Revenir en haut Aller en bas
Recensement de la rentrée
N'oublie pas de venir recenser ton/tes personnage(s) dans ce sujet avant le 21 octobre !
Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
Et bien sache que nous manquons cruellement de Lufkin ! (a)
Toi aussi, tu aimes Hungcalf ?
Alors vote sur les top-sites et laisse un petit com' sur Bazzart et PRD !

Partagez | .
 
Rattraper le temps perdu. Samire Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 25 Mar 2018 - 13:51 Sujet: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Myrddin Wyllt District est l’un des meilleurs quartiers de tout Inverness, bien qu’il ne soit pas visible des non-mais le commerce y voir sa croissance économique prendre un chemin exponentiel sur la concurrence des autres villes. Tu as rendez-vous avec Sapphire, ce n’est pas un rendez-vous amoureux, mais bel et bien une sortie entre camarades d’une même université, un moyen simple de pouvoir rattraper le temps perdu et de faire connaissance avec une personne agréable que tu veux rapidement pouvoir compter parmi tes amies. La jeune femme avait plusieurs courses à faire ici et ça tombe bien puisque tu dois aussi récupérer quelques trucs, il faut savoir profiter du beau temps et c’est une journée parfaite pour une sortie. Tu avais quitté la jeune femme assez rapidement pour aller en cours la veille, mais vous avez eu le temps de vous donner rendez-vous à 12h à la grande place ou se trouve une multitude de tavernes. Pour une fois, tu es à l’heure concernant un rendez-vous, pas besoin de préciser que la pire situation fût celle ou tu devais retrouver Primerose au parc d’attractions, n’ayant pas mis de réveil, tu n’avais pas eu le temps d’arriver à l’heure, mais la jeune femme rapidement à réussir à oublier ton erreur. Ça arrive à tout le monde après tout. Depuis ce jour, tout se passe bien avec la blondinette, tu ne sais pas tellement si vous êtes ensembles, mais en tout cas vous ressentez la même chose l’un pour l’autre. Cette simple pensée arrive à te rendre heureux.

Tu réajustes ta veste en cuir alors que le cadran de ta montre affiche 11h54, tu es réellement en avance alors que le monde commence déjà à peupler la rue commerçante ou prend place aux différentes tables sûrement pour manger quelque chose. Tu as pris soin de manger quelque chose à l’appartement avant de venir espérant que la jeune femme a fait la même chose, sinon il sera toujours possible de trouver un endroit sympa pour prendre un sandwich ou une pizza. Ça fait moins d’un an que tu es en Écosse, mais tu ne regrettes pas le déplacement, la vie est agréable même si tu aimes l’Amérique pourtant les cours sont bien meilleurs dans cette université. Elle n’est pas l’une des plus réputées au monde pour rien, c’est un véritable bonheur de pouvoir découvrir le cours de dragonologie même si votre professeur est un peu spécial, il connaît son sujet et te permet de faire encore un pas en plus vers ton rêve. Mais, une nouvelle crainte est là dans ton esprit et tu as conscience que Primerose ne va pas te suivre en Roumanie, tu n’oseras d’ailleurs jamais lui demander le jour venu, peut-être que cette histoire sera différente, mais pour le moment, il est impensable pour toi que se puisse arriver. Tu devras sûrement choisir entre ton avenir professionnel que tu prépares depuis des années et la femme que tu aimes. C’est impossible.

Tu vois la blondinette arriver dans ta direction finalement, elle est pile à l’heure, c’est vraiment impressionnant d’être aussi ponctuel, il va falloir qu’elle te donne son secret, car ce n’est pas tellement la qualité première que tu possèdes. Tu es gentil, quelqu’un sur qui on peut compter sans la moindre hésitation et un ami fidèle, mais tu ne sais pas faire la cuisine, tu n’es pas ponctuel et tu aimes te battre. Personne n’est parfait et surtout pas toi.  « Salut ! » Tu lèves la main amicalement sans prendre la peine de t’approcher, vous n’êtes pas assez proches pour le moment, elle devra attendre avant d’avoir le privilège que certaines possèdent d’avoir un câlin en début et fin de journée. Niamh, Primerose ou encore Naïa. Des personnes qui arrivent à prendre une place importante dans ta vie, alors que tu n’étais pas du tout venu en Écosse pour créer ce genre de lien, mais c’est inévitable pour quelqu’un qui possède un cœur.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 1198
›› miroir du riséd : Melissa Benoist
›› crédits : tag ; astra ; margot
›› multinick : king elios
›› dispo RP : rps bilingues acceptés
SORCIER SALARIE
›› âge : 24 ans (avril 94).
›› situation : En couple
›› profession : Architecte dans l'association britannique Young Magic Hammers
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 1135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 28 Mar 2018 - 17:15 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Got lost in time ~

Sapphire avait quitté le château enchanté dès la fin de son cours d'arithmancie. Une fois la limite franchie, elle avait transplané directement jusqu'à Myrddin Wyllt. Malgré le retour des beaux jours, elle portait encore un long manteau bleu ciel sur sa tenue. Un haut rayé et une jupe longue fleurie. Ses cheveux dorés flottant au rythme de ses pas rapides, elle rangea sa baguette dans son sac ensorcelé pour contenir bien plus qu'il n'y paraissait et retrouva facilement Sam, qui leva la main à son attention. Salut ! répondit-elle avec un sourire éclatant. J'espère que tu ne m'attends pas depuis trop longtemps. La sorcière n'aimait pas trop le retard. Elle savait qu'elle était à l'heure, mais s'en serait voulue s'il avait dû trop l'attendre : elle se serait sentie malpolie. Son regard bleuté se tourna sur les terrasses des pubs et restaurants. Tu as mangé quelque chose ? Moi j'ai déjà déjeuné, mais on peut s'asseoir quelque part si besoin. Elle se tourna vers le sorcier, prévenante.

La situation lui apparut alors clairement : elle, aux côtés de Sam, seuls dans Myrddin Wyllt. Depuis leur discussion de la veille, elle n'avait pas pris le temps de réfléchir à leur entrevue du jour. Ce n'était rien qu'une promenade amicale, évidemment, mais il était étrange de se sentir proche de quelqu'un qu'elle ne connaissait finalement pas. On peut aller de ce côté-là pour commencer, énonça-t-elle en se raclant la gorge avant d'ouvrir la marche. La carrure de Sam l'intimidait également. Sa grande taille lui rappelait celle de Sasha, qui comptait comme un frère pour elle, mais la présence de Sam lui semblait un peu plus impressionnante : probablement parce que ce n'était que la troisième fois qu'elle le voyait. L'avantage de la nervosité de Sapphire, c'était que cela la poussait à beaucoup parler : pratique pour faire connaissance. Alors, tu es dans quelle maison, Sam ? Sans lui laisser le temps de répondre, Miss Détective s'empressa de reprendre. Summerbee, je parie. Tu n'es pas chez les Lufkin, je le sais puisque j'y suis, et vu ta manière d'être et ton amour pour les dragons… J'ai visé juste ? Son sourire s'étira dans une expression maline. L'Irlandaise aimait bien savoir la maison de ses camarades ; après tout celle-ci dépendait de la personnalité, ce qui permettait donc de cerner un peu les gens -même si au sein d'une même maison les caractères pouvaient tout de même varier. Tu viens des Etats-Unis, c'est ça ? Comment c'est, là-bas ? J'ai visité plusieurs pays d'Europe, mais je n'ai jamais changé de continent. Le mode curiosité était enclenché. Sapphire s'intéressait peu aux gens de manière générale, trop lunaire et rêveuse pour cela, mais quand quelqu'un de spécial accrochait son attention, elle avait besoin d'en faire le tour. Après tout, ils étaient là pour ça aujourd'hui, non ? Est-ce que tu as aimé Ilvermorny ? L'école restait un sujet central pour elle qui avait tant aimé entrer à Poudlard. Ces lieux de savoir et de découverte, qui formaient une communauté magique au fil des années, la fascinaient.

