Revenir en haut Aller en bas
VINGT MILLE LIEUES SOUS LE LAC
Le domaine est infesté de strangulots et les êtres de l'eau requiert votre aide !
Participez au défi et remportez des gallions !
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Wright ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !
Partagez | .
 

 niawell ◘ open your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Niamh Walsh
Dancing queen
›› parchemins postés : 190
›› connexion : 7/7
›› avatar : Sarah Hyland
›› crédits : ava :cupidon aes: SB
›› multinick : Le loup canadien Cal && le gris serial dragueur Sha
›› âge : 25 ans
›› situation : Célibataire
ARTS DU SPECTACLE

›› années d'études : 8ème année
›› options obligatoires & facultatives : ★ Options obligatoires : Danse, Littérature Magique, Théâtre et Musique
★ Option facultative : médias moldus et sorciers
›› nature du sang : née-moldu
›› gallions sous la cape : 287
MessageSujet: niawell ◘ open your mind    Dim 11 Fév 2018 - 9:36

Where words fail, music speaks.
Samwell & Niamh
Music is the greatest communication in the world. Even if people don't understand the language that you're singing in, they still know good music when they hear it. ▬ Lou Rawls



L'heure n'a pas d'importance pour toi, après une journée rondement menée tu as décidé qu'il était temps de faire un peu de musique. C'est une véritable obsession chez toi, comme si le fait de ne pas pratiquer l'une de tes si précieuses disciplines quelques heures pouvait être nuisible. Comme si tu avais peur de cesser d'exister sans cette rigueur, sans cette passion. Après tout, tu le sais Niamh, ton art est ton oxygène, mais tu te rends bien compte aussi qu'il est tout ce que tu possèdes. Tu n'as pas de réelles attaches, tu ne possèdes pas d'amis sincères, personne ne sait qui tu es réellement, personne ne connait tes terreurs, tes erreurs. Tu fais fis des rumeurs, tu sembles imperméables aux remarques désobligeantes et pourtant chaque soir lorsque tu te couches, tu es totalement vide.

Tu occupes tes journées sans pause, tu es une boulimique du travail et au fond peut-être essaies-tu de combler ce vide en toi ? C'est une tentative veine, mais tu continues malgré tout parce que quand tu chantes, quand tu danses, quand tu joues, tu es toi. Tu n'as pas besoin de faire semblant, c'est un moment de plénitude, tu peux enfin libérer les sentiments qui t'oppressent, tu arrives à faire passer des émotions parce que tu les vis, parce que tu as une sensibilité à fleur de peau mais qu'elle est refoulée jusqu'à ce que tu montes sur une scène ou bien que tu pianotes sur un clavier. Peut-être est-ce finalement ce besoin d'être seule, d'exprimer une certaine mélancolie qui t'a fait prendre la direction de la salle de musique. Tes pas sont feutrés et ils s'approchent de la salle, quelques notes de piano parviennent à tes oreilles et déjà tu pestes. Qui ose utiliser ton piano ? Quel est cet individu qui se permet de venir dans une salle de musique à une heure aussi avancée de la soirée ? Tu t'apprêtes à entrer, lui faire remarquer que tu as un droit légitime sur cette salle et ses instruments, mais au moment où tu pousses la porte les notes t'emportent. Tu cesses ta progression, tes sens bien trop épris de ce qu'ils entendent que pour interrompre cette musique. Les notes flottent dans l'air, elles viennent t'envelopper. Tes yeux sombres se pose sur une silhouette haute, celle d'un homme, ses doigts fins frôlent délicatement les touches et tu restes là, quelques minutes dans l'embrasure de la porte à profiter de ce moment privilégié.

Moment suspendu, tu profites de ce que tu vois et prends le parti de t'approcher doucement, sur la pointe des pieds presque, pour ne pas lui faire peur. C'est ridicule tu t'en rends bien compte, aucun un homme ne saurait avoir peur de toi, tu le saurais depuis le temps. Délicatement tu t'accoudes au piano et souris enjoignant le joueur de ne pas s'arrêter, sa mélodie douce te plait, c'est agréable d'écouter. C'est très beau, c'est un murmure qui s'échappe de tes lèvres, il accompagne un sourire et un regard tendre, étrangement tendre pour quelqu'un comme toi. La musique adoucit les mœurs, ce soir tu en as la confirmation.




