Revenir en haut Aller en bas
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Summerbee et de Professeurs ! (a)
Partagez | .
 

 Tell me what happened last night ¤ Adeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Adèle Hammerstein
❆❈ Ice Queen ❈❆
›› parchemins postés : 92
›› connexion : quotidienne
›› avatar : Anne Hathaway
›› crédits : isis (ava); isis (aesthetic)
›› multinick : Ceilynn & Grace
›› âge : 37 ans
›› situation : Divorcé(e)
MINISTERE DE LA MAGIE
Adele
›› profession : directrice du département de la justice magique
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Tell me what happened last night ¤ Adeth   Dim 24 Déc 2017 - 0:23



Tell me what happened last night

Adèle Hammerstein & Gareth Silverman


Oh que le réveil est compliqué aujourd’hui, Adèle ! C’est très rare, les jours comme celui-ci où tu peines autant à émerger et où tu as à ce point mal à la tête. En général, cela ne t’arrive qu’une fois par an : le jour de l’anniversaire de ton fils. L’anniversaire de son abandon… Même si cela fait plusieurs années que tu n’as plus pris de cuite à cette occasion. Mais ce matin, il semble que ce soit le cas et… Que tu ne sois pas seule, non plus. Un bras se trouve en travers de ton corps. Si cela suffit à te dégriser, cela n’aide en aucun cas ta migraine, particulièrement puissante. Ce n’est qu’un cet instant que tu te rends compte de la position dans laquelle tu es : pas vraiment assise, pas vraiment allongée. Tu parviens à te situer sur le canapé de ton salon… Avec un homme. Tu as presque peur d’ouvrir les yeux et de voir qui te tient compagnie. Ce qui te rassure – mais à moitié seulement – c’est de voir que tu es encore en partie habillée : si ta robe bustier semble s’être fait la malle, tu portes ta nuisette noire et ton déshabillé en soie de la même couleur. Ce qui, après réflexion, n’est peut-être pas forcément une bonne chose. Tu as un trou noir concernant la soirée de la veille après ton départ du bal de Noël en compagnie de… Il te faut un instant pour te le remémorer : Gareth Silverman. Comment je fais pour me dépêtrer de ça… ? songes-tu. Tu as besoin de te lever, ne serait-ce que pour aller aux toilettes et boire un verre d’eau tant ta bouche est pâteuse. Mais tu crains d’éveiller l’homme à tes côtés. N’y tenant finalement plus, tu ouvres les yeux pour vérifier qui se trouve en ta compagnie.

Gareth Silverman. Tu refermes les yeux, Adèle, mets ta main libre sur ton front et tes yeux, te demandant comment tu t’es retrouvée dans cette situation. Mais tu as trop besoin de te lever. Doucement, tu attrapes le poignet de l’ancien Auror pour dégager son bras et pouvoir te lever. Tu le remets ensuite délicatement en place. C’est alors que ton regard est attiré par la couverture abandonnée par terre, en tas informe comme si elle avait glissé. Dans un élan de tendresse – sans doute as-tu encore l’esprit embrumé par l’alcool – tu la ramasses et la poses sur les épaules de l’homme endormi. Tu t’empresses d’aller faire ce que tu as à faire, perturbée par l’absence de dessous, et passe en cuisine où tu prépares du café. Pour deux. Fort. A réveiller les morts… Tu ne peux t’en empêcher, en fait. Tu as besoin de t’occuper pour oublier que c’est le trou noir sous ton crâne. Un bruit derrière toi te fait sursauter et lâcher le verre d’eau que tu t’apprêtais à porter à tes lèvres, éparpillant son contenu sur tes longues jambes et des morceaux de verre autour de tes pieds nus. « Par Merlin… » marmonnes-tu entre tes dents en te retournant… et en marchant sur un petit morceau de verre. Sinon… Ce n’est pas drôle… songes-tu en te retrouvant face au géant. « Avez-vous bien dormi ? » demandes-tu sur le ton de la conversation malgré la douleur sous ton talon. Malgré la gueule de bois, malgré la situation embarrassante dans laquelle tu t’es réveillée ce matin, et le déshabillé que tu n’as pas pris le temps de rajuster, tu cherches à sauvegarder les apparences. Les habitudes ont la vie dure… « J’étais entrain de faire du café. » ajoutes-tu en portant ta main à la manche qui a glissé le long de ton épaule pour rajuster le vêtement en espérant que cela te rendra plus… Présentable…