Les questions de la Lufkin venaient spontanément, au gré de ses pensées flottantes autour du sorcier, tandis qu'ils se promenaient dans les allées du quartier sorcier. Elle ignorait si elle toucherait des points sensibles. Sam serait libre de dévoiler ce qu'il voulait de lui, à son rythme. Tu as de la famille à Hungcalf ou tu es le seul à t'être aventuré jusqu'ici ? Tu as dû te faire plein d'amis en arrivant, je suppose. Hungcalf est comme une grande famille. Ses paroles étaient peut-être un peu naïves. Tout le monde n'était pas gentil ou innocent, à Hungcalf -ni à Poudlard d'ailleurs. Malgré ses expériences désagréables avec certains, Sapphire tenait beaucoup à cette idée d'appartenir à une même maison et une même école. Elle passait le plus clair de son temps à l'université et certains camarades étaient devenus des personnes très importantes pour elle. Les idiots qui colportaient des rumeurs sur son compte ou la trahison de Giuseppe qui avait essayé de l'humilier publiquement n'avaient pas leur place dans le coeur pur de la jeune McBee.


#3C459D
the first time I ever saw your face I thought the moon and the stars were the gifts you gave to the endless sky
revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 2 Avr 2018 - 13:29 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Tu n’arrives pas à dissimuler ta bonne humeur, c’est presque naturel chez toi de montrer aux personnes avec qui tu es ce que tu ressens et ce qu’ils représentent en l’instant même alors que la jeune femme commence à craindre que tu ne l’attende depuis longtemps déjà. Tu acquises légèrement sans perdre ce sourire qui te caractérise si bien en fermant les yeux comme dépité, mais il est évident que tu utilises l’humour, comme toujours. « Depuis une éternité, si tu savais. » Tu ouvres les yeux et observes la jeune femme pour voir sa réaction avec un regard complice alors qu’elle enchaîne la discussion, on peut dire qu’aujourd’hui elle veut discuter et c’est une très bonne chose étant donné que tu n’as jamais aimé parler aux murs. « J’ai déjà mangé aussi. » Tu as l’impression d’être entouré de personnes prêtes à prendre soin de toi, même si tu es un grand garçon résistant et en âge d’être autonome ça te fait plaisir de voir toutes ces têtes s’occupe de savoir si tu as faim, si tu vas bien ou encore si tu as passé une bonne nuit. Niamh est ce genre d’amie prévenante qui fait attention aux détails et qui passe son temps à savoir si tu as tout ce qu’il te faut, Primerose est ce genre de femme qui peut voir quand une chose ne va pas même d’un simple regard faisant battre ton cœur encore plus vite et Arianna est la camarade qui au moment où tu en as le plus besoin arrive sur son cheval blanc pour apporter une solution. Tu oublies sûrement du monde comme Sullivan qui depuis toujours t’apporte une amitié que tu ne retrouveras nulle part ailleurs, c’est d’ailleurs le meilleur ami que tu n’as jamais eu, mais ce n’est pas certains qu’il puisse encore s’en souvenir. Il faut dire que tout ça remonte à tellement longtemps, il faudrait une mémoire de Magyar à pointes pour s’en souvenir ce qui n’est évidemment pas le cas.

Sapphire montre une destination de la main et commence à avancer, tu ne tardes pas à la rattraper avec de grandes enjambés en maintenant le rythme à ses côtés, c’est drôle comme il est presque évident pour toi de marcher à ses côtés alors qu’hier encore, tu faisais ton possible pour l’éviter. Les atomes ça ne se discute pas et pourtant certaines personnes sont faites pour s’entendre, pour s’apprécier et pour devenir précieux les uns des autres. Tu as le sentiment que Sapphire pourrait rapidement devenir l’une de ses personnes que tu protèges et affectionnes du plus profond de ton cœur. Une amie sincère. Elle te demande ta maison, tu fais mine de réfléchir, mais n’as pas le temps de donner la réponse qu’elle s’amuse à deviner et en plus de ça, elle tombe juste. Tu acquisses. « Je suis impressionné, tu es douée. Je suis un Summerbee, c’est ma maison. Ma seconde famille. » Même si tu sais très bien que tu n’as pas réellement de première famille ou du moins qu’elle ne va pas tenir le large encore longtemps, pourtant, tu fais tout ton possible pour que se soit le cas, tu as besoin d’eux, mais ils ne le savent pas. Ils ne veulent pas l’entendre et c’est bien dommage. « Laisse moi deviner… Tu es une Wright ? » Tu as toujours été vraiment nul pour deviner la maison des autres, mais la jeune femme est plutôt courageuse de ce que tu en vois et des souvenirs encore présent, elle doit aimer faire la fête et terminer sur un toit avec des inconnus. C’est forcément une Wright.

Elle touche juste alors que la conversation arrive sur ton pays d’origine, c’est l’un des sujets de conversation dont tu pourrais parler pendant des heures, un soupçon de fierté dans la voix, tu peux lui répondre rapidement en relevant le buste. « Je viens d’Amérique, en effet. Plus particulièrement du Montana. » Tu marques une pause pour laisser passer un enfant avec une glace accompagné de sa mère, et retrouves la jeune femme replaçant d’un mouvement net le col de ta veste. « J’aime mon pays, je ne suis pas certains d’avoir un avis très objectif, mais c’est vraiment à voir une fois dans sa vie. » Tu souris alors en y repensant, c’est vrai qu’on est bien là-bas et la jeune femme devrait se donner la peine d’y aller au moins une fois pour voir de ses propres yeux de quoi tu parles. « Ilvermorny est la meilleure école du monde. » Tu la regardes un instant pour la narguer, évidemment qu’elle vient d’une autre école et que la rivalité entre les établissements n’est pas nouvelle, mais dans ton cas ce n’est jamais méchant, toutes les écoles peuvent apporter quelque chose à chacun. « Tu étais dans quelle école ? Pas Poudlarnaque au moins ? » Tu rigoles un instant, tu aimes ce surnom que tu as déjà entendu quelque part pendant les années à Ilvermorny par une jeune blonde dont tu as oublié le nom. « J’ai plusieurs cousins à Hungcalf, Siobhan et Saoirse. Adrian. » Sûrement des noms que Sapphire ne connaît pas, il faut dire que beaucoup d’élèves viennent dans cette école et c’est normal de ne pas connaître tout le monde. C’est d’ailleurs aussi ton cas. « Tu aimes cet établissement ? » C’est une vraie question, il faut dire que les avis divergent énormément suivant les personnes.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 1198
›› miroir du riséd : Melissa Benoist
›› crédits : tag ; astra ; margot
›› multinick : king elios
›› dispo RP : rps bilingues acceptés
SORCIER SALARIE
›› âge : 24 ans (avril 94).
›› situation : En couple
›› profession : Architecte dans l'association britannique Young Magic Hammers
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 1135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 10 Avr 2018 - 10:03 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Got lost in time ~
Ils avaient fait connaissance d'une manière peu conventionnelle, un souvenir plus ou moins flou et embarrassant, et pourtant les voilà tous deux à se promener ensemble, lui plaisantin et elle bienveillante, se jaugeant, se découvrant, un grand sourire aux lèvres. C'était peut-être le début d'une belle amitié. Après tout, leur rapprochement inédit un an auparavant avait démarré parce qu'ils s'étaient sentis spontanément à l'aise l'un avec l'autre. Les mauvaises langues diraient que ce n'était dû qu'à l'alcool, mais pour le coeur pur de Sapphire c'était tout simplement une forte affinité, une histoire d'atomes crochus. Elle aimait la compagnie de Sam, même si elle rougissait un peu à l'idée de passer du temps en tête-à-tête avec un bel inconnu. Elle imaginait déjà les réactions offusquées et inquiètes de ses aînés ou de Sasha.

