fauteuil sur lequel j’étais installée juste avant, alors que Malcom faisait son apparition dans la pièce et que, comme à notre habitude, nous commencions à nous écharper devant témoins. Alekto ne put retenir sa surprise devant notre échange verbal, mais cela ne suffit pas à me faire taire. Ce qui y suffit, ce furent mes propres mots. Le fait de le traiter de vrai con. Mots qui me faisaient penser à ce que je lui avais dit, mais qu’il avait oublié : qu’aucune fille ne pouvait pleurer pour lui. Moi, pourtant, j’avais pleuré, pour lui ce jour-là. Et je le faisais encore dès que je pensais à lui. Mais pas maintenant. Maintenant, je ne pouvais pas le faire.

C’est surtout un vrai con. En permanence Ces mots, je les avais prononcés en le regardant lui. En tâchant de mettre dans mon regard le plus de mépris possible alors que je me sentais déchirée de l’intérieur. Je détestai ce qu’il me faisait ressentir, en cet instant. Surtout que lui se disait très content de me connaître au contraire. Mais le ton de sa voix démentait le sens de ses paroles. L’ironie que je percevais semblait clairement indiquer qu’il regrettait de me connaître. En cet instant, c’était réciproque et, si j’avais envie de m’enfuir en courant pour laisser couler mes larmes tranquillement, je refusais de lui donner ce plaisir. Cela ne m’empêcha pas de me replier sur moi-même avant de baisser à nouveau le regard tandis que lui se rapprochait encore de l’autre jeune fille. Ouais… En fait, ce que tu ressens Grace, il n’en a rien à faire… Il s’est joué de toi en juillet, il s’est joué de toi en août quand il t’a parlé de ses sentiments, et t’as bien fait de revenir en arrière… Je n’aurais pas eu confiance avec un sortilège d’oubliette. Il y aurait toujours eu un risque que je l’exécute mal et qu’il se souvienne de ce que j’avais dit à mon tour. Là, il ne risquait pas de retourner mes aveux contre moi. Mais j’aurais aimé pouvoir oublier, moi aussi. J’aurais aimé ne pas pouvoir me souvenir de ces mots qui avaient été échangés. Ne pas me souvenir que je lui avais dit que j’étais amoureuse de lui. Je m’empressai d’essuyer la larme qui menaçait de franchir le barrage de mes yeux, espérant que personne n’avait rien vu. "Tout de suite les grands mots... Avoue que tu t'ennuierais sans moi. Peut-être qu'avec l'aide d'Alek, tu changeras d'avis sur moi..." « Sans toi, qu’est-ce que je serais tranquille, oui ! La vie serait bien plus reposante… » répliquai-je, comme si nous étions seuls dans la salle commune. Pourtant, il y avait bien Alekto, de présente. Et il n’arrêtait pas de mentionner sa petite amie. Parce qu’en cet instant, j’étais persuadée qu’ils étaient ensemble. Je faillis, d’ailleurs, poser la question. Mais non. Cela aurait été montrer trop d’intérêt à Malcom. Plus que je n’en avais envie.

« Oui, je ne le sais que trop bien, mais nous avons une invitée ce soir. Tu pourrais te montrer aimable non ? » Une invitée qui envisageait sérieusement de les laisser roucouler ensemble et de retourner se perdre dans les couloirs pour oublier ce qu’elle ressentait. Voilà le genre d’invitée que j’étais. Pourtant, lorsque je me tournai vers Alekto pour lui répondre, ce fut un autre discours que la prise de congé qui sortit de mes lèvres : « Laisse tomber… J’ai l’habitude, avec lui. Il ne sait pas se comporter autrement… » Ce n’était pas complètement vrai, pourtant. Il savait être tendre et… Mais ce n’avait été que du vent, ce jour-là. De nouveau, je sentis mes yeux me piquer et dus détourner le regard du couple pour ne pas montrer à Malcom mes émotions. Qu’Alekto les voit, ce n’était pas grave. Mais lui… Je ne voulais plus qu’il voit mes faiblesses. Pas après s’être autant moqué de moi.