The hardest thing to do is to be true to yourself, especially when everybody is watching.
Dave Chappelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t8223-adele-it-s-all-about-new-beginnings-and-not-making-the-same-mistakes-again#160170
avatar
Gareth Silverman
Newbee - sorcerer's apprentice ⚔
›› parchemins postés : 65
›› avatar : Alexander Skarsgård
›› crédits : Tik Tok
›› âge : 39 ans
›› situation : Célibataire
ENSEIGNEMENT

›› profession : Professeur de DCFM
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 176

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: Tell me what happened last night ¤ Adeth   Lun 1 Jan 2018 - 23:35

tell me what happened last night

Adèle & Gareth


La soirée de la veille avait à la fois été clémente et cruelle avec Gary – clémente parce qu’elle avait été, en elle-même, très agréable, mais cruelle parce qu’elle avait laissé derrière elle un mal de crâne épouvantable. L’esprit brumeux, le grand blond entrouvrit un œil au contact doux et chaud de ce qui s’avéra être une couverture, avant de le refermer pendant que son cerveau fatigué tentait de se remémorer où il était et comment il était arrivé là. Peu à peu, les souvenirs de la veille affluèrent et il parvint à reconstituer la majorité des événements de sa soirée – le bal de Noël, les retrouvailles avec Adèle, le dernier verre que celle-ci avait proposé de prendre chez elle et qui s’était mué en une série de verres… Une sensation étrange commença à se répandre en Gary, et pour cause : il ne se souvenait plus de la dernière fois qu’il n’avait pas dormi chez lui. C’était là une habitude qu’il avait perdue depuis qu’il avait arrêté de boire, et qu’il n’avait pas reprise même lorsqu’il avait à nouveau cédé à la tentation de la bouteille. Il faut dire que cette habitude lui avait joué bien des tours, et que nombreuses avaient été les fois où il s’était réveillé dans des endroits totalement inconnus, en présence de personnes peu recommandables, ou tout seul et sans le moindre souvenir de sa soirée. Aujourd’hui était donc une grande première pour le professeur, qui était d’ailleurs soulagé de constater qu’il était parvenu à rester raisonnable – en témoignait le pantalon avec lequel il s’était endormi, même s’il ne portait plus sa chemise. Toutefois légèrement confus, Gary se fit violence et se redressa, attrapa sa baguette magique qu’il empocha, ancien habitude d’Auror qui avait la vie dure, et se leva, légèrement titubant, avant de rapidement se stabiliser. Il marmonna une formule qu’il n’avait que trop l’habitude d’utiliser, et qui avait pour effet immédiat de réduire considérablement le mal de crâne dont il souffrait quasi quotidiennement, étant bien trop porté sur la bouteille. C’était un ami Médicomage qui lui avait donné le tuyau, un sourire espiègle aux lèvres et après avoir précisé une demi-douzaine de fois qu’il ne fallait surtout pas en abuser – un conseil que Gary avait minutieusement ignoré, avec pour raisonnement certes un peu stupide que si son foie parvenait toujours à tenir le coup malgré les quantités d’alcool colossales qu’il avait l’habitude d’ingurgiter, ce n’était pas un petit sortilège de rien du tout qui allait avoir raison de lui.