Tandis qu'ils déambulaient, Sapphire devina la maison de son nouveau camarade. Il aquiesça. Je suis impressionné, tu es douée. Je suis un Summerbee, c’est ma maison. Ma seconde famille. Laisse moi deviner… Tu es une Wright ? La sorcière ne put s'empêcher de lâcher un éclat de rire. Une Wright, moi ? Elle fit gentiment non de la tête, les joues arrondies par le sourire amusé qu'elle gardait aux lèvres. C'est bien la première fois qu'on me dit ça. Il arrivait qu'on la pense chez les Pokeby ou les Summerbee, mais généralement les gens trouvaient tout de suite la bonne réponse. Je suis une Lufkin. D'un air professoral, elle tapota sur son col, où une petite broche était accrochée, représentant une plume d'un bleu roi. Il était rare que Sapphire ne porte pas de signe distinctif de sa maison. Le bleu était d'ailleurs une de ses couleurs préférées. Sagesse, curiosité et intelligence, énonca-t-elle en tirant la langue. Les mots d'ordre de son groupe lui correspondaient très bien, même si elle aurait placé la curiosité en première place. C'est ma seconde famille également, affirma l'Irlandaise en hochant la tête. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour chuchoter à Sam, sans le toucher. Je suis trop discrète pour être une Wright. Comme un indice qu'il aurait dû prendre en compte dans sa réponse. Ainsi, il apprenait à mieux la connaître. Et la fête, ce n'est pas trop mon truc, ajouta-t-elle. Elle se douta que Sam penserait aux circonstances de leur rencontre, et lui jeta un regard un peu coupable. Il se trouvait que le soir où elle l'avait rencontré, c'était l'une des rares fois où elle avait accepté de sortir.

La conversation porta ensuite sur le pays de Sam et son parcours scolaire. Très fier, il releva le buste. Je viens d’Amérique, en effet. Plus particulièrement du Montana. J’aime mon pays, je ne suis pas certain d’avoir un avis très objectif, mais c’est vraiment à voir une fois dans sa vie. Sapphire aimait voir les gens fiers de leur pays. Le patriotisme était un beau sentiment à ses yeux. Ilvermorny est la meilleure école du monde, reprit-il avec l'intention de la narguer. Amusée par cette petite pique de rivalité, la sorcière ne répondit pas. Elle estimait toutes les écoles de magie. Mais Sam ne s'arrêta pas là. Tu étais dans quelle école ? Pas Poudlarnaque au moins ? La Lufkin ouvrit de grands yeux outrés. Bien sûr elle le prenait sur le ton de la plaisanterie, mais on pouvait la sentir un peu touchée tout de même. Quoi ? Tu es scandaleux, Sam ! Poudlard était effectivement mon école et j'en suis très fière. Elle admettait que c'était une école un peu vieillissante, et quand elle était enfant elle avait longtemps rêvé d'étudier à Beauxbâtons, mais jamais elle ne renierait son parcours. C'est donc ça, l'orgueil à l'américaine ? Tsss. La blonde secoua doucement la tête avec une moue amusée de désapprobation. Le sorcier poursuivit en mentionnant Hungcalf. J’ai plusieurs cousins à Hungcalf, Siobhan et Saoirse. Adrian. Les prénoms donnés interpellèrent tout de suite Sapphire. Tes cousins sont irlandais ? Comment ça se fait ? Elle ne pouvait s'empêcher de repérer tout ce qui se rattachait à son pays. Elle aussi avait des cousins d'une autre nationalité, mais elle était curieuse de savoir l'histoire de la famille de Sam. Tu aimes cet établissement ? ajouta le Summerbee. L'Irlandaise se fit perplexe. Oui. Comment pourrait-on ne pas l'aimer ? Il y avait des choses intouchables à ses yeux : sa famille et l'école, corps enseignant inclus. Evidemment. Qu'est-ce que tu entends par là ? Haussant les épaules comme si elle craignait d'entendre des critiques, elle développa sa réponse. Je le trouve très beau et majestueux, et plein de mystères. Notamment avec une Salle des énigmes qui lui avait laissé un souvenir douloureux. A mon sens l'enseignement y est de qualité et on y rencontre des gens de tous horizons… Un regard en coin, complice, indiqua qu'elle faisait notamment référence à Sam. La majeure partie des gens de notre Ministère sortent d'Hungcalf. Quand même, ce n'était pas rien.

Guidés par les pas de Sapphire, ils entrèrent dans L'Emporium, la jardinerie de Myrddin Wyllt. L'endroit était étriqué et bien que la décoration soit épurée on se sentait vite envahis par les plantes. Les mains curieuses se baladant sur les étagères, Sapphire semblait chercher quelque chose. Après un instant de réflexion, elle se tourna vers Sam un peu brusquement. Tu es en botanique ! Je cherche une plante pour ma mère. Son exploration reprit, à pas feutrés entre les rayons. Elle a déjà trois fleurs qui chantent. D'ailleurs on a dû les placer à des endroits très éloignés dans la maison, car quand l'une se mettait à chanter, les deux autres essayaient de chanter encore plus fort et ça devenait insupportable. Son visage se tournait de part et d'autre, se relevait parfois pour apercevoir les plus hautes étagères. Du coup, je prendrais bien autre chose. Quelque chose d'agréable… Tu as une idée ? Chercher un objet ne dérangeait pas du tout la Lufkin. Elle aimait flâner et observer, elle pouvait passer des heures dans une boutique tant qu'elle ne trouvait pas ce qu'elle voulait. Tranquille, curieuse, elle touchait parfois quelques plantes -seulement celles qui ne menaçaient pas de mordre. Tu comptes vivre en Roumanie après ? Tu ne voudrais pas t'installer ici, ou dans le Montana ? La réponse était manifestement non, puisque Sam avait déjà évoqué son projet professionnel, mais Sapphire avait voulu préciser sa question. Après tout il avait de la famille, et peut-être des amis proches, ou… Personne ne va te manquer si tu pars si loin ? ...Ou quelqu'un d'autre. Les questions, qui lui venaient sans filtre, la concernaient peut-être autant que le sorcier, mais elle fit mine de ne pas s'en apercevoir.