©️ Gasmask





Dancing
IN THE DARK
Evil isn't born dearie. It's made...
 

revelio:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Samwell Hamilton
helper - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 627
›› connexion : ◼◼◼◼◻
›› avatar : Devran Taskesen
›› crédits : gainsboro - martinacyman - Myrkur.
›› multinick : Nooooon !
›› âge : 26 ans
›› situation : Célibataire
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE

›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 963

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: niawell ◘ open your mind    Lun 12 Fév 2018 - 13:56

Normalement, il faut que tu remplaces un musicien dans quelques jours, Penelope t’as prise un peu au dépourvu en te demandant cette faveur que tu n’as pas mis longtemps à accepter, c’est drôle comme tu peux être doux quand il s’agit de la famille Blackwell et plus particulière d’un membre de la famille à Primerose. Alors que ton esprit n’accepte toujours pas certaines choses, il est évident qu’un jour ou l’autre, tu vas devoir affronter ton destin et surtout ce que te dit ton propre cœur. Une chose que tu ne sais plus faire depuis longtemps, sûrement à cause de cette vipère d’Avril qui n’a pas une meilleure idée que de faire de toi un véritable pantin, aujourd’hui, incapable d’aimer à nouveau. Du moins, c’est ce que tu penses, mais tu sais au fond de toi que c’est entièrement faux et que l’amour ne se résume pas à une expérience, il est partout chaque seconde de la journée. Il est impossible de l’ignorer et surtout de se mentir à soi-même, car il représente absolument tout dans ce monde, que ce soit dans les yeux d’une mère qui n’arrive plus à vivre ou dans ceux d’une sœur bien trop grande pour être nommé petite sœur. Pourtant, elle reste la cadette, tu veux lui dire que tu l’aimes, mais tu as ta petite fierté de mec. Les hommes sont des imbéciles parfois, tu le penses, mais c’est dans ta nature et tu ne peux rien faire contre ça. Tu arrives dans la salle de musique en pensant y trouver Penelope pour avoir plus de détails concernant la représentation à venir, connaître la chanson en question pourrait aider dans un premier temps. Mais faut dire que la jeune femme avait l’air plutôt pressée la dernière fois, bien entendu, tu ne lui en veux pas une seule seconde, ça arrive à tout le monde d’être débordé. Toi le premier.

Tu entres dans la pièce en remontant légèrement ton sac sur ton épaule, un petit tour du regard pour se rendre compte que c’est entièrement vide, apparemment, tu es venu pour rien. Pourtant, tes yeux se posent une seconde sur le piano en fond, il n’attend qu’une chose et tu le sais, qu’une âme joyeuse vienne faire connaissance avec lui. Un sourire apparaît alors, tu n’as pas touché à cet instrument depuis les dernières vacances. Le même jour ou Lily t’a annoncé ses fiançailles avec son abrutie de petit copain, comment elle peut vouloir épouser cet homme qui n’a aucune valeur et qui ne sait même pas se laver. D’ailleurs, il n’a pas tellement aimé la bouteille de déodorant que tu lui as acheté à son anniversaire, ce jour-là, il faut avouer que tu as vraiment bien rigolé. Tu rigoles encore quand tu y penses.Tu entres dans la pièce en remontant légèrement ton sac sur ton épaule, un petit tour du regard pour se rendre compte que c’est entièrement vide, apparemment, tu es venu pour rien. Tu es plus soigneux que ça. Tes mains seules viennent se marier au clavier, les touchent s’enchaînent doucement et tu fermes doucement les yeux pour te laisser bercer par la mélodie en prennent soin d’oublier aucune note. Tu sais que la vie est loin d’être simple, mais quand tu fais du piano ou que tu es devant une créature magique, le temps s’arrête et enfin, tu prends conscience de la chance que tu as d’être venu au monde. Tu peux te laisser faire, et respirer, vivre tout simplement comme tout le monde devrait le faire. Pourquoi presque personne ne le fait ? Tu n’arrives pas à comprendre.