Gareth emprunta alors le chemin de la cuisine, dont il conservait quelques souvenirs brumeux de la veille, et y trouva sans grande surprise la fine silhouette d’Adèle. Elle n’avait visiblement pas remarqué sa présence, et il s’éclaircit doucement la gorge pour lui signaler qu’il était là. C’était apparemment une piètre idée, car elle eut pour effet de faire sursauter la jeune femme d’un bon mètre, et la scène se solda par le fracas d’un verre qui éclata en miettes au sol. Gary se gratta la nuque, embarrassé – et son embarras fut décuplé lorsqu’il devina à l’expression d’Adèle qu’elle venait de marcher dans un morceau de verre. « Merde, je suis vraiment désolé, j’essayais justement d’éviter de te surprendre… » Il s’avança vers elle avec précipitation, désireux d’arranger les choses. Il fut toutefois interrompu dans son élan lorsqu’il l’entendit la vouvoyer, ce qui lui arracha un sourire amusé. « Très bien, merci – et je pense qu’on peut se tutoyer maintenant, Adèle… Après la soirée qu’on vient de passer, on n’est plus à ça près, pas vrai ? » Espiègle, il désigna du menton la tenue de l’intéressée, ne jugeant même pas utile de relever le fait que lui était torse nu, et que les deux partageaient le même mal de crâne. Il lui adressa un nouveau sourire aussi appréciateur que reconnaissant lorsqu’elle lui parla de café, et sortit ensuite sa baguette magique qu’il pointa sur les débris de verre en marmonnant un Reparo à peine audible. Le verre se reconstitua instantanément et regagna sa place sur le comptoir, arrachant au passage une légère grimace à Adèle, probablement parce que le petit morceau de verre logé dans son pied s’en était extirpé sous l’effet du sort. « Tu permets ? » Sans attendre la réponse d’Adèle, Gary la souleva précautionneusement pour la poser sur le compte de travail et prit son pied dans une main, dirigeant sa baguette sur la petite coupure qui en barrait la plante. Il le relâcha après avoir lancé un Episkey qui eut pour effet de faire disparaître la petite plaie, et sourit à nouveau à Adèle. « Et voilà ! Encore désolé de t’avoir surprise comme ça. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t8643-restless-heart-syndrome-gareth
avatar
Adèle Hammerstein
❆❈ Ice Queen ❈❆
›› parchemins postés : 92
›› connexion : quotidienne
›› avatar : Anne Hathaway
›› crédits : isis (ava); isis (aesthetic)
›› multinick : Ceilynn & Grace
›› âge : 37 ans
›› situation : Divorcé(e)
MINISTERE DE LA MAGIE
Adele
›› profession : directrice du département de la justice magique
›› particularité : Animagus
›› nature du sang : sang-pur
›› gallions sous la cape : 135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: Tell me what happened last night ¤ Adeth   Hier à 20:17