#3C459D
the first time I ever saw your face I thought the moon and the stars were the gifts you gave to the endless sky
revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Lun 16 Avr 2018 - 15:53 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Apparemment, elle n’est pas chez les rouges, pourtant, tu aurais facilement mis ta main au feu pour cette réponse, ce n’est pas une qualité que tu possèdes le fait de pouvoir cerner les gens aussi facilement et encore moins les femmes. Pourtant, de ce que tu sais d’elle, c’est une Wright comme quoi le monde est surprenant quand on regarde seulement ce qu’il se trouve en surface. Une erreur que tu ne devras plus faire à l’avenir. « La première fois, vraiment ? » Tu dis ça presque dans la même seconde, réellement surpris pour une fois sans placer une once d’humour dans les propos trouvant la fille surprenante. Mais, du coup, tu veux savoir dans quelle maison elle se trouve et elle ne met pas longtemps à répondre à cette question que tu ne peux pas poser. Une Lufkin ? Tu ne connais pas tellement d’élèves dans cette maison, chacun a sa propre personnalité et tu penses depuis toujours qu’être d’une maison ne signifie pas pour autant que tu ne possèdes pas les qualités d’autres groupes. Cette histoire de maisons de toute façon même si tu aimes les Summerbee, c’est une idiotie et ça n’a pour effet que de séparer les gens. Sagesse. Curiosité. Intelligence. Tu possèdes les trois, pourtant, tu n’es pas un Lufkin en voilà un bon exemple. Tu souris légèrement. « Pourtant, c’est un Summerbee en tête de classement. » Tu grattes le haut de ta tête, bien entendu la jeune femme n’aura pas trop de difficulté à voir que tu rigoles avec elle-même si tu n’as pas totalement tord. Il y a un soupçon d’orgueil en toi comme dans beaucoup de personnes et quand le sujet des répartitions revient sur le tapis que se soit avec n’importe qui ça ne te plais pas tellement. Déjà à Ilvermorny tu pensais ça totalement débile de ranger les élèves par maisons, encore par filière, c’est normal vu que les matières sont différents suivants le cursus et le parcours universitaire, mais pour le reste ça n’a aucun intérêt. Une seconde famille, tu sais absolument ce que c’est par contre en ayant une pensée pour Niamh et Naïa les deux sœurs que le monde ne t’a pas donné et qui sont sûrement plus présentes pour toi que l’est ta vraie sœur et ta propre mère. Pas besoin de parler du père qui est hors catégorie. « C’est une bonne chose, de s’entendre avec ses camarades. » Ce n’est pas le cas de tout le monde même si tu n’as pas trop à t’en faire à ce sujet, pourtant, tu fais ce que tu peux chaque jour pour protéger ceux incapables de le faire eux-mêmes, l’injustice existé et il faut persister chaque jour pour la combattre.


Elle te regarde un petit moment, alors qu’un rictus apparaît sur le coin de tes lèvres à sa prochaine phrase, tu n’as pas ce genre de souvenirs en tête, mais si elle le dit, c’est que ça doit être vrai après tout nous faisons tous des erreurs et toi le premier. « Oui… Tu n’as jamais bu une goutte d’alcool. » Tu lui fais un clin d’œil et commences à la taquiner à ta façon, elle avait ses raisons d’être là ce soir-là et ça ne te regarde même pas. Chacun à ses démons. Elle était donc à Poudlard, apparemment ta petite attaque non-méchante a eux son effet alors qu’elle parle de son bon souvenir dans cette école. « Il faut être fier de ses origines. » Tu ne souris même pas, en fait pour le coup, tu es réellement sérieux pour toi rien est plus important que la patrie et personne ne peut enlever ce genre de valeurs dans l’esprit d’un être humain, pas s’il est vraiment fidèle à ses origines à ce que lui a transmit sa famille. « L’orgueil à l’américaine ? » Tu lèves un sourcil amusé, elle n’a pas froid aux yeux alors que tu pensais converser avec une jeune femme plutôt timide, il semblerait qu’elle soit maintenant à l’aise et capable de te lancer des arguments pour contrer les tiens. Tu aimes ce genre de personne, sans même le savoir elle vient de marquer un autre point dans ton estime, un parmi tant d’autres. La conversation arrive sur les cousins Hamilton et O’Connor. « Tu sais… Je ne parle jamais à mes cousins. Siobhan est la seule, mais nous ne parlons pas de nos familles. Il n’y a rien à dire sur eux. » Tu accordes un léger sourire à la jeune femme, elle ne peut pas savoir que votre famille ne vaut même pas la peine que l’on s’attarde quelques minutes dessus à commencer par ton père. En fait, tu n’as pas envie en ce moment avec tous les soucis qui se passe à la maison et pas seulement en Amérique. Ce n’est pas ton sujet de conversation favori en cet instant et tu le fais doucement comprendre à la jeune femme.

