Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le contexte d'été est en place
Rejoignez la villégiature de Plodda Falls Camps par ici !


Ils sont de retour !
Venez participer aux défis fraîchement relancés !
Celui du mois de juillet vous attend dès à présent.



Tu ne sais pas quel groupe rejoindre ?
N'hésite plus ! Les étudiants de la maison Wright n'attendent que toi ! *---*

Partagez | .
 

 holly ㄨ i can't save us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Gideon McKinnon
♧》Admin - l'étalon volant《♧
›› pseudo : harizon.
›› parchemins postés : 2552
›› connexion : connexion régulière, réponse aux rps aussi vite que possible.
›› avatar : k.j. apa.
›› © : rhumanesque (ava) ; bat'phanie (signa)
›› double-compte : adaline la loubarde.
ARTS JOURNALISTIQUES

›› âge : vingt-quatre ans, adulescent dans l'âme.
›› situation : En couple
›› profession : chroniqueur pour la chouette enchaînée.
›› particularité : Lycanthrope
›› nature du sang : sang-mêlé

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: holly ㄨ i can't save us   Mer 21 Juin 2017 - 17:03

holly & gideon

i can't save us



« RDV au jardin botanique, 13 h ?
Gideon
 »

Ton écriture se trouve sur ce petit bout de parchemin, probablement déjà entre les mains de la concernée à l'heure actuelle, Holly. C'était un truc entre vous, instauré à l'époque où vous n'étiez pas encore ensemble. Des envois de hiboux, le lieu d'un rendez-vous gribouillé, une heure bien précise soulignée et des battements de coeur précipités dans l'attente de retrouver l'autre. Sauf qu'à l'époque, tu ne mettais pas de point d'interrogation, tu étais certain qu'elle viendrait. Aujourd'hui, c'est plutôt une invitation, tu espères qu'elle aura le temps de venir se balader un peu avec toi. La journée est parfaite pour ça, le soleil resplendit dans le ciel et les températures grimpent sur le thermomètre, moment idéal pour prendre une pause dans vos examens et vos révisions. Ça ne vous fera pas de tort, ni à l'un ni à l'autre, c'est sûr. Et puis, surtout, il faut que tu lui parles, c'est plutôt urgent. Tu as assez repoussé l'échéance jusque-là, il y a quelque chose qu'il faut que tu lui dises, un sujet important qu'il faut que tu abordes. Tu ne voulais pas, au début, en parler ni à elle, ni aux autres, parce que t'avais peur qu'ils te fassent changer d'avis. Ta décision étant plutôt bien arrêtée maintenant, ton poste à la chouette enchaînée assuré, tu penses qu'il est temps, maintenant, de la mettre au courant. Les autres suivront. Elle a toujours été la première à savoir ce genre de choses, peut-être mise à part ta famille, parce que tu la considères comme la personne la plus importante de ta vie. Tu ne vois pas pourquoi ça changerait, aujourd'hui...

Des choses changent, c'est vrai, tu ne peux pas le nier, tu n'es pas complètement idiot, non plus. Le fait que vous vous voyez beaucoup moins par rapport à avant, déjà. C'est non négligeable. Que vous n'en ressentez plus vraiment le besoin, en fait, comme c'était encore le cas, il n'y a pas si longtemps que ça. C'est normal, sûrement, après autant d'années de vie de couple avec quelqu'un. Puis, vous avez chacun vos amis, vos activités. Toi, le quidditch et la radio. Elle, les nymphes, les quenouilles... Enfin, si tu devais commencer à tout citer ! Elle est surproductive, la petite Holly. Ça te fait penser que vous n'avez pas passer une nuit ensemble depuis un bout de temps, aussi... M'enfin. Toi, tu te contentes de pas la ralentir, ta copine, tu l'encourages, évidemment, comme elle l'a toujours fait avec toi, avec tous les obstacles que vous avez traversé. Tout ça, ça vous lie, indéniablement. Jamais rien ne pourra annihiler l'affection que tu lui portes, c'est certain. Pas même ces quelques changements minimes auxquelles tu viens de faire allusion.