Je décrochai un instant de la conversation, le temps de me reprendre, jusqu’à ce qu’un bruit de verre me ramène au présent.   « Et pour ça j'ai un remède tout trouvé ! On repart sur de bonnes bases. » Je grimaçai quelque peu en voyant les bouteilles d’alcool sur la table et imaginai totalement Malcom entrain de rire si j’avouais que je n’avais jamais bu une goutte d’alcool. C’était vrai, pourtant. Et il le savait. Mais je ne voulais pas l’admettre à haute voix. Je n’eus donc d’autre choix que de prendre un verre, trop plein à mon goût et le portai à mes lèvres. Je commençai par inspirer l’odeur qui me piqua le nez et me donna envie de tousser, mais me forçai à boire, pour ne pas voir la satisfaction se lire sur le visage du blond si je baissai les bras. Le breuvage me brûla la gorge tandis qu’il glissait à l’intérieur, me réchauffant du même coup, bien que j’ai plutôt l’impression qu’il soit entrain de me brûler les entrailles. Mes yeux me piquèrent alors que je commençai à tousser. Autant pour faire comme si je savais déjà ce que c’était… songeai-je alors que quelques larmes coulaient le long de mes yeux et que j’essayai de reprendre mon souffle.


revelio:
 

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7371-grace-laissez-moi-danser#138740
avatar
Malcom Blackwell
≈ Admin ~ maître renard ≈
›› parchemins postés : 583
›› miroir du riséd : Cody Christian
›› crédits : luaneshe (ava); Ilyria (gifs)
›› multinick : Sullivan Phelps & Marius Muller
›› dispo RP : Sujets (3/5)
ARTS JOURNALISTIQUES
›› âge : 23 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : #obligatoires# Histoire de la magie, Sciences politiques magiques, Médias moldus et sorciers.
›› profession : Dealer pour le compte de Landry Mormont
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 624

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 14 Oct 2017 - 23:10 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre

Décidément, ce soir, la guerre était déclarée entre Grace et moi. Et Alekto tentait de faire l'intermédiaire, afin d'apaiser la blonde et de me contrôler un minimum. Si elle n'avait pas été là, y'aurait fort à parier que Grace serait partie en claquant la porte -ou en me giflant au passage- et que je me serais retrouvé seul dans ma chambre à nouveau. Quelque part, je n'avais pas envie de la voir partir...mais je ne pouvais pas m'empêcher de la titiller, de lui faire mal. Parce que c'était comme ça que je fonctionnais, tout simplement. Agacé de la voir se plaindre à nouveau de ma présence dans sa vie, je me retenais de lui balancer une nouvelle pique, ne serait-ce que parce que je savais qu'Alekto m'en voudrait si je la faisais s'enfuir. Car la jeune femme, membre des GODs, semblait avoir jeté son dévolu sur la petite souris, et je savais ce que cela signifiait. Nous allions devoir partagé notre proie. Rien n'était plus difficile pour deux solitaires comme nous. Les alliances, c'était uniquement quand nous n'avions pas le choix... ou alors quand nous avions envie de satisfaire de plus basiques instincts. Alors qu'Alekto me demandait d'être plus aimable, je grimaçais légèrement en m'enfonçant dans le fauteuil. Bien sûr. Comme si l'amabilité faisait partie de mon vocabulaire. J'haussais les épaules avec un sourire narquois sur le visage. "Je veux bien faire un effort... Mais juste parce que c'est toi qui me le demande..." que je m'amusais à dire à Sinistros. Mais à nouveau, Grace intervient, mauvaise envers moi... Pas d'efforts, tss. Je fis claquer ma langue, largement agacé par son comportement si agressif. Si la souris le souhaitait, elle allait s'en prendre plein la gueule. Sérieusement, elle avait ses règles ou quoi? Je savais que ce comportement ne pouvait que cacher ses vrais sentiments mais ça avait le don de m'énerver.