De ce qu’elle peut en dire, elle aime l’université dans laquelle vous êtes et c’est une très bonne chose, ça aide pour obtenir la motivation nécessaire et aller le plus loin possible avant de rentrer dans la vie active. « Comme ça. » Tu aimes savoir ce que chacun pense de cet endroit, c’est l’un des plus réputés qui soit au monde concernant l’univers des sorciers et c’est aussi là comme le dit Sapphire que beaucoup des personnalités importantes ont fait leurs études. Le ministre de la magie lui-même était dans cette école. « On pourra être fiers de nous. » Tu dis la vérité, plus tard, il sera simple d’admettre que tu as été permis les rares personnes à pouvoir étudier dans cet établissement hors du commun, certe pas parfait, mais après tout rien ne l’est réellement. Vous arrivez à votre première destination, l’Emporium. Les mains sortis des poches, tu peux aider la jeune femme à chercher ce dont elle a besoin pour sa mère. « Tu pourrais lui prendre un Bubobulb, c’est une plante bénéfique qui peut soigner pas mal de chose comme les irritations d’un simple contact. » Tu cherches du regard pour essayer d’en trouver un alors que tu te retrouves entièrement concentré dans la tâche confié. « C’est un bon moyen de lui montrer que tu veilles sur elle. » Tu peux avoir l’âme d’un poète quand tu veux après tout. Tu hausses les épaules avant de placer une main sur ton menton pendant une seconde. « Par contre, elles sentent l’essence. » Tu rigoles, ça t’avais échappé. Alors que tu cherches une nouvelle conversation, arrive sur la table, la Roumanie. Elle sait vraiment tout cette jeune femme. « J’ai l’intention d’aller vivre en Roumanie et de passer ma vie à étudier les dragons. » Tu as l’impression de le dire souvent et c’est sûrement le cas, mais tout le monde doit savoir que tu vas dédier toute ta vie à ton boulot, cette décision est prise depuis déjà longtemps. Si quelqu’un va te manquer ? Tu t’arrêtes d’un coup et pose les mains sur l’étagère en baissant les yeux, quelqu’un arrive dans ton esprit et pourtant impossible de l’admettre devant Sapphire qui ne connaît même pas ta vie intime. Primerose, elle te manquerait n’est ce pas ? C’est évident. « Non… Personne. » Tu souris à nouveau et continue de chercher en silence, c’était le sujet sensible.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 1198
›› miroir du riséd : Melissa Benoist
›› crédits : tag ; astra ; margot
›› multinick : king elios
›› dispo RP : rps bilingues acceptés
SORCIER SALARIE
›› âge : 24 ans (avril 94).
›› situation : En couple
›› profession : Architecte dans l'association britannique Young Magic Hammers
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 1135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mer 18 Avr 2018 - 14:50 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Got lost in time ~
Etait-ce si étrange de se trouver là avec Sam ? Sapphire n'avait pas beaucoup d'amis masculins et il était rare qu'elle passe du temps en tête à tête avec eux. Alors quand on pensait au fait qu'elle connaissait à peine Sam et qu'ils s'étaient rencontrés dans des circonstances qui les mettaient mal à l'aise… Mais la sorcière était lasse de s'embarrasser sans cesse de ce qu'elle faisait. Elle était convaincue de ne rien faire de mal et avait envie de profiter, simplement, avec légèreté, du sentiment agréable qui dominait lorsqu'elle se trouvait en compagnie du Summerbee. Au fil des questions posées, Sapphire apprit que Sam avait des cousins aux prénoms irlandais à Hungcalf. Quand elle voulut en savoir plus, le sorcier lui répondit avec un sourire léger mais un ton ferme. Tu sais… Je ne parle jamais à mes cousins. Siobhan est la seule, mais nous ne parlons pas de nos familles. Il n’y a rien à dire sur eux. Désolée d'avoir mis les pieds dans le plat, la Lufkin aquiesça poliment. Oh. D'accord. Elle respectait beaucoup la pudeur de chacun et ne chercherait pas à insister. Si Sam ne voulait pas en parler davantage, elle n'irait pas sur ce terrain. D'autant plus qu'elle savait très bien ce que c'était, d'avoir des histoires de famille… Elle aussi avait des cousins à Hungcalf à qui elle n'adressait pas la parole. Quelque part elle regrettait cette situation, même si elle trouvait que le tort était surtout de leur côté. Les liens du sang sont évidemment importants mais la famille c'est avant tout des gens qui s'aiment et qui prennent soin les uns des autres. Sapphire voyait ces cousins comme des étrangers, et se sentait bien plus intégrée à la famille Muller, par exemple, qu'à cette branche de famille maternelle.  

Une fois dans l'antre verte de l'Emporium, l'Irlandaise annonça à Sam l'objet de sa venue. Tandis qu'elle explorait les rayons d'un pas lent, il lui proposa une idée de cadeau. Tu pourrais lui prendre un Bubobulb, c’est une plante bénéfique qui peut soigner pas mal de chose comme les irritations d’un simple contact. C’est un bon moyen de lui montrer que tu veilles sur elle. Avec la mine attentive d'une enfant, Sapphire prit en compte la suggestion. Ah oui ? Elle hocha la tête avec une moue d'approbation. C'est une bonne idée ça. Elle reprit donc sa recherche déambulatoire parmi les étagères. Un Bubobulb… répétait-elle du bout des lèvres tout en continuant de considérer l'idée. Je pense que ça lui plairait. Non loin d'elle, Sam ajouta une information en riant. Par contre, elles sentent l’essence. Ne connaissant pas le sens de ce terme dans le monde moldu, Sapphire eut un instant de perplexité. L'essence de quoi ? Mais reprit bien vite sa recherche, peu inquiète de l'odeur éventuelle de la plante.

Tandis que ses yeux bleus parcouraient les étiquettes, son cerveau tournait toujours, sautant d'une pensée à l'autre, d'autant plus libre que sa bouche ne filtrait pas ce qui en sortait. Personne ne va te manquer si tu pars si loin ? demanda-t-elle en évoquant le futur départ du sorcier en Roumanie. Il lui répondit simplement, après un petit silence. Non… Personne. Innocente, Sapphire ne soupçonnait pas que la réponse soit fausse. D'accord. Tant mieux ! Comme ça tu es libre de poursuivre ton rêve sans concession. Le sujet la tracassait un peu, même si rien n'était encore défini la concernant. Elle ne savait pas où elle irait travailler, ni si elle devrait beaucoup voyager ou non, et elle ignorait également si son rapprochement avec Hermès pourrait former un projet de vie qui la contraindrait à renoncer à certains rêves de carrière… Malgré le flou qui entourait cette question, elle avait déjà traversé l'esprit de l'Irlandaise. Même si elle ne tenait pas à en parler parce que c'était trop tôt et trop intime, elle ne put s'empêcher de rebondir indirectement sur le sujet. Mes parents voudraient que je travaille à Dublin, et ma sœur à Londres, pour que je ne sois pas loin, mais il y a tellement de choses passionnantes à faire ailleurs… C'est un peu étouffant parfois. D'être constamment protégée et couvée quand on ne rêve que de liberté. Sapphire se reprit en haussant les épaules, comme pour chasser l'ombre de ses soucis. Enfin, je n'ai pas de projet aussi précis que toi mais je n'aime pas l'idée de me fermer des portes avant même d'avoir commencé.

Finalement, elle se pencha sur une étagère un peu basse. Un Bubobulb ! C'est ça ? Ugh. Sa réaction mêlait dégoût, surprise et amusement. La plante ressemblait à une grosse limace noire qui se tortillait, pleine de pustules brillantes. L'étiquette indiquait qu'on ne devait pas la toucher à mains nues. C'est assez moche mais je trouve ça rigolo. Sapphire avait tendance à s'attendrir pour les choses un peu repoussantes -après tout, ce n'était la faute du Bubobulb s'il avait cet aspect ! Et c'est quoi cette odeur ? J'aime bien, même si c'est un peu fort. Cela ne ressemblait à aucune essence de végétal qu'elle ait déjà senti. La sorcière trouva à côté du pot un petit manuel d'instructions sur les différentes propriétés du jus de bubobulb. On a déjà du dictame à la maison, mais ça peut être utile. Merci pour l'idée ! Elle gratifia Sam d'un sourire sincère, avant de se rendre à la caisse pour demander à acheter la plante. Son achat fait, ils purent retrouver le doux soleil de l'extérieur. Sapphire jeta un œil à sa montre ensorcelée. Il me reste encore un peu de temps avant mon groupe de runes. Tu veux boire ou grignoter quelque chose ? Demanda-t-elle en se tournant vers Sam, le visage gêné par une longue mèche de cheveux mal placée.