Tu te trouves déjà au jardin botanique, Gideon, et parcoures les allées pavées en observant ton environnement. Il y a beaucoup de moldus ici, vous ne vous trouvez pas au district exclusivement sorcier de Myrddin Wyllt. Bon nombre de couples ou d'amis sont assis à même l'herbe pour profiter du soleil, des enfants jouent au ballon avec des goals improvisés. Tu t'apprêtes à jeter un œil à ta montre lorsque tu la repères, un peu plus loin sur la même allée que toi. Toujours aussi rayonnante. Elle fait toujours tourner quelques têtes sur son passage, c'est devenu le quotidien, tu ne peux pas les en blâmer. Tu adresses un sourire à Holly, te diriges vers elle, sans te départir de l'air nonchalant qui te colle toujours aux basques. Elle est venue, au final. T'en es réellement ravi.

Tu la salues d'un baiser lorsque vous vous rejoignez, sans te départir d'un sourire au coin des lèvres. Tu ne sais pas exactement quand tu vas lui annoncer la nouvelle, mais rien ne sert de se presser, tu vas d'abord profiter de sa présence avant toute chose.

- Comment tu vas ? Mon hibou ne t'a pas dérangé en pleine révisions, j'espère ? Tu passes la question qui s'enquiert de savoir si ses examens se déroulent bien, jusqu'ici, tu sais que c'est le cas. Ou sinon, elle te l'aurait probablement déjà dit. En tout cas, je suis content que tu sois venue. J'avais vraiment besoin de me changer les idées, je veux plus voir un parchemin de la journée. Tu lâches un rire, sans pour autant cacher le fond de vérité qui se cache dans tes paroles.
AVENGEDINCHAINS



we're not friends, we're not enemies. we're strangers
with some memories. #holeon

what is there to say? you know how much i have loved you.

Spoiler:
 


Dernière édition par Gideon McKinnon le Lun 10 Juil 2017 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t6715-gideon-invincible-ete
avatar
Holly De Launay
♠》Modo - hermine bretonne《♠
›› pseudo : ECK ou Cookie
›› parchemins postés : 205
›› connexion : 3/7
›› avatar : Lili Reinhart
›› © : Little liars (for now...)
›› double-compte : Un lutin pas si petit (Adrian O'C.)
JUSTICE MAGIQUE
Nothing less than perfect
›› âge : 24 ans, je suis parmi les plus vieux de la promo.
›› situation : En couple
›› années d'études : 6ème année
›› particularité : Semi-vélane
›› nature du sang : sang-pur

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: holly ㄨ i can't save us   Mer 5 Juil 2017 - 10:19

« RDV au jardin botanique, 13 h ?
Gideon
 »

Pourquoi ça ne m'irait pas ? Parce que c'est bien ce que sous-entend ce point d'interrogation, n'est-ce pas ? C'est ce que je me suis demandé, en découvrant ce petit bout de parchemin, pourtant si semblable à des centaines d'autres reçus par le passé. Semblable, et en même temps différent. Ces propositions de rendez-vous griffonnés à la va-vite, j'en ai reçues tellement que je ne saurais les compter, et je me souviens sans peine de l'état fébrile dans lequel ils étaient capables de me mettre. Aujourd'hui encore, c'est un peu le cas, mais je me voilerais la face si je niais que les battements de mon coeur ne sont plus les mêmes. Et la tension me gagne, comme je réalise que je suis presque anxieuse à l'idée de le retrouver.