Heureusement, Alekto, comme piquée par une mouche, se redressa pour proposer de boire un verre ensemble. De l'alcool pour adoucir les esprits et développer la conversation... Bonne idée. Sauf que pour connaître la blondinette, je savais bien qu'elle n'avait certainement jamais goûté à une goutte d'alcool de sa vie. Du coup, je retenais un éclat de rire, me contentant d'un sourire hilare tandis que je prenais un verre. Je me penchais vers Alekto et déposait un baiser sur sa joue, tout en m'exclamant: "C'est une excellente idée, ma belle!" Le liquide coula le long de ma gorge, provoquant une vague de satisfaction en moi. Rien de tel pour me mettre de bonne humeur. Oh il me manquait une clope, mais ça, ça pourrait s'arranger plus tard. La pauvre Grace semblait se retenir de tout cracher, et ses yeux humides m'arrachèrent presque un regard compatissant. Un grand sourire sur les lèvres, je m'adressais à elle doucement: "Alors, Grace, c'est à ton goût? Ou peut-être que tu préfèrerais quelque chose de plus... fort?" Oh bien sûr, je savais parfaitement qu'elle ne survivrait pas à une telle expérience. Toutefois, j'étais obligé de faire une remarque. C'était bien trop drôle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] |Follow me if you dare # Renard rusé| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9730-malc-2-0-feel-the-thunder
Invité
Invité
DATE: Ven 20 Oct 2017 - 0:43 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre



Oh Gosh... I entered the wrong room...
Grace & Alekto & Malcolm


Tu observes silencieusement la joute verbale entre la petite blonde et ton Renard. Visiblement, ton nouveau joujou semble se refermer de plus en plus sur elle-même. Merde… Mais qu'est-ce qu'elle a ? C'est quoi son problème sérieux ? Vous l'accueillez bien dans votre salle commune, de façon courtoise et polie et elle fait la gueule ? Tu te dis qu'elle a vraiment une attitude égoïste de petite princesse. Malcolm vous sort du grand Malcolm fidèle à lui-même, elle ne devrait pas être surprise, non ? Et pourtant, l'attitude de la demoiselle est décevante. Tu es sur le point de perdre, ta petite chose. Tu lances un rapide coup d'oeil glacial à Malcolm, toujours un peu méfiante à son égard. Il te devra des explications vis-à-vis de cette fille. Tu t'étonnes qu'il ne l'ait pas déjà mangé. Toi, tu l'aurais déjà mangé ! Qu'est-ce qu'il attend ?! Tu te demandes même s'il ne fait pas exprès, ne voulant pas la partager avec toi. Tu te dis que si les rôles étaient inversés, cela te ferait clairement chier, mais c'est la loi du plus fort après tout, même chez les G.O.D.
Tu dois vite trouver un moyen de te la mettre dans la poche. Tu jettes un nouveau coup d'oeil au Renard, comme si tu le voyais pour la première fois de ta vie, l'analysant de haut en bas. Je n'ose pas faire de commentaire, de peur de voir ma petite proie fuir. Malcolm prend la parole, avec une remarque qui fait Grâce se renfermer encore plus sur elle-même. Génial… Tu devais te la jouer Suisse… Par Merlin, ce que c'est chiant d'être la Suisse ! « Ah ouais, carrément ?! …Et si, je te demande de sauter du haut de la tour d'Astronomie, tu le fais aussi ? » Sa remarque est ridicule, tu ne la comprends pas. Même si c'est pour jouer le jeu face à Grace, tu trouves quand même cela bizarre, une preuve de faiblesse que tu n'apprécies pas voir de la part du Renard. Tu as lancé ta remarque sur le ton de l'humour, mais en réalité c'est une vraie question que tu poses à ton camarade gris. Tu ne doutes pas, qu'il a compris ta véritable demande, devinant de son flair de prédateur ton véritable intérêt sur cette question. Pas de doute, bien que tu aimes bien Malcolm, tu serais réellement capable de lui demander de faire cela. Ce n'est qu'un jeu à tes yeux, un jeu mortel ...et tu adores ça.