#3C459D
the first time I ever saw your face I thought the moon and the stars were the gifts you gave to the endless sky
revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 29 Avr 2018 - 14:40 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Il faut parfois apprendre à souffler surtout en période d’examens, tu as envie de prendre une certaine avance pour impressionner le professeur de dragonologie quand le moment viendra de lui montrer ce que tu sais réellement faire. Il faut dire que ça fait des années que tu attends le moment du devoir final, une opportunité pour toi de montrer aux plus grands spécialistes du domaine quel genre de passion coule dans tes veines. C’est d’une certaine façon grâce à ton père que tu as réussi à aimer autant les dragons, sans son incompétence, tu ne serais pas allé en Roumanie et cette émotion n’aurait jamais pris place au fond même de ton âme. Ce n’est pas pour autant que tu as l’intention de lui dire merci, c’est même tout le contraire alors que la jeune femme t’accompagnant pour la journée cherche un Bubobulb après un conseil sincère de ta part. Tu hausses les épaules à sa remarque comme si tout le monde devait savoir de quoi tu parles, une certaine manie qu’il est impossible pour toi d’enlever de ton esprit. Cette habitude de rester bête quand une personne ne sait pas de quoi tu parles, une certaine logique qui n’est pas chez tout le monde auquel on peut ajouter une légère pointe d’Orgueil. Mais ce n’est rien de bien méchant. « C’est un carburant qui permet aux automobiles d’avancer. » Tu aimerais qu’elle sache ce qu’est une automobile sinon il faudra que tu rentres dans une explication qui pourrait facilement durer une heure, après tout le monde ne connaît pas forcément l’univers des moldus et ce n’est pas grave, chacun à ses passions, ses facilités et des domaines qui sont plus intéressants que d’autres.

« D'accord. Tant mieux ! Comme ça, tu es libre de poursuivre ton rêve sans concession. » Tu sais de quoi elle parle et ce n’est pas totalement vrai, mais tu n’as pas le droit de mettre un rêve de toute une vie simplement parce que durant ton chemin, tu as appris à aimer. Ce n’est pas une bonne chose, tout le monde le sait qu’un scientifique doit avant tout vivre pour son travail avant de penser à rester avec ses proches, sa famille ou ses amis. Il faut faire un choix et il se trouve que le tien ne doit en aucun cas changer, ce n’est pas envisageable. Tu ne réponds rien, tu aimes le fait que l’on puisse te penser fort quand ce n’est pas totalement le cas avec une pointe de honte dans le regard, heureusement Sapphire est occupée à chercher le cadeau pour sa mère et ne peut donc pas se rendre compte du mensonge qui vient de parcourir tes lèvres. Un mensonge qui pourrait très vite se changer en véritable poison. Elle change de sujet, un peu comme si elle t’avait entendu prier pour que se soit le cas, celui d’avant avait pour effet de te mettre mal à l’aise. Tu lèves un œil en direction de la jeune femme alors qu’elle parle de liberté et de ce que voulait sa famille, tu continues de fouiller avant de commencer après un bref instant de silence. « Tu ne devrais pas te demander ce que veut ta famille, mais plutôt, ce que tu veux toi. »

C’est alors que Sapphire arrive enfin à trouver la plante, c’est vrai que ce n’est pas la plus belle qui soit mais elle a au moins le mérite de pouvoir soigner et ça arrive même qu’elle puisse sauver des vies avant l’arrivée des urgences. Chacun devrait en avoir au moins un exemplaire, c’est d’ailleurs ton cas au Montana dans la petite commode de la chambre sachant qu’un jour ta mère aura sûrement besoin de son aide vu tout ce qui lui arrive depuis plusieurs mois. Il faut savoir prendre des précautions. Elle pose alors une question. « C’est l’odeur de cette fameuse essence. J’aime beaucoup. » Tu as toujours trouvé fascinant ce genre d’odeur que tu ne peux retrouver nul part ailleurs, c’est ce qui rend d’une certaine façon cette plante aussi unique, le fait qu’elle puisse reproduire une chose que rien d’autre ne peut imiter. Elle va jusqu’à la caisse et terminer son achat, une fois dehors, tu lèves les yeux au ciel un instant et profites de ce léger vent qui vient caresser ton visage alors que tu as le choix d’aller manger un morceau, en général, tu ne dis pas souvent non quand il est question d’aller remplir un estomac qui pourtant est déjà pleins. « On pourrait aller manger une pâtisserie et prendre un chocolat chaud, si tu veux bien. » Tu accordes à la jeune femme un sourire sincère avant de la guider de la main en direction de la première petite boulangerie qui se montrerait sur votre route. Une fois arrivé, tu ouvres la porte et laisses la jeune femme rentrer avant de toi-même t’aventurer dans l’établissement en prenant bien soir de refermer la porte. Un sourire en direction du comptoir alors que tu viens doucement essuyer les chaussures sur le tapis de l’entrée, tu es heureux de voir que des tables sont libres en te dirigeant vers la vendeuse accompagnée de la blondinette. Tu regardes les pâtisseries amateur que tu es et arrêtes ton regard sur un opéra à la fraise. Il semblerait que ton choix soit rapidement fait. Tu regardes la jeune femme. « Quelque chose te fait envie ? C’est moi qui offre. »



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 1198
›› miroir du riséd : Melissa Benoist
›› crédits : tag ; astra ; margot
›› multinick : king elios
›› dispo RP : rps bilingues acceptés
SORCIER SALARIE
›› âge : 24 ans (avril 94).
›› situation : En couple
›› profession : Architecte dans l'association britannique Young Magic Hammers
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 1135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Mar 1 Mai 2018 - 20:18 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Got lost in time ~
Tandis qu'ils déambulaient dans la boutique, Sam proposa une idée de cadeau à Sapphire, qui en cherchait un pour sa mère. Quand il évoqua l'odeur du Bubobulb, il précisa ce qu'il entendait par le mot "essence". C’est un carburant qui permet aux automobiles d’avancer. Loin de remarquer le haussement d'épaules du sorcier, qui ne pourrait choquer une membre de la maison Je-Sais-Tout aux allures, parfois à tort, orgueilleuses, Sapphire jeta un regard à Sam, comme si elle évaluait son propos. Oh. Automobile. Ne connaissant pas ce mot, Sapphire en déduisit qu'il appartenait au monde moldu. Sans comprendre à quoi cela ressemblait, elle supposa, d'après l'étymologie, qu'il s'agissait d'un moyen de locomotion moldu. Ne voulant pas trop manifester son ignorance du monde non-magique, elle hocha la tête et reprit sa recherche. Son père avait beau être né moldu, il n'avait rien emmené de cet univers avec lui lorsqu'il avait embrassé pleinement sa condition de sorcier. A part quelques livres, il n'y avait pas grand-chose de moldu dans la maison familiale.

Après un aparté sur les attaches sentimentales de Sam, apparemment inexistantes, la sorcière dériva sur ses propres réflexions concernant son avenir. Les craintes et espoirs de sa famille qui voudrait ne jamais la voir s'éloigner coïncidaient mal avec son envie de liberté. Sa position lui semblait d'autant plus difficile à défendre que son projet professionnel était encore flou, même à quelques semaines de la fin de ses études. Le Summerbee leva un œil sur elle pour commenter. Tu ne devrais pas te demander ce que veut ta famille, mais plutôt, ce que tu veux toi. Court et efficace. Pour elle qui avait tendance à parler énormément pour, souvent, ne pas réussir à vraiment s'exprimer, la réponse de Sam lui parut parfaite. Elle prit le temps de le regarder dans les yeux pour sourire timidement. Tu as tout à fait raison. C'est ce que je vais faire. Fini le temps où Sapphire n'était qu'une enfant, couvée, choyée, protégée du monde. Elle avait décidé de prendre son envol cette année et comptait bien le faire.