 
C’est alors que tu aperçois la jeune femme qui te regardes avec un léger sourire pour écouter la prestation, tu n’avais pas la moindre idée qu’une personne pouvait débarquer au même moment, la surprise amenant quelques fausses notes. Pourtant, tu reprends l’avantage rapidement et ne t’arrêtes pas de jouer pour autant, tu as l’habitude d’avoir un public, simplement, tu ne connais pas cette personne. Un léger sourire apparaît au coin de tes lèvres et tes yeux se posent dans ceux de la demoiselle qui semble murmurer quelque chose, mais tu n’arrives pas à entendre. Ta concentration est trop élevée pour que tu le puisses. Tu arrêtes enfin, tes mains se retirent seules du clavier le refermant par la même occasion et l’une d’elle vient se placer dans tes cheveux. Tu es gêné d’une certaine façon. « Excuse-moi. Je pensais être seul. » Tu te mets sur tes jambes l’instant d’après et replace à ton épaule ton sac à bandoulière marron en souriant à la jeune femme, tu lui tends amicalement une main pour la saluer. « Samwell. » Tu recules légèrement d’un pas et par politesse ne tourne pas le dos tout de suite, tu veux quand même qu’elle se présente et tu ne peux pas dire non plus que tu as beaucoup de choses à faire tout de suite, les cours sont terminés. Tu vas rentrer à l’appartement et sûrement dormir après une bonne série comme tu as l’habitude de faire, pas de beuverie de prévu pour le moment, vu que Tobias est de garde. Ce n’est pas ton seul ami, mais le seul à qui tu peux absolument tout dire, peut-être Zeph qui d’ailleurs depuis quelques temps donne moins de nouvelles. Il va falloir que tu commences à lui tirer un peu les oreilles. « Je suis là pour voir une amie, mais je vais repasser un peu plus tard. » Tu tournes légèrement la tête, tu n’as pas le temps pour être dans un club, mais si tu pouvais en choisir un, ça serait sûrement ici que tu passerais le plus clair de ton temps. Perdu dans des mélodies à ne plus savoir quoi en faire, nageant pleinement dans le bonheur, mais tu as d’autres ambitions et les dragons passent avant tout le reste.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niamh Walsh
Dancing queen
›› parchemins postés : 190
›› connexion : 7/7
›› avatar : Sarah Hyland
›› crédits : ava :cupidon aes: SB
›› multinick : Le loup canadien Cal && le gris serial dragueur Sha
›› âge : 25 ans
›› situation : Célibataire
ARTS DU SPECTACLE

›› années d'études : 8ème année
›› options obligatoires & facultatives : ★ Options obligatoires : Danse, Littérature Magique, Théâtre et Musique
★ Option facultative : médias moldus et sorciers
›› nature du sang : née-moldu
›› gallions sous la cape : 287
MessageSujet: Re: niawell ◘ open your mind    Mar 13 Fév 2018 - 17:05

Where words fail, music speaks.
Samwell & Niamh
Music is the greatest communication in the world. Even if people don't understand the language that you're singing in, they still know good music when they hear it. ▬ Lou Rawls