Ton idée pour apaiser l'ambiance semble satisfaire le Renard, il a l'air de trouver cela amusant, intriguée, je me tourne vers Grâce, qui a apparemment du mal avec la première gorgée. Ah tient ? Tu as trouvé une faille ! Ton joujou n'a pas l'habitude de boire, en voilà une bonne nouvelle, tu vas pouvoir bien t'amuser avec cette information. Mais la petite tient bon, elle te semble plus forte que Mi-Cha, tu vas avoir un peu plus de mal avec elle, mais ce n'est pas grave. La Pokeby de l'année dernière se laissait trop facilement faire, c'était devenu chiant à tes yeux. Tu te sers un verre sans vraiment regarder ce que tu te sers, hypnotisée par Grace. Tu observes chacun de ses mouvements et tu ne la quittes pas des yeux. Tu trempes à peine tes lèvres dans le liquide, tu veux garder les idées claires et l'esprit vif, face à cette petite créature encore indomptée. Tu changes de canapé, t'installant près de Grace, ignorant délibérément la remarque de Malcolm que tu trouves pourtant dans le fond très pertinente… comme toi, il n'est pas dupe. Gentil petit Renard, tiens-toi un peu tranquille, la biche prend peur. Tu remplies à nouveau le verre de la Pokeby, un chaleureux faux sourire s'étirant sur tes lèvres. « Et dis-moi, Grace, tu es dans quelle section? » Tu préfères qu'elle oublie Malcolm pour aborder un chapitre qu'elle doit apprécier. Si elle n'est plus préoccupée par les sujets qui la contrarie, tu pourras plus facilement la comprendre.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace de Launay
Souris amoureuse d'un Renard
›› parchemins postés : 1358
›› miroir du riséd : Chloé Grace Moretz
›› crédits : ava: isis; sign: astra ; aesthetic: Miss Pie
›› multinick : Isalynn & Adèle
›› dispo RP : overbookée, mais je sais pas dire non à une bonne idée!
ARTS DU SPECTACLE
›› âge : 18 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
Danse
littérature magique
théâtre
options facultatives
SACM
musique
sortilèges et enchantements
Histoire de la magie
›› profession : étudiante
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1550

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 27 Oct 2017 - 13:29 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh… I entered the wrong room…
ft. Grace de Launay, Alekto Cadfael & Malcom MacNaughton

“Se tromper est un petit malheur, mais s'égarer en est un grand.”


Je n’avais plus envie d’être là. J’aurais préféré être n’importe où ailleurs plutôt qu’à observer Malcom se frotter contre Alekto. J’avais envie de pleurer, mais je retenais mes larmes. Je ne voulais pas donner au garçon la satisfaction de voir qu’il avait réussi à m’atteindre et à me faire mal. Pourtant, j’avais sincèrement envie de connaître la jolie blonde qui prenait ma défense. Aussi, malgré le spectacle qu’il m’offrait, je décidai de rester pour l’instant. Mais si cela devenait trop dur, je partirais et puis voilà. D’ailleurs, Alekto lui demandait de bien se comporter, ce qu’il accepta, uniquement parce que c’était elle qui le lui demandait. Il était clair que quand c’était moi qui lui demandais d’être gentil, il ne s’exécutait pas, au contraire. Mais jamais je ne l’aurais suggéré. D’autant que, au fond, sa méchanceté envers moi, en public, m’aidait à ne pas craquer. Qu’aurais-je fait s’il avait été gentil ? Aurais-je pu retenir mes larmes d’avoir utilisé ce retourneur de temps ? Non, clairement. Mais la question ne se posait pas d’autant qu’à nouveau, la jeune fille reprit la parole lui demandant ce qu’il ferait si elle lui demandait de se jeter du haut de la tour d’astronomie. « Ca me ferait des vacances… » pensai-je à voix basse avant de piquer un fard. L’avais-je vraiment fait ? Dire ça à haute voix ? Je jetai un coup d’œil aux deux Ethelred, savoir s’ils m’avaient entendus. J’espérais bel et bien que non, en fait. Je détournai rapidement la tête des deux jeunes gens qui, il fallait le reconnaître, semblaient plutôt bien s’accorder. Mais moi, ça me faisait mal, de les voir ainsi.