Tell me what happened last night

Adèle Hammerstein & Gareth Silverman


Tu te sens presque étrangère dans ta propre cuisine, Adèle. Tes mouvements ne sont pas assurés. Tu cherches les choses et fini par décider de prendre un verre d’eau. Pour te détendre, pour t’éclaircir les idées. Cela ne peut pas te faire de mal. C’est, en tout cas, ce à quoi tu penses, tournée vers ta fenêtre tandis que le café coule dans la cafetière et que tu te perds dans tes pensées. Et puis il surgit, dans ton dos et se racle la gorge. Toi, tu sursautes, Adèle. Et ton verre t’échappe, se brisant sur le sol. L’eau se repend, mais ce n’est pas grave. Ce qui l’est plus, c’est de marcher sur les débris de verre en te retournant pour lui faire face. Toi, d’ordinaire ultra confiante, tu es comme perdue. La faute à cette perte de mémoire qui concerne tout ce qui a pu se passer la nuit dernière à compter de votre retour chez toi. Tu vois son embarras de t’avoir prise par surprise, mais cela ne te rassure pas. L’espace d’un instant, tu te demandes si ton visage est aussi inexpressif qu’il devrait l’être. Surtout lorsqu’il s’excuse de t’avoir fait peur avant de se précipiter vers toi. Tu le vouvoies, automatiquement, mettant ainsi de la distance entre lui et toi. Une distance qui te rassure, un peu. Si tu ne peux pas tout contrôler, ça tu le peux. D’autant que lui te tutoie et que cette proximité te met mal à l’aise. Comme si vous aviez partagé plus qu’un canapé. Et… Et si c’était le cas ? Cette idée te panique littéralement. Autant avoir des aventures avec des hommes n’est pas un problème, autant ne pas t’en souvenir… Un peu plus, déjà. Vous êtes-vous seulement protégés ? As-tu pris ta potion contraceptive ? Tu as l’impression de blêmir alors qu’il reprend la parole avec un sourire amusé. Se souvient-il de quelque chose, lui ? Tu éprouves l’envie de lui demander ce que vous avez fait cette nuit, mais sa proximité physique et vos tenues pour le moins équivoques t’assèchent la bouche. Et… Tu n’as pas envie d’admettre que tu ne te souviens pas. Déjà parce que tu détestes être prise en situation de faiblesse et pour ne pas vexer ton potentiel amant.

Celui-ci, d’ailleurs, après t’avoir taquinée s’empare de sa baguette pour reconstituer le verre. Le contenu de celui-ci, lui est définitivement perdu. Mais tant pis. Tu grimaces, retenant avec peine le gémissement de douleur que tu sens monter dans ta gorge lorsque le morceau planté dans ton talon s’extrait en tournant de ton pied pour rejoindre le reste. « Tu permets ? » Tu te sens un peu spectatrice, Adèle, devoir Gareth se mouvoir dans ta cuisine et ne songes même pas à te dégager lorsqu’il te soulève, comme si tu ne pesais pas plus lourd qu’une plume pour te poser sur le comptoir. Instinctivement, tu resserres tes jambes autour de sa taille, et tes bras autour de son cou, ton visage tellement près du sien que l’air que tu expires caresse sa joue. Tu le relâche cependant immédiatement en sentant le meuble sous tes fesses tandis que sa main glisse jusqu’à ton pied blessé. Ce contact t’électrise, presque, te poussant à te demander depuis combien de temps un homme ne t’a pas fait cet effet. Cela provient-il du fait de ne pas savoir ce qu’il s’est passé au cours des dernières heures, ou est-ce inhérent à Gareth ? Tu es bien incapable de répondre.

Mais ce n’est pas pour une caresse sensuelle qu’il t’a ainsi assise ou pris ton pied. C’est pour soigner ton entaille. Tu es partagée, Adèle, entre soulagement et déception. Tu laisses retomber ta jambe, préférant ne pas bouger de là où tu es assise, déjà par crainte que ta nuisette ne se retrousse…. Et par crainte d’avoir les jambes flageolantes. « Ce n’est rien, Gareth. Je ne m’attendais pas à ce que vous… Tu te réveilles aussi vite… » réponds-tu, en te forçant à le tutoyer. Tu n’es pas à l’aise à cet exercice. Cela se sent tout de suite. Mais tu t’efforces de faire un effort, malgré tout. « Concernant la soirée que l’on vient de passer, j’espère qu’elle a été agréable et… Inoubliable… » reprends-tu, reprenant lentement la maîtrise de toi-même et décidant de prêcher le faux pour savoir le vrai. Un bruit venant de la cafetière t’informe que le café est désormais prêt.


The hardest thing to do is to be true to yourself, especially when everybody is watching.
Dave Chappelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t8223-adele-it-s-all-about-new-beginnings-and-not-making-the-same-mistakes-again#160170
 

Tell me what happened last night ¤ Adeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Londres & le monde :: Habitations moldues & sorcières
-