D'ordinaire tu aurais probablement fait des pieds et des mains pour que l'intrus disparaisse de ta salle et te laisse seule, mais il y a quelque chose de spécial dans sa manière de jouer et c'est très agréable pour toi de l'écouter. Discrètement tu t'approches, t'accoudes au piano et l'homme te découvre. Il fait quelques fausses notes qui ne gênent pas la minutieuse que tu es, car il se reprend de suite. La beauté des notes te porte, tu murmures que c'est très beau, il sourit et cela aussi tu trouves que c'est très beau. Les dernières notes sonnent à tes oreilles avec une petite saveur de trop peu, tu aurais pu continuer à l'écouter encore et d'ailleurs tu grimaces quand il referme le clavier, tu fais une petite moue déçue qui ne doit pas lui échapper. Il s'excuse pour sa présence et chose assez rare de sourit en haussant les épaules, ne t'excuse pas, tu joues très bien. Après tout, il n'y a rien de grave n'est-ce pas ? Il se lève et remet son sac à l'épaule tout sourire avant de te tendre une main sympathique que tu saisis, te présentant à ton tour Niamh, enchantée. Les relations sociales ne sont pas ton fort, mais tu travailles sur toi-même pour remédier à ce problème qui parfois est un fardeau. Le-dit Samwell devait voir une amie, tu hausses un sourcil interpellée et curieuse, qui ? Si-tôt tes paroles ont-elles passées tes lèvres, tu te rends compte de la brutalité de ta question. Tu te reprends en souriant, replaçant une mèche de cheveux derrière ton oreille pardon, je voulais simplement voir si je pouvais t'aider, on est toujours les mêmes dans la salle de musique donc ... Tu ne termines pas ta phrase, inutile de t'enfoncer, ton pose ton sac à côté du piano avant de reposer ton regard sur Sam, un regard curieux tu joues uniquement du piano ou tu as d'autres talents ?.

Tu saisis une guitare et prends quelques secondes pour l'accorder, si tu aimes beaucoup la délicatesse du piano, ses sons à la fois puissants et délicats, ton instrument de prédilection reste la guitare. Tu as appris à jouer avec ton père. Il avait une guitare que tu n'as jamais pu retrouver après sa mort, tu soupçonnes ton grand-frère de l'avoir fait disparaître. Aujourd'hui tu joues cet instrument avec passion et tendresse. Délicatement, tu t'installes sur le siège du piano et enchaîne quelques accords avant de relever ton regard foncé vers lui ça te dis de m'accompagner ?. Ta spontanéité t'étonnes, tu ne vois pas pourquoi ce soir c'est différent, mais tu apprécies l'instant et souhaites qu'il dure encore un peu.






©️ Gasmask



Dancing
IN THE DARK
Evil isn't born dearie. It's made...
 

revelio:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Samwell Hamilton
helper - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 627
›› connexion : ◼◼◼◼◻
›› avatar : Devran Taskesen
›› crédits : gainsboro - martinacyman - Myrkur.
›› multinick : Nooooon !
›› âge : 26 ans
›› situation : Célibataire
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE

›› années d'études : 9ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 963

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: niawell ◘ open your mind    Mer 14 Fév 2018 - 14:53