Je n’aurais su dire s’ils se rendaient compte de la cause de mon mal-être, mais Alekto décida de nous donner à boire. De l’alcool… Quelque chose que je n’avais jamais bu, et le blond le savait pertinemment. Lorsqu’il se pencha vers la jeune femme pour déposer un baiser sur sa joue. A dessein, forcément. Ce n’était pas possible autrement. Il savait forcément que ça m’atteindrait. Voulait-il que je hurle ? Que je lui saute dessus pour lui arracher les yeux ? Non. Je n’en ferais rien. A la place, je me forçai à prendre une première gorgée de ce breuvage alcoolisé, me retenant de tout recracher quand ma gorge me brûla et que des larmes commencèrent à rouler le long de mes joues. Forcément, il en profita pour me titiller à nouveau, me demandant si je voulais quelque chose de plus fort. Je secouai la tête de gauche à droite, incapable de prononcer un son tandis qu’Alekto venait s’asseoir à côté de moi et me posait une question sur mon cursus. « Je… Je suis en arts du spectacle. Je veux devenir danseuse… » répondis-je lorsque je fus à nouveau capable de prononcer un son. Imaginant le jugement qu’ils allaient pouvoir faire de mon cursus peu prestigieux, je décidai de m’absorber à nouveau dans le verre que j’avalais d’un trait, cette fois, ignorant la sensation de brûlure que je ne voulais pas sentir. Je savais déjà, à la fin de ce verre, que j’allais détester l’alcool. Et pourtant, j’avais envie d’être acceptée par Alekto, et j’avais envie d’enlever une cause de moquerie à mon sujet dans la bouche de Malcom. Au contraire, j’espérais qu’il admirerait ma détermination, même si je me demandais, au fond, ce que cela pourrait bien changer.


Spoiler:
 


revelio:
 

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7371-grace-laissez-moi-danser#138740
avatar
Malcom Blackwell
≈ Admin ~ maître renard ≈
›› parchemins postés : 583
›› miroir du riséd : Cody Christian
›› crédits : luaneshe (ava); Ilyria (gifs)
›› multinick : Sullivan Phelps & Marius Muller
›› dispo RP : Sujets (3/5)
ARTS JOURNALISTIQUES
›› âge : 23 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 5ème année
›› options obligatoires & facultatives : #obligatoires# Histoire de la magie, Sciences politiques magiques, Médias moldus et sorciers.
›› profession : Dealer pour le compte de Landry Mormont
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 624

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Sam 18 Nov 2017 - 19:28 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre

Décidément, je n'avais pas la côte avec Grace ces derniers temps. Ou alors la Pokeby s'était mise en tête que j'étais son pire cauchemar, ce qui en soit n'était pas entièrement faux. Après tout, mes petites habitudes avaient la dent dure, et l'emmerder était un hobby tout à fait passionnant. Surtout quand elle se rebellait un peu comme ce soir. J'aurais surement préféré être seul avec elle, parce qu'avec Alekto, j'étais moins libre de mes mouvements. Et des deux, ma camarade des GOD était la première à l'avoir aperçue ce soir. Elle avait donc la main sur les évènements de la soirée. Et si je n'aimais pas ne pas contrôler, je pouvais me retenir un minimum d'être trop... moi. C'était agaçant de laisser Sinistros menait le jeu, toutefois, je savais bien qu'elle me le ferait payer si je tentais de prendre la main. Je soupirais doucement, esquissant une moue agacée face à la réplique d'Alekto. Fronçant les sourcils, je me retenais de lui balancer un truc bien acide à la gueule. Tout faisait partie du jeu, mais je n'étais pas comme elle. Et nos caractères mutuels avaient parfois des divergences qui menaient à des conflits. Je laissais couler, me contentant de ronchonner un peu, tout en gardant mon attention fixée sur Grace. Oh bien sûr que ça lui ferait des vacances... et d'un autre côté, ne s'ennuierait-elle pas sans toutes mes -mauvaises- attentions envers elle? Je lui lançais un regard mi-dédaigneux, mi-amusé, bien conscient que la petite souris était plongée dans la gueule du loup. Et qu'en plus, elle ignorait tout d'Alekto. Sinistros n'était pas quelqu'un à prendre à la légère. Devrais-je m'inquiéter pour la blonde? Peut-être. Mais pour l'instant, ce n'était pas mes affaires. Pour l'instant, je m'amusais à flirter avec ma camarade, sans forcément me rendre compte de l'effet de mon petit jeu sur Grace. Je n'étais rien pour elle, pourquoi donc cela devait-il l'atteindre?