Non pas que je ne souhaite pas le voir, loin de là ! Mais au fond de moi, je sens bien que quelque chose ne va pas, et je ne saurais dire quoi. C'est bien le fond du problème, d'ailleurs, que de ne pas être capable de le nommer, le décrire. Pourtant tout semble parfait : c'est une journée magnifique, les températures redeviennent clémentes (même si je n'ai jamais eu trop de problème avec la pluie et le vent, ma Bretagne natale s'en est assurée), et je suis en avance sur mon planning de révisions. Aucune ombre au tableau, en théorie. Si ce n'est que je sais bien que ça fait un peu trop longtemps qu'on n'a pas eu l'occasion de se retrouver comme ça, tous les deux. Sans doute de ma faute, aussi, après tout, des fins d'années scolaires, on en a connues d'autres, et ça ne nous empêchait pas de nous ménager du temps, avant. Le jour ou la nuit, d'ailleurs, ça n'avait pas d'importance. Mais c'était quand la dernière nuit qu'on a passée ensemble ? Je soupire, inquiète. Pour moi, pour lui, pour nous, pour tout ce que ça peut vouloir dire, tout ça, et qui me terrifie. Des clubs, j'en ai toujours eu plusieurs. Mes études ont toujours été importantes. Alors quoi ? Qu'est-ce qui a changé, maintenant ? Parce que c'est ça, finalement, qui m'angoisse : ce changement, que je ne maîtrise pas le moins du monde. Alors que je l'aime, ce grand Loup, indéniablement. De la même manière qu'avant ? Je suis incapable de répondre à cette question, mais je ne me vois, clairement, pas passer le reste de ma vie loin de lui. D'une façon ou d'une autre, nous sommes liés, il est impensable pour moi que ça ne soit plus le cas. Je ne peux pas le perdre, lui. Jamais.

Il est déjà là, quand je pénètre dans le jardin botanique d'un quartier non sorcier de la ville. Il regarde les autres, les couples et les enfants qui jouent, tous ceux qui profitent du soleil des premiers jours d'été. Et tout en poursuivant mon avancée vers lui, le sourire aux lèvres, je détaille sa carrure, la masse flamboyante dont une légère brise fait voler quelques mèches sur sa tête, le moindre détail de sa silhouette, comme si je cherchais à la graver dans ma mémoire. Des têtes qui se tournent sur mon passage, s'il y en a, je ne fais pas cas - à vrai dire, je ne les remarque même pas, les occulte, même, sans doute. C'est lui que je suis venue retrouver, et le reste n'a pas vraiment d'importance. Un baiser m'accueille lorsque la distance qui nous séparait est comblée, et l'espace d'un instant, il me semble que mes craintes et angoisses précédentes étaient infondées. Comme si mon coeur et mon cerveau eux-mêmes avaient décidé d'ignorer tout le reste et de profiter de sa présence.

- Comment tu vas ? Mon hibou ne t'a pas dérangé en pleine révisions, j'espère ?
- Tes hiboux ne me dérangent pas Gid'...

Sauf si tu m'en envoies mille à la fois, mais ça n'est pas le cas. Et je suis sincère, réellement. Même s'il est un fait que nous nous côtoyons moins ces derniers temps, que j'en ressens moins le besoin, je suis toujours ravie d'avoir de ses nouvelles, de pouvoir le voir de temps en temps. Jamais, donc, je ne m'imaginerais ne plus avoir aucune relation avec lui.

- En tout cas, je suis content que tu sois venue. J'avais vraiment besoin de me changer les idées, je veux plus voir un parchemin de la journée.
- Alors profitons du soleil et de cet endroit !

Est-ce que je relève le fond de vérité dans ses propos ? Non, pas encore. Plus tard, sans doute que je me referai le film de cette conversation et repérerai les détails annonciateurs, mais pour l'heure, je ne vois là qu'une façon de profiter de l'endroit, du beau temps, et de la présence de l'autre. Un détail me chagrine, pourtant, que je me refuse à garder pour moi.

- Mais... pourquoi je ne serais pas venue ? Ou plutôt... pourquoi tu crois que je ne serais pas venue ?

Parce que c'est bien ça que sous-entend le fait que tu sois content que ce soit le cas.

- Je ne suis pas en retard sur mes révisions...

Une jolie litote qu'il n'est pas forcément nécessaire de relever...

- ...et puis ce n'est pas mon genre de te poser un lapin.