C’est drôle, mais alors que tu n’as jamais eu besoin de la moindre reconnaissance, il se trouve que ce compliment sur ta façon de jouer, ça te fait beaucoup de bien même si tu dois t’en douter un peu vu qu’on demande souvent à ce que tu montes sur scène pour des remplacements. Créer ton propre groupe avec des amis ? Tu n’as jamais vraiment eu envie de le faire, il faut dire que tu vas sûrement partir pour toujours dans une année, alors à quoi bon monter un groupe qui de toute façon va terminer par se dissoudre, d’une façon ou d’une autre et dans pas si longtemps que ça. Tu vois la jeune femme se présenter à son tour, Niamh, c’est un beau prénom. Tu le penses réellement. « C’est un honneur. » Tu baisses légèrement le visage et ne perds pas pour autant ton sourire alors que tu viens de faire la connaissance de la jeune femme, tu n’as pas besoin de plus pour sentir une véritable connexion. Comme si vous étiez presque destiné à devenir camarade tous les deux, la musique peut rapprocher beaucoup de personnes et tu ne l’ignores pas une seule seconde, ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce genre de chose se produit. Le Qui fait lever un sourcil interrogateur, il faut avouer que tu n’as pas l’habitude de voir autant d’énergie dans une personne, peut-être ta meilleure amie, mais en ce moment, ce n’est pas forcément la grande forme et tu le sais. Impossible de trouver un moyen de lui faire retrouver le sourire, ça te fait vraiment du mal, mais tu ne peux pas faire grande chose sur ce coup. Tu observes la jeune femme pour répondre à sa question, ce n’est vraiment pas un secret et tu n’as aucune raison de cacher ce genre d’information, c’est même une bonne idée dans le sens ou elle doit sûrement la connaître et pourra t’éclairer sur sa position actuelle. Ça va t’éviter de chercher pendant des heures et de t’énerver pour un rien comme tu as l’habitude de faire. « Je cherche Penelope. » Tu hausses légèrement les épaules comme pour te demander s’il faut aussi que tu sortes son nom de famille, tu ne connais qu’une seule Penelope dans toute l’école de toute façon. « Je dois remplacer un membre de son groupe la semaine prochaine. » Tu souris un instant en entendant la suite de la conversation, tes yeux se posent dans ceux de la jeune femme et tu prends le même air charmeur que tu as l’habitude de jouer devant les jeunes femmes. « J’ai plusieurs talents. » Tu rigoles un instant avant de faire un rapide tour de salle, quant à nouveau, tu te mets à observer la jeune femme, elle tient une guitare dans les mains. Les accords commencent alors à s’enchaîner, tes oreilles aiment ce moment en particulier, alors que la jeune femme te demande de l’accompagner, c’est comme si vous étiez sur la même longueur d’onde. Tu avais presque déjà pris place à nouveau sur le dossier qui devient très vite ta place ; tes mains frôlent à nouveau le clavier alors que laisse la musique prendre possession de tes sens. Un large sourire authentique sur le visage alors que tu prends un plaisir fou en jetant quelques regards amusés à la jeune femme que tu connais à peine. Pourtant, tu as réellement l’impression de créer un lien avec elle sans vraiment y faire attention, cette passion commune pour la musique sera sûrement le point de départ d’une très belle amitié. Tu n’avais pourtant pas envie au départ de rester longtemps, en plus il commence à se faire tard et Naïa va encore se demander ce que tu fais, même si d’une certaine façon, elle doit royalement s’en moquer. Tu n’as pas spécialement de compte à rendre de toute façon, du moment que tu fais ton possible pour ne pas réveiller la jeune femme en rentrant à l’appartement. Tu voudrais passer plus de temps avec elle pour apprendre à la connaître depuis qu’elle est arrivée en colocation, le temps va faire les choses, pour le moment, c’est une tout autre rencontre que tu viens de faire. Tu vas de plus en plus vite pour voir si la jeune femme va faire son possible pour te suivre, tu aimes jouer et taquiner les personnes autour de toi, ça a toujours été ainsi . Un nouveau regard en direction de Niamh, c’est quand plus d’être douée, elle est mignonne.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Niamh Walsh
Dancing queen
›› parchemins postés : 190
›› connexion : 7/7
›› avatar : Sarah Hyland
›› crédits : ava :cupidon aes: SB
›› multinick : Le loup canadien Cal && le gris serial dragueur Sha
›› âge : 25 ans
›› situation : Célibataire
ARTS DU SPECTACLE

›› années d'études : 8ème année
›› options obligatoires & facultatives : ★ Options obligatoires : Danse, Littérature Magique, Théâtre et Musique
★ Option facultative : médias moldus et sorciers
›› nature du sang : née-moldu
›› gallions sous la cape : 287
MessageSujet: Re: niawell ◘ open your mind    Ven 16 Fév 2018 - 13:57

Where words fail, music speaks.
Samwell & Niamh
Music is the greatest communication in the world. Even if people don't understand the language that you're singing in, they still know good music when they hear it. ▬ Lou Rawls