Son Bubobulb soigneusement emballé avec le manuel d'instructions, Sapphire sortit du magasin en compagnie de Sam. Puisqu'il lui restait un peu de temps, elle demanda s'il voulait boire ou manger quelque chose à Myrddin Wyllt. On pourrait aller manger une pâtisserie et prendre un chocolat chaud, si tu veux bien, proposa le sorcier en la guidant vers une boulangerie d'un geste de la main. En gentleman il la laissa entrer la première en lui tenant la porte. La Lufkin remarqua le regard gourmand du jeune homme sur les pâtisseries, ce qui la fit sourire comme une enfant attendrie. Elle se dit qu'elle avait de la chance de prendre un peu de temps pour mieux connaître celui pour qui elle avait eu un coup de coeur. Amical certes, mais sincère. Quelque chose te fait envie ? C’est moi qui offre, demanda-t-il. C'est gentil de ta part, dit Sapphire en inclinant doucement la tête en guise de remerciement. Juste un chocolat chaud pour moi. Avec du lait de noisette, s'il vous plait, ajouta-t-elle à la vendeuse. Je ne suis pas très gourmande, précisa la sorcière à Sam sur un ton de confidence presque embarrassé. Elle avait plutôt l'habitude de manger des produits bruts, comme des fruits, au grand désespoir de sa mère lorsqu'elle cuisinait des gâteaux.

Une fois installés pour déguster leur en-cas, Sapphire plongea les lèvres dans sa boisson. Malgré le beau temps qui revenait, elle appréciait le contact de ses doigts contre la tasse chaude. Le regard papillonnant à travers la vitre, elle le concentra finalement sur Sam. Je suis contente qu'on ait passé ce moment ensemble. Les mots étaient sincères, spontanés, probablement maladroits. La jeune femme rentra la tête dans les épaules, de timidité. J'ai tout de suite trouvé que tu serais un bon ami, même si… on ne s'est pas connus de manière très conventionnelle. Les joues rosies à l'évocation de ce souvenir qui sera toujours mêlé de plaisir et d'embarras, elle reprit une gorgée de chocolat pour se donner une contenance. Il n'y avait pas besoin de sur-analyser les choses, elle appréciait la compagnie de Sam. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas passé de temps avec quelqu'un qui ne la regardait ni comme une folle trop studieuse, ni comme une pauvrette qui avait perdu sa sœur, ni encore comme celle qui cherchait à mettre le grappin sur un joueur de Quidditch. Sam avait quelque chose d'entier, de franc, de simple, qui lui faisait du bien.


#3C459D
the first time I ever saw your face I thought the moon and the stars were the gifts you gave to the endless sky
revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
avatar
Samwell Hamilton
admin - La flamme ardente du dragon
›› parchemins postés : 2412
›› miroir du riséd : Liam Hemsworth
›› crédits : gainsboro - martinacyman - quiet riot
›› multinick : Giacomo del patron
›› dispo RP : 5/5
BOTANIQUE ET MAGIZOOLOGIE
›› âge : 27 ans
›› situation : C'est compliqué
›› années d'études : 10ème année
›› options obligatoires & facultatives : Options obligatoires:
Botanique, SACM et Astronomie.
Options facultatives :
Dragonologie et DCFM.
›› profession : Rêveur
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 2795

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Ven 11 Mai 2018 - 13:00 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

La jeune femme n’était pas avec toi depuis une heure que déjà vous arriviez à trouver plusieurs sujets de conversation pour en apprendre beaucoup plus sur l’autre, ce qu’il aime ou même sur sa vie dans l’ensemble. Pourtant, tu n’aimes pas tellement d’habitude raconter ce qu’il se passe dans ta famille ou donner ton avis sur l’école, mais avec Sapphire ça semble tout de suite plus simple et agréable comme pratique. Il faut croire que sa présence est rassurante et que sa sagesse a pour seul effet de t’apaiser sincèrement, une chose qui se fait rare alors que tu as plus l’habitude d’aller mettre la tête dans les bouquins pour réussir absolument les prochains examens ou de téléphoner à ta soeur la boule au ventre en espérant que votre mère n’ait pas fait la bêtise de trop. Vous arrivez à la surveiller à votre manière, mais tu le sais, ce n’est pas toujours suffisant et il faut se préparer à ce genre d’hypothèse qui va te brosser le cœur. Vous avez une certaine complicité déjà présente assez évidente qui pointe son nez petit à petit, elle aime apparemment les conseils que tu peux lui donner et c’est une très bonne chose après tout pour toi, c’est simplement quelque chose de normal. Il ne faut pas faire une chose que l’on sait ne pas apprécier, nous n’avons pas assez de temps devant nous pour nous permettre de ne pas réaliser nos rêves et de laisser qui que se soit gâcher ce qui pourrait nous faire avancer et une fille intelligente comme elle doit le savoir.

Alors que la jeune femme commande seulement un chocolat chaud, tu regardes avec insistance ce qui se dévouer devant toi-même si tu sais pertinemment ce que tu vas prendre, c’est simplement une manie que t’a donné ta mère avec le temps. Faire semblant d’hésiter pour toujours prendre la même chose, c’est devenu comme une véritable habitude. « Un opéra à la fraise, un latte machiato tiramisu et deux cookies double chocolat. » Tu acquises légèrement comme pour confirmer ce que tu viens de dire, mais aussi pour remercier la personne au comptoir du service avant même que celui-ci soit fait. Ça va faire l’affaire jusqu’à la prochaine collation, tu attrapes l’argent dans tes poches et le déposes sur le comptoir avant d’attraper ta monnaie et ce que tu viens de commander. Tu laisses la jeune femme prendre sa boisson avant d’aller vous installer un peu plus loin pour discuter. Alors que tu arrives à ta place, tu attrapes directement une cuillère et entames ce gâteau qui tu le sais sera sûrement l’un des meilleurs qui soit et tu n’exagères pas. « Je suis contente qu'on ait passé ce moment ensemble. » Tu attrapes une serviette et avales sans mal le morceau de pâtisserie avant de plonger ton regard dans celui de la jeune femme sans vraiment comprendre ou elle veut en venir, si elle parle d’aujourd’hui, c’est en effet un très bon moment. Par contre, si elle parle de la soirée passé y a quelques mois, tu es un peu mal à l’aise avec ce sujet, mais au moins il faut avouer que c’est grâce à cette soirée que vous avez réussi à vous connaître et à tisser une sorte de lien qui aujourd’hui est capable de te rendre fier. « Je suis content d’être ici aussi. C’est une très bonne journée. » Tu penches finalement sur la première hypothèse.