Si je n'avais pas pu venir, il l'aurait su bien avant, je pense qu'il le sait. N'est-ce pas ? Peut-être bien que le message serait passé par un de ces parchemins qu'il ne veut plus voir de la journée, mais il n'aurait rien eu à voir avec les pages noircies de nos cours et devoirs de l'année. Une petite licorne d'origami, ensorcelée pour voler jusqu'à lui, sans doute... même si le contenu n'en aurait pas moins été décevant. On n'en est pas là, cependant, et je me rends compte que tout ce qui n'est pas dit entre nous noircit le tableau pourtant idyllique dans lequel on se trouve. Ce que je ne sais pas, c'est qu'il y a bien plus de non-dits encore, et que notre ciel bleu risque fort de virer au gris orage dans peu de temps...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t6820-holly-uc
avatar
Gideon McKinnon
♧》Admin - l'étalon volant《♧
›› pseudo : harizon.
›› parchemins postés : 2552
›› connexion : connexion régulière, réponse aux rps aussi vite que possible.
›› avatar : k.j. apa.
›› © : rhumanesque (ava) ; bat'phanie (signa)
›› double-compte : adaline la loubarde.
ARTS JOURNALISTIQUES

›› âge : vingt-quatre ans, adulescent dans l'âme.
›› situation : En couple
›› profession : chroniqueur pour la chouette enchaînée.
›› particularité : Lycanthrope
›› nature du sang : sang-mêlé

carte de sorcier
mes clubs:
mes liens :
boutique de gallions:
MessageSujet: Re: holly ㄨ i can't save us   Lun 10 Juil 2017 - 11:42

holly & gideon

i can't save us


Elle est là, vous vous faites face, vous échangez les quelques paroles d'usage quand on retrouve quelqu'un. C'est particulier entre vous, ce sentiment, mélange d'émotion familière et de gêne voilée. Comme si vous aviez perdu vos repères, que vous n'étiez plus certains des gestes à adopter. Dois-tu lui prendre la main, dois-tu lui proposer de s'asseoir un instant, ou est-il plutôt préférable de flâner dans les jardins en bavassant sans but aucun ? Fut une époque, tu savais pertinemment ce qu'Holly voulait, ce qu'Holly préférait, tu posais rarement une question sans en connaître la réponse. Mais les choses sont différentes, tu n'es plus très certain de toi, ni d'elle, de savoir où vont ses préférences et si tu ne risques pas de te planter en suggérant quelque chose. Pas qu'Holly te fait peur, ou te mettrait volontairement dans l'embarras, mais t'as toujours eu ce sentiment de ne pas être à la hauteur, avec elle. Pas de sa faute, mais de la tienne. Cette vérité te frappe plus maintenant qu'avant, peut-être avec la maturité, peut-être avec les conséquences que tu commences à affronter. Ça te perturbe et te rend gauche, bien que tu tentes habilement de le dissimuler derrière cette façade décontractée. Tu ne saurais même plus dire comment la situation en est arrivée à ce stade, ce qui a déclenché cette sorte de malaise palpable entre vous. Peut-être les non-dits. Ceux qu'on met de côté, en se disant que tout va bien et que ça ne sert à rien de les aborder. Ceux qui continuent à vous poursuivre malgré votre course infernale pour leur échapper.

Holly te dit que tes hiboux ne la dérangent pas, et tu as déjà l'impression d'avoir gaffé. T'as pas voulu insinuer que t'étais une plaie, c'est juste que c'est les examens, et t'aurais compris, si elle avait d'autres priorités. Tu ne relèves pas, finalement, et abordes plutôt ton contentement sur sa présence dans ces jardins, avec toi. Parce que réellement, c'est le cas, t'es heureux de la retrouver. T'es heureux avec elle, tout court. Et ça serait bête que ça passe en non-dit, ça aussi. Vous vous mettez alors machinalement à faire quelques pas, sans empressement, pour vous balader dans le parc qui grouille d'animation, de conversations et de joie de vivre. Tu souris tout en marchant, en observant ton environnement, en te disant que parfois, c'est comme si rien n'avait changé. Illusions ou pas, ça te fait du bien le temps que ça dure, et t'en profites allègrement.