Tu souris, un honneur ? Carrément ! L'exagération te fais sourire, mais tu ne relèves pas, son sourire semble sincère et ça te suffit pour l'instant. Tu estimes pour une raison qui t'es encore inconnue à cet instant qu'il est digne de ton intérêt. Peut-être est-ce sa discrétion ? Sa retenue une fois la musique arrêtée ? Il y a quelque chose chez lui, qui fait écho en toi bien que tu saches d'avance que tu es un exemplaire unique, heureusement diront certaines mauvaises langues, mais tu as toujours su ce que tu valais Niamh et contrairement à ce que beaucoup pense, tu n'es pas aussi superficielle que tu ne le laisses paraître. Ta curiosité te pousse à lui demander l'identité de la chanceuse qu'il devait retrouver ici et tu sais de qui il parle quand il prononce son prénom. Pénélope est une jeune femme que tu connais de loin, c'est l'une des amies de Zadig, mais elle est également et surtout dans le groupe rival tu es donc un futur Wicked and Demons alors ? Ton regard se pose sur lui et tu le toises avec un air de défis et d'amusement je ne devrais pas fraterniser avec l'ennemi dis-tu avec un petit rire dans la voix. La rivalité entre les WD et les KD, ton propre groupe - si on peut dire ça vu qu'il s'agit d'un duo que tu as créé avec Scylla - est récente et principalement avec Finnley. C'est un jeu autant qu'une rivalité bien réelle, vous êtes tous les deux déterminés à briller sur le devant de la scène, même si pour ça il faudra faire des petits coups bas par moment, c'est le jeu ma pauvre Lucette ! Tu l'interroges sur ses talents, ton regard est curieux, le sien malicieux avec une petite lueur qui te plait bien, sa réponse t'amuse et tu le prends au mot en lui demandant s'il veut t'accompagner. Toi qui aime la solitude de tes répétitions, te voilà invitant le premier pianiste venus.

Tu tends les cordes, tu prends le temps, tes doigts glissent délicatement sur l'instrument et puis tu enchaînes les premiers accords, Samwell te suit avant de visiblement se lancer dans une petite course, la difficulté ne t'a jamais effrayée, tu le suis autant que faire ce peu, la guitare n'étant pas la tienne tu ne lui trouves pas ton son, mais tu es une très bonne musicienne et tu gère le défi avec aisance. Vous échangez des regards et tu te surprends à sourire, il y a bien longtemps que tu ne t'es pas amusée de la sorte avec un parfait inconnu. Continue ! Tu te lèves, va déposer la guitare sur son pied avant de revenir t'installer à ses côtés, tu places tes mains dans l'alignement des siennes et tu le rejoins au piano. Le quatre-mains est quelque chose de compliquer, surtout quand on ne connait pas son acolyte, mais étrangement il y a une alchimie qui se crée. Tu ne réfléchis pas, tes doigts frôlent le clavier délicatement et ton regard croise celui de Samwel, tu t'amuses et c'est quelque chose de rare. Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même tu le sais, tu as fait le vide autour de toi une fois que tu es entrée à Hungcalf, tu t'es concentrée sur tes études, laissant progressivement tomber toutes les personnes qui ne l'avaient pas déjà fait avant toi. La solitude avec laquelle tu avances pourrait dérouter plus d'une personne, mais elles ne sont pas toi. Tu sens son regard sur toi et sans prévenir tu le pousses d'un coup d'épaule en riant, provoquant pas la même occasion quelques fausses notes les Dolls n'ont aucun soucis à se faire, si le pianiste des Wicked ne sait pas tenir sur son siège Tu reprends la musique, pianote quelques notes d'un dessin animé de ton enfance avec un sourire enfantin et le regard brillant, cette chanson tu la connais par coeur, de même que ce dessin animé qui était de loin ton préféré. À nouveau, sans cesser de jouer tu regardes Sam avec un air de défis, te suivra-t-il toujours sur ton terrain ? Et sinon ... tu fais quoi ici ? A Hung je veux dire ...




©️ Gasmask



Dancing
IN THE DARK
Evil isn't born dearie. It's made...
 

revelio:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

niawell ◘ open your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» Mek' pour l'open de peinture GW
» 1.04 Where is my mind ?
» ND Open IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
HUNGCALF UNIVERSITY
 :: Troisième étage :: La salle de cours de théâtre & musique
-