L'alcool entra en jeu, insidieux et tentateur. Pour ma part, cela ne faisait qu'augmenter la part de plaisir que je prenais dans ce jeu de pouvoir. Manipuler pour entrer dans la tête de nos victimes était bien trop tentant pour la brune et pour moi. Et la petite souris une proie de choix. Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres alors qu'elle tentait de faire bonne figure en buvant les premières gorgées d'alcool de sa jeune vie. Moqueur certes, mais un peu surpris aussi qu'elle s'acharne à boire. La pokeby cherchait donc à impressionner les prédateurs? Alekto se déplaça à côté d'elle, cherchant à étendre son emprise sur elle, et je les observais. Danseuse, évidemment. "Et de ce que j'ai pu voir, elle se débrouille plutôt bien..." que je lançais l'air de rien, sur un ton presque sincère. Pas de malice, c'était après tout la vérité. Même si dans le fond, je voulais qu'elle repense à cette fameuse rencontre dans la salle de danse. Je l'avais surprise là, se mouvant sur une musique. Telle que je n'avais jamais pu la voir. La petite souris était douée, à n'en pas douter, même si je n'y connaissais rien. "Mais il ne faudrait pas que tu t'attardes trop longtemps ici, Grace, tes camarades vont surement s'inquiéter... Enfin, compte pas sur moi pour t'accompagner..." Je me resservais un verre que j'engloutissais d'un trait, avant d'aller à la fenêtre pour griller une cigarette. Comme d'habitude, je me lassais très vite et j'avais besoin d'actions. Et clairement, cela ne m'amusait plus d'avoir une petite souris agressive sur le dos.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] |Follow me if you dare # Renard rusé| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t9730-malc-2-0-feel-the-thunder
avatar
Grace de Launay
Souris amoureuse d'un Renard
›› parchemins postés : 1358
›› miroir du riséd : Chloé Grace Moretz
›› crédits : ava: isis; sign: astra ; aesthetic: Miss Pie
›› multinick : Isalynn & Adèle
›› dispo RP : overbookée, mais je sais pas dire non à une bonne idée!
ARTS DU SPECTACLE
›› âge : 18 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 1ère année
›› options obligatoires & facultatives : options obligatoires
Danse
littérature magique
théâtre
options facultatives
SACM
musique
sortilèges et enchantements
Histoire de la magie
›› profession : étudiante
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 1550

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 30 Jan 2018 - 16:13 Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre


Oh Gosh… I entered the wrong room…
ft. Grace de Launay, Alekto Cadfael & Malcom MacNaughton

“Se tromper est un petit malheur, mais s'égarer en est un grand.”


Elle ne répondait plus, Alekto, nous laissant nous écharper verbalement Malcom et moi. Si ça n’amusait pas mon camarade, cela ne m’amusait pas davantage. Et, si je ne pus masquer ma surprise lorsqu’il annonça que je me débrouillai plutôt bien en danse, ce qui me fit rougir, d’ailleurs, j’eus de la peine à ne pas garder en tête le mépris qu’il affichait à mon égard sur le reste, je n’en étais pas moins blessée par toutes ses piques qui ne tardèrent pas à revenir lorsqu’il me mit, presque, dehors. En tout cas, c’était le sens de ses paroles. J’aurais pu dire que je l’avais connu plus agréable que ça, mais… Mais il y avait sa petite amie qui assistait à la scène. Je n’avais pas envie de me montrer en spectacle. « T’inquiète pas, je n’attends rien de toi… » répliquai-je, du ton le plus sec possible. Pourtant, je sentais ma voix vibrer d’émotion, ce qui était plutôt dérangeant. Je me levai brusquement après qu’il se soit resservi, renversant la table basse. Néanmoins, loin de ramasser et de nettoyer ma bêtise, ce que j’aurais fait en temps normal, je pris la fuite et quittai en trombe la salle commune d’Alekto et Malcom, les larmes ruisselant sur mes joues. Je me détestais tellement d’être aussi sensible dès qu’il pouvait me sortir une pique.


Spoiler:
 


revelio:
 

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7371-grace-laissez-moi-danser#138740
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre

Revenir en haut Aller en bas
 
TERMINE // Oh Gosh... I entered the wrong room... {{libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» The Straight Edge's Locker Room
» 03. What's wrong with you ?
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
HUNGCALF UNIVERSITY
 :: Deuxième étage
-