Jusqu'à ce qu'Holly reprenne la parole.

Tu sens bien que quelque chose la tracasse, dans le ton qu'elle adapte. Elle pense que quelque chose cloche, elle a besoin de s'assurer que tu ne penses pas de bêtises, comme tu en as l'habitude. Elle te connait bien, c'est indéniable. Tu secoues la tête, comme pour repousser tous ses doutes.

- Je sais bien que ce n'est pas ton genre, Holly... Mais, j'sais pas. Y a les examens, je me suis juste dit que t'avais peut-être plus important à faire, quoi. Enfin plus important qu'une balade, pour le moment. C'est pas une priorité on va dire, on aurait pu se balader après les résultats, par exemple. Encore cette excuse d'examens... Tu t'enfonces, tu le sens à chaque parole que tu prononces, sauf que voilà, elles sont sorties, c'est dit, tu sais pas te rattraper. Tu te passes une main dans le cou, geste machinal que tu reproduis dès que tu te sens chiffonné. C'était juste une remarque générale. Regarde, les Lufkin envoient bien des "avis" à tous ceux qui viennent les ennuyer pendant cette période. Et c'est là que je suis content que tu sois chez les jaunes ! Tu lui souris, de ce petit sourire en coin goguenard, celui qui accompagne les petites remarques d'humour pour essayer d'effacer tout ce que t'as pu dire d'autre.  Je sais bien que tu me laisseras pas tomber pour un parchemin, va. Que tu rajoutes ensuite, d'un ton radouci, sans gaffe ou maladresse, juste ce que t'as sur le cœur. Ton sourire est plus vrai, aussi, et ta main frôle la sienne alors que vos pas vous mènent toujours au gré du hasard.

Soudainement, un ballon entre dans votre champ de vision, jeu égaré des gamins qui s'amusent dans la pelouse. Ce genre de ballon strié de carreaux blanc et noir, le jeu moldu du football, incontestablement. Tu fais rouler la balle sous ton pied, la renvoie en direction de son propriétaire d'un mouvement agile de la pointe, alors que le gosse te remercie. Tu lui fais un signe de la main, comme pour dire qu'il y a pas de souci, et reprends ta marche avec Holly. Tu peux t'empêcher d'échapper un petit rire en te tournant vers la blonde.

- Ça me fait penser... Tu te souviens quand je t'avais dit que je voulais sept enfants, pour pouvoir former une équipe de quidditch ? J'oublierai jamais la tête que t'as fait... J'ai cru que tu allais avoir une attaque ! Tu ris de plus belle, en te remémorant la scène. Faut dire qu'elle y avait cru, tu peux avoir l'air convaincant, même quand tu plaisantes, et vu ton amour pour ce sport, ça ne l'aurait probablement pas étonné que tu sois sérieux. Ton rire se meurt au fil de tes pas, finalement, parce que tu te rends compte que des enfants, du futur, de votre futur, vous n'en avez pas parlé depuis... longtemps. Alors bien sûr, t'as pas envie d'avoir des gosses demain, mais vous en parliez souvent, de l'avenir, avant. Enfin, c'était y a longtemps... Quand on abordait encore le sujet... Tu sais pas pourquoi tu rajoutes ça, ça pourrait sembler inutile, une remarque qui peut mettre le feu aux poudres en un rien de temps. Mais peut-être qu'au final, t'en as envie, t'as envie de crever l'abcès, t'as envie qu'elle te parle, même si c'est pas forcément ce que t'as envie d'entendre.
AVENGEDINCHAINS



we're not friends, we're not enemies. we're strangers
with some memories. #holeon

what is there to say? you know how much i have loved you.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungcalf.forumactif.com/t6715-gideon-invincible-ete
 

holly ㄨ i can't save us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [en cours] Holly.D vs Ruby.S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
(NO) MAGIC UNIVERSE
 :: Inverness :: Inverness botanic gardens
-