" J'ai tout de suite trouvé que tu serais un bon ami, même si… On ne s'est pas connu de manière très conventionnelle. » C’est enfin le moment d’arriver à ce sujet qui te dérange d’une certaine façon, mais il faudra bien en parler un jour ou l’autre alors autant que se soit maintenant finalement. La jeune femme est un peu rouge et tu peux facilement voir qu’elle n’est pas totalement à l’aise avec tout ça, ce qui te rassure d’une certaine façon. « Nous pouvons oublier le passé et nous tourner vers l’avenir. » Tu acquises une nouvelle en expédient presque le sujet alors que l’instant d’avant tu voulais en parler, il faut croire que tu ne sais pas ce que tu veux et qu’un grand garçon comme toi aussi peut avoir peur apparemment. Tu prends un peu de ton latte et porte une nouvelle fois ton attention à la jeune femme alors que le monde commence à arriver dans l’établissement t’obligeant à monter le volume sonore pour arriver à te faire entendre. « Ça serait quand même sympa de continuer à se voir même après nos années dans cette école, question de ne pas se perdre de vu. » Tu n’aimes pas savoir que tu as bientôt terminé même si c’est pour réaliser un rêve, mais tu avais aussi eu ce genre de mauvaise passe pendant la dernière année à Ilvermorny ou encore dans la dernière université ou tu as été. C’est toujours compliqué de savoir qu’on va quitter un endroit et sûrement perdre de vu beaucoup de personnes qu’on avait l’habitude de voir tous les jours. Le plus compliqué sera de trouver une solution pour Primerose, Dione ou encore ton petit protégé Ayden. Des personnes que tu n’arrives pas à sortir de ton esprit et qu’il est impossible de perdre. Ce n’est même pas envisageable et pourtant, il faudra faire des choix le moment venu. Mais tu as avoué plus tôt à Sapphire que rien n’était important pour toi ici, encore un mensonge sans même t’en rendre compte. « Tu as un copain ? » Tu plantes la cuillère dans ta petite douceur avant de te rendre compte de ce que tu viens de demander, le pire, c’est que cette question était totalement innocente et là pour meubler la conversation. Tu n’arrêteras donc jamais de dire n’importe quoi Samwell.



my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.


SINS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sapphire McBee
sweet irish starlight
›› parchemins postés : 1198
›› miroir du riséd : Melissa Benoist
›› crédits : tag ; astra ; margot
›› multinick : king elios
›› dispo RP : rps bilingues acceptés
SORCIER SALARIE
›› âge : 24 ans (avril 94).
›› situation : En couple
›› profession : Architecte dans l'association britannique Young Magic Hammers
›› nature du sang : sang-mêlé
›› gallions sous la cape : 1135

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
DATE: Dim 27 Mai 2018 - 17:21 Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Got lost in time ~
Quel contraste entre les deux blonds. Elle à l'appétit de moineau qui ne demanda qu'une boisson chaude, peut-être même juste pour honorer l'invitation de son camarade, et lui l'ours gourmand qui commanda tant de douceurs qu'on aurait pu croire qu'il attendait que d'autres personnes les rejoignent. Doucement amusée, Sapphire regarda Sam se saisir du plateau couvert de tout ce qu'il avait choisi. Une fois installés, la délicate et spontanée sorcière ressentit l'envie de dire à nouveau qu'elle était contente d'avoir passé cette journée avec le Summerbee. Le sentiment semblait partagé, ce qui illumina le visage diaphane de l'Irlandaise.

Sans qu'elle ne sache pourquoi, elle remit le sujet de leur première rencontre sur le tapis. C'était si inhabituel de sa part, et si spécial à ses yeux. Heureusement pour elle, Sam ne s'engagea pas sur ce terrain glissant. Nous pouvons oublier le passé et nous tourner vers l’avenir. Même si son insistance à ne pas en parler pouvait sembler vexante pour Sapphire, elle lui était reconnaissante d'être aussi raisonnable. Il avait probablement raison, il valait mieux enterrer cette histoire, aussi jolie avait-elle été. Cela ne diminuait pas leur sentiment d'amitié naissante du jour, comme le prouva le Summerbee en reprenant la parole. Ça serait quand même sympa de continuer à se voir même après nos années dans cette école, question de ne pas se perdre de vue. Voeu pieu que font tous les étudiants avant de se séparer pour toujours. Sapphire n'avait pas connu cela car elle était restée très proche de la plupart de ses amis de Poudlard, notamment parce qu'elle en avait peu. Cependant elle comprit le sentiment de Sam. Partir pour une nouvelle page de sa vie avait quelque chose d'enivrant, mais elle savait très bien qu'elle quitterait l'université avec un pincement au coeur. Tendrement elle aquiesça à la proposition, sans savoir s'ils se reverraient tant que ça.

Tu as un copain ? La surprise lui fit avaler sa gorgée de chocolat trop vite et elle manqua de s'étrangler. Toussotant, elle éloigna la tasse de sa bouche et essuya d'une serviette le liquide tiède qui avait sauté jusque sur le dos de sa main. Hum… Elle faillit lui demander de répéter la question, mais elle savait qu'elle avait bien entendu. Son coeur se mit à battre à un rythme désordonné. Pourquoi cette question, posée pour faire la conversation, la mettait dans tous ses états ? Elle n'était pas à l'aise avec ce sujet de manière générale et ne s'attendait pas à ce que Sam l'aborde. Elle ne savait pas du tout quoi répondre. Oui ? Pourtant officiellement Sapphire était toujours célibataire et la pudeur l'incitait à ne pas crier sur les toits qu'elle avait choisi d'offrir son coeur à Hermès Delacroix. Elle tenait à ce que leur relation reste confidentielle le temps qu'ils apprennent à s'aimer. Non, alors ? Mais ne serait-ce pas malhonnête envers Hermès de prétendre qu'il n'existait pas face à un autre jeune homme ? Sam posait-il cette question uniquement par politesse, ou par amitié, ou par arrière-pensée ? Confuse de prendre autant de temps pour répondre, ce qui devait certainement paraître suspect, la Lufkin décida de cesser de réfléchir et d'ouvrir la bouche, peu importe ce qui en sortirait. Pour être honnête, Sam, je n'en ai jamais eu. J'ai toujours souhaité attendre de me marier. La sorcière savait que son choix paraissait absurde et farfelu à la plupart des gens, mais elle assumait sa décision. Elle s'apprêtait à révéler que depuis peu elle pensait avoir rencontré l'homme de sa vie, mais elle trouva cet aveu extrêmement intime, et un peu présomptueux. Tant que la bonne personne ne se présente pas, ce sera ainsi. Jouant sur les mots, elle cachait la vérité partiellement, puisqu'Hermès ne s'était pas encore présenté au monde en tant qu'élu de son coeur. Mal à l'aise d'être aussi timide sur sa vie sentimentale, elle termina son chocolat d'une ample gorgée et se leva à la suite. Je vais être en retard. Merci pour le chocolat. Visiblement pressée et agitée, elle pinça les lèvres d'embarras et prit le temps d'incliner respectueusement la tête. A bientôt Sam. Et de quitter le café sans demander son reste.


#3C459D
the first time I ever saw your face I thought the moon and the stars were the gifts you gave to the endless sky
revelio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t7548-sapphire-mcbee-starlight-and-weirdness#143391
Contenu sponsorisé
DATE:  Sujet: Re: Rattraper le temps perdu. Samire Terminé

Revenir en haut Aller en bas
 
Rattraper le temps perdu. Samire Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la recherche du temps perdu
» [#12] En Deux Temps, Trois Mouvements [Terminé]
» Suspendue dans une dimension, figée dans le temps ||pv : Darkness|| [Terminé]
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles || 1er Janvier
» [Terminé] "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Myrddin Wyllt District
-